Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

Immortel en 2050 ?



  1. #1
    cosmostroumph

    Immortel en 2050 ?


    ------

    Édito : En 2050 notre esprit sera-t-il immortel grâce aux machines ?

    Si l’on excepte les grands auteurs de science-fiction, et les grands écrivains visionnaires, comme Jules Verne dont nous célébrons cette année le 100e anniversaire de sa disparition, ou Orwell, il est frappant de constater que peu de futurologues, scientifiques, ou décideurs économiques osent se risquer à faire oeuvre de prospective à long terme, en essayant d’imaginer notre monde dans 50 ou 100 ans.
    Il est vrai que la fulgurante progression de la technologie en ce début de XXIème siècle rend un tel exercice particulièrement périlleux.
    Mais cela n’a pas découragé Ian Pearson, responsable du service de futurologie chez British Telecom, l’opérateur téléphonique bien connu Outre-Manche.
    Le moins qu’on puisse dire est que les prévisions de Pearson, diplômé de mathématiques appliquées et de physique théorique, ont suscité de nombreuses réactions et n’ont laissé personne indifférent.
    S’appuyant sur les tendances technologiques actuelles, mais aussi sur une imagination et un "feeling" que n’auraient sans doute pas reniés Jules Verne, Wells ou Orwell, Pearson affirme qu’en 2050 l’informatique sera devenue, grâce aux nanotechnologies, si puissante et si miniaturisée qu’elle nous donnera accès à une forme d’immortalité en permettant le stockage de nos souvenirs et de notre mémoire dans des puces d’une puissance inimaginable et en outre dotée d’une certaine forme de conscience d’elles- mêmes ! (Voir article).

    Dans cette vision extraordinaire de notre monde d’ici 50 ans, Pearson se dit convaincu que la matière qui fait notre environnement et notre quotidien deviendra intelligente et sensible et que cela modifiera de manière radicale notre rapport à la nature.

    Pearson admet que ses prophéties peuvent présenter un caractère effrayant mais il les étaye par son observation avisée de l’évolution technologique.
    Il souligne par exemple que la dernière PlayStation 3 de Sony est 35 fois plus puissante que les consoles de jeux de la génération précédente et possède environ 1 % de la puissance de calcul d’un cerveau humain. "Cette PlayStation fait figure de superordinateur par rapport aux machines d’il y a seulement 10 ans", souligne Pearson qui ajoute "La PlayStation 5 sera probablement aussi puissante que le cerveau humain."

    Mais Pearson sait bien que les capacités futures de nos machines ne dépendent pas seulement, et peut-être pas essentiellement, de leur puissance de calcul mais aussi de leurs aptitudes à développer une certaine émotivité et à acquérir une certaine forme de conscience d’elles-mêmes. A cet égard, il se dit persuadé qu’à partir de 2020, nos machines vont commencer à présenter de telles qualités. "Nos avions et nos voitures et toutes les machines qui nous entourent deviendront extrêmement sûres, fiables et efficaces parce qu’elles développeront un véritable instinct de conservation et une vraie sensibilité qui leur permettront un attachement affectif aux humains qui les utiliseront.
    "Si je suis dans un avion qui a peur, comme ses passagers, à l’idée d’avoir un accident, il fera tout, quelles que soient les circonstances, pour amener ses passagers à bon port" souligne Pearson.
    Pearson pense que cette matière intelligente et "informée" sera notamment rendue possible par le recours aux puces bioélectroniques utilisant l’ADN. "Par exemple, si vous avez une puce détectrice de pollen dans votre voiture, celle-ci pourra automatiquement vous administrer au bon moment la dose d’antihistaminique dont vous avez besoin avant de sortir de votre véhicule." En fait, Pearson est persuadé qu’à partir de 2020, ces machines sensibles et "affectives" pourront satisfaire la plupart de nos besoins et de nos désirs sans même que nous le leur demandions et parfois avant même que nous en ayons nous-mêmes conscience !
    En matière de télécommunications, Pearson prévoit l’utilisation banalisée d’écrans ultrafins et souples en polymère que l’on pourra se coller directement sur la peau, comme des tatouages, et qui pourront être utilisés comme visiophone ou pour lire ses mails. Philips, le géant de l’électronique, travaille sur ce type d’écrans et devrait d’ici 2 ans commercialiser un mini-écran souple de 12 cm et seulement un millimètre d’épaisseur. Enfin, Pearson conclut ses prévisions en affirmant que la prochaine étape dans l’évolution technologique sera les mondes virtuels, qui se concrétiseront vers 2020. « Nous passerons beaucoup de temps dans les univers virtuels en utilisant des environnements 3D de très grande qualité, que ce soit pour notre travail ou pour nos loisirs, dit le chercheur. Lorsque la technologie vous permettra à la fois d’évoluer dans un environnement en 3D plus vrai que nature et de ressentir cet environnement virtuel par connexion sensorielle directe à votre système nerveux, l’immersion virtuelle deviendra la façon normale de communiquer » dit Pearson.
    Comme toutes prévisions, celles de Pearson sont controversées mais elles constituent néanmoins une passionnante source de réflexion et d’inspiration pour tous ceux qui souhaitent défricher les chemins incertains de l’avenir. Mais, comme le montre l’histoire des sciences, notre futur sera probablement encore plus étonnant et fantastique que celui imaginé par Pearson.

