Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

On nous ment ou pas?



  1. #1
    Biob

    On nous ment ou pas?

    Bonjour,

    On dit et on répète souvent que le virus VIH se transmet uniquement par 3 voies seulement:
    - relation sexuelle (non-protégé).
    - syringe (consommation de drogue ou transfert de sang).
    - de mère enceinte à son fils.

    Étant donné qu'un virus est en général un agent ni vivant ni inerte, comment il perd sa virulence quand il est dehors du corps vivant?
    Qu'est-ce qui l'empêche d’être virulent quand il est rattrapé par une autre voie (par exemple la salive, sur un banc, sur un fruit, par l'air, ou avalé avec un grain de raisin etc. ?
    Si le virus n'est pas un être vivant, comment il peut "mourir" et perdre son efficacité à l'air libre? S'il est déjà pas vivant, qu'est-ce que ça change qu'il soit à l'extérieur ou intérieur d'une cellule, à part évidemment sa capacité de se reproduire à l'intérieure de la cellule, mais qu'il est à l’extérieur pourquoi il perdrait sa capacité "potentiel" de se reproduire une fois rentré de nouveau dans une cellule?
    Je veux dire par là comment ce virus perd sa virulence à l'air libre alors qu'il est déjà "mort"?
    Si le VIH ne se transmet pas par l'air, pourquoi alors les gens qui travaillent avec le VIH prennent enormement de précaution (masque, 2 pairs de gants, travail sous hôte biologique, ...etc)?
    Bref, j'ai l'impression qu'on nous ment au sujet de ce virus et on nous cache probablement la vérité!
    Je ne suis pas "sûr" de l'efficacité des moyens de protection mais je crois que ce virus est une pandémie chronique qui détruira l'humanité progressivement!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Dansteph

    Re : On nous ment ou pas?

    Bonjour Biob,

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Bref, j'ai l'impression qu'on nous ment au sujet de ce virus et on nous cache probablement la vérité!

    C'est qui "on" !?

    J'aimerais pour ma part comprendre par quel bizarrerie l'humilité et la
    recherche du savoir c'est transformé en paranoïa et à quel moment ?

    Quel virage à donc raté la société pour que de plus en plus de gens
    qui ont à un clic de souris plus d'informations que n'en aurait rêvé
    tout les savants des siècles passé trouvent plus commode la voie de
    l'accusation plutôt que celle de la confiance et/ou de l'étude des
    documents.

    Je n'ai aucune crainte concernant le sida. Par contre sur cette
    étrange allergie au savoir je suis plus inquiet. Mode éphémère ou
    phénomène durable !?

    Cordialement,

    Dan

  4. #3
    N1C0LAS

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Dansteph
    Quel virage à donc raté la société pour que de plus en plus de gens
    qui ont à un clic de souris plus d'informations que n'en aurait rêvé
    tout les savants des siècles passé trouvent plus commode la voie de
    l'accusation plutôt que celle de la confiance et/ou de l'étude des
    documents.
    Cette question m'intéresse fortement ! Pourquoi ne pas la mettre dans la rubrique épistémologie. C'est le thème des relations sciences-société, ça devrait donc pouvoir passer.

    Si le virus n'est pas un être vivant, comment il peut "mourir" et perdre son efficacité à l'air libre?
    De la même manière qu'une feuille de papier n'est pas vivante et pourtant elle perd sa fonction très vite lorsqu'on la met dans un environnement inadéquate : par exemple n'importe où en dehors de dessous un toit.
    Le virus n'est pas moins fragile sous prétexte qu'il peut nous terraser. Il meurt très vite en dehors de l'environnement de son hôte.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  5. #4
    Yoyo

    Re : On nous ment ou pas?

    Bonsoir

    Qu'un virus soit vivant ou non n'est qu'une question de définition, autrement dit c'est une question de sémantique qui peut amuser les esprits cherchant toujours les cas "limites". Perso en ce qui me concerne, je considere les virus comme vivants.

    Sinon le questionnement de Dansteph est tres bon, malheureusement je ne suis pas certain qu'il y ait une réponse simple. Mais en tout cas il y aurait surement des choses interessantes a discuter avec des sociologues.

