Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)



  1. #1
    oignon57

    Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Bonjour à tous !
    Voilà, j'ai une question à vous poser.
    Je cherche le rôle du clomiphène (un analogue structural des oestrogènes et inhibe leur action en se fixant sur les récepteurs hypothalamiques).
    Après quelques recherches sur le net, j'ai trouvé que le clomiphène s'opposait au rétrocontrôle négatif exercé par l'oestragène sur le complexe Hypothalamo-Hypophysaire. Cependant ce point n'est pas développé et puisque j'ai encore quelques difficultés à comprendre cette notion de rétrocontrôle, j'ai du mal à comprendre.

    Voici donc ma question : Comment le clomifène permet un "blocage" du rétrocontrole négatif ?
    En espérant avoir été assez compréhensible,
    Bonne soirée à tous et à toutes

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Bonsoir,

    Le clomifène a une action d'inhibition du rétrocontrôle des estrogènes au niveau hypothalamique ce qui entraîne une élévation de FSH responsable de la maturation folliculaire. La maturation folliculaire s'accompagne elle-même d'une montée de la sécrétion d'estradiol qui favorise la survenue d'un pic de LH qui déclenche l'ovulation et la formation d'un corps jaune sécrétant.

    Cette inhibition du rétrocontrôle des œstrogènes est due à son effet compétiteur avec les œstrogènes endogènes.

  4. #3
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Bonjour, merci déjà de votre réponse.
    Je suis complètement d'accord avec votre 2 ème partie mais cependant je ne comprend pas pourquoi" Le clomifène a une action d'inhibition du rétrocontrôle"
    puisque le Clomifène va se fixer sur les récepteurs hypothalamiques donc le complexe Hypothalamo-Hypophysaire ne va pas détecter d'oestrogène et va produire plus de LH et de FSH, c'est bien la preuve d'un rétrocontrôle négatif, non ? (- taux d'oestrogènes, + taux de LH et FSH pour favoriser le développement du follicule et donc plus de production d'oestrogène)

    Merci de votre réponse

  5. #4
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Citation Envoyé par oignon57 Voir le message
    puisque le Clomifène va se fixer sur les récepteurs hypothalamiques donc le complexe Hypothalamo-Hypophysaire ne va pas détecter d'oestrogène et va produire plus de LH et de FSH, c'est bien la preuve d'un rétrocontrôle négatif, non ? (- taux d'oestrogènes, + taux de LH et FSH pour favoriser le développement du follicule et donc plus de production d'oestrogène)
    Le rétrocontrôle négatif est justement l'inverse. C'est le fait qu'une augmentation d'œstrogènes entraîne une diminution de LH/FSH. L'inhibition de ce rétrocontrôle négatif du système hypothalamo-hypophysaire entraîne bien comme tu le soulignes l'inverse soit une augmentation de FSH...etc.

  6. #5
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Merci d'avoir répondu aussi rapidement.
    Donc si je résume, dans des conditions "normales", l'oestrogène exerce un rétrocontrôle sur le complexe Hypothalamo-Hypophysaire (augmentation du taux d'oestrogène provoque une diminution du taux de LH/FSH). Or pour dans le cas d'une femme stérile qui présente un faible taux de LH, le clomifène va permettre de bloquer la rétroaction négative dans le sens où il va favoriser l'augmentation de FSH/LH (car le clomifène se fixe sur les récepteurs du complexe Hypothalamo-Hypophysaire et donc "croyant" qu'il n'y a pas de d'oestrogènes, va produire plus de LH/FSH. S'ensuit le processus avec le follicule...
    Est ce bien cela ?

    Mais ça pose un autre problème parce que dans mon cours, j'ai que " l'accroissement du taux de progestérone et d'oestrogène freine la sécrétion de FSH et de LH. Au contraire, la diminution des taux des hormones ovariennes stimule la sécrétion des hormones hypophysaires. On parle ainsi de rétrocontrôle négatif"
    C'est en contradiction sur ce qui est au dessus.
    Le rétrocontrole négatif ne serait il que dans un sens ? (+ oestrogène, -FSH)

    Merci encore de votre réponse .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Citation Envoyé par oignon57 Voir le message
    Est ce bien cela ? .
    Oui mais attention en temps normal pour l'ovulation, la forte augmentation de la concentration en œstrogènes s'accompagne du pic de LH déclenchant l'ovulation, il y a donc levée du rétrocontrôle négatif.

    Mais ça pose un autre problème parce que dans mon cours, j'ai que " l'accroissement du taux de progestérone et d'oestrogène freine la sécrétion de FSH et de LH..
    OK

    Au contraire, la diminution des taux des hormones ovariennes stimule la sécrétion des hormones hypophysaires. On parle ainsi de rétrocontrôle négatif".
    Pour cela, je te renvoie à ce post : http://forums.futura-sciences.com/bi...f-negatif.html

  9. Publicité
  10. #7
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Oui mais attention en temps normal pour l'ovulation, la forte augmentation de la concentration en œstrogènes s'accompagne du pic de LH déclenchant l'ovulation, il y a donc levée du rétrocontrôle négatif.
    Oui, c'est la rétroaction positive .

    Il est dit dans le post :
    Citation Envoyé par Effie Voir le message
    Le rétrocontrôle est négatif quand les hormones ovariennes inhibent les sécrétions hormonales du complexe, il est positif quand elles les stimulent.
    Or c'est en contradiction avec mon cours qui applique le rétrocontrôle dans le cas où : taux d'oestrogènes faibles provoqueraient une augmentation du taux de FSH ET LH (dans ce cas, les hormones ovariennes favorisent et n'inhibent pas la production de FSH et LH)

    Et puis :
    Citation Envoyé par Effie Voir le message
    Si l'accélération du coeur entraîne par rétrocontrôle une diminution de la fréquence cardiaque (et inversement), alors ce rétrocontrôle est négatif.
    Le cas inverse est pris en compte, ce qui est en contradiction avec la première citation.