    René Trégouët
    Sénateur honoraire
    Fondateur du Groupe de Prospective du Sénat
    http://www.tregouet.org/article.php3...icle=412#Chapo

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Démostène

    Re : Immortel en 2050 ?

    Salut,
    Bel avenir !!
    Immaginez qu'on vous fera manger n'importe quoi car la virtualité vous fera croire que c'est délicieux !!
    Bonjour toutes les dérives possibles ! Controle ( orientation) de la pensée etc.
    Encore mieux que Big Brother !!

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  4. #3
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Pearson admet que ses prophéties peuvent présenter un caractère effrayant mais il les étaye par son observation avisée de l’évolution technologique.
    Il souligne par exemple que la dernière PlayStation 3 de Sony est 35 fois plus puissante que les consoles de jeux de la génération précédente et possède environ 1 % de la puissance de calcul d’un cerveau humain. "Cette PlayStation fait figure de superordinateur par rapport aux machines d’il y a seulement 10 ans", souligne Pearson qui ajoute "La PlayStation 5 sera probablement aussi puissante que le cerveau humain."
    Curieux qu'il ne remarque pas que cette même Playstation est pourtant incapable de faire certaines choses qu'une grenouille peut faire (par exemple reagir à l'approche d'un prédateur).....

  5. #4
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Curieux qu'il ne remarque pas que cette même Playstation est pourtant incapable de faire certaines choses qu'une grenouille peut faire (par exemple reagir à l'approche d'un prédateur).....
    Disons qu'une Playstation n'a pas tant de prédateur que ça (quoique un joueur mauvais perdant en colère...)

    Les réseaux neuronaux informatiques, héritiers des feux systèmes-experts font des choses assez intéressantes, par exemple tenir une règle en équilibre vertical, réguler une température en présence de perturbations, détecter un motif noyé dans le bruit, faire de la reconnaissance vocale juste avec de l'apprentissage et du paramétrage des neurones virtuels (pas de programmation). Le seul hic, c'est qu'on ne sait pas interconnecter un grand nombre de neurones sans que ça diverge et sature.

    Il suffit qu'on trouve l'algo qui permet d'en connecter de manière illimitée, comme un cerveau animal pour faire un bond technologique. Un réseau neuronal artificiel capable d'auto-organisation et d'apprentissage et couplé à de la puissance de calcul, ça peut faire très mal. La probabilité qu'on trouve d'ici 50 ans est quand même très grande.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Bruno

    Re : Immortel en 2050 ?

    Bonjour,

    Est-ce vraiment sérieux tout ça ? Non parce que les suppositions du style "on sera des robots" elle datent pas d'aujourd'hui..

    Cordialement,

  8. #6
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Il suffit qu'on trouve l'algo qui permet d'en connecter de manière illimitée, comme un cerveau animal pour faire un bond technologique. Un réseau neuronal artificiel capable d'auto-organisation et d'apprentissage et couplé à de la puissance de calcul, ça peut faire très mal. La probabilité qu'on trouve d'ici 50 ans est quand même très grande.
    Salut Minitax

    je tiens le pari, un de plus entre nous .

    Les reseaux de neurones ne savent faire que ce qu'on a prévu qu'ils fassent, c'est à dire en fait le contraire de ce qu'on considère comme un comportement intelligent chez un humain .

