Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

l'anaérobie existe t elle? non bien sur...



  1. #1
    jeanmarius489

    l'anaérobie existe t elle? non bien sur...


    ------

    « Protégeons aujourd'hui ce que l'on nous a confié hier
    pour mieux le restituer demain »
    L’AEROBIE
    La terre est en état aérobie (1).
    Les êtres vivants qui la peuplent- y compris les unicellulaires, les
    procaryotes, les bactéries - sont aérobies.
    Les organismes anaérobies (2), vestiges d'un monde disparu il y a plus d'un milliard d'années, réfugiés dans des milieux anoxiques défavorables à toute autre forme de vie, font partie de la famille des « extrémophiles », ces bactéries qui supportent des conditions que la Terre a connue à ses débuts, lorsqu'elle était intensément bombardée de radiations cosmiques, d'ultraviolets, de météorites, lorsqu'il faisait plusieurs centaines de degrés le jour et qu'il gelait à pierre fendre la nuit, lorsque l'atmosphère n'avait que 1 à 3% d'oxygène, au lieu des 21% d’aujourd'hui, lorsque le gaz carbonique, le méthane, l'ammoniac et les composés soufrés dominaient,
    lorsque la lave était partout.
    Puis la photosynthèse, activité de bactéries à chlorophylle, ancêtres des chloroplastes de nos plantes, a produit de l'oxygène, qui est devenue le comburant naturel de toutes les autres formes de vie apparues depuis, et qui n'auraient pas pu se développer sans ces bactéries oxygénantes.
    C'est ainsi que la vie, il y a plus d'un milliard d'années, est devenue
    aérobie.
    De par cette métamorphose ont pu apparaître les eucaryotes (cellules à noyau, comme les nôtres), les pluricellulaires (comme nous), la sexualité, l'oeil, le coeur, le cerveau, le poumon, la patte, l'oeuf à coquille, le poil, la plume, l'aile, l'outil, l'art, la science et la conquête de l'espace.
    C'est donc la VIE – aérobie - qui a fabriqué l'atmosphère d’oxygène qui baigne aujourd’hui notre planète, rend bleus nos océans, rouille le fer oxydable. C’est aussi celle que nous respirons tous actuellement.
    L'atmosphère, dynamique, reste toujours active sous l’effet des
    phénomènes suivants :

    La pression atmosphérique :
    Elle a une valeur moyenne de 1013 millibars (ou hectopascals).
    Elle comprend ses dépressions, ses hautes pressions et ses vents.
    Cet ensemble crée un mouvement tournant permanent : aspiration d’un coté, comblement de l’autre. Ces mouvements ont un sens : de la pression la plus élevée vers la pression la plus faible.
    La vie a horreur du vide ? L'atmosphère aussi !

    La dépression :
    Elle fait un travail de bas en haut;
    La dépression plus communément appelée basse pression ou cyclone, provoque une montée de l'air du sol vers le ciel, ce qui détend et refroidit les masses d'air, favorisant la condensation en nuages, de la vapeur d'eau. La dépression « appelle à elle » les vents provenant de masses d'air plus denses ainsi que l'air glacé de la haute atmosphère (« oeil » du cyclone).

    La haute pression
    Elle fait un travail inverse, de haut en bas;
    Plus communément appelée anticyclone, elle provoque une descente de l'air de la haute atmosphère vers le sol, ce qui comprime et réchauffe les masses d'air, empêchant la condensation en nuages de la vapeur d'eau.
    Elle « chasse d'elle » les vents vers des masses d'air moins denses.

    Démonstration :
    Une porte de maison est entrebâillée, l’air de l'extérieur s’engouffre vers l’intérieur de la pièce ouverte. Cet air, en passant sur la façade de la porte, va créer une dépression sur cette façade ventée, occasionnant une chute de la pression atmosphérique à cet endroit ;
    pour exemple, 1012 millibars sur la face ventée de la porte, 1013
    millibars de l'autre coté; cette différence va tendre à refermer la porte.
    Telle est la force de l'air : un millibar de différence suffit pour claquer une porte. Plus la chute de la pression atmosphérique est importante et plus fortement claque la porte.
    Les cyclones et anticyclones, tels le ying et le yang, ont pour conséquence de créer un flux d’air permanent : le vent. Les gaz, les fumées ainsi que l’expiration des êtres vivants de notre planète, toutes ces émissions sont ainsi redistribuées, à l'instar de la chaleur, de la fraîcheur, de la vapeur d'eau et de l'oxygène, à travers la terre entière.

    Le vent
    Il résulte de cet antagonisme et se caractérise par sa vitesse.
    C'est la conséquence directe des différences de pression atmosphérique provoquées par tous les phénomènes météorologiques qui sévissent sur notre terre.
    En milieu aérien, la pression atmosphérique chute sur une surface ventée.

