Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Sujet d'immunologie pour le bac



  1. #1
    pantheratigris

    Question Sujet d'immunologie pour le bac


    ------

    Bonjour à tous !

    Le Bac approche, le stress sans doute aussi... Afin de m'entrainer pour l'épreuve de SVT (qui sera mon plus fort coefficient : Bac S spé SVT), j'ai essayé de me tester sur un type 1 en moins de 2h. Je souhaiterais avoir votre avis quant au niveau approximatif que cela donne (en gros, est-ce que j'ai une chance d'avoir ce fichu Bac ). Je précise que je n'ai pas recopié le schéma.
    Voilà ce que ça donne :

    Sujet : Après avoir rappelé ce qu'est un anticorps, décrivez les mécanismes immunitaires responsables de cette augmentation.


    Un antigène est une molécule d'origine extérieure au corps et qui, à l'intérieur, lui est nuisible. Tout organisme est sans cesse soumis aux milliards d'antigènes de l'environnement et, afin de parer la multitude d'agressions, doit produire lui-même ses propres défenses. Ce sont les anticorps, formés par le système immunitaire. Lors de l'introduction d'un antigène dans le corps, le taux d'anticorps qui lui sont spécifiques augmente sensiblement.
    Qu'est-ce qu'un anticorps ? Pourquoi observe-t-on une hausse considérable de ceux-ci à l'introduction de leur antigène spécifique ?
    Nous commencerons par étudier plus précisément l'anticorps, avant de répondre à leur augmentation suite à l'ajout d'un antigène.


    I- Les anticorps :

    Il s'agit du principal moyen de défense de l'organisme face aux antigènes.
    A) Origine :
    Les anticorps sont à l'origine situés à la surface de cellules appelées lymphocytes B : ils sont alors dits membranaires. Lorsqu'un lymphocyte B se différencie en plasmocyte, les anticorps sont libérés. D'où la présence d'anticorps "libres" au sein de l'organisme.
    B) Structure :
    Il existe une infinité de structures possibles pour un anticorps. Chaque anticorps a par ailleurs une structure complémentaire à l'antigène dont il est spécifique (d'où le besoin d'une variété infinie, étant donné l'importance d'antigènes différents dans l'environnement). L'anticorps, quel qu'il soit, a cependant une partie constante (afin notamment de pouvoir se lier à un phagocyte).
    [Schéma]
    C) Fonction :
    Le principe des anticorps est de s'accrocher aux antigènes qui leur sont spécifiques et complémentaire. Les antigènes, et donc les anticorps identiques sont nombreux ; ainsi, il se crée des ensemble Antigène/Anticorps "liés", appelés complexes immuns : les antigènes sont piégés. Par la suite, un macrophage ou un polynucléaire viendra phagocyter le complexe en se fixant sur la partie constante des anticorps pour pouvoir les digérer dans des vésicules (contenant des enzymes) ; indirectement, l'anticorps est donc responsable de la disparation de l'antigène.
    Leur augmentation à l'intégration d'un antigène est donc une nécessité.

    II- Des mécanismes immunitaires permettant cette hausse :

