Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Evolution du savoir en Biologie




  1. #1
    somasimple

    Evolution du savoir en Biologie

    Pour les biologistes qui ont l'esprit ouvert :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Cytosol
    et surtout l'excellent article
    http://jeb.biologists.org/cgi/content/full/206/12/1955

    qui monttre que le savoir enseigné a besoin d'un bon dépoussiérage.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    SAlut

    désolé mais je ne vois pas bien ou tu veux en venir? qu'est-ce qui a besoin d'etre dépoussiéré?

    YOyo

  4. #3
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Les notions de diffusion par exemple.
    Il n'y en pas pas ou très peu et pourtant elles sont à la bases de beaucoup de réactions.
    la notion de solution alors qu'il est connu depuis des lustres que le cytosol est un gel => Les réactions de diffusion ne marchent pas.
    Cela remet en question une grande partie de la bio-physique du neurone.


  5. #4
    Glast

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Je ne vois pas en quoi la biophysique du neurone est remise en cause car elle repose justement sur le fait que la diffusion est un phénomène extrêmement restreint dans une cellule.

    Ces articles ne font que répéter ce qui se sait déja, je ne vois pas bien la nouveauté là.
    Le maître montre la lune
    L' idiot regarde le doigt

  6. #5
    Yoyo

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Salut

    Pareil que Blast en ce qui me concerne. Ca fait bien longtemps que tout ca est connu.

    YOyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Citation Envoyé par Glast Voir le message
    Je ne vois pas en quoi la biophysique du neurone est remise en cause car elle repose justement sur le fait que la diffusion est un phénomène extrêmement restreint dans une cellule.
    Vous avez montré plus de perspicacité par le passé, Glast.
    Nous sommes tous d'accord : les quantités engagées sont très restreintes.

    Dans l'ancien modèle, on travaille avec des concentrations qui comparent le milieu extérieur et intérieur et on part du principe qu'il y a une quantité disponible d'ions, à volonté, et on peut conclure que les concentrations sont très peu modifiées.

    Dans un micro-modèle, rien ne change, en effet, les quantités mises en jeu sont identiques mais le domaine où elles s'expriment devient primordial => les quantités sont finies et limitées.

    On peu conclure différemment... Non ?

  9. #7
    Glast

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Ancien modèle ? nouveau modèle ?
    Aurai-je rater une information nobélisable ces 10 dernières années en neurophysiologie ?

    Depuis que ce modèle existe il n'a jamais été question d'impliquer la totalité des ions d'une cellule dans les phénomènes biophysiques d'un neurone puisque le modèle repose précisément sur des propriétés membranaires et non sur des propriétés impliquant une mobilisation cytosolique. En outre, je ne vois pas très bien ce que vous appelez "quantités finies et limitées" : Les transports actifs ne renouvellent-ils pas ce stock membranaire en redistribuant indéfiniment les ions dans cette région ?
    Le maître montre la lune
    L' idiot regarde le doigt

  10. Publicité
  11. #8
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Citation Envoyé par Glast Voir le message
    En outre, je ne vois pas très bien ce que vous appelez "quantités finies et limitées" : Les transports actifs ne renouvellent-ils pas ce stock membranaire en redistribuant indéfiniment les ions dans cette région ?
    Je n'ai cité la page du cytosol que pour l'article mis en deuxième lien.

    Admettons comme vous le dites que les transports actifs redistribuent les seules quantités possibles, les concentrations de ces quantités ne varient elles pas plus vite et ne s'épuisent aussi plus vite que si l'on considère des quantités plus grandes ?

  12. #9
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Citation Envoyé par somasimple Voir le message
    Dans un micro-modèle, rien ne change,
    Erreur de typo => Il faut comprendre micro-domaine (volume très restreint)

  13. #10
    Alphreta

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Dans l'ancien modèle, on travaille avec des concentrations qui comparent le milieu extérieur et intérieur et on part du principe qu'il y a une quantité disponible d'ions, à volonté, et on peut conclure que les concentrations sont très peu modifiées.

    Dans un micro-modèle, rien ne change, en effet, les quantités mises en jeu sont identiques mais le domaine où elles s'expriment devient primordial => les quantités sont finies et limitées.
    Vous avez raison (incroyable non ?),
    par exemple dans le microdomaine de l'épine, les concentrations ioniques peuvent être multiplier par cent par rapport au repos. Ces nanodomaines d'une centaine de nm environ permettent de concentrer certains ions et, dans cet exemple ce calcium résiduel peut jouer dans des phénomènes plasticité synaptiques à court terme, PPF par exemple ("paired pulse facilitation").
    Mais les pompes très nombreuses et très efficaces ont vite fait de rétablir les concentrations initiales en quelques ms.
    Donc je rejoins l'avis des autres...

    Attention dans la review de Denys N. Wheatley, bien que je sois plutôt d'accord avec lui sur le peu que j'ai lu, outre le fait qu'il se cite un peu beaucoup à mon goût , ses références sont souvent des articles théoriques. Attention aussi, il discute surtout de la diffusion des molécules intracytosolique.

  14. #11
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Mais les pompes très nombreuses et très efficaces ont vite fait de rétablir les concentrations initiales en quelques ms.
    Et alors, ce qui importe c'est justement la dynamique des ces quelques ms.

  15. #12
    somasimple

    Re : Evolution du savoir en Biologie

    Citation Envoyé par Alphreta
    attention aussi, il discute surtout de la diffusion des molécules intracytosolique.
    Les ions sont solubles et nous parlons des échanges entre l'intérieur et l'exterieur.

    Le cytosol représente la phase liquide où baignent les organites cytoplasmiques, c'est-à-dire le morphoplasme : le noyau, le réticulum endoplasmique granuleux (REG), le réticulum endoplasmique lisse (REL), l'appareil de Golgi, les différentes vacuoles, les peroxysomes, les mitochondries et les chloroplastes (chez les plantes). Il est limité par la membrane plasmique et l'enveloppe nucléaire et ne contient que des substances solubles (ce qui inclut également les protéines, enzymes et l'ARN).

Discussions similaires

  1. savoir
    Par jen0606 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/01/2009, 13h56
  2. Licence de Biologie ou DUT génie biologie ??
    Par elo021 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2007, 08h17
  3. Réponses: 12
    Dernier message: 24/07/2007, 22h49
  4. [SVT] [M2] Oral M2 Biologie cellulaire option biologie du développement
    Par piwi dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/02/2007, 15h57