    Qu’en est-il sur l’eau ?
    C’est le même phénomène: la pression atmosphérique baisse sur la
    surface de l’eau, entraînant une différence d'état entre la surface de l’eau et les couches sous-jacentes. Cela entraîne un phénomène d’aspiration de l’eau, du fond vers la surface, ce qui amorce un phénomène circulatoire nommé ‘‘convection’’ (4).
    En surface, il y a éjection dans l’air de fines gouttelettes d’eau, et des
    bulles d’air ou de gaz qu’elle contient.

    Démonstration :
    Prenons l’exemple des grottes où le même phénomène s'y produit. Un courant d'air extérieur, qui passe devant l'auvent ou à l'entrée d’une grotte terrestre, fait chuter la pression atmosphérique à ce niveau créant ainsi une aspiration de l'air du fond de la grotte vers l'entrée.
    Dans le cas d’une grotte maritime, dans les grandes étendues d’eau, mer ou océan, un courant marin qui passe devant l’entrée de celle-ci, va créer par son passage, une dépression qui va aspirer l’eau de la grotte de l'entrée jusqu’au fond de celle ci. Dans les deux cas, la quantité d’eau ou d’air aspirée par la dépression d’un coté, se voit aussitôt compensée d’un autre coté par la même quantité que celle aspirée, (principe d’Archimède).
    Par la ‘‘convection’’ ainsi créée, dans le fond des grottes, aériennes ou maritimes, du moment qu'il y a une communication à l'entrée, l’air ou l'eau est oxygénée par une circulation permanente.

    La réinitialisation permanente de l’oxygène
    Tous ces phénomènes météorologiques, du plus grand au plus petit, du plus faible au plus violent, (les tornades, les ouragans, les tempêtes, les marées) rétablissent donc la présence de l’oxygène en tout lieu de notre planète.

    Application :
    Ce phénomène de ‘‘convection’’ se retrouve aussi bien dans les petites étendues d’eau de terre que dans une fosse dite septique ;
    Les eaux stagnantes et les eaux usées sont toujours aérobies.
    Lorsqu'il pleut ou que le ciel est couvert, la basse pression s’installe. Elle aspire tous les gaz (méthane, ammoniac) présents dans ces eaux, et cette aspiration initie dans ces dernières, des courants de ‘‘convection’’ par lesquels l’oxygène remplace le méthane.

    Synthèse
    Dans la nature, l’état anaérobie ne peut exister que dans des milieux très particuliers sans oxygène; effluents volcaniques; fonds marins ou lacustres euxiniques et donc azoïques (bassins les plus profonds des Mers Noire, Baltique et Morte); la fermentation de certains fromages ou saucissons que tous les nutritionnistes déconseillent.
    Tout cela ne peut représenter, qu'une infime partie des milieux naturels de notre terre, tout au plus 0,01% !
    L’état aérobie constitue donc les 99,99% des milieux naturels de
    notre planète.

    Question
    Qu’en est-il de la zone frontière entre les deux états aérobie et
    anaérobie ?
    Existe-t-il une frontière entre ces deux états, un état intermédiaire?
    Comment fluctue cette frontière en cas d’apport d’oxygène important?
    Est-ce le milieu aérobie qui se substitue à l'anaérobie, ou le contraire ?
    L’état aérobie meurt dans un univers sans oxygène mais que devient
    l’anaérobie infime au contact de l’aérobie immense?

    Approche scientifique
    La notion même d'état anaérobie reste donc floue.
    En fait, il n'existe pas sur notre planète de milieu strictement et
    totalement anaérobie.
    Il s’agit d’une définition conventionnelle et non d'une notion scientifique,
    selon laquelle un milieu est défini comme « anaérobie » en fonction de la proportion d'oxygène qu’il contient.
    Cette assertion est contradictoire puisque ce milieu contient de l’oxygène. L’état anaérobie peut donc être considéré comme un état d’hibernation léthargique en milieu d’oxygène minimum?
    Ce milieu « anaérobie » - mystérieux et rare - suscite pourtant davantage d'études et de recherches que le milieu aérobie, alors que ce dernier présente pourtant un potentiel -encore inexploité- très supérieur à celui des milieux peu oxygénés.

    En effet :
    - Le milieu aérobie contient infiniment plus de bactéries de
    biodégradation que le milieu peu oxygéné.
    - l’activité des bactéries aérobies est nettement supérieure à celle,
    des soit disant ‘‘anaérobies’’, donc l’activité est d’ailleurs dite lente.