  9. Publicité
  10. #7
    flowermetastasis

    Re : Immortel en 2050 ?

    Bonsoir!
    C'est bien joli tout cela mais il faut peut-être se rappeler que la durée de vie de nos petites cellules dépend entre autre de l'extrémité de nos chromosomes! Le raccourcissement de nos télomères est inéxorable!

  11. #8
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Les reseaux de neurones ne savent faire que ce qu'on a prévu qu'ils fassent, c'est à dire en fait le contraire de ce qu'on considère comme un comportement intelligent chez un humain .
    Bah non justement ! Les réseaux de neurones pour la reconnaissance orale ou faciale font leur tâche mais on ne sait pas trop comment. Ils font pour l'instant des tâches limitées justement parce que comme je l'ai dit, on ne sait pas connecter beaucoup de neurones. Mais il n'y a aucune raison pour qu'on ne trouve pas un jour puisqu'il suffit d'imiter le réel et non d'inventer des choses nouvelles. L'intelligence naîtra alors de cette complexification, comme pour le cerveau humain (on va peut-être commencer déjà par la fourmi puis le perroquet).
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  12. #9
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par flowermetastasis Voir le message
    Bonsoir!
    C'est bien joli tout cela mais il faut peut-être se rappeler que la durée de vie de nos petites cellules dépend entre autre de l'extrémité de nos chromosomes! Le raccourcissement de nos télomères est inéxorable!
    D'abord, ce n'est pas l'objet de la prédiction de Pearson: il évoque grosso modo un transfert du contenu qualitatif du cerveau-esprit (les qualia des états mentaux) dans des puces qui n'ont pas de problèmes chromosomiques.

    Ensuite, la télomérase peut pallier au grignotage des chromosomes. Hélas pour le moment, car c'est surtout le cancer qui en profite (une forme d'éternité cellulaire, après tout...).
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  13. #10
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Bonjour,
    Est-ce vraiment sérieux tout ça ? Non parce que les suppositions du style "on sera des robots" elle datent pas d'aujourd'hui..
    Cordialement,
    Aussi sérieux que la futurologie peut l'être Surtout, je ne trouve pas cela fondamentalement nouveau pour la thématique précisément évoquée (qui n'est pas "on sera des robots") : Ray Kurzweil et quelques autres ont ce discours depuis plus de vingt ans. Là où je doute, c'est dans l'idée d'un transfert du "contenu spécifique de l'esprit" d'un individu. Il faudrait déjà craquer le code neuronal, à la manière dont Watson et Crick ont craqué le code génétique, c'est-à-dire avoir un modèle allant du biochmique / biophysique au qualia (au contenu qualitatif de l'état mental-neuronal). Or, je ne connais rien qui y ressemble dans la littérature neuroscientifique (mais je suis preneur de références récentes, je n'ai pas creusé depuis quelque temps). Donc pour l'instant, non seulement on ne sait pas transférer sur des puces intelligentes, mais on ne sait pas au juste ce qu'il faudrait y transférer.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  14. #11
    Démostène

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    .... Mais il n'y a aucune raison pour qu'on ne trouve pas un jour puisqu'il suffit d'imiter le réel et non d'inventer des choses nouvelles.
    Salut,
    Le jour en question est dejà hier !!!
    Dans une émission de ARTE TV récente, ils expliquaient que le mouvement des pates de certaines blattes était indépendant du cerveau, celui-ci se contentant apparement de donner l'ordre " avance" ou "stop" ou "recule" et que c'est un système indépendant, situé près des pates qui gérait le reste en fonction de capteurs des dites pates ( pression, distance, hauteur des irregularités etc.) et que l'on assemblait des robots fonctionnant sur ce principe.
    C'est dejà une fameuse avancée, je pense.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  15. #12
    Gwyddon

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Cette PlayStation fait figure de superordinateur par rapport aux machines d’il y a seulement 10 ans", souligne Pearson qui ajoute "La PlayStation 5 sera probablement aussi puissante que le cerveau humain."
    Pour ma part, le saut de 1% de la puissance de calcul du cerveau humain à "être aussi puissant que le cerveau humain" est complètement farfelu (indépendamment de la remarque de gillesh, très juste aussi).

