Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Communication nerveuse



  1. #1
    mariemu

    Question Communication nerveuse

    bonjour j'ai un probleme je n'arrive pas à comprendre une phrase je vous l'énonce:
    en injectant de la naloxone qu est un analogue strutural de l'enkephaline à des personne atteintes d'analgesie on constate que le seuil de stimulation (intensité de stimulation la plus faible) necessaire pour faire naitre la douleur est diminué.

    je pense qu'il se sont trompé donc besoin d'aide.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Alphreta

    Re : communication nerveuse

    Euh moi je ne vois pas de problèmes.

    Relis bien la phrase. qu'est-ce que la personne a ?

  4. #3
    mariemu

    Re : Communication nerveuse

    non je compren toujour pa expliqué moi ce que vou vou comprenez
    et je vous diré si moi je pense a la meme chose.

  5. #4
    Alphreta

    Re : Communication nerveuse

    Bah à part répéter la phrase que vous avez écrite, je ne sais trop quoi dire à part que grossièrement "avant il a pas mal, après injection noxolone il a mal..."

  6. #5
    mariemu

    Re : Communication nerveuse

    ok moi aussi je pensais à ca mais pourkoi dise til que le seuil de stimulation necesaire pour faire naitre la douleur est diminué.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mh34

    Re : Communication nerveuse

    Ce qui me gêne à moi dans cette phrase c'est "personnes atteintes d'analgésie" ; si dès le départ elles ne sentent pas la douleur, comment peut-on juger de la diminution du seuil?
    Vous êtes sûr de votre texte?

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : Communication nerveuse

    En préambule, à mariemu. Merci de bien vouloir faire un réel effort dans la rédaction de vos messages. Notre charte stipule de s'exprimer dans le français le plus correct que vous pourrez (ce qui ne veut pas dire qu'il soit parfait). Donc nous ne souhaitons plus revoir la prose que vous nous proposez.

    Sinon je pense que l'analgésie est ici un abus de langage pour qualifier une hypoalgésie. Sinon, je ne vois pas non plus.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  11. #8
    mariemu

    Re : Communication nerveuse

    --------------------------------------------------------------------------------


    En injectant de la naloxone qui est un analogue strutural de l'enkephaline à des personne atteintes d'analgesie on constate que le seuil de stimulation (intensité de stimulation la plus faible) nécessaire pour faire naitre la douleur est diminué.

    donc piwi je ne vois pourquoi vous me dite que je fais de la prose j'ai fais du copier-coller.
    et ensuite il n'y a toujours personne pour m'aider?

  12. #9
    piwi

    Re : Communication nerveuse

    Je ne faisais pas allusion à la question de départ mais aux réponses que vous avez produites plus loin.
    Non je ne comprends toujours pas.Expliquez moi ce que vous vou comprenez
    et je vous dirai si moi je pense à la meme chose.
    Un tout petit effort ne sera pas de trop. Merci d'avance.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  13. #10
    mariemu

    Re : Communication nerveuse

    Ok, je suis désolée.
    Et sinon vous ne savez pas ce qu'est le seuil de stimulation?
    Et pourquoi il diminue puisque la naloxone est la pour faire naitre la douleur.

  14. #11
    piwi

    Re : Communication nerveuse

    Vos excuses sont bien évidemment acceptées avec plaisir.

    Pour le seuil de déclanchement de la douleur je ne m'en souviens plus (mes cours de physio datent un peu et il faudrait que je révise pour vous répondre. Je n'en ai pas le temps).
    Ce qu'il faut comprendre est ceci:
    Les personnes que l'on considère ici ont un seuil de déclanchement de la douleur qui est trop haut. Par exemple, si ils se brulent, il doivent attendre de se bruler sévèrement avant de le sentir. La douleur étant en quelque sorte un signal, une alerte, il tarderont avant de réagir et les conséquences seront parfois graves.
    Le traitement à pour but d'abaisser ce seuil de déclanchement de sorte qu'ils puissent réagir plus vite.

    En fait l'astuce peut être représentée comme suit:
    ___________|________|________
    __________seuil__conséquences

    Chez la personne malade le seuil de déclanchement de la douleur est déplacé:
    ________________________seuil
    ___________________avant traitement
    ___________________|______|__
    _______________conséquences

    Le traitement vise à redéplacer se seuil de sorte à ce qu'il évite aux patient de se blesser.
    _____________seuil
    ________après traitement
    ______________|_____|________
    _______________conséquences

    J'espère qu'ainsi vous comprenez mieux les choses et l'objectif de ce traitement.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Nerf, neurone, fibre nerveuse, génotype ?
    Par amande02 dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 16/08/2010, 17h37
  2. Conduction nerveuse
    Par Plank dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/01/2009, 17h27
  3. Sensation nerveuse, neurogène
    Par zendub dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/01/2008, 21h10
  4. [Divers] Communication nerveuse et hormonale
    Par Ninie347 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/01/2008, 13h18
  5. Conduction nerveuse
    Par mili14 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2006, 11h28