Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

[zoologie] La différenciation sexuelle chez les reptiles



  1. #1
    gwenael.g3

    [zoologie] La différenciation sexuelle chez les reptiles


    ------

    Bonjour,
    Au cours de mes lectures et de mes révisions sur la procréation, je suis tombée sur un article évoquant la procréation chez les reptiles. Ceux ci au stade des gonades indifférenciées produiraient de la testostérone et sous l'effet d'une augmentation de la température pendant la période thermosensible se transformé en oestradial ?
    Quelqu'un pourrait-il m'apporter plus d'explication sur cette différenciation sexuelle et en quoi se différencie t-elle concrétement de celle des mamifères
    Merçi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Je ne t'apporterai pas d'explication "scientifique" car la biologie ne fait pas (encore...) partie de mon domaine de compétences, mais je peux te raporter mes maigres conaissances de terrariophille occasionellement herpéthologue dont l'amateurisme amateur n'est surement pas à la hauteur des espoirs de tes espérances...

    Selon Jacques BROGARD dans Les maladies des reptiles Collection médecine vétérinaire :

    Citation Envoyé par J.BROGARD
    Le sexe des reptiles n'est pas déterminé génétiquement, la température d'incubation des oeufs a une influence directe sur le sexe : en effet, chez les squamates et les crocodiliens, plus elle est élevée, plus on assiste à des éclosions de mâles et vice-versa pour les femelles ; le phénomène est inversé chez les chéloniens.
    A ma conaissance, ce phénomène n'existerai pas chez les ophidiens donc de là à généraliser aux reptiles, ça mérite vérification, peut-être que les limites d'influence notable de la température dépassent celles de la survie de l'embryon???

    J'essaie de trouver d'autres sources...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  4. #3
    Ryuujin

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    ah nan, faut surtout pas généraliser aux reptiles, sinon c'est faux.

    Tu n'as pas entendu parler de la parthénogénèse obligatoire chez les lézards queue de fouet ?

  5. #4
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    hé ben je vais pas copier ce bouquin, ce n'est pas la vocation de ce forum, mais le paragraphe suivant parle des cas de parthénogénèse :

    Citation Envoyé par J.BROGARD
    En dernier lieu, citons l'existence de pathénogénèse chez certains lézards des pays froids (Lacerta saxicola du Caucase) dont on connait des population exclusivement femelles. Après la méiose, il y a à nouveau fusion et récupération de la diploïdie. Dans les populations ou il existe quelques mâles, les accouplements donnent des femelles stériles triploïdes.
    Alors là, y'a quand même une question qui m'interroge (si je puis me permettre la légèreté de cette expression...) :

    Si la descendance est exclusivement constituée de femelles, à fortiori triploïdes (ce qui est si je ne m'abuse et me laisse abuser par mes maigres conaissances en bio la cause de leur stérilité...), d'ou viennent les mâles en question???? Il parle de populations ou il existerai quelques mâles, c'est quoi, des mutations???

    Pour info, le lacerta saxicola est le "Lézard des rochers de crimée"

    Je vais faire des recherches sur le "queue de fouet, mais as tu le nom scientifique car chez les reptiles on a différentes espèces connues sous des noms du type "serpent commun" ou "serpent vert" le plus marrant est le "serpent minute", petit boidé appellé ainsi parceque minute en latn veut dire ... petit et injustement accusé d'avoir tué des gens rien qu'en les ayant vus...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Apparament, ton "Lézard queue de fouet" est connu ici ...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  8. #6
    9herve

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Une enzyme responsable (Aromatase)de la synthèse d'estrogènes est thermosensible.

    http://www.ijm.jussieu.fr/Biochimie_...eloppement.php
    journals.endocrinology.org/joe/181/0367/1810367.pdf

  9. Publicité
  10. #7
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Alors là, ca amène plusieurs questions :
    • Comment explique-t-on que la réaction soit l'inverse pour les lézards et les tortues??? Est-ce une enzyme différente qui entre en action (auquel cas, l'ovaire, comme c'est mentionné dans le texte aurait un potentiel mâle) ou est-ce qu'au contraire ce seraient les testicules des lézards , qui au stade embryonaire auraient un potentiel femelle???
    • Si chez certains reptiles le déterminisme du sexe est épigénétique, ça veut dire qu'on pourait avoir des femelles XY ou ZZ (je ne savais pas qu'il pouvait y avoir deux types d'hétérogamétie alors je ne sais pas laquelle correspond aux reptiles...)??? Je croyais que c'était la température qui influencait le génome Je crois que j'ai du retard à rattraper de ce côté là...
    • Dans ce cas, le sexage des reptiles ne pourrait pas être fait avec un cariotype, mais est-ce qu'un mâle XY ou ZZ aura des caractères mâles plus marqués qu'un XX ou ZW???
    Je dois recevoir BIOLOGIE pour la mi-mars alors n'hésitez pas à y faire référence
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  11. #8
    9herve

