Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Proximité génétique homme/femme et homme/singe



  1. #1
    kinette

    [humour]Proximité génétique homme/femme et homme/singe


    ------

    Hello,
    Bon je sais que c'est de l'humour (enfin j'espère):
    sur le plan génétique, il y a plus de différences entre un homme et une femme qu'entre un homme et un chimpanzé!!!!
    Mais je pense qu'il est tout de même bon de préciser que c'est faux...

    K. Rome aux hommes...

    -----
    Dernière modification par piwi ; 02/03/2008 à 20h49.

  2. Publicité
  3. #2
    coco
    Humm... Les génomes de l'homme et du chimpanzé sont proches à 99 %... et si l'on regarde au niveau des différences entre le chromosome X et le chromosome Y... Bon, il est vrai que les hommes ont un chromosome X et un Y... et donc un allèle quand même pour les gènes situés sur la partie propre au chromosome X... Donc globalement ... Hummm!!!

  4. #3
    kinette
    Bon, il est vrai que les hommes ont un chromosome X et un Y... et donc un allèle quand même pour les gènes situés sur la partie propre au chromosome X
    Je ne comprends pas ce que tu veux dire ici par "allèle".
    Le chromosome Y contient très peu de gènes...
    Globalement si on considère tous les gènes d'un homme, d'une femme et d'un chimpanzé, on aura il me semble toujours le chimpanzé plus éloigné des deux Homo sapiens...

    K.rome aux hommes....
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #4
    coco
    Citation Envoyé par kinette
    Je ne comprends pas ce que tu veux dire ici par "allèle".
    Chez les individus diploides, 1 gène est situé sur une paire de chromosomes homologues... Y et X sont "incomplètement" homologues... seule une partie de X est homologue à une partie de Y... donc pour 1 gène situé sur la partie de X, non homologue avec Y, il n'y a chez l'homme qu'un seul allèle... alors que chez la femme il y en a 2....
    Le chromosome Y contient très peu de gènes...
    Donc en effet pour tous les autres gènes, de la paire de chromosomes sexuels, l'homme n'aura qu'1 seul allèle et la femme 2... D'où les différences, importantes sur le matériel génétique... non pas sur les gènes présents, mais sur l'ADN lui-même... Non???
    Qu'en penses-tu??? même si nous nous éloignons du sujet, c'est intéressant... j'espère que les modérateurs ne nous ferons pas de reproches!!!

  6. #5
    kinette
    Bon effectivement on dérive... je pense déplacer ceci et mettre un lien de ce fil vers un fil de biologie.

    Bon merci pour ton explication pour les allèles.
    Une faiblesse à ceci: l'inactivation du chromosome X. En effet dans les cellules un des deux chromosomes X des individus femelle est inactivé (pas toujours le même, l'inactivation se faisant après quelques divisions et se produisant au hasard... une jolie illustration de cette inactivation est le pelage des chats "écaille de tortue" qu'on trouve seulement chez les femelles, parce que la mosaique de coulers est due à l'inactivation d'un chromosome ou de l'autre).

    K.rocs, maux hommes (tu vois vince, j'ai fait encore pire...)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coco
    OK pour le déplacement...
    Citation Envoyé par kinette
    Bon merci pour ton explication pour les allèles.
    Bon, je savais que tu savais, mais tu m'avais posé la question...

    Puis là, j'en profite... car je ne connais pas grand chose sur l'inactivation du chromosome X... mais comment explique-t-on alors que certaines maladies génétiques dont le gène est porté par la partie de X non homologue à Y ne se déclarent que chez les hommes porteurs de l'allèle, et pas chez les femmes qui sont simplement vectrices, quand elles sont hétérozygotes???

    Mais "la faiblesse" ne concerne pas le matériel génétique, qui, quoi qu'il en soit est tout de même différent chez l'homme et chez la femme de ... allons ... presque 99%...

  9. Publicité
  10. #7
    coco
    ... un titre plus "racoleur"... l'homme est-il plus proche du chimpanzé ou de la femme???

  11. #8
    Yoyo
    Citation Envoyé par coco
    Puis là, j'en profite... car je ne connais pas grand chose sur l'inactivation du chromosome X... mais comment explique-t-on alors que certaines maladies génétiques dont le gène est porté par la partie de X non homologue à Y ne se déclarent que chez les hommes porteurs de l'allèle, et pas chez les femmes qui sont simplement vectrices, quand elles sont hétérozygotes???
    Parceque l'inactivation du chromosome est aleatoire dans les cellules, creant ainsi "une mosaique". Cela est du au fait que le chromosome X s'inactive apres quelques divisions et que cela est aleatoire...donc la mutation ne sera pas exprimee dans une serie de cellule, ce qui est generalement insuffisant pour provoquer la maladie.

