Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

adn




  1. #1
    merlin enchanteur

    Question adn

    salut à tous! je voudrez poser une question qui est peut être impertinante!! voilà ma question, une fois qu'on a fait une extration de l'adn à partir d'un tissu on aura une sorte de pelote dans une solution donc on aura plusieurs adn, comment on fait pour identifier ces adn,sachant qu'on herite tous des adn de nos ancètres càd qu'on est tous des chimères en quelque sorte!?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kamor

    Re : adn

    On aura plusieurs ADN mais d'un même tissu, donc on aura plusieurs fois la même molécule d'ADN. Ils sont identiques.
    Mais pourrais tu préciser ta question, elle me semble pas très claire, surtout sur l'identification.

  4. #3
    Edelweiss68

    Re : adn

    Bonjour,

    Citation Envoyé par merlin enchanteur Voir le message
    on aura une sorte de pelote dans une solution donc on aura plusieurs adn, comment on fait pour identifier ces adn,sachant qu'on herite tous des adn de nos ancètres càd qu'on est tous des chimères en quelque sorte!?
    Ton message semble dire que l'on possède l'ADN de nos ancêtres + le notre, or c'est notre ADN qui transporte une part de l'information de nos ancêtres. Donc il n'y a pas de séparation à effectuer entre l'ADN que l'on possèderait de nos parents et le notre...

    J'ai peut-être mal compris la question...


  5. #4
    merlin enchanteur

    Question Re : adn

    salut tous le monde! je m'excuse de ne pas être clair dans ma question. Je m'explique il s'agit d'un cas de microchimérisme et il paraît qu'on porte en nous des cellules de nos enfants et de nos mères, cela durant la grossesse ( la vie foetale).
    Est ce qu'une empreinte gènétique a un sens dans ce cas?

  6. #5
    Edelweiss68

    Re : adn

    Citation Envoyé par merlin enchanteur Voir le message
    il paraît qu'on porte en nous des cellules de nos enfants et de nos mères, cela durant la grossesse ( la vie foetale).
    Je ne sais pas où vous avez péché cette information mais c'est faux!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    N1C0LAS

    Re : adn

    A ma connaissance seules les mères portent des cellules de leurs différents enfants et même après la naissance de ceux-ci.

    merlin, je trouve trop confuse ta question.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  9. #7
    kamor

    Re : adn

    Alors ça me rappelle une des théories qui existait avant que Charles (Darwin, on est entre nous donc on peut être un peu familier) ne démontre l'évolution.
    On estimait qu'en chacun de nous, il y avait toutes les futures générations imbriquées les unes dans les autres. Des sortes de poupées gigognes, quoi.

    Maintenant pour restructurer ça de façon quelque peu scientifique, nous partageons pour chacun de nos parents 50% de son patrimoine génétique et nos enfants auront 50% de nos gènes. Pourquoi ? La fécondation. La fusion d'un gamète femelle et d'un male contribue à un individu. D'un point de vue génétique, chacun des gamètes a 50 % des gènes de son créateur (donc 50 % des chromosomes de votre père, 50 % des chromosomes de votre mère).
    De la même façon, votre enfant sera "créé" avec 50 % de notre génome.

    Je pense que c'est quelque chose comme cela que vous aviez entendu et légèrement altéré.

  10. Publicité
  11. #8
    merlin enchanteur

    Re : adn

    salut à tous! merci de participer à cette discusion. Pour plus d'information je vous orientes vers les travaux du Margot Kruskall, médecin au Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston (Massachusetts), je cite ce qui a été dis dans New Scientist: Margot a été confrontée à un cas étrange il y a cinq ans. Sa patiente, que nous appellerons Jane, avait besoin d'une greffe de rein, si bien que les membres de sa famille - son mari et ses trois fils - ont subi des examens sanguins pour voir si l'un d'entre eux ferait un bon donneur. Mais, en
    même temps que les résultats, Jane a reçu un vrai coup de matraque : la lettre lui annonçait que deux de ses trois fils n'étaient pas d'elle, alors même qu'elle les avait conçus naturellement avec son mari, qui en est incontestablement le père.