    De toute façon à l'heure actuelle on ne sait pas encore comment sauter le pas au delà du silicium (même si l'on a des voies prometteuses) qui nous permettrait d'accroître notre puissance de calcul...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. Publicité
  17. #13
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Bah non justement ! Les réseaux de neurones pour la reconnaissance orale ou faciale font leur tâche mais on ne sait pas trop comment. Ils font pour l'instant des tâches limitées justement parce que comme je l'ai dit, on ne sait pas connecter beaucoup de neurones.
    Mais ils ne font que ce qu'on les entraine à faire ! je n'ai jamais entendu parler d'un réseau de neurone qui demandait à aller jouer dehors au lieu de travailler .

    En plus il s'agit ici de "stocker" l'esprit humain sur une puce. Jusqu'à preuve du contraire, Pearson ne parle que d'ordinateurs binaires stockant l'information sous forme de 0 et de 1 (même les réseaux de neurones sont équivalents à cela). Indépendamment de la puissance des ordinateurs, quelqu'un a-t-il la moindre idée de la suite de 0 et de 1 codant son propre cerveau, ou simplement un début d'indice d'idée de comment on pourrait la déterminer ?

  18. #14
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    (...)
    En plus il s'agit ici de "stocker" l'esprit humain sur une puce. Jusqu'à preuve du contraire, Pearson ne parle que d'ordinateurs binaires stockant l'information sous forme de 0 et de 1 (même les réseaux de neurones sont équivalents à cela). Indépendamment de la puissance des ordinateurs, quelqu'un a-t-il la moindre idée de la suite de 0 et de 1 codant son propre cerveau, ou simplement un début d'indice d'idée de comment on pourrait la déterminer ?
    "Son" cerveau, non, je ne vois pas. Si tu prends "le cerveau" au sens large, oui, je pense que l'on peut reproduire sur une machine pas mal de fonctionnalités du système nerveux animal. Cela suppose au préalable une réduction heuristique du cerveau au statut d'organe à traiter l'information interne / externe. Mais si cette réduction est acceptée, on peut potentiellement reproduire la vue, l'ouie, le toucher, la proprioception, etc.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  19. #15
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Mais ils ne font que ce qu'on les entraine à faire ! je n'ai jamais entendu parler d'un réseau de neurone qui demandait à aller jouer dehors au lieu de travailler .
    Mais une fourmis non plus ne va pas jouer dehors. Elle se contente de faire la tâche pour laquelle elle est spécialisée: chercher la nourriture, soigner les larves, défendre la fourmilière... Et pourtant, une colonie de fourmis est capable de comportements très complexes: cultiver des champignons, élever des pucerons, conquête de territoire, construction de ponts ou d'abris, se protéger contre le froid, mise en place de hiérarchies, esclavages d'autres espèces...
    Ce qui a limité l'expansion des fourmis jusqu'à présent, partout où elles ont été introduites accidentellement ou naturellement, c'est que les colonies concurrentes s'exterminent entre elles, heureusement. Mais si elles coopèrent, Dieu seul sait ce que cette intelligence collective aurait donné!
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  20. #16
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Indépendamment de la puissance des ordinateurs, quelqu'un a-t-il la moindre idée de la suite de 0 et de 1 codant son propre cerveau, ou simplement un début d'indice d'idée de comment on pourrait la déterminer ?
    Les découvertes ou les avancées technologiques ne suivent pas toujours cette voie! On n'a pas eu besoin de connaître l'ADN pour faire des croisements génétiques ou de connaître la formule de l'acide salycylique pour savoir que l'écorce de saule soigne certains maux. Les anti-biotiques sont découverts juste en puisant dans ce qui existe dans la nature et en faisant des batteries de tests de manière totalement empirique.

    Effectivement, dans le cas du cerveau, il faudrait déjà savoir comment ça fonctionne si on veut le dupliquer. Mais pas forcément sous forme de 0-1. Des neurones analogiques en silicium existent déjà. Mais toujours le même obstacle à surmonter: savoir comment en connecter en grand nombre.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  21. #17
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Effectivement, dans le cas du cerveau, il faudrait déjà savoir comment ça fonctionne si on veut le dupliquer. Mais pas forcément sous forme de 0-1. Des neurones analogiques en silicium existent déjà. Mais toujours le même obstacle à surmonter: savoir comment en connecter en grand nombre.
    hum quand je lis cela

