Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

ADN et rayonnement



  1. #1
    ufoseeker

    ADN et rayonnement

    Bonjour à tous!

    Je suis en train de lire un livre passionnant "Evolution, une théorie en crise?" de Denton. L'auteur explique qu'il existe des fossiles des espèces originales qui ont abouti à celles que l'on trouve aujourd'hui, mais que, malgré la masse de données, on ne trouve pas de fossiles des phases de transition...comme si la Nature avait évolué violemment par sauts.
    J'ai une idée concernant cette théorie, mais j'ignore si elle est recevable. On sait que des rayonnements peuvent avoir un impact sur l'ADN (ultraviolet par exemple). Peut-on imaginer qu'il y ait eu une émission massive d'un certain type de rayonnement à un moment donné dans l'histoire de la Terre (ex: l'explosion "proche" d'une super nova) qui aurait pu entraîner une modification rapide et importante par mutation de l'ADN de la faune et de la flore sur notre planète?
    Merci par avance...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Alhec

    Re : ADN et rayonnement

    Il y a beaucoup plus simple: d'une part les archives fossiles sont très incomplètes, donc beaucoup de choses sont perdues, d'autre part Denton ment: il existe des fossiles présentant des caractères "intermédiaires" (la notion d'intermédiaire étant somme toute assez relative). De toute manière, on ne pourra jamais trouver un fossile et dire "oh voila la forme de transition entre l'espèce X et Y". Il est impossible de dire si un fossile est un ancêtre direct ou un cousin d'un ancêtre.

  4. #3
    ufoseeker

    Re : ADN et rayonnement

    Mais il semble y avoir énormément de trous si je ne m'abuse!
    Et à propos de mon idée de "bombardement" cosmique, a t-elle un sens?

  5. #4
    ananda

    Re : ADN et rayonnement

    Citation Envoyé par ufoseeker Voir le message
    Bonjour à tous!

    Je suis en train de lire un livre passionnant "Evolution, une théorie en crise?" de Denton. L'auteur explique qu'il existe des fossiles des espèces originales qui ont abouti à celles que l'on trouve aujourd'hui, mais que, malgré la masse de données, on ne trouve pas de fossiles des phases de transition...comme si la Nature avait évolué violemment par sauts.
    J'ai une idée concernant cette théorie, mais j'ignore si elle est recevable. On sait que des rayonnements peuvent avoir un impact sur l'ADN (ultraviolet par exemple). Peut-on imaginer qu'il y ait eu une émission massive d'un certain type de rayonnement à un moment donné dans l'histoire de la Terre (ex: l'explosion "proche" d'une super nova) qui aurait pu entraîner une modification rapide et importante par mutation de l'ADN de la faune et de la flore sur notre planète?
    Merci par avance...
    Salut,

    Je me peux me tromper, mais le consenus actuel penche plutôt vers une vision de l'Evolution agissant progressivement, avec parfois des périodes d'accélération (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89q...e_ponctu%C3%A9), et non par "sauts" (terme hautement subjectif, par ailleurs ; au niveau moléculaire, une mutation serait donc un micro-saut ?).

    Un point important : le fait qu'on n'arrive pas de nos jours à isoler ces fossiles de transition ne signifie pas qu'ils n'aient jamais existé (il est toujours difficile de prouver une absence )

    Concernant ta théorie, très Sci-Fi au passage , il faut bien comprendre que l'Evolution fonctionne avec le duo mutations ET sélection, et que cette Evolution s'opère sur de longues périodes (géologiquement parlant). Nul doute qu'une émission plus importante de rayons mutagènes induisent de facto plus de mutations. Mais que ces mutations se traduisent par l'apparition spontanée (ou en quelques générations, ce qui revient au même à l'échelle géologique) de nouveaux organismes, ou de nouveaux organes, c'est un "bond" conceptuel trop spéculatif. Les organismes pluricellulaires sont des machines si finement régulées qu'un paquet de mutations arrivant sur le museau d'une bestiole seraient plutôt suivies d'effets négatifs/délétères, ne conférant à l'organisme aucun avantage sélectif (la mort à court terme étant un fort désavantage sélectif ). Il ne suffit pas de bombarder des châtons avec des rayons gamma pour espérer obtenir des lions en bout de chaîne !

    Plus sérieusement, et pour prendre un exemple concret, l'apparition de l'aile n'est très probablement pas due à des mutations spontanées apparues en même temps (qui, remodelant miraculeusement le génome et son expression spatio-temporelle, auraient créé pendant la nuit des ailes sur le dos des descendants des dinosaures). On pense plutôt que l'apparition de l'aile est le fruit de nombreuses exaptations au cours de l'Evolution. Exaptation signifiant "adaptation sélective dans laquelle la fonction actuellement remplie par l'adaptation n'était pas celle remplie initialement" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Exaptation). Ainsi, la première fonction de l'aile (ou de sa forme primordiale, sous forne de bourgeons) aurait été la régulation thermique. Ce n'est plus que tard que cet "organe" a acquis la fonction actuelle, et toujours en regard de la sélection naturelle. Et quand je parle de "forme primordiale de l'aile" (il y a des millions d'années), j'insiste sur le fait que cette forme primordiale n'avait pas pour projet/intention/volonté de devenir une aile telle que nous la connaissons : la Vie opère des bricolages opportunistes en modifiant/détournant ce qui existe pour répondre au mieux à la pression de sélection (la Vie étant ici une métaphore, il n'y a pas d'intentionnalité...mais ceci est affaire de croyances).

    J'espère avoir éte clair dans mon propos !

    A+
    Dernière modification par ananda ; 11/08/2010 à 15h41.

  6. #5
    ufoseeker

    Re : ADN et rayonnement

    Merci infiniment ananda pour cette véritable leçon.
    la Vie étant ici une métaphore, il n'y a pas d'intentionnalité...mais ceci est affaire de croyances
    C'est vrai qu'on peut se poser des questions sur un éventuel "dessein", mais il s'agit là d'un autre débat comme tu l'as intelligemment dit.
    Merci!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kamor

    Re : ADN et rayonnement

    De plus, si on considère ta théorie de l'émission massive (mais pas tant que ça sinon la Terre serait stérile), ça signiefierait que toutes les espèces auraient subi ce "saut" en même temps.
    Mais d'autres hypothèses peuvent expliquer cela. Si par exemple, l'herbe mute d'une façon ou d'une autre, le principe de l'évolution veut que les ruminants vont aussi être sélectionné selon la meilleure adaptation à cette nourriture. Et cela peut s'impacter sur leurs prédateurs, etc. en remontant ou descendant cette pyramide d'interaction.
    La mutation / adaptation d'un organisme a des conséquences plus ou moins importantes sur toutes les espèces qui partagent son biotope.

  9. Publicité
  10. #7
    ufoseeker

    Re : ADN et rayonnement

    Merci kamor... tu as raison, toutes les formes de vie s'entremêlent de façon vertigineuse. Plus j'apprends de choses sur le sujet (à mon modeste niveau) et plus je suis stupéfait par la magie qui entoure la vie.
    Encore une fois, merci à tous les participants!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Rayonnement
    Par manziz dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/08/2010, 13h31
  2. [Pré-BAC] Différence entre puce ADN et banque ADN
    Par Haggard dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2009, 11h17
  3. [Génétique] ADN humain et ADN végétal
    Par scvie dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/01/2008, 13h52
  4. [Biologie Moléculaire] l'hybridation ADN/ADN "les différent méthodes???"
    Par Hamza2lh dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 09h18
  5. rayonnement solaire ou rayonnement du poele de masse
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 28/04/2006, 13h22