Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Dégradation du lactose & espèce



  1. #1
    wonderB

    Exclamation Dégradation du lactose & espèce

    Est-ce que le lactose peut être dégrader, par une espèce, sans indicateur de pH

    Est-ce qu'une espèce change de morphologie coloniale à chaque fois qu'elle change de milieu Je vouderai bien savoir pourquoi aussi

    Grand merci à vous

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wonderB

    Question Dégradation du lactose & espèce

    Personne pour m'aider

  4. #3
    Jyscall

    Re : Dégradation du lactose & espèce

    Pour la première question, j'ai rien compris
    La deuxième en revanche, a rapport avec la sélection naturelle. Je vais la faire simple ( donc tronquée, donc presque vraie )
    On prend une espèce, qui vit dans un milieu A, certains individus vont vivre dans le milieu B légèrement différent de A. On sait qu'au sein de l'espèce, de nombreux caractères sont commun mais il existe une variabilité de certains caractères dans la population. Chaque individu possède des caractères favorables ou défavorables, pour un milieu donné.
    Du fait d'une compétition interspécifique et intraspécifique, les individus les plus forts, les plus aptes, possédant la meilleur valeur adaptative (en gros la somme des caractères négatifs et positifs) auront plus de chances de survivre.
    Donc si dans ce milieu B, une morphologie différente apporte un avantage adaptatif à l'espèce, au fil du temps la proportion d'individus possédant cette nouvelle morphologie deviendra de plus en plus importante dans ce milieu là. A terme, cette morphologie sera partagée par toute la population de ce milieu B, les autres individus, moins forts auront été éliminés par la sélection naturelle

    Ce processus est cependant très long et continu

  5. #4
    wonderB

    Question Re : Dégradation du lactose & espèce

    Merci pour ta réponse Jyscall. Je vois que c'est le même principe expliqué en cours d'Évolution. Soit, qu'il y a une adaptation qui se fait par les espèces au fil du temps et que ceux qui acquièrent la meilleure valeur adaptative vont continuer à exister quant aux autres ils vont pas survivre.

    Sinon pour la première question, je vais essayer d'être un peu plus claire...

    Le milieu McConkey contient du lactose et du rouge neutre (indicateur de pH) qui nous permettent de distinguer les espèces qui peuvent dégrader le lactose en acide de celles qui ne peuvent pas.
    Ainsi les cellules capables de coître sur ce milieu formeront des colonies rouges si elles seront capables de former de l'acide à partir du lactose (l'acide formé fera virer l'indicateur de pH au rouge et ainsi les colonies seront rouge). Sinon, celles qui ne pourront pas utiliser le lactose, utiliseront les peptones ce qui provoquera l'alcalinisation du milieu d'où la couleur jaune. (Le rouge neutre vire au jaune en milieu alcalin)

    Maintenant, est-ce qu'une espèce peut dégrader le lactose sans qu'il y est l'indicateur de pH

  6. #5
    Jyscall

    Re : Dégradation du lactose & espèce

    D'après ce que je comprends il s'agit d'un milieu contenant du lactose, et on y a ajouté un indicateur de pH de façon à suivre la dégradation possible du lactose par les bactéries, qui est indépendante de l'indicateur de pH.

    Donc oui, elles n'ont pas besoin de l'indicateur pour dégrader le lactose. C'est juste que c'est plus pratique d'utiliser un indicateur.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

    Sur le même sujet

    Définitions

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 19/04/2010, 22h34
  2. lactose
    Par spider red dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2008, 09h13
  3. Lactose
    Par chwebij dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/04/2006, 13h20
  4. Sous-espèce/Semi-espèce
    Par neobiki dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2005, 08h49