    "Nos avions et nos voitures et toutes les machines qui nous entourent deviendront extrêmement sûres, fiables et efficaces parce qu’elles développeront un véritable instinct de conservation et une vraie sensibilité qui leur permettront un attachement affectif aux humains qui les utiliseront.
    "Si je suis dans un avion qui a peur, comme ses passagers, à l’idée d’avoir un accident, il fera tout, quelles que soient les circonstances, pour amener ses passagers à bon port" souligne Pearson.
    Pearson pense que cette matière intelligente et "informée" sera notamment rendue possible par le recours aux puces bioélectroniques utilisant l’ADN. "Par exemple, si vous avez une puce détectrice de pollen dans votre voiture, celle-ci pourra automatiquement vous administrer au bon moment la dose d’antihistaminique dont vous avez besoin avant de sortir de votre véhicule."
    je suis désolé, mais pour moi c'est du grand portenawak. Les puces a ADN n'ont jamais servi à faire des réseaux de neurones intelligents. L'ADN des puces ne sert absolument pas à coder des proteines qui pourrait servir à communiquer avec des transistors en silicium. Penser que le sentiment affectif peut naitre juste en augmentant les capacités de calcul, c'est à mon avis n'avoir rien compris au problème. Je ne vois pas en quoi faire un système qui délivre des antihistaminiques quand il détecte du pollen est doué de sentiment "affectif" par rapport à l'être humain. Et quand à nous rendre "immortel" en nous "downloadant" sur un ordinateur, ça demande quand même qu'on puisse exprimer sous forme numérique un cerveau réel, encore une fois ce dont personne n'a idée actuellement (et à mon avis n'en aura jamais idée). Bref c'est un joyeux mélange de tout et n'importe quoi....

  22. #18
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    outre d'ailleurs que c'est délirant du point de vue technique, c'est en plus philosophiquement incorrect : a mon avis, si on arrivait à donner des sentiments aux machines, elles ne seraient pas plus fiables, bien au contraire. La capacité d'inventer est plutot contradictoire avec la fiabilité : les ordinateurs sont fiables justement parce qu'ils n'ont aucun sentiment !

  23. Publicité
  24. #19
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    outre d'ailleurs que c'est délirant du point de vue technique, c'est en plus philosophiquement incorrect : a mon avis, si on arrivait à donner des sentiments aux machines, elles ne seraient pas plus fiables, bien au contraire. La capacité d'inventer est plutot contradictoire avec la fiabilité : les ordinateurs sont fiables justement parce qu'ils n'ont aucun sentiment !
    Sentiment, c'est déjà trop complexe. Faudrait se limiter au deux sensations les plus adaptatives du vivant, plaisir / souffrance. Qui se fondent sans doute sur une base équilibre / déséquilibre (homéostasie du milieu cellulaire). Mais est-ce reproductible ?
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  25. #20
    cosmostroumph

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    outre d'ailleurs que c'est délirant du point de vue technique, c'est en plus philosophiquement incorrect : a mon avis, si on arrivait à donner des sentiments aux machines, elles ne seraient pas plus fiables, bien au contraire. La capacité d'inventer est plutot contradictoire avec la fiabilité : les ordinateurs sont fiables justement parce qu'ils n'ont aucun sentiment !
    Bonjour à tous,
    Je crois qu'on a tord de projeter le comportement humain aux ordinateurs
    Un jour, les ordinateurs auront une conscience, éprouveront des sentiments mais ça n'enlèvera en rien leurs qualité d'ordinateurs
    Les ordinateurs sont tellement supérieur à l'homme, car une machine ne se trompe jamais et peut-etre qu'un jour, ce seront eux qui dirigeront les humains....
    Et d'ailleurs, en quoi éprouver des sentiments nous rend plus faibles ?
    Bien au contraire, les dictateurs n'ont aucun sentiments, aucun humour, les censureurs non plus d'ailleurs

