Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Questions à propos de la thérapie génique



  1. #1
    AKInes

    Questions à propos de la thérapie génique


    ------

    Bonsoir,
    Nous sommes un groupe de lycéens et nous devons réaliser cette année nos T.P.E. Nous avons choisi d'étuidier la thérapie génique et plus précisément les vecteurs viraux.
    Cependant, il nous manque quelques informations et il faut admettre que nous n'avons pas tout à fait compris certains points.
    Nous aimerions donc recevoir de l'aide concernant ces quelques questions :
    - Que devient le vecteur après transfert du gène thérapeutique ?
    - Qu'est ce qu'une cellule transcomplémentante ?

    Merci d'avance pour votre aide,
    AKInes.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Josquin

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Citation Envoyé par AKInes Voir le message
    Bonsoir,
    Nous sommes un groupe de lycéens et nous devons réaliser cette année nos T.P.E. Nous avons choisi d'étuidier la thérapie génique et plus précisément les vecteurs viraux.
    Cependant, il nous manque quelques informations et il faut admettre que nous n'avons pas tout à fait compris certains points.
    Nous aimerions donc recevoir de l'aide concernant ces quelques questions :
    - Que devient le vecteur après transfert du gène thérapeutique ?
    - Qu'est ce qu'une cellule transcomplémentante ?

    Merci d'avance pour votre aide,
    AKInes.
    Le vecteur peut être intégré en même temps que le gène qu'il porte. C'est le cas des vecteurs basés sur le VIH notamment, sauf erreur de ma part. Dans les cas où seul le gène d'intérêt est intégré, le reste est tout simplement dégradé par les DNases (les enzymes responsables de la dégradation de l'ADN).

    Après une petite recherche sur google, voici un site qui me parait intéressant: http://ifr3.igf.cnrs.fr/plateforme/u...ir_IFR3_v2.pdf Lorsqu'on infecte une cellule avec un virus modifié, selon le type de modification qu'on a fait, il se peut que des séquences importantes manquent, nécessaires pour l'intégration du transgène par exemple. Si j'ai bien compris, une cellule transcomplémentante est une cellule qu'on a préalablement modifiée pour qu'elle apporte les gènes manquants. Pourquoi trans ? parce que les gènes complémentants, c'est à dire ceux qui manquent, sont présents sur une autre molécule d'ADN (un plasmide ou le génome nucléaire/chromosomique) que la molécule introduite. Si c'était sur la même molécule, on appellerait ça de la ciscomplémentation.

    Corrigez-moi si je dis des bêtises !

    Josquin

  4. #3
    AKInes

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Merci beaucoup pour l'aide !

  5. #4
    fabien.che

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Josquin Voir le message
    Le vecteur peut être intégré en même temps que le gène qu'il porte. C'est le cas des vecteurs basés sur le VIH notamment, sauf erreur de ma part.
    Non, ça n'a pas de sens de dire que le vecteur s'intègre. Le vecteur c'est le virus, avec le matériel génétique mais aussi toutes les protéines associées.

    Concernant les lentivirus, pour reprendre ton exemple, ce sont effectivement des virus intégratifs, ce qui signifie qu'ils sont capables d'intégrer au génome de la cellule hôte leur propre matériel génétique. Ce qui n'est pas le cas de tous les vecteurs.
    Certains virus permettent juste d'introduire le transgène dans la cellule sans pour autant l'intégrer au génome. Ce qui implique une dilution du transgène au cours des divisions cellulaires.

    Que devient le vecteur après transfert du transgène ?

    C'est un cycle viral au départ classique en fait, l'enveloppe/membrane fusionne avec la membrane plasmique de la cellule hôte, donc déjà une partie du vecteur se retrouve ici. Après, les différentes protéines contenues dans le vecteur agissent pour transférer le matériel génétique dans le noyau et puis il y a (ou non) intégration du transgène. Donc il n'y a pas vraiment de "devenir" du vecteur, il est "décomposé" à chaque étape.

    Pour le reste, le lien fourni est vraiment pas mal .

  6. #5
    AKInes

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Merci également à toi fabien.che

    J'aurais encore une question :

    Je n'ai pas vraiment compris la notion de stabilité du vecteur (dans les documents que j'ai trouvé, il est dit que le vecteur doit etre de petite taille car cette petite taille lui assure une certaine stabilité ce qui permet l'insertion de grands fragments d'ADN étranger). Ce document parle aussi de gènes de sélection qui contiennnent des sites de restriction (?) mais je ne pense pas que ce soit de notre niveau...
    Encore merci,
    AKInes

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fabien.che

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Alors, je pense que les articles que tu as lu sont un peu trop vulgarisés ou alors, tu as fait quelques raccourcis...

