Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

transplantation/ adn



  1. #1
    ethernel

    transplantation/ adn


    ------

    Bonjour tous,

    une petite question qui peut paraitre anodine mais que je toruve tout de même fascinante:

    Lorsque quelqu'un se fait transplanter un organe la regénération cellulaire de l'organe se fait-elle à partir de l'ADN du donneur ou du receveur?

    Dans un cas comme dans l'autre est-ce que c'est pas incroyable? C,est fou.. si la division se fait à partir de l'ADN du donneur, ce qui me semble plus probable, c'est tout de même spécial d'immaginer qu,en dehors du macrosytème où elles onété concue les cellules continuent à faire le même boulot comme si de rien était...

    Si ce sont les cellules du receveur qui remplacent progressivement l'organe alors c'est de la science-fiction.

    Dans le premier cas ça voudrait dire que la structure macro d'un organe est programmée dans la cellule et dans le deuxième cas dans le système...

    C'est quand même pas banal...

    Je profite de cette enfilade pour poser une deuxième question:

    comment les cellules font pour savoir où se placer!?!? comment ça se fait qu'après 20 mes grains de beautés sont toujours pareils? Est-ce que c,est parce que se sont les même cellules depuis le début? Sinon comment est-ce que les nouvelles cellules savent qu'elles sont ces cellules de grain de beauté?!?

    J'suis convaincu que c,est une question de base en bio...
    mais y,a pas tant de gens au quotidien qui peuvent y répondre!!

    -----
    Dernière modification par ethernel ; 08/04/2009 à 09h01. Motif: correction

  2. Publicité
  3. #2
    Josquin

    Re : transplantation/ adn

    Quand on se fait transplanter, il n'y a que peu de régénération cellulaire. La cicatrisation au lieu de la greffe se fait avec ce qu'il y a sur place : des tissus de l'hote et de la greffe. Après, ca dépend des types cellulaires. Les neurones, par exemple, possent depuis le corps cellulaire, donc comme il n'y a quasiment rien dans une main, par exemple, les nerfs qui repoussent après une greffe de main sont en général des nerfs de l'hote. Le sang qui circule est celui de l'hôte... donc en fait, on a un peu un mélange de tissus dans le greffon. Mais ca n'a rien de si extraordinaire quand on y réfléchit : il n'y a pas une si grande différence entre les ADN de deux êtres humains différents.

    A ta question sur les cellules qui 'font le même boulot' une fois sorties de leur contexte, plusieurs choses :
    - un foie de A transplanté dans B reste un foie : l'environnement est quasiment identique dans un cas comme dans l'autre.
    - De plus, les cellules animales en particuliers, sont caractérisées par une différenciation qui peut être très importante, et qui est en général irréversible.

    Savoir comment les cellules se placent, ca se comprend de facon assez logique pendant l'embryogénèse : tout un tas de molécules forment des gradients dans l'embryon, de plus en plus finement, et les cellules, selon leur position et les concentration de telle ou telle molécule, se fixent, migrent, se différencient, se divisent... L'expression des gènes à l'origine de ces gradients est codée par le génome, ce qui nous permet de bien comprendre ces phénomènes. Après, c'est plus compliqué. On a un peu de mal à comprendre comment on peut régénérer des organes. Cette capacité est limitée chez l'homme. On la connaît assez bien pour le foie, par exemple. Mais chez les urodèles (salamandres, tritons), si on coupe une patte, elle repousse entièrement ! et ca, on ne sait vraiment pas comment un organisme sait qu'il lui manque une patte, et comment une cellule peut aller migrer exactement au bon endroit, et se différencier en os, cartilage, peau, vaisseau sanguin...

    Enfin, une fois qu'un organe est formé, il ne bouge pas, il est entretenu éventuellement lorsque des cellules meurent. Pourquoi tes grains de beauté ne bougent pas ? parce qu'ils expriment des gènes qui leur empêchent de proliférer. Leur cellules ont, à cause de ces gènes exprimés, une inhibition de contact. C'est le cas de quasiment tous les organes. Exemple : l'épithélium buccal. Si tu gratte l'intérieur de ta bouche, tu enlèves une couche de cellules. Les cellules de dessous et d'à côté ne sont plus en contact avec des cellules : elle voient leur inhibition de contact levée, et recommencent à se diviser, jusqu'à ce que l'épithélium soit reformé. Quand ce système de contrôle ne marche plus, ca s'appelle un cancer.

    J'espère que ca n'est pas trop embrouillé !