    L’équipe de Rajesh Rao, à l’université de Washington,
    a réussi à créer une interface permettant le contrôle
    d’un robot par la pensée.
    Les progrés dans le domaine de connection entre les neuronnes et les puces vont etre trés rapides nottamment grace à la nanotechnologie
    Il serait en effet assez intéressant de se lever le matin et d'appuyer sur la touche "rewind" et de regarder ses rêves sur son ordi.....par exemple !
    Ou plus sérieusement, on pourrait grace à ces lectures de l'imagerie cérébrale perfectionnées, connaitre les vraies pensée des politiques ...s'ils sont intègres et quelles sont leur vraies ambitions, où pour un accusé, de savoir s'il est coupable ou non....
    De même, le jour où le clonage de l'etre humain sera réalité, on pourrait alors envisager une sorte d'immortalité scientifique, une sorte "'arbre de vie" en téléchargeant sa personnalité dans le nouveau corps et ainsi à l'infini....
    Et c'est là que commenceront les vraies problèmes !
    Car comment décider qui bénéficiera de immortalité ou pas ?
    Imaginez le chamboulement dans l'organisation de la société...pour les retraites, la surpopulation...etc
    En fait ce sont ces nouvelles technologies qui font progresser ou plutôt qui accélèrent l'évolution d'une civilisation et qui font exploser les paradigmes, comme ont fait exploser le monde du travail, les robots dans les chaines de montage

    Mais que de chemin parcouru en seulement un siècle et que de perspectives passionnantes nous réserve l'avenir

    Serons nous suffisamment sages et conscients pour s'en servir positivement ...

    Amicalement,

    Fred

  26. #21
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Mon commentaire portait sur la prédiction d'être immortel grâce aux ordinateurs, c'est à dire de se "sauvegarder" sur des mémoires au silicium. Cet aspect là me parait du délire technoscientiste.

    Ensuite, les prédictions sur la possibilité que les ordinateurs aient des "sentiments" (pas forcement les clones de nous même) est un autre débat, qui se résume plutot à : l'esprit humain est-il de nature algorithmique ? Il y a eu de nombreux fils dessus, et mon contre-argument est : si l'esprit humain etait algorithmique, pouvez vous me dire ou est stocké cet algorithme et comment ferait-on pour le transcrire sur une machine de Turing si on avait des sondes à neurones aussi précises qu'on veut?
    (l'opération est en théorie possible pour un ordinateur si on analyse très précisement la structure du microprocesseur, on peut reconstruire la chaine d'instructions qu'il exécute. Un réseau de neurones artificiels est également algorithmique. La question que je pose est : comment devrait-on faire en pratique pour un cerveau?)

    Commentaire annexe

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Bien au contraire, les dictateurs n'ont aucun sentiments, aucun humour, les censureurs non plus d'ailleurs
    Si les dictateurs et les censeurs n'avaient aucun sentiment, comment expliques-tu qu'ils soient devenus dictateurs ou censeurs? est-ce pour toi une activité purement "logique"?

    Cordialement

    Gilles

  27. #22
    Gwyddon

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Les ordinateurs sont tellement supérieur à l'homme, car une machine ne se trompe jamais et peut-etre qu'un jour, ce seront eux qui dirigeront les humains....
    Ceci est... faux ! Quiconque a fait quelques études de maths à l'université le sait d'ailleurs... Tout simplement parce que l'ordinateur a une capacité de calcul limité et qu'il n'applique qu'un algorithme, aussi puissant et adaptif qu'il soit. Donc propagation d'erreurs, etc..
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  28. #23
    cosmostroumph

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Ceci est... faux ! Quiconque a fait quelques études de maths à l'université le sait d'ailleurs... Tout simplement parce que l'ordinateur a une capacité de calcul limité et qu'il n'applique qu'un algorithme, aussi puissant et adaptif qu'il soit. Donc propagation d'erreurs, etc..
    Salut !
    Non ce n'est pas faux !
    Pourquoi dites vous celà ?
    Les capacités des ordinateurs est infinie....
    Car on peut toujours ajouter de la mémoire et celà à l'infini ...
    La loi de moore est toujours d'actualité, les capacité des ordinateurs doublent toujours régulièrement, non ?
    Jusqu'à la révolution attendue des orfdinateurs quantiques ou nanotechnologiques qui là vraiment nous feront rentrer dans une autre dimension...
    Vous en doutez ?

