Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Explorations biochimiques glucidique et lipidique



  1. #1
    safae0001

    Explorations biochimiques glucidique et lipidique


    ------

    Salut,


    j'ai tant cherché dans le Web,et j'ai pas encore trouvé quelque réponses concernanat ces deux explorations.
    Primo,je ne sais pas comment en peut différencier entre l'hyperglycémie post prandiale et l'hyperglycémie provoquée par voie orale,et c'est quoi l'interet pour chacune(je quoi que c'est l'interet qui fait la différence non?)

    Secondo:je ne sais méme pas quel est l'interet SEMIOLOGIQUE de HDL et de LDL,comment on peut avoir une pathologie correspondant à HDL,dans quel cas?(en sais par exemple que l'augmentation du taux de LDL donne des plaques d'athérome mais pour HDL c'est quoi tout en sachant que c'est le bon choléstérol)
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Katie20012

    Re : Explorations biochimiques glucidique et lipidique

    Hello;
    Pour ce qui est de l'hyperglycémie post prandiale, il s'agit d'exagération de la quantité de glucose contenue dans le sang, on les observe d'une façon passagère après les repas, et dans ce cas la quantité de glucose n'est pas connue.
    Pour ce qui est de l'hyperglycémie provoqué par voie veineuse, il s'agit d'un dosage échelonné de la glycémie après injection d'une solution glucosée. Cette épreuve permet d'explorer le métabolisme glucidique en faisant abstraction des problèmes d'absorption digestive.
    Et pour l'hyperglycémie alimentaire provoqué; il s'agit d'un dosage échelonnés du glucose dans le sang après l'ingestion de ce sucre. Chez le diabétique, l’élévation de la glycémie est plus forte et plus durable que chez le sujet normal (glycémie supérieure à 2 g/L, deux heures après l’ingestion de 75 g de glucose).
    Donc la différence c’est que dans l'hyperglycémie post prandiale, la quantité de glucose n'est pas connue et dans l'hyperglycémie provoquée il s'agit d'une épreuve avec une quantité de glucose connue.
    C’est comme pour évaluer l'index glycémique d'un aliment donné, on le fait par rapport un l'index glycémique du glucose (de référence) qui a été évalué avec une quantité de 50g de glucose.
    J’espère que mes explication on été assez clair.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  4. #3
    Flyingbike

    Re : Explorations biochimiques glucidique et lipidique

    pour résumer Katie, l'hg post prandiale est un phénomene physiologique normal, l'hyperglycémie provoquée (test de tolérance au glucose, GTT en anglais) est un test d'exploration du contrôle glycémique comme Katie l'a bien expliqué. Pour ce qui est du diabète, on ne fait généralement pas ce test, on se contente de voir si la glycémie a jeun est supérieure a 1,8 mg/dL je crois...

  5. #4
    safae0001

    Re : Explorations biochimiques glucidique et lipidique

    ah merci pour l'explication donc la différence réside dans :est ce que la quantité de glucose est connue ou pas.
    et pour ma question concernant HDL?

  6. #5
    Katie20012

    Re : Explorations biochimiques glucidique et lipidique

    Ben oui justement le HDL est le bon cholestérol (les HDL circulantes captent le cholestérol libre des cellules périphériques, auquel s'ajoutent des phospholipides, du cholestérol et des apolipoprotéines provenant de la lyse des chylomicrons et des VLDL, pour constituer des HDL-2, riches en esters de cholestérol. Les HDL se fixent sur les récepteurs hépatiques, sont catabolisées et le cholestérol est utilisé pour la synthèse des acides biliaires par les hépatocytes ou excrété dans la bile. Les HDL-2 sont corrélées à des propriétés antiathérogènes. L'apo-A-1 es en corrélation positive statistiquement avec le taux de HDL-2).
    Donc la diminution du taux de HDL serait considéré comme une pathologie (puisque en temps normale il possède des propriétés antiathérogènes),et cela se produit lors d'une insulinorésistance conditionnant une diminution de la tolérance glucidique et une hypertriglycéridémie accompagnée d'une baisse du HDL et d'une hausse des VLDL et des LDL(ceci est due a une alimentation glucido-lipidique hypercalorique qui est susceptible d'entrainer une obésité à prédominance abdominale s'accompagnant d'hyperinsulinisme avec insulinorésistance).
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bilan lipidique
    Par ta7founa dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2009, 22h06
  2. [Biochimie] Peroxydation lipidique
    Par hemoe dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/05/2008, 16h31
  3. [Biologie Cellulaire] Radeau lipidique
    Par depassage dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/01/2008, 21h19
  4. [Biologie Moléculaire] Catabolisme glucidique dans le globule rouge
    Par lea_leave dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/11/2007, 18h32
  5. formule pour calculer une équivalence glucidique
    Par lilune dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/06/2007, 23h59