    « La fosse septique en pré traitement anaérobie » :
    Qu’en est-il vraiment d’une telle affirmation ?
    1- La notion de « septique » (3) n’existe pas, puisqu’il n’y a pas de
    bactéries en nombre suffisant pour assurer une biodégradation de la
    matière, par suite de l’existence des résidus boueux très importants qui restent stockés dans la fosse.
    2- l’anaérobie n’existe pas non plus, puisque les effluents qui entrent dans cette fosse provoquent un courant qui en brasse le contenu de façon permanente. Ces effluents restent ainsi oxygénés dans ce type de fosse.

    « La station d’épuration génère de la boue par pré traitement
    anaérobie » :
    Qu’en est-il vraiment d’une telle affirmation?
    Les effluents d’eaux usées acheminés vers une station d’épuration,
    s’écoulent à l’intérieur de conduites aérées. Ils subissent dès leur arrivée à la station un brassage en bac d’aération.
    1- Ces effluents contiennent très peu d’éléments bactériens du fait de l’utilisation de produits d’entretien chimiques et désinfectants.
    2- Ces effluents d’eaux usées sont en permanence en circulation.
    3- En sortie de traitement on se retrouve toujours avec une quantité plus importante de résidus boueux.

    Déduction :
    Le brassage permanent de ces eaux usées ne permet pas à un milieu sans oxygène de s’installer. Le milieu est donc AEROBIE.

    Conclusion
    La fosse du commerce, dite « septique », supposée abriter et développer la fermentation des matières organiques par l’action des micro organismes n’abrite et ne développe en réalité que des boues en quantités importantes.
    Même constat - à plus grande échelle - pour le « travail » des stations d’épuration

    L’homme en son corps est totalement aérobie pour deux raisons
    - L’eau composée de deux molécules d’oxygène circule en
    permanence dans l’organisme.
    - Le corps humain n’échappe pas aux conditions atmosphériques
    précédemment détaillées (la réinitialisation permanente de
    l’oxygène)

    Alors, posons-nous la question :
    Comment a-t-on pu en arriver à commettre cette erreur d’analyse?
    Comment la science a-t-elle pu s’en tenir à une conclusion aussi hâtive ?
    Existe-t-il réellement une vie anaérobie ?
    De nombreuses recherches se sont tenues sur ce sujet pour aboutir à une impasse.
    (Cf. Comptes-rendus des « 5èmes Assises de l’ANC », Lons le Saunier, Octobre 2008, § « Recherche et travaux »).

    Le 4 février 2009
    (1) Aérobie. Biol. Adj.= qui a besoin pour vivre d’oxygène gazeux à l’état libre.
    (2) Anaérobie. Biol. Adj.=qui ne peut vivre au contact de l’oxygène de l’air.
    (3) Septique. Adj.= se rapportant à la fermentation provoquée par
    l’action des micro-organismes dans une fosse.
    (4) Travail. Nom. = phénomène circulatoire provoqué par une énergie Eau Air Chaleur Froid

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gorben

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    Salut,

    Bon deja il aurait ete bien que tu expliques un peu ce que tu viens chercher ici avant de nous coller un enorme paves a lire...

    Ensuite tout n'est pas faux...

    Parmis les nombreux points... incorrects , voila ceux qui de loin me choquent le plus :

    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message
    Les organismes anaérobies (2), vestiges d'un monde disparu il y a plus d'un milliard d'années, réfugiés dans des milieux anoxiques défavorables à toute autre forme de vie, font partie de la famille des « extrémophiles »
    FAUX les extremophiles n'ont rien a voir la dedans. Certaines bacterie extremophiles sont aerobies strictes, d'autre non-extremophiles sont anaerobies strictes !


    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message
    ces bactéries qui supportent des conditions que la Terre a connue à ses débuts, lorsqu'elle était intensément bombardée de radiations cosmiques...
    .
    .
    .
    C'est donc la VIE – aérobie - qui a fabriqué l'atmosphère d’oxygène qui baigne aujourd’hui notre planète, rend bleus nos océans, rouille le fer oxydable. C’est aussi celle que nous respirons tous actuellement.
    L'atmosphère, dynamique, reste toujours active sous l’effet des
    phénomènes suivants :
    FAUX, avant l'oxygene, il n'y avait pas d'oxygene... c'est donc bien des bacteries vivant en anaerobiose qui ont fabrique l'oxygene. Elles ont ensuite evoluees pour etre capable de survivre a la presence d'oxygene.