    Amicalement

    Fred

  29. #24
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    (...)
    Ensuite, les prédictions sur la possibilité que les ordinateurs aient des "sentiments" (pas forcement les clones de nous même) est un autre débat, qui se résume plutot à : l'esprit humain est-il de nature algorithmique ? Il y a eu de nombreux fils dessus, et mon contre-argument est : si l'esprit humain etait algorithmique, pouvez vous me dire ou est stocké cet algorithme et comment ferait-on pour le transcrire sur une machine de Turing si on avait des sondes à neurones aussi précises qu'on veut?
    (l'opération est en théorie possible pour un ordinateur si on analyse très précisement la structure du microprocesseur, on peut reconstruire la chaine d'instructions qu'il exécute. Un réseau de neurones artificiels est également algorithmique. La question que je pose est : comment devrait-on faire en pratique pour un cerveau?)
    (...)
    Pas trop lu les autres débats à ce sujet. Oui, un cerveau me semble en partie réductible à des algorithmes. L'état d'excitation ou d'inhibition peut être grossièrement vu comme des chaînes d'instruction, même si la chimie vient beaucoup compliquer la potentialisation électrique. Par exemple, penses-tu qu'il est impossible de programmer quelque chose qui ressemble à la vision de la couleur rouge (et éventuellement l'associer ensuite au mot "rouge" et à ses variantes) ? Si cela te paraît accessible, quelle différence fondamentale existe-t-il entre cela et un autre traitement cérébral de l'information ?
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

  30. Publicité
  31. #25
    Lord Predator

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Salut !
    Non ce n'est pas faux !
    Pourquoi dites vous celà ?
    Les capacités des ordinateurs est infinie....
    Car on peut toujours ajouter de la mémoire et celà à l'infini ...
    La loi de moore est toujours d'actualité, les capacité des ordinateurs doublent toujours régulièrement, non ?
    Jusqu'à la révolution attendue des orfdinateurs quantiques ou nanotechnologiques qui là vraiment nous feront rentrer dans une autre dimension...
    Vous en doutez ?

    Amicalement

    Fred

    Les capacité des ordinateurs ne doublent désormais plus régulierement, par exemple les fabricant de processeur doivent désormais multiplier les "core" pour pouvoir continuer a augmenter ses capacités puisqu'ils sont arrivées a la limite de la fréquence d'horloge (dù a la miniaturisation et a l'échauffement du composant). C'est donc bien qu'a chaque avancé, il y a une limite. Un ordinateur ne peut donc avoir des capacité infinies.

    Dites moi si je me trompe mais un ordinateur quantique, c'est bien un ordinateur "nanotechnologique" ? Quand a savoir s' ils nous feront rentrés dans une autre dimension, c'est trop tôt pour le dire....

    Sinon, en rapport au sujet, personnellement je ne voit pas en quoi transferer sa conscience sa personnalités, enfin tous ce que vous voulez sur une puce vous permettra d'être immortel, qui plus est, faudra en trouver l'utiliter, perso, j'en voit aucune. Il faudrait peut-être m'expliquer le concept de l'immortalité dans ce cas, pour moi l'immortalité, ce n'est pas se cloner a l'infini (comme nous le montre le film "A l'aube du 6eme jour"), ou se dispercer sur 50 puce mais c'est plutôt rester vivant dans son intégriter, bref, rester sois même. Maintenant, je ne pensse pas que l'immortalité en elle même sois viable, on pourrait laisser aux individus la possibiliter de mourrir non plus quand la vieilesse l'es rattrape mais par sa propre volonter (de toute façon rien n'est immortel, quand on a décider de naitre (même si on n'a pas demander notre avis ^^), c'est qu'on a décider de mourrir). Probleme de retraite ? aucun tu continue a bosser, tu peut pas tout avoir... et le probleme de surpopulation, si on enléve la possibiliter qu'une personne souhaite mourrir de maniere naturelle, les accidents,etc y'aura toujours des bush par-ci par-la...
    Qui plus est, plus un pays est riche moins il fait de gosses, c'est probable que ce principe évolue avec cette possibilité.

  32. #26
    GillesH38a

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par muller.charles Voir le message
    Pas trop lu les autres débats à ce sujet. Oui, un cerveau me semble en partie réductible à des algorithmes. L'état d'excitation ou d'inhibition peut être grossièrement vu comme des chaînes d'instruction, même si la chimie vient beaucoup compliquer la potentialisation électrique. Par exemple, penses-tu qu'il est impossible de programmer quelque chose qui ressemble à la vision de la couleur rouge (et éventuellement l'associer ensuite au mot "rouge" et à ses variantes) ? Si cela te paraît accessible, quelle différence fondamentale existe-t-il entre cela et un autre traitement cérébral de l'information ?
    il y a eu de nombreux débats sur le sujet

    ce que je pense, c'est que le cerveau effectue de nombreuses taches qui peuvent etre émulées par un traitement algorithmique, mais qu'il n'est pas FONDAMENTALEMENT algorithmique (justement à cause de sa nature biologique qui ne satisfait pas aux critères d'une machine de Turing), et que sa transcription exacte et complète en machine de Turing est donc impossible même en théorie.

    après on peut se demander "jusqu'ou" une machine algorithmique pourrait l'imiter. Selon moi, ça restera au niveau de l'execution de taches répétitives,mais pas au niveau de l'intelligence telle qu'on l'entend pour un humain (genre tenir une conversation comme dans le test de Turing).

