Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Solution glucosée IV à 5% et à 30%



  1. #1
    Alegs

    Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    Bonjour à tous!!
    Voila, j'ai une phrase énigmatique dans mon cours, qui me fait beaucoup réfléchir:
    "--> Solutions de glucose:
    - 5 % : iso-osmotique pas isotonique"


    Je voulais savoir ce qu'il sous entendait par "pas isotonique"

    Je me suis donc proposé de le prouver...
    J'ai fait un schéma pour essayer de m'expliquer la chose, en essayant d'imaginer comment en faisant varier des concentrations de NaCl extra-cellulaire d'une part, et d'autre part de potassium avec un anion uniquement intracellulaire, ainsi qu'en plaçant et en faisant varier une concentration de glucose en IV, qui finalement rentre dans la cellule. (comptée intracellulaire), on pouvait obtenir sa phrase.

    A partir de là, j'ai dressé un tableau avec:
    - En ligne les paramètres "osmolarité" et "tonicité".
    - En colonne, les paramètres "ions intracellulaires" et "extracellulaires"

    Du point de vue de l'osmolarité:
    Lorsque j'introduis ma solution de glucose:
    J'ai d'une part le glucose qui rentre dans la cellule.
    D'autre part, l'eau qui l'accompagnait va rester dans le liquide extracellulaire et diluer le NaCl qui s'y trouve (ne pouvant rentrer dans la cellule).
    L'osmolarité du NaCl se trouve diminuée.
    L'osmolarité du glucose s'ajoute à celle déjà existante dans la cellule, de telle sorte que l'osmolarité du glucose et des ions intracellulaires s'égalisent.
    Donc iso-osmolaire.

    Du point de vue de la tonicité:
    Le NaCl, hypo-osmotique car dilué, devient donc moins tonique que précédemment: il exerce une osmolarité efficace affaiblie.

    Cependant, je n'arrive pas à le faire pour autant devenir hypotonique, par rapport à mes ions intracellulaires, tout en gardant au final une solution iso-osmolaire de part et d'autre de la membrane.


    Donc la contrainte:
    Avoir au final des concentrations iso-osmolaires et hypo (ou hyper)tonique. C'est un véritable casse tête.
    De préférence, je mettrais le milieu hypotonique, car je m'attendrais à voir une hémolyse du globule rouge!!



    Alors j'ai pensé que je comprenais mal la phrase, qui voulait plutôt dire que le glucose ne jouait aucun rôle dans la tonicité, vu qu'il n'exerce pas d'osmoles "efficaces".


    Du coup, j'ai à peu près compris pourquoi on disait que le G5 était isoosmotique mais pas isotonique.

    Or, j'ai entendu dire que celle à 30% était hypertonique.
    Alors du coup, je ne comprends pas comment le G30 peut être hypertonique... ça... relance le débat!

    Donc je me présente ainsi, humble et humilié par ces 2 phrases, que je viens confesser, merci de bien vouloir m'indiquer où j'ai fauté!

    => G5 iso-osmotique mais pas isotonique
    => G30 hyperosmotique.


    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Alphreta

    Re : Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    J'ai un peu mal à la tête pour avoir une vision claire mais je vais tenter de répondre.

    Je crois qu'il ne faut pas faire de schéma de solutés qui va dans un sens ou dans un autre ... On considère à t=0, sinon toute solution est isotonique et iso-osmotique avec n'importe quel cellule , il suffit d'attendre le temps qu'il faut (3s ou 3 milliards d'années) pour que la membrane casse.

    Si dans le cours il est écrit,
    G5 iso-osmotique mais pas isotonique, c'est pour que vous ne confondiez pas l'iso-osmolarité d'une solution et l'isotonicité de G5 (même concentrations de part et d'autres en glucose). Car iso-osmolarité n'est pas équivalent à isotonicité.

    Si vous n'avez pas écrit que "G30 hyperosmotique et non isotonique", c'est que cela va de soi. une solution de glucose hyperosmotique ou hypoosmotique ne peut-être isotonique.

    Alphreta

  4. #3
    Alegs

    Re : Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    Salut!
    Merci pour la réponse!

    Je crois qu'il est possible que quelque chose soit isotonique et hyperosmolaire:
    La tonicité prend en compte seulement les molécules à osmolarité efficace, alors que l'osmolarité proprement dite est l'osmolarité totale.

    Donc en milieu physiologique, le glucose ou l'urée par exemple, qui diffusent librement, seront considérés comme ayant une activité osmotique, une tonicité nulle.

    Mais ils auront une osmolarité quand même...!

    La tonicité devrait donc être inférieure ou au moins égale à l'osmolarité...!

  5. #4
    Alphreta

    Re : Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    Je crois qu'il est possible que quelque chose soit isotonique et hyperosmolaire:
    Une solution avec différents solutés dedans oui, mais une solution avec que du glucose non.

    L'osmolarité, par définition comprend toutes les solutés dans une solution (qui passe ou pas) donc on met quoi que ce soit dans une solution, celle-ci aura toujours une osmolarité non nulle. Par définition l'osmolarité, c'est le nombre d'osmoles de solutés pour un volume de solution donnée. ex : 300 mOsm.L-1.

