Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Hyper/des hydradratation cellulaire



  1. #1
    arthur17

    Hyper/des hydradratation cellulaire

    Bonjour,

    Est ce quelqu'un pourrait m'expliquer le rapport entre les variations de concentration en soduim et les mécanismes de déshydratations et hyper hydratation extra cellulaire?

    -----


  2. #2
    mcombe

    Smile Re : Hyper/des hydradratation cellulaire

    Citation Envoyé par arthur17 Voir le message
    Bonjour,

    Est ce quelqu'un pourrait m'expliquer le rapport entre les variations de concentration en soduim et les mécanismes de déshydratations et hyper hydratation extra cellulaire?
    Bonjour

    le rapport entre la concentration en Na+ et la deshydratation et hyperhydratation est le fait que lorsque lorque Na+ rentre à l'interieur de la cellule; il va augmenter la concentration intra-cellulaire et provoquer une entré d'eau à l'intérrieur de la cellule par osmose. lorsque beaucoup de Na+ rentrent dans la cellule, alors beaucoup d'eau rentre dans la cellule c'est hyper hydratation. et lorsque il y a très peu de Na+ à l'intérrieur de la cellule, alors la cellule perde de l'eau par osmose; c'est la deshydratation.

  3. #3
    Katie20012

    Re : Hyper/des hydradratation cellulaire

    Hello à tous;

    Je voudrait juste signaler que dans notre organisme il ne doit justement pas y avoir une hyperhydratation ou une déshydratation car ces variations pourrait bien nous être fatale, et cela par l'existence d'un équilibre hydrominéral (dont l'impacte physiologique est double: d’une part, les animaux doivent maintenir la différence de composition des milieux intra- et extracellulaire; cette fonction est assurée par des mécanismes actifs d'échanges ioniques transmembranaires qui consomme environ 30% du métabolisme cellulaire, et d'autre part ils doivent maintenir la composition de leur milieu intérieur quel que soit le milieu extérieur) qui ce fait chez les vertébrés par des mécanismes osmorégulateurs.
    L’osmorégulation implique des récepteurs, un système d'intégration et des effecteurs.
    Les récepteurs impliqués ici sont non seulement des osmorécepteurs, mais également des volorécepteurs sensible au volume sanguin ou encore des barorécepteurs sensible à la pression sanguine.
    En ce qui concerne les effecteurs, ils sont constitués essentiellement, chez les Mammifère en particulier, par l'hormone antidiurétique(ADH) et par le système rénine-angiotensine.

    Cordialement
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  4. #4
    Katie20012

    Re : Hyper/des hydradratation cellulaire

    Hello à tous;
    Je voudrai ajouter qu'il existe plusieurs pathologies concernant la déshydratation et l'hyperhydratation, parmi lesquelles:
    -le syndrome de déshydratation extracellulaire avec hyperhydratation cellulaire; ce syndrome associant une hémoconcentration et une intoxication par l'eau avec abaissement de la natrémie et de la pression osmotique plasmatique. Ce syndrome est provoqué par une déperdition hydrosodée compensée par de seuls apports aqueux (insuffisance surrénale chronique, insuffisance rénale chronique avec régime sans sel, vomissement, diarrhée, etc.). Il cède à l'administration de sel.
    -le syndrome de déshydratation extracellulaire; il est caractérisé, du point de vue biologique, par une diminution de la quantité totale du sodium extracellulaire avec déperdition d'eau proportionnelle: il y a hémoconcentration, mais la natrémie et la pression osmotiques du plasma demeurent normales. Il peut être provoqué par des pertes d'eau et de sel par voie digestive, cutanée ou rénale. Le traitement de ce syndrome consiste en l'administration d'eau et de sel.
    -syndrome de déshydratation intracellulaire; elle est due à une hypertonie osmotique extracellulaire.

    -syndrome d'hyperhydratation cellulaire; due à une hypotonie osmotique extracellulaire. Il existe parfois sans hypotonie plasmatique, par accroissement de la synthèse de l'eau dans les cellules.
    -syndrome d'hyperhydratation extracellulaire; qui est caractérisé du point de vus biologique par une augmentation de la teneur des liquides extracellulaires en sodium avec rétention hydrique proportionnelle; la pression osmotique du plasma reste normale. La surcharge hydrosaline se localise dans les espaces interstitiels et se manifeste par une augmentation de poids, puis par un œdème. Le traitement consistera dans la suppression de tout apport de sodium et dans l'accroissement de l'élimination du sodium et de l'eau.
    -syndrome d'hyperhydratation extracellulaire avec déshydratation cellulaire; ce syndrome associe une rétention de sodium avec hypernatrémie et une rétention hydrique proportionnellement moindre.

    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Conservation des milieux de culture cellulaire
    Par samsam18000 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2009, 08h20
  2. [Biologie végétale] Le contrôle des activités cellulaire
    Par flo3299 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/10/2008, 18h30
  3. Répartition des charges et membrane cellulaire
    Par gdm dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/10/2008, 12h21
  4. hyper-sécrétions des poumons
    Par viva-comica dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/10/2006, 22h10
  5. hyper sphère, hyper cube
    Par Graven X dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/08/2004, 18h29