Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

La vision des couleurs



  1. #1
    bRaTtaK

    La vision des couleurs


    ------

    Je fais actuellement des recherches sur la vision des couleurs, je suis tombé sur cette expérience très intéressante :

    http://www.bonheurpourtous.com/illusion/cmagique.html

    Dans l'explication que donne l'auteur, il parle de calibrage, d'étalonnage des cônes à la couleur grise, comme si elle devenait la couleur de référence.

    Est ce que quelqu'un saurait développer ce point?
    Savez vous où je peux trouver des informations dessus? j'ai pas mal cherché sur google sans succès (ceux sont certainement les termes employés qui sont incorrect).

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    SunnySky

    Re : La vision des couleurs

    J'ai vu plusieurs illusions d'optique, mais celle-là m'a toujours impressionné. Je n'ai pas beaucoup de renseignements à te donner, mais ça peut peut-être t'aider.

    La perception des couleurs est possible grâce aux cônes. Il y en a 3 sortes, chaque sorte étant davantage sensible à l'une des trois couleurs primaires par addition: rouge, vert, bleu.

    Il semblerait que chaque récepteur optique soit continuellement à la recherche de stimulus. Dans l'animation que tu propose, les récepteurs de bleu et de rouge sont stimulés au maximum par les points roses. Lorsque le rose s'estompe, les récepteurs perçoivent une "pénurie" de rouge et de rose et le cerveau interprète cela comme du vert. Cette sensation ne dure cependant pas longtemps, d'où l'importance de déplacer cette illusion. Je suis incapable d'entrer dans les détails, mais si cela peut t'aider...
    Le monde se divise en 10 : ceux qui connaissent le code binaire et ceux qui ne le connaissent pas.

  4. #3
    Glast

    Re : La vision des couleurs

    Franchement, je n'ai rien compris à l'explication de l'auteur de cette illusion et je crois que lui non plus n'a pas compris grand chose à l'explication que la tierce personne lui a fait part pour la rédaction de son site.

    La vision des couleurs est bien trichromatique (rouge, vert, bleu) mais l'interprétation de ces couleurs passe par ce qu'on appelle des axes de couleurs. Un de ces axes est précisément le rouge/vert, c'est à dire qu'il y a des cellules de la rétine qui gèrent toute une gamme de couleur entre la luminosité (l'axe blanc/noir) et le rouge/vert (ou rose/vert sur lequel joue précisément l'illusion dont tu parles).

    Dans cette illusion, 11 spots sont roses et un seul gris se ballade dans le sens des aiguilles d'une montre. De ce fait : les spots roses sont perçues comme un fond immobile qui stimule en permanence la rétine. Les cellules concernées sont saturées en information visuelle rose, on ne perçoit donc plus le rose par rapport au fond gris (qui est une couleur neutre pour la rétine), c'est pourquoi le cercle rose fini par disparaitre.(je peux développer plus cette partie si tu le souhaites).

    Le point gris qui circule nous parait vert ! pourquoi ? tout simplement parce que ce point gris stimule l'axe rouge/vert. Le fait de se déplacer, fait que le point gris ne sature pas les cellules comme le font les autres points roses qui restent plus longtemps. Chaque cellule saturée perçoit donc un nouveau stimulus, mais pourquoi vert ? tout simplement parce que le gris stimule aussi bien le vert que le rouge, mais comme l'information rouge (ou rose) est déja saturée, alors l'axe rouge/vert ne permet de voir que le vert.

    Pas facile de vulgariser rapidement un processus aussi complexe que la vision des couleurs. Si je n'ai pas été assez clair ou si tu as besoin de plus de détail, n'hésite pas.
    Le maître montre la lune
    L' idiot regarde le doigt

  5. #4
    bRaTtaK

    Re : La vision des couleurs

    Tout d'abord merci de vos réponses!

    Glast, je ne comprend pas bien votre explication, Si les cellules sont saturées en information rose, alors pourquoi on ne voit plus le rose par rapport au gris?

    Voilà comment je comprends le le phénomène:

    L'illusion est basée sur la persistance rétinienne. L'image que l'on fixe reste en surimpression.
    En se concentrant sur la croix, l'oeil limite très fortement son mouvement permanent. Du coup, ce sont les mêmes cônes de la rétine qui sont excités par les mêmes parties de l'image.
    Progressivement, les cônes s'étalonnent. En effet, le magenta étant une superposition de bleu et de rouge, les cones L (rouge) et les cones S (bleu) sont principalement sollicités par le stimulus. Ils vont «s'habituer» à voir du magenta. Donc sur fond gris, les cônes M (vert) transmettront un signal beaucoup plus important que les deux autres types de cones.
    Le cerveau perçoit alors la couleur complémentaire du magenta : le vert.
    On observe donc 11 points magenta et 1 point vert.


    Ensuite, lorsque l'étalonnage se stabilise, donc quand on reste bien concentré, ce sont les points magenta (environ 5), qui suivent le point vert, qui apparaissent gris, c'est-à-dire qu'ils donnent l'illusion d'avoir disparus. En effet, avec une exposition prolongée, la persistance rétinienne est amplifiée. Les points verts persistent, on a l'impression qu'il y en a plusieurs, et ceux ci se superposent aux points magenta. La superposition du magenta et de son complémentaire, le vert, donne du gris. On ne perçoit donc plus les points magenta.


    Dites moi ce que vous en pensez.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Glast

    Re : La vision des couleurs

    Citation Envoyé par bRaTtaK Voir le message
    Glast, je ne comprend pas bien votre explication, Si les cellules sont saturées en information rose, alors pourquoi on ne voit plus le rose par rapport au gris?
    Pour reprendre ton expression, c'est parce qu'elles vont «s'habituer» à voir du magenta. Ne connaissant pas trop ton niveau de connaissance de la rétine, je ne voulais pas trop rentrer dans les détails anatomiques, mais tu as bien compris le phénomène. Ton explication rejoint parfaitement la mienne à la différence que nous ne sommes pas d'accords sur l'étage rétinien concerné.
    La nuance que j'apporterais c'est qu'en fait, cette persistance ne vient pas vraiment des cônes mais plutôt des cellules qui sont en dessous et en particulier des cellules ganglionnaires qui codent les axes de couleurs. Un cône peut difficilement être saturé avec une telle stimulation, par contre les cellules ganglionnaires, si.
    Le maître montre la lune
    L' idiot regarde le doigt

  8. #6
    bRaTtaK

    Re : La vision des couleurs

    Donc du coup vous n'êtes pas d'accord avec le fait que ce sont les cônes verts, qui sur fond gris, auront un signal plus important? Cela supposerait que les cones S et L sont saturés.

    En fait j'ai basé cette explication sur un article de wikipedia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur...%C3%A9mentaire

    En bas de la page, il est expliqué pourquoi lorsque l'on fixe un carré rouge pendant un certain temps, puis que l'on regarde ensuite une surface blanche, on voit apparaitre la couleur complémentaire du rouge : le cyan.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Vision des couleurs
    Par phil de ghlin dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/11/2008, 10h02
  2. Vision des couleurs
    Par jmbhenri dans le forum Physique
    Réponses: 31
    Dernier message: 26/09/2008, 01h36
  3. question à propos des photons et de la vision des couleurs
    Par adrienlucca dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/05/2008, 00h25
  4. La vision des couleurs
    Par sabinesabine dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/04/2008, 21h26
  5. Vision et perception des couleurs
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 24
    Dernier message: 15/04/2007, 19h28