    Josquin

  4. #3
    ethernel

    Re : transplantation/ adn

    Non c'est très clair merci bcp!
    Même si c'est pas si "extraordinaire" c'est quand même spécial!

    Une petite question complémentaire:
    Quel est le nombre moyen de divisions que peut atteindre une cellule? Est-ce que c'est infini? Par exemple est-ce qu'après 1000 division, l'ADN est dégradée ou en théorie elles peuvent se diviser à l'infini?

    Aussi c'est donc pas vrai que tout nos organes se "regénerent" régulièrement? Une fois quelqu'un mavais dit que les poumons se "refont" à tout les sept ans. Mythe ou réalité? est-ce qu'après 20 ans j,ai une nouvelle gorge? Est-ce que certaines cellules qui étaient là lors de ma naissance sont potentiellement encore active aujourd'hui?

  5. #4
    Katie20012

    Re : transplantation/ adn

    Hello ethernel ;
    J’avais lu dans un livre que le mécanisme intracellulaire le mieux compris de limitation de la prolifération cellulaire se produit dans les fibroblastes humains.
    Chez l'homme, les fibroblastes issus d'un tissu normal doublent uniquement 25 à 50 fois leur population environ lorsqu’ils sont mis en culture dans un milieu mitogène standard. À la fin de ce temps, la prolifération se ralentit puis finit par s'arrêter et la cellule entre dans un état de non-division d'où elle ne sort jamais. Ce phénomène est appelé sénescence cellulaire réplicative.

    Pour ce qui est de la deuxième question, j’avais lu dans un article qu'un nombre de cellules équivalent à un être humain adulte soit remplacé à peu près tous les 3 ans, mais toutes les cellules ne sont pas remplacées à la même vitesse.
    Les cellules sanguines et les cellules qui bordent l'intestin sont remplacées à vitesse élevée, tandis que les cellules de la plupart des organes sont remplacées plus lentement et que les neurones sont rarement remplacés.
    J’espère que j’ai répondu à tes questions.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  6. #5
    ta7founa

    Re : transplantation/ adn

    Citation Envoyé par Katie20012 Voir le message
    tandis que les cellules de la plupart des organes sont remplacées plus lentement et que les neurones sont rarement remplacés.
    Bonjour, je crois que les neurones ne sont pas renouvelés, on garde le même capital neuronal durant toute la vie, d'ailleurs c'est pourquoi une destruction des neurones entraine des séquelles irréversibles.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Katie20012

    Re : transplantation/ adn

    Citation Envoyé par ta7founa Voir le message
    Bonjour, je crois que les neurones ne sont pas renouvelés, on garde le même capital neuronal durant toute la vie, d'ailleurs c'est pourquoi une destruction des neurones entraine des séquelles irréversibles.
    Ben je ne suis pas d'accord avec toi, car certains types de neurones sont remplacés, d'ailleurs je l'ai même lu dans un article, et puis comme je l'ai dit elles sont rarement remplacées mais cela existe.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  9. Publicité
  10. #7
    Josquin

    Re : transplantation/ adn

    Citation Envoyé par ta7founa Voir le message
    Bonjour, je crois que les neurones ne sont pas renouvelés, on garde le même capital neuronal durant toute la vie, d'ailleurs c'est pourquoi une destruction des neurones entraine des séquelles irréversibles.
    C'est plus ou moins vrai. Les neurones se régénèrent peu, c'est vrai. Mais un peu quand même, on le sait depuis quelques, années depuis qu'on a découvert des cellules souches neuronales.
    Citation Envoyé par ethernel Voir le message
    Quel est le nombre moyen de divisions que peut atteindre une cellule? Est-ce que c'est infini? Par exemple est-ce qu'après 1000 division, l'ADN est dégradée ou en théorie elles peuvent se diviser à l'infini?
    Ben... vu qu'on descend chacun d'une unique cellule oeuf, par mitoses, qui elle même descend d'une cellule, qui elle même... en gros, chacune de nos cellules descendent d'une même cellule il y a 4 milliards d'années. voilà, c'est rigolo !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] ADN humain et ADN végétal
    Par scvie dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/01/2008, 14h52
  2. transplantation
    Par Alpha15 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/01/2007, 10h42
  3. Transplantation de cellules souches : le premier bébé opéré rentre chez lui
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/12/2006, 18h33
  4. Clonage et transplantation d'organes
    Par crataegus dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/01/2006, 20h44
  5. Transplantation de cellules souches dans le cerveau : un premier essai
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2005, 11h15