    En "tonicité" il n'y a pas de valeurs quantitatives, mais une appréciation qualitative par rapport au plasma ou je ne sais quoi (toujours par rapport à quelque chose). (Enfin je n'ai jamais vu de valeurs pour l'instant).

    Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Isotonie
    Par exemple une solution qui contient 75 mmol par litre de NaCl (soit 75 mmol de Na+ et 75 mmol de Cl-) et 150 mmol par litre d'urée sera isosmolaire au plasma sanguin mais hypotonique.
    Cette solution a une osmolarité de 300 mOsm.L-1 donc iso-osmolaire.
    mais 75 mM NaCl de la solution est < au ~150 NaCl du plasma (l'urée on n'en tient pas compte puisque libre)? donc la solution est hypotonique.

  6. #5
    Alegs

    Re : Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    Ah oui, et effectivement pour le glucose, s'il est à 5% il reste dans des normes physiologiques, donc iso-osmolaire. Par contre si on en met jusqu'à 30%, on augmente sa quantité et il devient hyperosmolaire...!!



    Merci bien Alphreta!!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    papa noel

    Re : Solution glucosée IV à 5% et à 30%

    bonjour
    Je suis en train de chercher sur le G5 et l'histoire de sa tonicite et j'ai decouvert cette discussion. Voici mon point de vue simplifie le maximum apres avoir lu votre discussion

    1. Osmolarite est "qqc" en absolu par definition, cad elle prend une valeur fixe en chiffre.

    Par exemple, si on veut savoir l'osmolarite du G5, ce n'est pas difficile

    a. Soit on calcule : M Glucose: = 180g par mole en USI (ou en dalton pour les medecins). Solution a 5% veut dire 5g par 100ml, ou 50g par 1L.

    On a la formule n(mole) = m(g)/M(g.mole-1).
    Alors n Glucose 5% = 50g.L-1/180g.mole-1 = 0.278mole.L-1= 278mmole.L-1

    Donc Osm G5% = 278mosm/L

    b. Soit on cherche sur internet

    "6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

    Que contient GLUCOSE 5% MACOPHARMA, solution pour perfusion ?

    La substance active est :
    glucose anhydre…………………………………………………………… ….………50 mg
    sous forme de glucose monohydraté………………………………………………… ..55 mg
    pour 1 ml

    Osmolarité : 278 mOsm/l
    Glucose : 278 mmol/l
    pH : 3,5-6,5"

    2. La Tonicite = osmotiquement efficace. Iso/hypo/hyper/ est relative par rapport au l'osmol du plasma (ou intersitiel, ou intra-cell, car ils ont le meme chiffre vers 280-290mOsom/L)

    3. Glucose est OSMOTIQUEMENT efficace!!!, et Uree ne l'est pas.
    en medecine, on estime l'osmolalite efficace = NaCl x2 + Glucose!!, c'est aussi la raison pour laquelle les diabetiques type 1qui a de glucose dans les urines pissent comme un robinet et reboire comme une sportif de haut niveau(polyuro-polydipsie) : glucose est TONIQUE ou osmotique efficace, donc il ne diffuse pas librement pour equilibrer les concentrations, mais "appelle" d'eau (le solvant)!!.

    4. Si vous arrivez a lire jusqu'a ici, vous comprenez pourquoi G5 est
    a. Iso osmolaire: 278 est "a peu pres" equivalent a 280-290 (en medecine tout est relative)
    b. ISOTONIQUE EN THEORIE (si l'homme n'a pas de cellules): car G5 est iso osmol et comme glucose est OSmotiquement efficace avec un coefficient osmotique a 0.99!, sa tonicite sera aussi 278 x 0.99 = 278 !!

    5. 1er GRAND bemol: heureusement l'homme a des cellules qui "bouffent" du sucre !!! Donc, le moment ou vous perfusez du G5 a votre malade, il est Iso TONIQUE, mais 2s apres, les cellules du malade consomment les sucres perfuses (sous l'effet principal de l'insuline), votre solution devient HYPO TONIQUE .

    2er ptit bemol: vous pourriez deduire que si c'est un diabetique grave sans insuline que vous perfusez du G5, il aura un effet Iso, voire Hypertonique: car les diabetiques type 1 n'a pas d'insuline pour consommer les sucres dans le sang (c'est aussi pour ca qu'il est souvent maigre, attention c'est le type 1 dont je parle, et il mange beaucoup.). La perfusion garde bien sa TONICITE theorique, donc Isotonique. Ou si le malade en a deja trop de sucre dans le sang, le fait d'ajouter qqc d'iso creera un effet HYPERTONIQUE en total.

    En conclusion: Glucose est iso-osmol, OSMOTIQUEMENT efficace, hypotonique dans la plupart des cas, iso-hypertonique dans certains cas particuliers (par exemple, diabete type 1...)

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 24/06/2010, 19h21
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2008, 21h00
  3. Solution mère à solution fille ....
    Par Tekila38 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/04/2007, 15h05
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2007, 17h37
  5. solution
    Par janemba dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 04/10/2006, 21h20