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Citation Envoyé par mayonaise
    Alors là, ca amène plusieurs questions :
    • Comment explique-t-on que la réaction soit l'inverse pour les lézards et les tortues??? Est-ce une enzyme différente qui entre en action (auquel cas, l'ovaire, comme c'est mentionné dans le texte aurait un potentiel mâle) ou est-ce qu'au contraire ce seraient les testicules des lézards , qui au stade embryonaire auraient un potentiel femelle???
    • Si chez certains reptiles le déterminisme du sexe est épigénétique, ça veut dire qu'on pourait avoir des femelles XY ou ZZ (je ne savais pas qu'il pouvait y avoir deux types d'hétérogamétie alors je ne sais pas laquelle correspond aux reptiles...)??? Je croyais que c'était la température qui influencait le génome Je crois que j'ai du retard à rattraper de ce côté là...
    • Dans ce cas, le sexage des reptiles ne pourrait pas être fait avec un cariotype, mais est-ce qu'un mâle XY ou ZZ aura des caractères mâles plus marqués qu'un XX ou ZW???
    Je dois recevoir BIOLOGIE pour la mi-mars alors n'hésitez pas à y faire référence
    Oulala bcp de questions!
    Tape "Pieau aromatase" sur google, ou alors envoies lui un mail, il vient de partir en retraite mais est tjrs actif!

  12. #9
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Désolé, c'est vrai que je m'emballe vite, je vais quand même essayer de ne pas embêter l'élite de la recherche nationale avec mes questions de débutant. Je vais bien trouver des pistes dans la littérature, mais c'est flippant, chaque "porte qu'on ouvre" donne sur un couloir avec 10 portes de chaque côté... Enfin, ce qui serait flippant, c'est quand même de se retrouver dans une pièce vide sans portes non... En tous cas, laissez les ouvertes derrière vous...

    Sinon, je suis en train de télécharger son exposé sur ce lien , mais je suis pas sûr de comprendre...

    En tous cas, merci pour l'info...

    Y'a beaucoup de documents multimédia comme ça sur le net??? (là ça donne sur un film d'une de ses conférences apparement...)
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  13. #10
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Merci encore 9herve, toutes ces questions ont reçu des réponses limpides grâce à tes indications...
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  14. #11
    9herve

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Pas vraiment limpides car j'ai dit une grosse bourde!
    L'expression de l'aromatase est thérmodépendante ce que je voulais dire (et non thermosensible, comme je viens de me relire )

  15. #12
    9herve

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Citation Envoyé par mayonaise
    Sinon, je suis en train de télécharger son exposé sur ce lien , mais je suis pas sûr de comprendre...

    En tous cas, merci pour l'info...

    Y'a beaucoup de documents multimédia comme ça sur le net??? (là ça donne sur un film d'une de ses conférences apparement...)
    Merci pour l'adresse, je la connaissait pas, et ça fait plaisir de voir des connaissances!
    Des sites comme ça en français,non connais pas. Mais quand tu regardes le site de l'ENS d'ou (u, avec accent mais je suis sur un pC! ) vient la vidéo, il y bcp d'exposés vidéos, en bio , philo, etc
    Un site à mettre dans ses signets!
    Dernière modification par 9herve ; 28/02/2005 à 19h31.

  16. Publicité
  17. #13
    9herve

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Citation Envoyé par mayonaise
    Désolé, c'est vrai que je m'emballe vite, je vais quand même essayer de ne pas embêter l'élite de la recherche nationale avec mes questions de débutant.)
    Si les questions sont ciblées et que tu t'es documentée un minimum, tout le monde (ou presque) te répondera sur son travail ou te donnera une réference biblio!
    La recherche, c'est un service public, on reçoit des lycéeens pour des TPEs, des stagiares de 3eme etc......
    C'est d'autant plus important que les voies scientifiques, de type recherche, sont de moins en moins aimées par les lycéens ou les personnes en DEUG.

  18. #14
    mayonaise

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    Bah, en tous cas, son exposé m'a donné envie d'incuber mes prochaines pontes de Python regius dans un Frigo...

    Rectification, on n'est pas dans la section humour alors on va pas raconter de bêtises, mais c'était très intéressant et j'ignorais qu'il y avait une suspicion de thermodépendance du sex ratio des boidés par rapport à la température d'incubation...

    Pour les références biblio, j'en vois souvent dans les bouquins, mais en général, ce sont des articles de revues spécialisées et, faut se lever tôt pour trouver un exemplaire de toxicon de juin 1991 en kiosque... Non, je suis mauvaise langue, pour 30€ on peut consulter leurs articles en ligne, mais dans une liste de 50 références biblio, on ne sait pas toujours ou trouver l'info intéressante et accessible...

    En tous cas, merci encore pour tes réponses
    Dernière modification par mayonaise ; 02/03/2005 à 21h08. Motif: orthographe
    Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque.
    A te regarder ils s'habitueront. ♂

  19. #15
    philippe93

    Re : La différenciation sexuelle chez les reptiles

    pour ce qui est de la determination du sexe en fonction de la temperature ca ne fonctionne effectivement pas cher les serpents !
    sur les lezards oui par contre !
    pour ce qui est de la parthenogenese je te conseil ce site http://www.dendrogrove.com/autre/ind...lepidodactylus qui traite d'un gecko!
    Lepidodactylus de sont petit nom

Discussions similaires

  1. [zoologie] Cicatrisation des reptiles
    Par Znomjo dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/05/2007, 23h56
  2. [zoologie] Reproduction des reptiles ?
    Par cnico2004 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/03/2006, 16h32
  3. [zoologie] acides aminés essentiels chez les fourmis
    Par psyska dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/09/2005, 13h40
  4. Les Reptiles bio-indicateurs écologiques
    Par Guillmot dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/08/2004, 15h58
  5. [zoologie] grève de la faim chez les grenouilles
    Par mephistor dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/06/2004, 16h21