Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

mitochondries et énergie cellulaire



  1. #1
    cleopapou

    Question mitochondries et énergie cellulaire


    A l'aide !
    On me demande de faire l'analyse du rôle des mitochondries dans les cellules à l'aide d'une expérience :
    Une fraction de culot de mitochondries est diluée dans un tampon approprié, et est placée dans l'enceinte du bioréacteur; On mesure alors la teneur du milieu en oxygène en fonction du temps :
    au temps t2 (1 mn 10 s), on ajoute dans le tampon une petite quantité de glucose ;
    au temps t3 (2 mn 10 s), on ajoute de l'acide pyruvique.
    Sur le graphique, on remarque que le taux d'oxygène chute progressivement après l'ajout de glucose puis de pyruvate.
    Comment peut-on l'expliquer

    -----


  2. #2
    fenouille

    Re : mitochondries et énergie cellulaire

    bonjour...

    (un peu de politesse serait bienvenue !)
    Je vais essayer de te donner qq pistes ( ca date un p'tit peu pour moi...) :

    Poses toi les questions suivantes :
    Une mitochontrie est elle anaérobie ou aérobie ?
    Si le taux d'oxygène du millieu chute, qu'est ce que cela signifie ?
    Y a t il respiration ou fermentation ?

    Réfléchis à ces questions .... et un conseil LIS LA CHARTE du forum avant de poster
    "Le stress est la clef de l'échec."

  3. #3
    Josquin

    Re : mitochondries et énergie cellulaire

    De toute évidence, de l'O2 est consommé. Plus précisément, il est consommé quand on ajoute du glucose, et pas avant. La consommation d'O2 est très souvent liée à une réaction d'oxydation. Donc, le glucose est une molécule qui est oxydée directement ou non par la mitochondrie.
    De même, la mitochondrie a une action d'oxydation du pyruvate. (On pourrait d'ailleurs montrer que du glucose ou du pyruvate mis en présence d'O2 et sans mitochondries ne subirait aucune modification)
    Or, le glucose (C6H12O6) et le pyruvate (CH3COCOOH) sont des molécules organiques complexes, et donc fortements réduites : les fonctions -OH sont oxydables en carbonyles, les radicaux alkyles (CH3 par exemple) en alcools, puis carbonyles, voire acide carboxylique, et les liaisons C-C son également oxydables pour former du CO2. Leur oxydation est donc favorisée thermodynamiquement. Elle est donc exothermique.
    D'où on en déduit :
    La mitochondrie catalyse l'oxydation de la matière organique, en particulier du glucose et du pyruvate. Cette oxydation est très exothermique et convertit donc l'energie chimique de ces molécules organiques pour fournir de l'energie utilisable pour la cellule : La mitochondrie est la centrale energétique de la cellule.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] plantes et mitochondries
    Par terz2 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2007, 18h52
  2. [Biologie Cellulaire] les mitochondries
    Par prawnie dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2007, 15h24
  3. [Biologie cellulaire] Cycle cellulaire
    Par Znomjo dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/11/2007, 19h48
  4. Séparation lysosomes mitochondries
    Par Positon !! dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2006, 11h22
  5. préparation de mitochondries
    Par Lios dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2004, 09h50