    En revanche j'ai pas compris vos histoires de l'homme qui est plus proche du chimpanze que de la femme d'un point de vue genetique

    Yoyo

  12. #9
    coco
    Citation Envoyé par Yoyo
    Parceque l'inactivation du chromosome est aleatoire dans les cellules, creant ainsi "une mosaique". Cela est du au fait que le chromosome X s'inactive apres quelques divisions et que cela est aleatoire...donc la mutation ne sera pas exprimee dans une serie de cellule, ce qui est generalement insuffisant pour provoquer la maladie.
    Alors, si j'ai bien compris, quand la cellule oeuf se divise, au bout de quelques divisions, dans certaines cellules, 1 chr. X sera inactif et dans d'autres ce sera l'autre ch. X qui sera inactif...
    Mais qu'est ce qui est aléatoire, l'inactivation, ou bien le fait que ce soit l'un ou l'autre des 2 chr. ?
    Car, si c'est l'un ou l'autre, cela voudrait dire que dans un organe, en général un seul chromosome X sera transcrit et tjs le même...Donc si c'est celui qui porte l'allèle morbide, la maladie s'exprime, si elle concerne cet organe... Non???

    Citation Envoyé par Yoyo
    En revanche j'ai pas compris vos histoires de l'homme qui est plus proche du chimpanze que de la femme d'un point de vue genetique
    Si l'on ne regarde que le matériel génétique , l'ADN, on peut constater qu'il y a plus de 99% de ressemblance entre l'homme et le chimpanzé... enfin, c'est ce que nous disent les généticiens.
    Maintenant si on compare l'ADN de l'homme et celui de la femme, la paire de chromosomes sexuels est XX pour la femme et XY pour l'homme, Y étant tout petit, comme l'a rappelé Kinette, disons la moitié de X, sur 46 chromosomes, il n'y en a que 45,5 de semblables, soit, 98,9%!!!!

    Bon, évidemment cela ne concerne pas les gènes, qui je le précise sont les mêmes chez l'homme comme chez la femme...

  13. #10
    Damon
    Juste une petite remarque...

    Dans ce fil l'homme et la femme sont comparés à un singe, le chimpanzé, sur le plan génétique...
    Il faudrait déjà pour être cohérent comparer la femme à la femelle chimpanzé et l'homme au mâle.

    >Coco
    Un petit exemple...
    Supposons une femme porteuse d'un chromosome X déficient et d'un X normal. (notés X et X<sub>d</sub>)

    Ses enfants seront :

    XY (25%)
    X<sub>d</sub>Y (25%)
    X<sub>d</sub>X (25%)
    XX (25%)

    Chez ces enfants XX et XY ils seront normaux et il n'y a rien à en dire.

    Chez les enfants mâles :
    X<sub>d</sub>Y là les génes déficients du chromosome vont pouvoir s'exprimer puisqu'il n'y a "rien en face" pour s'y opposer.

    Chez les enfants femelles :
    X<sub>d</sub>X là, (statistiquement, mais c'est un peu plus complexe en fait) dans une cellule sur deux ce sera X<sub>d</sub> qui s'exprimera.
    Ce qui veut dire que la déficience ne s'exprimera pas pleinement, et selon le type de fonction remplie par les gènes, la déficience se montrera plus ou moins.
    Prenons un exemple connu celui de l'hémophilie (noté X<sub>h</sub>)
    Dans ce cas nous avons statistiquement les mêmes probabilités que dans le cas précédent.
    Donc un enfant mâle sur deux sera hémophile et une fille sur deux sera porteuse du gène déficient et souffrirait d'une faiblesse de la coagulation, mais moins grave qu'un enfant mâle, puisque certaines de ces cellules produirait tout de même les facteurs de coagulations.

    Supposons maintenant le cas de la descendance de : X<sub>h</sub>X et X<sub>h</sub>Y

    XY : rien à dire.
    X<sub>h</sub>Y enfant mâle hémophile
    XX<sub>h</sub> enfant femelle porteuse, déficience plus ou moins grande de la coagulation.
    X<sub>h</sub>X<sub>h</sub> léthal avant la naissance.

    Voilà, je laisserai maintenant Yoyo et Kinette continuer...

    Damon
    Qui espère n'avoir pas dit trop de bêtises
    Un EeePc ça change la vie !

  14. #11
    Yoyo
    Bonjour,

    Alors, si j'ai bien compris, quand la cellule oeuf se divise, au bout de quelques divisions, dans certaines cellules, 1 chr. X sera inactif et dans d'autres ce sera l'autre ch. X qui sera inactif...
    Mais qu'est ce qui est aléatoire, l'inactivation, ou bien le fait que ce soit l'un ou l'autre des 2 chr.
    Oui tu as bien compris. Le choix du chromosome X a inactiver est aleatoire, je ne voudrais pas dire de betise, mais il me semble que l'inactivation du chromosome X interviens apres plusieurs divisions, bon comme je voulais pas dire de betise j'ai cherche un peu voici ce que j'ai trouve
    L’inactivation d’un des deux chromosomes X se produit au cours des premiers stades de l’embryogenèse. Chez la souris, elle apparaît dans le trophectoderme. A ce stade, l’inactivation du X dans les tissus extraembryonaires est sujette à empreinte génétique : le X paternel est préférentiellement inactivé dans le trophectoderme du blastocyste de 3.5 jours. En période de gastrulation (6.5 jours), l’inactivation aléatoire apparaît dans les tissus embryonaires et finalement, l’embryon femelle est constitué d’une mosaïque de cellules dont les unes ont inactivé le chromosome X d’origine maternelle, les autres le chromosome X d’origine paternelle, dans une proportion identique. Au niveau somatique, chaque inactivation reste stable et irréversible.
    source

    Donc si l'inactivation se produit au stade gastrulat, il y a deja un bon nombre de cellules, ce qui explique "l'effet mosaique".

