Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Le cancer, immortel?



  1. #1
    Patapof

    Le cancer, immortel?

    Bonjour,

    J'ai lu que le vieillissement cellulaire servirait à éviter les cancers.
    je voudrais savoir si cela est vrai.

    Aussi, les cellules cancéreuses sont supposément immortel grâce à la télomérase, mais les cellules germinales aussi ont de la télomérase et pourtant, elle meurent (les spermatozoïdes par exemple)

    merci d'éclairer ma lanterne!

    -----


  2. #2
    t0yt0y

    Re : Le cancer, immortel?

    Bonjour,

    En fait, pour faire des les grandes lignes, cancer et vieillissement sont les stricts opposés, une cellule normale tentant à tout moment d'etre en équilibre entre les deux.

    Concernant le cancer, la fameuse télomérase n'est qu'une facette de celui-ci. Un cancer, c'est un accumulation de mutation non réparé qui aboutissent a une autosuffisance en facteur mitotique, une insensibilité au facteur anti prolifératif, un echappement a l'apopotose etc .
    Allo, Stérique ?! Oui ... Ici Nétique !!!!

  3. #3
    LXR

    Re : Le cancer, immortel?

    Citation Envoyé par t0yt0y Voir le message
    Un cancer, c'est un accumulation de mutation non réparé qui aboutissent a une autosuffisance en facteur mitotique, une insensibilité au facteur anti prolifératif, un echappement a l'apopotose etc .
    Bonjour,

    Je suis d'accord dans l'ensemble. Par contre, il ne faut pas voir l'accumulation de mutation non réparées comme un trait invariant et généralisable à l'ensemble des cancers. Selon le stade de l'oncogenèse, la stabilité génétique peut favoriser l'agressivité et le potentiel métastatique de certaines cellules cancéreuses (Oncogene, 2007). D'autre part, le cancer est aussi une maladie épigénétique. Il a en effet été montré dans un Cancer Cell que le génome de cellules de mélanome murin de type B16 (cellules très agressives) étaient capables de générer des souris après injection du noyau de ces cellules dans un oeuf énuclé. Le matériel épigénétique de l'oeuf étant sain, il a rétabli des marques épigénétiques correctes par rapport au stade du développement correspondant. Cela montre que les mutations présentes n'étaient pas absolument délétères, du moins pour garantir l'intégralité du développement de la souris.

    Pour Patapof, immortelle n'est pas à voir au sens où elles ne peuvent plus mourir, mais du fait qu'elles ont un potentiel réplicatif illimité (elles se divisent sans être confronté à la principale contrainte d'une cellule normale : le raccourcissement des télomères). C'est plutôt de l'immortalité de la lignée cellulaire cancéreuse qu'il s'agit, et non de la cellule. Cela pourrait être diagonalement comparé avec la survie d'une espèce : une espèce qui ne se reproduit plus finit par disparaitre, en ce sens l'espèce est mortelle. Une espèce qui se reproduit sans contrainte garantit sa pérennité et pourrait être considéré comme immortelle, toutefois un individu en faisant partie ne sera pas pour autant immortel.

    Greg

Discussions similaires

  1. Immortel en 2050 ?
    Par cosmostroumph dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 50
    Dernier message: 02/02/2007, 16h54
  2. Le plus vieil homme du monde est immortel.
    Par shokin dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/08/2006, 19h06
  3. De l'ADN immortel dans les cellules souches musculaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/06/2006, 12h27
  4. T'CHAT ce soir à 18H : l'homme immortel, vos questions à Axel KAHN
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2005, 12h07