Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Anticorps chimérique



  1. #1
    ?chabou?

    Anticorps chimérique


    ------

    Bonjour à tous, j'étudie en ce moment le rôle du rituximab, qui est un anticorps monoclonal anti CD20 qui est une protéines transmemebranaire présente à la surface des lymphocytes B, cet anticorps est censé déclencher l'apoptose et lutter ainsi contre les lymphomes. Bref, cet anticorps est chimérique humain/murin et j'aurais voulu savoir comment il a été créé et obtenu? il a été obtenu chez la souris et ensuite humanisé mais comment ils font ça???

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LXR

    Re : anticorps chimérique

    C'est facile, on fusionne les domaines constants des immunoglobulines G humaines aux domaines variables et hypervariables des immunoglobulines G murines. La spécificité d'un anticorps vis à vis de son épitope est déterminée par ses parties hypervariables, donc ce sont elles qui sont vraiment importante. Le changement de la région constante ne sert qu'à diminuer le pouvoir immunogène de l'anticorps étranger dans l'organisme humain

    Greg
    Never give up.

  4. #3
    ?chabou?

    Re : anticorps chimérique

    oui mais comment ça marche la fusion, tu fais comment?

  5. #4
    e_steve

    Re : anticorps chimérique

    je suppose qu'on peut faire ça par protéine fusion, en connaissant la séquence de chacune des parties...

  6. #5
    LXR

    Re : anticorps chimérique

    Je ne connais pas le protocole mais je pense qu'on injecte l'antigène dans des souris génétiquement modifiée qui ont leurs parties constantes des IgG remplacées par des parties constantes humaines. Ainsi toutes les IgG qu'elles produisent sont chimériques. Donc les anticorps dirigés contre l'antigène injecté seront tous chimériques. Si un immunologiste passe par là, il sera le bienvenu.

    Greg
    Never give up.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LXR

    Re : anticorps chimérique

    Je viens de penser à autre chose aussi qui est possible. C'est qu'après avoir injecté un antigène dans une souris normale pour faire un anticorps monoclonal dirigé contre cet antigène, on récupère les splénocytes. On les sélectionne afin de voir quels clones produisent l'anticorps d'intérêt. Il est possible que la modification des parties constantes se fasse sur ces splénocytes, avant leur fusion avec les cellules de myélome. Mais je trouve l'idée de modification des parties constantes chez la souris beaucoup plus intéressante. Car une fois ces souris obtenues, il n'y a plus de modification génétique à faire.

    Greg
    Never give up.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Identification] Insecte chimérique
    Par aasgaard dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2007, 23h12
  2. [Immunologie] Anticorps
    Par bazawaka dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/08/2007, 20h29
  3. anticorps!!
    Par marre des maths dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/02/2007, 19h30
  4. anticorps
    Par leneo59 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/11/2006, 18h00
  5. anticorps
    Par romain.l dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/05/2006, 13h57