    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message
    Synthèse
    Dans la nature, l’état anaérobie ne peut exister que dans des milieux très particuliers sans oxygène; effluents volcaniques; fonds marins ou lacustres euxiniques et donc azoïques (bassins les plus profonds des Mers Noire, Baltique et Morte); la fermentation de certains fromages ou saucissons que tous les nutritionnistes déconseillent.
    Tout cela ne peut représenter, qu'une infime partie des milieux naturels de notre terre, tout au plus 0,01% !
    L’état aérobie constitue donc les 99,99% des milieux naturels de
    notre planète.
    FAUX des zones anaerobies il y en a des tonnes, et de partout. Ne serais ce pour commencer que dans le sable au fond de ton aquarium ou dans ton filtre...


    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message
    L’homme en son corps est totalement aérobie pour deux raisons
    - L’eau composée de deux molécules d’oxygène circule en
    permanence dans l’organisme.
    - Le corps humain n’échappe pas aux conditions atmosphériques
    précédemment détaillées (la réinitialisation permanente de
    l’oxygène)
    FAUX, ou as tu vu que l'eau pouvait remplacer de l'oxygene libre?

  4. #3
    LXR

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    Bonjour,

    Il serait plus intéressant à l'avenir de proposer vos arguments de façon graduelle, en attendant quelques réponses avant de poser tout votre argumentaire, de façon à ne pas noyer et décourager le nouveau lecteur de la discussion. D'autre part, d'où tenez-vous toutes ces informations, pouvez-vous citer vos sources SVP? Enfin, cela n'est pas très judicieux d'écrire un long message en posant des questions, tout en donnant une réponse pré-citée dans le titre.

    Greg
    Dernière modification par LXR ; 13/08/2009 à 23h12.

  5. #4
    lft123

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message

    - L’eau composée de deux molécules d’oxygène circule en
    permanence dans l’organisme.
    Je crois qu'il y a un gros problème...
    L'eau est une molécule composée de 2 atomes d'hydrogène et un atome d'oxygène...
    Quant au reste de la digression

  6. #5
    jeanmarius489

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    bonjour
    c'est vrai que tout mettre comme cela c'est un peu chiffon mais quand on lit bien le tout on s'aperçoit qu'il faut tout cela si on veut comprendre ma théorie
    le principe est de moi certain composant très pointu d'un archéologue mais l'idée de base est de moi
    mes sources : des recherches personnelles de compréhension simple de l'aérobie. cela s'est fait tout seul et j'ai communiqué
    cela va aussi me permettre de voir si ma théorie est bonne ou pas
    aussi de mieux argumenter sur le sujet
    je pense qu'au delà du judicieux j'attends de vous des réponses
    suis je dans le vrai malgré quelques erreurs
    maintenant si je dois communiquer sur ce sujet le refaire ce n'est pas un problème. cela me trottait dans la tête et un beau matin voilà c'est couché sur papier (ordinateur)
    qu'en est il exactement de cette affirmation

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mili14

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    Citation Envoyé par lyseconcept Voir le message

    L’homme en son corps est totalement aérobie pour deux raisons
    - L’eau composée de deux molécules d’oxygène circule en
    permanence dans l’organisme.
    - Le corps humain n’échappe pas aux conditions atmosphériques
    précédemment détaillées (la réinitialisation permanente de
    l’oxygène)
    Attention, il ne faut pas confondre "l'oxygène " au sens courant, c'est à dire le dioxygène O2 qui est utilisé dans la respiration, et l'atome d'oxygène O qui compose l'eau.

    Et il existe des réactions anaérobie dans le corps humain: en cas d'effort intense, les cellules musculaires réalisent une fermentation quand le dioxygène vient à manquer.

  9. Publicité
  10. #7
    LXR

    Re : l'anaérobie existe t elle? non bien sur...

    Votre démarche est hors-Charte :

    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    La biologie est une science essentiellement expérimentale et les nouvelles théories émergent d'expériences en laboratoire ou d'observations de terrain. On ne peut pas lire quelques informations sur le net ou dans des revues et prétendre formuler une théorie. Pour ces raisons, cette discussion est fermée. Si vous souhaitez avoir des renseignements sur l'aérobie, ou avoir des avis critiques, il n'y a aucun problème tant que cela respecte une démarche scientifique c'est à dire ne pas déverser une quantité d'informations fausses sans source citée dans un but de théorie amateur.

    LXR pour la modération.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La réduction existe-t-elle ?
    Par Deedee81 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/03/2008, 14h25
  2. recherche d'aide sur création d'une formule si elle existe
    Par akzo dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/09/2006, 00h50
  3. la couleur existe-t-elle?
    Par peterpan_88 dans le forum Archives
    Réponses: 125
    Dernier message: 29/05/2006, 21h17
  4. La viralité sauvage sur internet existe-t-elle ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/09/2005, 17h20
  5. La 2D existe-t-elle ?
    Par Smash dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 18
    Dernier message: 27/08/2004, 17h39