Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

la sève équivalent du sang?



  1. #1
    shalamar

    la sève équivalent du sang?

    bonjour,

    je voudrai savoir si la sève des arbres peut être comparé au sang humain.

    Est ce que la sève est nécessaire à l'arbre pour survivre?

    lorsqu'on cueille un fruit sur un arbre de maniére violente et que de la sève s'écoule ensuite, est ce que cela équivaut à une blessure comme chez l'homme?

    est ce que c'est comparable ou non?

    merci bien

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kamor

    Re : la sève équivalent du sang?

    Dans ce sens là... oui on peut les comparer. A savoir qu'ils ont une fonction de transport et de "coagulation" pour stopper toute blessure.
    Maintenant, ils ont chacun d'autres fonctions et leur composition est différente.
    Donc la comparaison doit être bornée de façon assez précise.

  4. #3
    Aqualung

    Re : la sève équivalent du sang?

    Hum oui et non...

    Disons que les deux servent à transporter des nutriments d'un point à l'autre de l'organisme.

    Seulement la sève n'est pas "propulsée" par une pompe mais se déplace soit par des mécanismes osmotiques soit par des systèmes de cohésion-tension. De plus il n'y a pas de recirculation de la sève dans un circuit fermé, la sève n'est pas régénérée. Elle est captée au niveau des racines et monte via le xylème dans la plante (de manière unidirectionnelle) la sève est ensuite modifiée et chargée en nutriment et est transportée par le phloème dans le reste de l'organisme.

    La sève transporte les sucres, comme le sang, même si la majorité des cellules végétale n'en n'ont pas besoin pour vivre, ainsi que d'autre signaux de communication. Le sang sert également aux transport de l'information hormonale ainsi qu'à la nutrition mais également aux échanges gazeux.

    Si de la sève s'écoule, normalement l'implication n'est pas catastrophique si tant est-ce qu'assez de sève parvient au sommet ou que les cellules souches ne sont pas atteintes, les vaisseaux sanguins meurent chaque année en hivers et sont renouvelés (c'est ce qui forme le bois).

    Ce n'est pas la perte d'eau qui est importante (s'il en reste suffisamment près des racines) c'est le manque d'approvisionnement (l'eau est nécessaire aux plantes pour le métabolisme et pour la rigidité), de plus la sève ne possède pas de système de coagulation, même si elle participe à l'action de défense suite à une blessure.

  5. #4
    shalamar

    Re : la sève équivalent du sang?

    donc si un peu de sève s'écoule lors de la cueillette de fruits ce n'est pas grave pour l'arbre.

  6. #5
    kamor

    Re : la sève équivalent du sang?

    C'est un mécanisme totalement normal, à ce niveau un peu analogue au sang, la sève sèche pour fermer le trou.
    Donc non ce n'est pas grave

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : la sève équivalent du sang?

    Différence très importante : il existe deux type de sèce : la brute et l'élaborée.

    La sève brute circule dans le xylème -- d'ancien compartiment cellulaire dont les occupantes (les cellules végétales) sont mortes, ne laissant que le squelette de cellulose, les parois intercellulaires ayant été hydrolysées (on obtient un canal vide).

    La sève élaborée circule dans le phloème -- des cellules vivante dont les parois intercellulaires sont trouées façon passoire à pasta, donc un "canal" avec des "occupantes".


    La sève brute est constitué d'eau, minéraux, nitrates et autres éléments bruts. Aucun nutriment, quelques hormones en provenance des racines vite assimilées. Elle sert de squelette hydrique à la plante (sauf plantes à xylose = arbres), amène l'eau jusqu'aux feuilles pour la photosynthèse, distribue l'hydratation.

    La sève élaborée est constituée d'eau mais surtout elle contient et distribue des nutriments élaborés au niveau des feuilles, principalement des sucres mais pas qu'eux, propage les informations chimiques (ex : infection bactérienne, arrachage de feuilles), etc..

    Chez les plantes, les gaz ne sont pas transportés par la sève et diffuse à travers tout l'organisme au moyens de "pores" appelé stomates -- phénomène similaire chez les insectes.


    Le sang humain sert de tampon (régulation de l'acidité), transporte des messages chimiques à destinataires bien définis, transporte des cellules, distribue les nutriments et récolte les déchets (épuration rénale et hépatique), transporte les gaz...


    Bref. LA sève n'est pas vraiment comparable au sang humain -- c'est juste un "mensonge pour enfant" comme dirait Terry Pratchett
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Reconnaître sang humain ou sang animal ?
    Par stef973 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/02/2015, 08h15
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 07/06/2009, 18h17
  3. [Biologie végétale] transport de la sève
    Par clémence62 dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 07/05/2009, 10h45
  4. [Zoologie] Sang chaud et sang froid
    Par Hedgehog dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/10/2008, 13h49
  5. Sang chaud ou sang froid?
    Par popples dans le forum [Sept] Eric Buffetaut, le spécialiste de la paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/09/2003, 11h46