Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Détection des proteines d'une solution acqueuse.



  1. #1
    FrancoisM

    Détection des proteines d'une solution acqueuse.


    ------

    Bonjour

    Je dois élaborer un test afin de détecter et quantifier la présence de proteines et d'acide aminés libres dans une solution acqueuse.

    A date se que j'ai trouvé date de Bio 1 et est donc fort grossier et imcomplet.

    Je vous remercie pour votre aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    SAlut

    Je pense qu'un test de Bradford devrait te convenir.

    YOyo

  4. #3
    FrancoisM

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    Merci.

    Sa me semble un peu mieux que le Biuret.

    Quel est l'élément qui cause la coloration ?

  5. #4
    invite52946466

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    c'est le bleu de coomassie, un colorant, qui absorbe à 595nm lors de sa complexation avec les protéines (residus aromatiques et hydrophobes je crois)....

  6. #5
    FrancoisM

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    A se momment pour avoir un résultat quantitaif je vais devoiy y aller par comparaison a des solutions déja connues ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    akla

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    Bonjour,

    Dans ce cas, Je crois que kjedahl ne serait pas mal non plus je pense.

    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    John Irwin

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    Kjeldahl c'est l'azote . Alors si ta solution acqueuse contient des nitrate, de l'ammonium etc... c'est bon ta quantif sera sur-estimée.

    Le problème avec Bradford c'est que c'est uniquement les AA aromatiques, tu n'en as que 3: Trp, Tyr, Phe. Pour les acides aminés libre, si tu as Ala, Ile, Gly, ... tous les autres en gros, c'est bon tu les vera pas. Si t'as des protéines qu'y n'ont que très peu voir pas d'acides aminés aromatiques tu les vera pas.

    Le Biuret je sais pas si sa s'utilise toujours, personnellement on m'as enseigné cette méthode en seconde et peut-être en 1ère STL. Pour Kjeldahl c'était pareil. Maintenant après un Bac STL, BTS biotechnologie et licence pro génomique j'en est pas entendu reparlé de ces deux méthodes. Fait un Bradford et un Lowry, tu vera un peu ce que te donne les quantif, sachant que une quantif avec un même échantillon pour le bradford sa bouge.

  11. #8
    akla

    Re : Détection des proteines d'une solution acqueuse.

    Bonjour,

    Il est évident que la combinaison de méthodes tel que Lowry ( qui contient le Biuret ainsi que Folin-Ciocalteu) et celle de bradford serait très bien. Effectivement, le kjeldahl comme la bien mentionné John irwin aurait tendence à surrestimé (problème de spécificité) par contre c`est une méthode simple et très sensible de l`orde du 1 µg et permettrait de cibler tout a.a. libres.

    En fait, tout dépend de la pureté ou complexité de l`échantillon et de la quantité de a.a. libres, de là vous pourrez choisir la méthode dosage le plus adaptée à votre échantillon en fonction de vos ressources et besoins.

    Cordialement

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 24/06/2010, 19h21
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2008, 21h00
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2008, 14h55
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 20/02/2007, 15h24