    Quand on veut faire de la thérapie génique on est confronté à plusieurs problèmes dont la taille du transgène. Ton gène thérapeutique correspond à une séquence codante incompressible, toute l'information doit être contenue dans le vecteur.
    Or, les virus, pour rester sur cet exemple de vecteur, ont une capacité limitée en terme de taille de matériel génétique à encapsider. Cette taille correspond à la taille naturelle de leur matériel génétique et est donc propre à chaque virus.

    Par différentes manipulations on réussit à supprimer une grande partie du matériel génétique viral et ainsi libérer autant de "place" pour notre transgène.

    Donc, pour revenir à ta question " le vecteur doit etre de petite taille car cette petite taille lui assure une certaine stabilité ce qui permet l'insertion de grands fragments d'ADN étranger " , en effet plus le matériel génétique viral résiduel sera petit plus le transgène pourra être grand, mais en ce qui concerne la stabilité... c'est surtout que le matériel génétique viral conservé pour le vecteur est indispensable, par exemple pour l'intégration du transgène dans le cas des lentivirus (cette séquence conservée est le LTR dans ce cas).

    J'espère que l'explication n'est pas trop lourde et permettra de t'éclairer...

    Concernant les sites de restriction, ce sont des séquences d'ADN double brin qui sont reconnues et clivées par des enzymes bactériennes.

    Pour t'aider dans ton TPE :
    Tu peux visiter ce site : http://www.wiley.co.uk/genmed/clinical/ dans l'onglet Charts & Tables tu auras accès à plusieurs diagrammes concernant les vecteurs utilisés, les pathologies ciblées par la thérapie génique...
    J'espère également que tu as suivi récemment le succès d'une équipe française en thérapie génique (et cellulaire) : http://www.vih.org/20091215/vih-vect...e-genique-9758

    Bon courage.

  9. Publicité
  10. #7
    AKInes

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    Merci, effectivement ça m'éclaire.

    Je n'avais pas entendu parler de ce succès de la thérapie génique (je dois avouer que le succès le plus récent dont nous avions parlé est celui par rapport au traitement de l'amaurose de Leber, une maladie de la rétine dont le traitement par thérapie génique a réussi aux Etats Unis) mais l'article sera intéressant à mentionner...

  11. #8
    fabien.che

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    2008 et 2009 ont été deux belles années pour la thérapie génique, en plus du traitement de l'amaurose de Leber et de l'ALD, tu peux aussi regarder le traitement de l'ADA-SCID (Adenosine Deaminase Severe Combined Immuno Deficiency) et peut-être une maladie du sang, la bêta-thalassémie.

    Encore pour t'aider dans ton TPE, j'imagine que tu as pensé à parler des limites de la thérapie génique et des risques...

    Début 2000 un essai de thérapie génique avait débuté en France pour des enfants souffrant de l'X-SCID, plus couramment appelés les " bébés-bulles ". L'essai a du être interrompu car les enfants ont développé une leucémie (cancer des globules blancs) et certains en sont morts ( 2 sur 3 il me semble, à vérifier...). Un lien à ce sujet : http://www.debats-science-societe.ne...bes-bulle.html

    La transformation tumorale était liée à une "mauvaise" insertion du transgène, chose que l'on ne contrôle toujours pas.

    Enfin, comment parler de thérapie génique sans passer par ici : http://www.genethon.fr/index.php?id=36
    Dernière modification par fabien.che ; 31/12/2009 à 00h58.

  12. #9
    AKInes

    Re : Questions à propos de la thérapie génique

    En fait notre problématique est surtout ciblée sur les progrès de la thérapie génique qui ont été permis par l'utilisation des vecteurs viraux (viraux car les vecteurs non viraux sont encore peu utilisés il me semble...) donc nous parlerons plutot des limites dans la conclusion (j'avais déjà du faire un exposé sur les bébés bulles il y a un ou deux ans donc je connais un peu le sujet : D )
    Dernière modification par AKInes ; 31/12/2009 à 15h11. Motif: solution trouvée

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Cellulaire] La thérapie génique ?
    Par paumarexpo dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/03/2008, 18h19
  2. la thérapie génique
    Par sabrina13003 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/05/2007, 18h28
  3. thérapie génique
    Par Houda.k dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/04/2007, 16h01
  4. Thérapie génique
    Par mag dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/03/2005, 17h28
  5. thérapie génique
    Par kamiloreli dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2003, 16h16