Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

ADN mitochondrial et clonage




  1. #1
    tinguette

    ADN mitochondrial et clonage

    Bonjour,

    Dans le cadre de mes études je m'intéresse au clonage humain. N'étant pas étudiante en biologie mes connaissances sont donc limitées!!!J'aurais aimé savoir s'il existe des études sur le transfert de l'ADN mitochondrial d'une cellule à une autre. Je m'explique: Pierre Roubertoux et son équipe ont réussi à démontrer l'influence de l'ADN mitochondrial sur le comportement de souris. Or, lors d'un clonage par transfert de noyau, 2 types d'ADN d'origine différentes sont en présence (l'ADN mitochondrial de la cellule receveuse et l'ADN nucléaire du noyau transplanté) de fait un clone n'est pas la copie conforme (même génétique) d'un "original". Voilà, j'espère avoir été claire dans mes explications et merci pour vos lumières!!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    descmarc

    Re : ADN mitochondrial et clonage

    Bonjour

    La mitochondrie humaine ne codant que 13 protéines (de mémoire) toute impliqués dans la chaine respiratoire et les ARNt de la mitochondrie nécessaire à la traduction des ARNm de ces 13 gènes, la mitochondrie ne joue donc pas un rôle majeur voir aucun dans le phénotype de l'organisme. La seul chose qui peut y avoir de différents entre deux clones ne partageant pas le même ADN mitochondriale peut-être une différence dans la capacité métabolique respiratoire (production d'ATP...) bien que cette différence puissent être dramatique il faudrait que l'un des clones ait hérité de mitochondrie ayant un gènes codant une proteines ou un ARNt muté ou un délétion etc.....se qui est rare surtout dans l'hypothèse d'un clonage!

    Deux clones sont génétiquement identique si on occulte l'ADN mito sa c'est claire, c'est la définition de clone par contre il est très probable comme c'est le cas lors de clonages d'animaux que deux clones ne se ressemble pas. Celà est dû à des modifications épigénétique du génome qui dépendent en parti de l'environnement et de divers stimulis...
    Les gènes sont donc les mêmes mais ne s'expriment pas et n'interagissent pas de la même façon, il en résultent des différences.

    Mais probablement pas du à la différence dans le génome mitochondriale. En tout cas pour moi si je m'en tiens à mon 1er paragraphe.

    cdt

  4. #3
    Katie20012

    Re : ADN mitochondrial et clonage

    Hello;
    Je suis tout à fait d'accord avec descmarc, si les clones ne sont pas identique du point de vu phénotypique ce n'est pas due à l'ADN mito qui diffère mais bien à des mutations génétiques ou bien à des modifications épigénétiques.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.


  5. #4
    tinguette

    Re : ADN mitochondrial et clonage

    Merci de vos réponses comme je m'en doutais et sans aller jusque là, il me parait évident que les mitochondries ne jouent pas un rôle direct dans le phénotype. Par contre, dans ce rapport du CNRS sur l'expérience de Roubertoux et son équipe,
    http://www2.cnrs.fr/presse/communique/253.htm
    il est quand même montré que contrairement à ce que l'on pensait l'ADN mitochondrial n'a pas une action si "négligeable" et a même une influence sur le volume du cerveau. D'autant plus que comme le précise le chercheur, ces résultats sont susceptibles de s'appliquer à d'autres domaines lui étant neurogénéticien il ne s'est intéressé à ce phénomène que dans son domaine précis.
    Dans cette perspective, non seulement des clones ne sont pas identique du point du phénotype ce qui est une évidence, mais cela serait également valable du point de vue du génotype si je ne me trompe pas (Bien que ces 37 gènes mitochondriaux pèsent bien peu au vu des 27000(?) gènes nucléaires)

  6. #5
    kamor

    Re : ADN mitochondrial et clonage

    Les mitochondries ont aussi un rôle dans l'apoptose. Cela ne pourrait il pas être lié ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Katie20012

    Re : ADN mitochondrial et clonage

    Hello;
    Merciii pour cet article, je ne savais pas que l'ADN mito pouvaient modifier l'anatomie du cerveau, le développement, l'apprentissage, la mémoire, le comportement et le vieillissement chez la souris.
    En tout cas tout ça laisse à réffléchir...
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Discussions similaires

  1. ADN mitochondrial
    Par Rasmus dans le forum Biologie
    Réponses: 52
    Dernier message: 02/11/2008, 23h29
  2. ADN mitochondrial
    Par mejmouss dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/03/2008, 17h32
  3. ADN mitochondrial
    Par Orsolya dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/02/2006, 21h54
  4. ADN mitochondrial
    Par zaari dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2005, 13h48
  5. ADN mitochondrial
    Par Barbanath dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/10/2004, 18h56