    Je pense qu'il y a une nuance que j'ai dû loupé.

    Merci encore.

  11. #8
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Oui c'est un peu embrouillé tout ça. Mais c'est simple:

    "La FSH stimule le développement des follicules. En retour, les follicules sécrètent de l'oestrogène qui, à faible concentration, inhibe la sécrétion des hormones hypophysaires : c'est un rétrocontrôle négatif."

    "Lorsqu'un des follicules mûrit, la sécrétion d'oestrogène est très importante. A forte dose, l'oestrogène provoque l'effet inverse que précédemment : cela stimule la sécrétion des hormones hypophysaires (c'est un rétrocontrôle positif). La sécrétion de LH et FSH devient très importante : il y a un pic de sécrétion. Ce pic de LH et FSH provoque l'ovulation au niveau des ovaires."

    http://escaut.portail-svt.com/corrig...c%202003-I.htm

  12. #9
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Je suis entièrement d'accord.
    En fait, ma vrai question serait : pourquoi " la diminution des taux des hormones ovariennes stimule la sécrétion des hormones hypophysaires. " constitue un rétrocontrôle négatif ?

    Est ce parce qu'alors la diminution du taux d'hormones ovariennes provoquent une augmentation de LH et FSH qui provoquent la croissance du follicule qui sécréte de l'oestrogène qui à leur tour vont inhiber la sécrétion de LH et FSH. ?

    Merci de votre patience

  13. #10
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Oui, rétrocontrôle parce qu'il y a action sur le système hypothalamo-hypophysaire en retour et négatif parce que la régulation se fait en sens inverse de la variation de la chose à réguler (augmentation => diminution ou inversement).

  14. #11
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Bonsoir,
    merci de vos explications mais je bloque sur un petit point.

    1)
    Le clomifène a une action d'inhibition du rétrocontrôle des estrogènes au niveau hypothalamique ce qui entraîne une élévation de FSH
    ===> L'inhibition du rétrocontrôle négatif


    2)
    Au contraire, la diminution des taux des hormones ovariennes stimule la sécrétion des hormones hypophysaires. On parle ainsi de rétrocontrôle négatif"
    ===> Rétrocontrôle négatif


    Mon problème est que dans les 2 cas nous avons une diminution du taux d'oestrogène ( dans le cas 1), le CHH ne perçoit pas la présence d'oestrogène dû à la fixation du clomifène au niveau des récepteurs) et dans les 2 cas, il y a une augmentation du taux de FSH et LH.

    Donc ma question est pourquoi dans un cas, est un rétrocontrôle négatif tandis que dans l'autre, c'est un bloquage ?

    Merci encore et merci de votre patience.

  15. #12
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Ben dans le deuxième cas, c'est typiquement un rétrocontrôle négatif dans le sens variation de la réponse dans le sens inverse (augmentation) à la variation de l'élément ayant déclenché la réponse (diminution des oestrogènes).

    Et dans le premier cas, le rétrocontrôle négatif qui devrait se faire à la suite d'une augmentation des oestrogènes est bloqué par le clomifène: il y a donc inhibition du rétrocontrôle négatif.

    Je vois pas trop ce qui n'était pas clair. J'espère que ça l'est plus à présent.

  16. Publicité
  17. #13
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Bonjour, j'ai essayé de prendre un peu de recul sur ce qui a été dit.

    En fait, mon problème venait du fait que dans les 2 cas cités au dessus, les résultats sont les mêmes à savoir une augmentation du taux de LH/FSH. C'est pour cela que je croyais que c'était dans les 2 cas un rétrocontrôle négatif.

    Mais en fait, on dit que dans le 1er cas, le rétrocontrôle négatif de l'oestrogène sur le CHH est bloqué dans la mesure où le CHH ne va pas ajuster sa commande en fonction de l'oestrogène présent mais sur le taux d'oestrogène qu'il détecte et puisqu'il ne détecte peu d'oestrogène à cause de l'action du clomiphène, il va "croire que c'est une diminution" d'oestrogène d'où une production importante de FSH/LH. C'est comme un "faux" rétrocontrôle de l'oestrogène d'où on parle d'un bloquage, d'une inhibition du rétrocontrôle négatif de l'oestrogène sur le CHH.
    Est ce bien cela ?

    Merci et bonne fin de week-end

  18. #14
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    C'est bien cela! Bon weekend à toi aussi!

  19. #15
    oignon57

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    Un grand Merci pour toute votre aide, vos explications et surtout de votre patience !

  20. #16
    Edelweiss68

    Re : Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

    De rien!! C'est bien de ne pas avoir lâché en cours de route!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Rétrocontrole positif et négatif
    Par morgan13 dans le forum Biologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 04/06/2016, 11h36
  2. [Biochimie] Rétrocontrole négatif/positif
    Par Teddy38 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/06/2009, 10h13
  3. [Biologie Cellulaire] Rétrocontrôle negatif chez la femme
    Par sefyuyuyu dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/05/2009, 18h44
  4. [Physiologie] Rétrocontrôle des hormones fsh et lh
    Par mac_eden dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/07/2008, 16h34
  5. Régulation et rétrocontrôle
    Par Olifa dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/03/2007, 18h21