Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

James Olds



  1. #1
    Peter Supertramp

    James Olds

    Bonjour à tous.

    Je viens de finir un livre (L'Ultime Secret) de mon auteur préféré Bernard Werber.
    Ce livre parle en parti de L'expérience de James Olds, après avoir lu ça je me suis dit "Google est ton ami" et j'ai fait quelque petite recherche qui ont de plus en plus piqué ma curiosité.

    Je n'ai aucune qualification scientifique, pas de diplôme, mes notes en science sont plutôt désastreuse .
    Cela n'empêche pas que ce sujet me travail.

    Alors ma question : "Pourquoi pas d'expérience pratique sur l'Homme?"

    Cette découvert est, je trouve, extraordinaire. Hallucinante même.
    Ca pourrait remplacer la morphine où toute autre drogue soulageant qu'on donne au malade en phase terminal. Avec une bonne maitrise on pourrait "guérir" les dépressions. Ou même l'utiliser comme substitut pour traiter les toxicomanes... Pourquoi Olds a-t-il abandonné ses recherches? Avoir le pouvoir de stimuler le Plaisir absolu chez l'Homme, imaginez les portes que ca ouvre pour notre espèce.

    Alors pourquoi ne pas avoir pousser les recherches sur l'Homme?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    N1C0LAS

    Re : James Olds

    Probablement une barrière technique difficile à franchir : l'implantation d'électrode dans le cerveau qui ne l'endommage pas, qui soit durable et fiable n'est peut être pas réalisable techniquement.

    Si ça la technique est réalisable, elle permettrait de cibler les zones du cerveau à stimuler là où les drogues agissent indistinctement sur tout le cerveau. Mais cette technique, a priori n'empêche pas l'apparition de la dépendance et des déviances comportementales que cela implique (cf l'instinct maternel de la souris qui est inhibé par le besoin d'assouvir son adiction).
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  4. #3
    piwi

    Re : James Olds

    Il y a bien des expériences engagées chez l'homme pour traiter la dépression (et d'autres pathologies) via des électrodes.
    Maintenant, reproduire l'expérience de Olds chez l'homme c'est jeter le sujet d'étude dans l'addiction. Pas vraiment un cadeau. Au niveau éthique c'est intenable.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  5. #4
    FastEffect

    Re : James Olds

    Citation Envoyé par Peter Supertramp Voir le message
    Alors ma question : "Pourquoi pas d'expérience pratique sur l'Homme?"
    ....
    Alors pourquoi ne pas avoir pousser les recherches sur l'Homme?
    1. C'est faux, il y a eu ce genre d'expérience chez l'homme par Robert Heath. La découverte fortuite de James Olds a été faite avec un rat dont l'électrode stimulait une région dans le septum (selon une radiographie, il semblerait que ça n'a pas été validé par histologie).

    La stimulation cérébrale de cette région chez l'homme provoque une sensation de plaisir, un cas clinique montre que l'autostimulation intracrânienne (ASIC) existe pour cette région.
    Voir cet article scientifique intéressant, mais qui comporte des situations dont l'éthique serait douteuse à notre époque :

    http://nurturing.us/prescott/heath/jnmd/1972paper.pdf

    ... Il y a également cet article qui relate l'expérience chez l'Homme chez des patients schizophrènes à mon souvenir :
    Intracranial self-stimulation in man.
    BISHOP MP, ELDER ST, HEATH RG. Science. 1963 Apr 26;140:394-6.


    2. Par ailleurs, l'ASIC peut être obtenu à partir de nombreux sites cérébraux (surtout démontrer à partir du rat), mais il n'y a aucune façon de déterminer si une sensation de plaisir est obtenue.

    Selon les concepts de renforcement, Thorndike et Skinner voit le cerveau comme une boîte noire. Tout ce que l'expérimentateur sait, que la stimulation provoque une réponse (Input = Output), peut importe la sensation subjective ressentit. On pourrait supposer que plusieurs différentes sensations subjectives poussent l'animal à s'autostimuler.

    Lisez Elliot Valenstein ou José Delgado. Ces deux chercheurs se sont intéressés à la question utilitarienne d'un possible contrôle du cerveau sur les centres du plaisir ... ou simplement pour contrôler la population ...

    Disons qu'on est loin d'être là 50 ans après la découverte.

  6. #5
    LXR

    Re : James Olds

    Peux-tu citer, comme l'exige la Charte du forum, la source du document pdf que tu as joint à ton message? (auteur, journal, année)

    Merci.

    LXR pour la modération

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FastEffect

    Re : James Olds

    Heath RG. Pleasure and brain activity in man. Deep and surface electroencephalograms during orgasm. J Nerv Ment Dis. 1972 Jan;154(1):3-18. PMID : 5007439
    http://nurturing.us/prescott/heath/jnmd/1972paper.pdf
    et
    BISHOP MP, ELDER ST, HEATH RG. Intracranial self-stimulation in man. Science. 1963 Apr 26;140:394-6. PMID : 13971228
    http://www.jstor.org/stable/1710935?cookieSet=1

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Le télescope spatial James Webb
    Par the doc dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2010, 20h29
  2. James Stevens
    Par bigounn dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/04/2008, 14h47
  3. James bond 007 le coquin
    Par rhili dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/10/2006, 21h02
  4. Informations sur James Staunton
    Par LicenceXP dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/07/2006, 13h43
  5. Salon Milipol : le supermarché de James Bond ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2005, 12h58