Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

principe des études moléculaires



  1. #1
    elle2402

    principe des études moléculaires

    Bonsoir, j'aurais aimé savoir comment se réalise un précriblage suivi d'un séquençage ciblé, car comment détecter, sans séquencer, un exon portant une mutation??

    J' ai également une seconde question... pour réaliser une PCR il faut une amorce et suite à l'amplification réalisée le séquençage est possible ainsi les mutations peuvent-elles être découvertes...mais pour l' analyse d'une maladie génétique portant sur une séquence d'ADN à déterminer comment fait-on?? Le séquençage n'étant pas possible par manque de matériel génétique puisque aucune PCR est réalisable sans amorce donc brin complémentaire...

    Merci de bien vouloir m'éclairer !!!!

    -----


  2. #2
    elle2402

    Re : principe des études moléculaires

    svp si vous avez une petite idée cela me serait très utile !!!!

  3. #3
    LXR

    Re : principe des études moléculaires

    Bonjour,

    Je vais essayer d'amorcer le problème, quelqu'un pourra toujours me compléter ensuite. En effet pour connaitre avec précision une mutation, on peut réaliser une PCR avec des amorces encadrant la région considérée, puis faire un séquençage. Toutefois, le séquençage n'est pas absolument nécessaire et beaucoup d'autres techniques permettent de détecter une mutation en s'en passant.

    Pour l'analyse d'une mutation portant sur une région de l'ADN inconnue, on peut prendre une amorce hybridant sur une séquence connue adjacente à cette région. On peut alors utiliser la technique de marche sur le chromosome : on réalise un séquençage qui permet de connaitre une partie de la région inconnue. Grâce à ce séquençage on peut prendre une nouvelle amorce qui se situe en 3' du séquençage précédent, et refaire un séquençage, et ainsi de suite. On peut ainsi recouvrir toute la région inconnue et donc connaitre sa séquence. Pas de PCR pour cette technique, "juste" de l'ADN génomique en quantité suffisante pour que ce soit détectable par le séquenceur.
    Il y a peut-être mieux mais là tout de suite je ne vois que ça...
    Pour savoir où se situe la mutation sur cette région inconnue, le mieux est de faire cette expérience sur plusieurs individus sains et sur plusieurs individus malades. Ainsi tu peux déterminer le point commun aux malades (mutation pathologique), et les variations observées entre tous les individus (polymorphisme).

    En attendant mieux,

    Greg

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Vitesse des mouvements moléculaires
    Par shiryu2 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2015, 15h48
  2. angle des liaisons moléculaires
    Par Thomas markley dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2009, 20h29
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 15/04/2008, 18h29
  4. théorie des orbitales moléculaires
    Par exam dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/09/2007, 10h29
  5. Théorie des orbitales moléculaires
    Par canard dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2006, 15h10