Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Epigénétique



  1. #1
    girasole

    Exclamation Epigénétique

    Bonjour!!
    je suis en train de préparer un examen de biologie moléculaire et dans le chapitre de l epigénétique plein de choses ne sont pas claires pour moi.
    un phénomène épigénétique est la modification des histones. Ceci se fait par HATs, HMTs, deacétylation, ...
    mais ces différents intervention qu est-ce qu'elles ont comme conséquences? si j ajoute un groupe acétyl ou méthyl en quoi cela est un phénomène epigénéntique? que se passe-t-il?

    de plus c'est juste de dire en faites acétyliser et l envers de méthyliser? acéthysier permet la transcription et méthyliser la inhibe?
    je ne suis pas du tout sure de ce que je dis ....si quelqu'un peu m éclairer un peu dans ce domaine ca serait tres gentil merci infiniment !!!

    -----


  2. #2
    Flyingbike

    Re : Epigénétique

    Bonjour,

    l'épigénétique c'est aussi les methylation de l'ADN pas que les histones !
    Methyler c'est ajouter un -CH3, acetyler c'est ajouter un -COCH3. Donc l'un n'est pas l'envers de l'autre. L'acetylation augmente l'activité transcriptionnelle, pour la methylation ça dépend des résidus méthyles.

  3. #3
    Katie20012

    Re : Epigénétique

    Hello à tous;
    Oui comme vous l'a dit Flyingbike, la méthylation de l'ADN peut se comprendre comme un phénomène épigénétique, car elle parait être la cause principale de modifications génomiques qui ne s'accompagnent pas de modifications de la séquence des nucléotides de l'ADN.
    Des mutations épigénétiques portant sur des oncogènes peuvent aussi causer des transformations néoplasiques (la déméthylation d'un oncogène lui permet de s'exprimer dans une cellule différenciée où il serait normalement méthylé; à l'inverse, la méthylation d'un anti-oncogène empêche son expression).

    Pour l'acétylation, c’est un transfert d'un groupe acétyle (CH3-CO-) sur une fonction alcool ou sur une amine acceptrice. Le donneur habituel est l'acétyl-CoA. L’acétylation des dérivés osidiques porte le plus souvent sur la fonction amine de la glucosamine ou de la galactosamine. L’acétylation post-traductionnelle des polypeptides porte sur le groupe alpha-aminé N-terminal ou, dans le cas des histones, sur le groupe epsilon-aminé de certains résidus lysine.

    En ce qui concerne la méthylation, c'est une réaction de substitution d'un H d'une molécule carbonée ou azotée par un radical méthyle (-CH3).
    La molécule mthylée peut être un ose (méthyl-ribose), une protéine, une base nucléotidique, dans l'ADN ou l’ARN (méthyl0guanine, méthyl-adénine).
    La méthylation des molécules d'ADN sur des cytosines rend impossible la transcription des gènes méthylés (contrôle permettant de reconnaitre brin ancien et brin néo-synthétisé).
    Les réactions de méthylation sont catalysées par des transméthylases utilisant la méthionine comme donneur de méthyle.

    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Epigénétique et hérédité.
    Par Stinguette dans le forum Biologie
    Réponses: 62
    Dernier message: 21/10/2009, 11h04
  2. [Génétique] Epigénétique
    Par invite9321657 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2007, 15h14
  3. [Génétique] Epigénétique
    Par ferrarinero dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/10/2007, 19h49
  4. Epigénétique et télévision
    Par crataegus dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 24/02/2007, 13h03
  5. modification épigénétique
    Par stef néa dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/05/2006, 12h00