    Qu'est-ce que c'était que cette histoire ?
    Kruskall et son équipe ont mis deux ans à résoudre cette énigme. Ils ont fini par découvrir que Jane était une chimère, un mélange de deux individus - deux fausses jumelles [hétérozygotes] qui avaient fusionné dans l'utérus pour devenir un seul organisme. Certaines parties de son corps provenaient du premier, les autres du second. Deux de ses fils ont hérité de l'un de ces profils génétiques, le troisième de l'autre.

    Avec Jane, on a certes affaire à un cas extrême. Mais, à en croire certaines
    études, nous serions tous plus ou moins des êtres chimériques. Loin d'être composés d'une seule lignée cellulaire génétique, nos organismes sont cellulairement bâtards. Nous regorgeons de cellules venant de nos mères, voire de nos grands-parents et de nos frères et soeurs. Cela peut paraître un peu choquant a priori. L'idée d'héberger des cellules d'autrui ne fait pas bon ménage avec notre sens de l'individualité.

    Mais ces "étrangers" nous permettent peut-être de rester en bonne santé. Pendant la grossesse, le sang de la mère et celui du fotus sont séparés, mais certaines cellules parviennent à franchir la barrière placentaire, ce qui veut dire que l'on peut avoir emprunté des cellules à sa mère et inversement. En fait, entre 80 et 90 % des mères ont des cellules ou de l'ADN de leur enfant dans le sang pendant la grossesse, et 50 % d'entre elles les gardent pendant plusieurs décennies après l'accouchement. C'est ce qu'on appelle le microchimérisme

  12. #9
    kamor

    Re : adn

    Oui enfin on est composé de "quelques cellules" donc la proportion de ces cellules particulières restent infimes. La probabilité que l'on en prélève est TRES faible. Ensuite vous extrayez. Rebelote, on extraie jamais vraiment tout l'ADN, avec un kit, on estime que ça tourne au maximum autour des 60% d'ADN total récupéré, donc on réduit encore les chances de le récupérer.
    Après ça vous faites vos analyses. L'ADN de ces cellules particulière, et j'ai presque envie de dire cette cellule, va être noyé dans le bruit de fond, complètement couvert par toutes les autres séquences identiques.
    Pour imager, disons que vous avez un panneau avec plein d'ampoules. 999 sont vertes, une est bleue. La lumière bleue est cachée par le reste

  13. #10
    N1C0LAS

    Re : adn

    la lettre lui annonçait que deux de ses trois fils n'étaient pas d'elle
    Tu expliques cela en disant que l'enfant est chimèrique. Certes, mais quelque soit la partie de cet enfant chimèrique, elle est issue de la fécondation d'une cellule du père et d'une cellule de la mère. Pas de quoi tromper un test de paternité.

    Peux tu donner un lien vers cette article car ton post soulève quelques interrogations.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  14. #11
    merlin enchanteur

    Re : adn

    salut! pour avoir plus de renseignement sur le sujet tu peux consulter cet article: H.S. Gammill et J.L. Nelson, Naturally acquired microchimerism, Int. J. Dev. Biol., vol. 54, pp. 531-543, 2010. sinon tu trouveras le même article en langue française dans la revue pour la science de février 2010. Bonne lecture!

Discussions similaires

  1. [Pré-BAC] Différence entre puce ADN et banque ADN
    Par Haggard dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2009, 12h17
  2. Adn
    Par adelinedu50 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2008, 20h41
  3. [Génétique] ADN humain et ADN végétal
    Par scvie dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/01/2008, 14h52
  4. [Biologie Moléculaire] l'hybridation ADN/ADN "les différent méthodes???"
    Par Hamza2lh dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 10h18
  5. Adn
    Par adele62 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/12/2005, 12h43