    L'organisme, et plus particulièrement le système immunitaire, a pour rôle la création massive d'anticorps spécifiques à un antigène intégré dans le corps.
    A) Du Lymphocyte B aux plasmocytes :
    Lorsqu'un Lymphocyte B reconnaît, via ses anticorps membranaires, "leur" antigène (spécifique), ils doivent s'y fixer. Le Lymphocyte B en question va alors être soumis à une sélection clonale. Elle sera donc suivie d'une expansion clonale : le Lymphocyte B aux anticorps spécifiques à l'antigène repéré sera reproduit à l'identique. Il y aura par la suite différenciation des Lymphocytes B clonés, devenus alors plasmocytes qui libèrent des anticorps spécifiques à l'antigène reconnu.
    B) Les Lymphocytes T4, pivots de la plupart des réactions immunitaires :
    Les Lymphocytes T4 possèdent des capteurs qui reconnaissent un éventuel antigène. Une fois un détecté, la cellule va envoyer des messages chimiques, les interleukines, stimulant notamment le clonage et la différenciation des Lymphocytes B et des Lymphocytes T8 (autres Lymphocytes dont la fonction est de détruire les cellules infectées). Ainsi, ils sont le centre des mécanismes immunitaires, lesquels ne seraient pas possible sans eux puisque les autres agents anti-antigènes ne fonctionneraient pas.
    C) Augmentation des anticorps :
    Les Lymphocytes B "spécifiques" à l'antigène introduit sont donc multipliés et différenciés par les Lymphocytes T4 qui ont reconnu l'antigène. Cela engendre ainsi la libération dans l'organisme des anticorps spécifiques s'accrochant aux antigènes pour former un complexe immun. Et comme les Lymphocytes B ont été multipliés (par clonage), les anticorps spécifiques avec.
    D'où l'augmentation des anticorps.


    Ainsi, en fonction de leur structure, les anticorps sont formés en masse par le système immunitaire (et plus précisément les Lymphocytes T4) afin de former des complexes immuns avec les antigènes qui seront par la suite détruits.

    Veuillez poster au bon endroit la prochaine fois et choisir un titre explicite.

    LXR

    -----
    Dernière modification par LXR ; 01/06/2009 à 18h13. Motif: déplacement + titre
    http://img129.imageshack.us/img129/7602/pqntherqtigrisxe6.png

  2. #2
    Benjj35

    Re : Sujet d'immunologie pour le bac

    Salut pantheratigris,

    J'ai lu ce que tu as ecrit, je pense que tu as de bonnes bases. Tu n'as pas a t'inquiéter, le plan est bon et les idées sont la pour la pluspart.
    Par contre tu as fait qq confusions, ou disons quelques approximations qui parfois sont érronées. Je me permet donc de reprendre point par point ce que tu as écrit et te dire ce qui ne va pas (bien sur je ne suis pas prof en immunologie, mais je fais des études de bio dans cette branche alors jespere que mes "corrections" t'aideront).
    Par contre je ne me souviens plus trop du niveau Bac en immunologie, donc s'il y a des choses que tu ne comprends pas du tout ou alors qui ne te dise rien ne t'affole pas !

    Pour l'intro :

    - C'est très bien de replacer le sujet dans un context plus global comme tu l'as fait. Par contre méfie toi lorsque tu dis que ce sont les anticorps qui interviennent dans la défense de l'organisme. Comme tu le sais c'est UN moyen parmis l'arsenal du système immunitaire (dailleurs tu le mets bien par la suite que ce n'est pas le seul moyen). Peut etre par exemple aurait il été judicieu de parler des différentes réponse du Systeme immunitaire : a savoir la réponse innée (non spécifique), et la réponse adaptative ou spécifique. Et dire justement que la réaction spécifique comprend une réponse cellulaire (Lymphocytes T4 et T8) et une réponse humorale qui fait intervenir les lymphocytes B et les anticorps.

    - Quand tu dis que le taux d'anticorps augemente "sensiblement", dit plutot qu'il augemente fortement.

    - Les questions que tu poses ensuite c'est tres bien, ce qui te permet de justifier ton plan. Nikel.


    Partie 1 : les Anticorps

    - Ton plan est bon, les trois points abordés sont essentiels (origine, structure et fonctions).
    - Origine : C'est bien cela, ils sont produits à la suite de la capture d'un antigène par un lymphocyte B qui se différencie en Plasmocyte. Ils sont effectivement au départ sur le LB en position membranaire (c'est ce que l'on appel le BCR) et permettent la capture de l'antigène sous forme soluble.