  33. #27
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    Dites moi si je me trompe mais un ordinateur quantique, c'est bien un ordinateur "nanotechnologique" ? Quand a savoir s' ils nous feront rentrés dans une autre dimension, c'est trop tôt pour le dire....
    Bonjour,
    Faut pas mettre le "nanotechnologique", qui sonne bien, à toute les sauces non plus hein !
    Pas besoin d'être quantique pour être "nanotechnologique", les puces en silicium en production actuels ont déjà des pas de gravure de 50 nm. Et puis, les "ordinateurs" quantiques actuels, ils sont plutôt "mégatechnologiques" tellement ils sont gros pour le peu qu'ils font.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  34. #28
    miniTAX

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    il y a eu de nombreux débats sur le sujet

    ce que je pense, c'est que le cerveau effectue de nombreuses taches qui peuvent etre émulées par un traitement algorithmique
    Les tâches du cerveau telles que la reconnaissance ou l'appel à des souvenirs, ça n'a rien d'algorithmique. C'est pour ça qu'on essaie de faire des réseaux de neurones artificiel justement: pour se débarrasser du paradigme de l'algorithme qui a échoué de manière spectaculaire (et très coûteuse) avec les systèmes-experts.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  35. #29
    mol-R

    Re : Immortel en 2050 ?

    Posté par gillesh38 Voir le message
    outre d'ailleurs que c'est délirant du point de vue technique, c'est en plus philosophiquement incorrect : a mon avis, si on arrivait à donner des sentiments aux machines, elles ne seraient pas plus fiables, bien au contraire. La capacité d'inventer est plutot contradictoire avec la fiabilité : les ordinateurs sont fiables justement parce qu'ils n'ont aucun sentiment !
    deja que cela m'embete d'allez chez le garagiste si en plus je doit accompagner ma voiture chez le psychiatre pour evité qu'elle ce suicide !

    decidement je crois que le velo a beaucoup d'avenir

  36. #30
    muller.charles

    Re : Immortel en 2050 ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Les tâches du cerveau telles que la reconnaissance ou l'appel à des souvenirs, ça n'a rien d'algorithmique. C'est pour ça qu'on essaie de faire des réseaux de neurones artificiel justement: pour se débarrasser du paradigme de l'algorithme qui a échoué de manière spectaculaire (et très coûteuse) avec les systèmes-experts.
    Je ne sais pas trop. Après tout, dans l'abondante littérature neuropathologique, tu retrouves des tas de petits troubles neurologiques (cérébrolésions et encéphalites surtout) aux effets assez étranges et très spécifiques, ce qui soutient l'idée de réseaux neuronaux dédiés très spécialisés, assez comparables à des "banques de données". Mais je ne suis pas assez versé sur ces sujets (surtout le côté programmation) pour mesurer la limite des analogies. Il me semblait que les réseaux de neurones permettent surtout de simuler le traitement en parallèle de l'information, mais sont neutres en soi sur les noeuds de programmation du réseau (qui peuvent être par exemple des algorithmes génétiques recherchant des solutions approchées ou "probables" plutôt que des algorithmes classiques imposant des solutions exactes).

    S'il y a une bonne référence de synthèse sur l'état des modèles cerveau-machine et leur pertinence, cela m'intéresse de voir ce qui a bougé depuis une dizaine d'années.
    Réchauffement : la science ou le mythe ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le plus vieil homme du monde est immortel.
    Par shokin dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/08/2006, 20h06
  2. L'énergie en 2050
    Par GillesH38a dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 604
    Dernier message: 23/06/2006, 12h24
  3. Re : L'énergie en 2050
    Par N_L dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/06/2006, 15h32
  4. Alimentation TDA 2050
    Par paulovedras dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2006, 01h09