    OK j'ai compris ce que vous vouliez dire en comparant l'homme, la femme et le chimpanze...vous parlez plus du caryotype, et non des proteines..

    J'ai tente de chercher des donnees sur la comparaison genome humain/chimpanze (c'est incroyable ce que l'on trouve sur google
    )
    j'ai qd meme fini par trouve cette page avec un petit comparatif entre le genome humain et differentes especes (jusqu'a la bacterie)
    ca vaut le detour
    Lien
    donc selon les analyse les similarite vont de 99% a 98%, mais il ne me semble pas que le genome du chimpanze soit entierement termine, donc c'est sans doute un peu premature comme comparaison

    Yoyo

  15. #12
    coco
    Citation Envoyé par Damon
    Dans ce fil l'homme et la femme sont comparés à un singe, le chimpanzé, sur le plan génétique...
    Il faudrait déjà pour être cohérent comparer la femme à la femelle chimpanzé et l'homme au mâle.
    Oui, c'est bien de cela qu'il s'agit... on peut comparer l'homme, le chimpanzé mâle et la femme... ou la femme, le chimpanzé femelle et l'homme... mais je ne sais pas pourquoi, je prefere la première solution...
    Merci pour le reste du développement...

  16. Publicité
  17. #13
    coco
    Citation Envoyé par Yoyo
    donc selon les analyse les similarite vont de 99% a 98%, mais il ne me semble pas que le genome du chimpanze soit entierement termine, donc c'est sans doute un peu premature comme comparaison
    OK, on attendra donc un peu avant de donner une réponse à la comparaison précédente...

  18. #14
    coco
    Citation Envoyé par Damon
    Donc un enfant mâle sur deux sera hémophile et une fille sur deux sera porteuse du gène déficient et souffrirait d'une faiblesse de la coagulation, mais moins grave qu'un enfant mâle, puisque certaines de ces cellules produirait tout de même les facteurs de coagulations.
    Je reviens la-dessus, avec une question concernant la myopathie de Duchenne: c'est essentiellement une maladie de garçons, puisque le gène responsable de la myopathie de Duchenne est porté par la portion propre au chromosome X...mais essentiellement, puisque il y a quelques cas féminins...
    La myopathie de ces filles peut-elle alors s'expliquer comme dans le cas de l'hémophilie??? si c'est le cas pourquoi leur maladie est-elle aussi grave??? ou bien y a-t-il un autre gène en cause, porté sur un autre chromosome?

  19. #15
    ethernel

    Re : Proximité génétique homme/femme et homme/singe

    Alors c'est faux donc?

    Je suis tombé sur plusieurs site plus ou moins douteux qui révélaient des études démontrant qu'il y avait une différence génétique de 1,6% entre les hommes et le chimpanzé et de 5% entre les hommes et les femmes.

    Je suis plus un de ceux qui fait la promotion des similitudes entres les sexes, parce qu'il me semble que dans les faits, sinon médical, épidémiologiques il n'existe que très peu de différence physiologique entre les hommes et les femmes.

    Aussi cette histoire d'hémisphère gauche plus utilisé chez les femmes que chez les hommes est-ce que c'est vrai?

  20. #16
    fenkys

    Re : Proximité génétique homme/femme et homme/singe

    Sur le plan génétique aucune idée. Sur le plan comportemental, c'est connu depuis longtemps (avec une grande influence du cochon). Certains hommes donnent même une origine extraterrestre aux femmes La preuve étant que l'ancêtre commun à tous les hommes date de 60 000 ans et celui à toutes les femmes date de 150 000 ans. Les hommes et les femmes ne sont donc pas apparues en même temps.

    Plus sérieusement, ces études sont biaisées parce qu'elles ne tiennent compte que de la quantité de gène et de leur succession en paire de base, mais absolument pas de la topologie de l'ADN. Le caryotype est différent pour les deux espèces, les gènes sont répartis sur différents gènes, dans des ordres différents, avec des promoteurs différents. Si on exclus les hétérosomes, les génomes masculins et féminins sont quand même très proches.

Discussions similaires

  1. [Paléo Humaine] Divergence homme-singe
    Par canaque dans le forum Paléontologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/10/2007, 04h53
  2. [génétique] Groupes sanguins Homme A-/Femme O-
    Par allymail dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2007, 10h56
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 28/07/2006, 00h57
  4. Homme/Femme Soleil /Lune
    Par Manu Moïse dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2004, 00h42