Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Hypersensibilité de type II



  1. #1
    AgatheJ

    Hypersensibilité de type II

    Bonjour,

    je suis en train de réviser mon immuno et je suis en licence 3 de biologie.
    Arrivée à l'hypersensibilité de type II, je me sens perdue et quand je regarde mes cours et ce que je trouve sur internet, c'est expliqué de manière différente à chaque fois.

    Donc, pour l'instant, voilà ce que je pense avoir compris :

    Un AC se fixe sur l'Ag du corps étranger ce qui entraine la fixation du LT8 sur le complexe Ag-AC.
    Il y a libération de perforine si l'Ag n'est pas reconnu et donc lyse du corps étranger.

    J'ai aussi noté sur mon cours que, si l'Ag est reconnu, il y aura fixation d'une protéine de complément sur le complexe Ag-AC puis lyse.

    Alors ma question :

    Ai-je bien compris ? et pourquoi le complément est-il sollicité quand le corps étranger est déjà connu de l'organisme ?

    J'espère avoir été assez claire,

    merci de vos réponses

    -----


  2. #2
    Katie20012

    Re : Hypersensibilité de type II

    Hello;
    L'hypersensibilité de type II est médiée par l'IgG et l'IgM, l'anticorps seul ou associé au complément pet causer des réactions d'hypersensibilité.
    Ces réactions peuvent etre dirigées contre les antigènes étrangers (souvent érythrocytes) ou auto-antigènes et conduisent habituellement à une lyse directe ou à la suppression des cellules. L'hypersensibilité de type II est aussi appelée hypersensibilité cytotoxique.
    Les maladies causées par ce type d'hypersensibilité impliquent souvent les érythrocytes (anémies) et les cellules du soi (maladies auto-immunues).
    La mort de la cellules (ou la lyse) est médiée à travers des mécanismes normaux par lesauels l'anticorps et le complément effectuent leur fonction y compris la phagocytose, la lyse, et la cytotoxicité cellulaire dépendant de l'anticorps.
    Il existe également une variante de l'hypersensibilité de type II (quelquefois dite de type V), qui entraine une liaison à un récepteur et agit comme un ligand naturel, par exemple les anticorps, dans la maladie de Basedow, sont présents et réagissent avec le récepteur de la TSH, entrainant une hyperthyroidie.
    Voila j'espère avoir répondu à tes questions.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  3. #3
    AgatheJ

    Re : Hypersensibilité de type II

    Merci pour cette réponse!

    Comme je m'y attendais, l'hypersensibilité (en général) dépend de chaque cas mais met en jeu soit un AC seul, soit la combinaison AC-complément.

    Ensuite, pour la lyse de la cellule, il faut bien que l'AC (quand il est seul) se fixe à des phagocytes ou des LTc, non ?

    Et mis à part le fait que ce type d'hypersensibilité implique des cellules du soi, je ne vois pas vraiment la différence avec une réponse normale du système immunitaire...
    Désolé, je crois que je suis en train de tout mélanger...

    En fait, j'aimerais pouvoir imaginer dans ma tête ce qu'il se passe quand il y a une HS cytotoxique.

  4. #4
    Katie20012

    Re : Hypersensibilité de type II

    La lyse de la cellule peut ce faire par l'intermédiaire du complément seul sans sans la présence de l'anticorps.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Type recombiné/type parental
    Par papyrabbit08 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/04/2010, 19h37
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 01/11/2008, 22h26
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 24/07/2008, 18h20
  4. que sont le type atlantique et le type pacifique?
    Par sushimite dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/05/2008, 13h46
  5. Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I
    Par carabin1453 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/03/2007, 21h55