    -Structure : Peut etre dans cette partie tu aurais pu faire plus simple. Tu le sais surement un anticorps est composé de deux partie distincte : Une partie constante (Fc) qui pourra comme tu la effectivement dit etre reconnue par des Récepteurs de cellules phagocytaires ; et une partie variable qui est spécifique pour un anticorps donné d'un antigène donné. Et a ce propos tu l'as tres bien dit il existe une infinité de variété d'anticorps de manière a répondre a l'infinité des antigènes.

    -Fonction : Tu l'as tres bien dit le but des anticorps est de reconnaitre spécifiquement l'antigène et d'entrainer la formation de complexes immuns. Par contre, ces complexes immuns effectivement pourront etre phagocytés (et tu la parfaitement dit ensuite, via les cellules phagocytaires qui reconnaissent par leur récepteur la partie constante de l'anticorps), mais il te faut aussi savoir qu'ils ne seront pas tous phagocyté. Le but est de pieger l'antigène, et son élimination.


    Partie 2 : l'augmentation

    - J'apporte une nuance à ta première phrase, le système immunitaire a pour role la neutralisation de l'antigène, qui passe notamment par la production d'anticorps. Je pinaille peut etre un peu, mais ca donnait l'impression que le Systeme immunitaire n'a que pour seul fonction la production d'anticorps.
    - L'organisation me parait bonne en ce qui cconcerne tes parties

    - Partie A : Effectivement les notions importantes à introduire ici sont la sélection clonale et l'expansion clonale. Tu l'as bien fait. Je me permet de te rappeler pour etre sur que tu as bien compris ce que sont ces deux processus. La sélection clonale est le fait que parmis toute la population de LB que notre corps produit, un petit nombre dont le récepeur de surface va reconnaitre spécifiquement l'antigène vont être engagé dans la réponse immunitaire. L'expansion clonale est la la multiplication (la division cellulaire si tu preferes) spécique de ces clones.

    - Partie B : Je la trouve bien, du moins je pense que pour le niveau Bac cela suffise amplement. Par contre ne dit pas "le clonage" mais plutot la multiplication ou l'expansion clonale

    - Partie C : Ici la tournure de la premiere phrase n'est pas trop correcte.... Les LT4 induisent la prolifération et la différenciation des LB spécifique de l'antigène. Et effectivement comme tu le dis bien apres, puisqu'il y a augmentation du nombre de plasmocytes il y a augmentation de la production d'anticorps


    Conclusion : La par contre tu as fais une faute. La tournure de ta phrase laisse croire qu'il sagit des LT4 qui produisent les anticorps..... Dis plutot : une production d'anticorps par les LB favorisé par les interleukines produitent par les LT4.


    Globalement, comme je te l'ai dit au départ, les idées sont pour la plupart toutes donnée, et le plan est bon. Si je dois te donner un conseil, essaye de toujours faire comme si ton lecteur ne connaissait rien du tout dans ton sujet. Fais des phrases simples.

    Je penses (mais ca n'engage que moi) que tu ne devrais pas trop stressé, ta restitution de connaissance etait bonne. Du moment que tu comprennes ce que tu lis dans tes cours, apres tu auras pas de mal a expliquer les choses.

    J'espere que ces qq corrections t'aiderons. Hésite pas si tu as des questions.

    Et bon courage pour les révisions

  3. #3
    Neronne

    Re : Sujet d'immunologie pour le bac

    Bonjour,

    C'est le sujet que j'ai eu au bac à l'époque

    Ton plan et ton intro sont bonnes. Le contenu aussi. Néanmoins n'hésite pas à mettre beaucoup de schémas, les correcteurs ont un nombre de copie énorme à corriger, des textes courts espacés par des schémas sont une solution pour éviter que le correcteur se lâsse devant ta copie.

Discussions similaires

  1. Quel sujet pour mon exposé à sujet libre? (J'aime la physique)
    Par Benson48 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/10/2012, 19h18
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 27/02/2009, 18h07
  3. immunologie, sujet bac Pondichery 2005
    Par gnoumek dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/06/2005, 12h17
  4. Quelles écoles pour immunologie ?
    Par kHoZ dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/10/2004, 18h26
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.