    YOyo

  6. #5
    invite986312212
    Invité

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    On dit et on répète souvent que le virus VIH se transmet uniquement par 3 voies seulement:
    - relation sexuelle (non-protégé).
    - syringe (consommation de drogue ou transfert de sang).
    - de mère enceinte à son fils.
    en fait la transmission de la mère à l'enfant se fait plutôt, soit lors de l'accouchement, soit par l'allaitement, et concerne indistinctement les fils et les filles. Si la mère est correctement traitée, la probabilité de contamination est très faible.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    VIH structure et possibilités

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Étant donné qu'un virus est en général un agent ni vivant ni inerte, comment il perd sa virulence quand il est dehors du corps vivant?
    Juste pour préciser les messages précédent.
    Le virus est un assemblage complexe de protéines et lipides qui doivent être dans une conformation bien particulière pour avoir les effet qu'on lui connait (être un virus et celui la).
    Il suffit de le dénaturer plus ou moins pour qu'il perde une ou plusieurs de ces fonctions.
    Les agents physiques (lumière, chaleur) ou chimiques font cela.

    Comme le souligne Yoyo, avec vivant et inerte, on construit de beau sophismes.

  9. Publicité
  10. #7
    noir_ecaille

    Re : On nous ment ou pas?

    Dans un genre bien plus limite, les protéine peuvent contaminer et perturber un "hôte", tout en restant fragile à l'environnement hors hôtes -- prions, toxine botulique, enzymes salivaires ophidiennes...

    Pour ces cas, l'agent contaminant, tout comme un virion, est pathogène pour l'hôte mais sensible à l'environnement.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #8
    Flyingbike

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Dans un genre bien plus limite, les protéine peuvent contaminer et perturber un "hôte", tout en restant fragile à l'environnement hors hôtes -- prions, toxine botulique, enzymes salivaires ophidiennes...

    Pour ces cas, l'agent contaminant, tout comme un virion, est pathogène pour l'hôte mais sensible à l'environnement.
    Peut on vraiment comparer la résistance d'un virion tel que celui du HIV et un prion ? A ma connaissance, un virion est rapidement dégradé par la chaleur, les protéases, les détergents, alors que les prions y résistent bien plus longtemps...

  12. #9
    noir_ecaille

    Re : On nous ment ou pas?

    Hm, c'est bien pour ça que je parle de cas "d'un genre plus limite"...

    Les inactivation sont possibles, même si ça demande un peut plus d'énergie car souvent ce sont des structures cohérentes par liaisons stables, au contraire d'une membrane virale par exemple. Surtout parce qu'il s'agit souvent de monomères(?).
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  13. #10
    Ryuujin

    Re : On nous ment ou pas?

    biob, outre le fait déjà évoqué que le virus se dégrade à l'air (comme toute structure protéique d'ailleurs), les professionnels de santé ne mettent pas systématiquement un masque pour traiter des patients porteurs de ce virus.

    Ils font particulièrement attention aux contacts avec le sang, et c'est tout.

  14. #11
    VilCrocrotte

    Re : On nous ment ou pas?

    Je vais essayer de répondre aux questions pour permettre un peu de clarté ^^ Alors déjà, il faut savoir ce que c'est le virus du SIDA ou plutot le VIH *petite recherche*

    Virus à ARN monobrin (je ne sais pas s'il est segmenté ou non, j'ai pas trouvé l'info) appartenant à la famille des retroviridae, possèdant une enveloppe et une capside caractéristiques. Bon je vais pas plus loin, alors tes questions

    "Étant donné qu'un virus est en général un agent ni vivant ni inerte, comment il perd sa virulence quand il est dehors du corps vivant? "
    Vivant, non vivant... dans les bouquins c'est non-vivant mais ça rejoint les avis des autres, c'est trop chiant pour débattre dessus, c'est comme le terme de procaryote qui revient sur le tapis et donc ça alimente un peu trop les sophistes ^^

    "Qu'est-ce qui l'empêche d’être virulent quand il est rattrapé par une autre voie (par exemple la salive, sur un banc, sur un fruit, par l'air, ou avalé avec un grain de raisin etc. ?"
    Un truc en commun avec ta transmission, par voie disgestif ^^ rare sont les virus qui résiste aux acidité digestif, c'est plutot les amibes ou la voie de contamination par les parasites. De plus, si j'ai décrit un peu la structure du virus, ce n'est pas pour rien. Les virus enveloppés (ayant une enveloppe phospholipidique) sont plus fragile que les virus nus

    "Si le virus n'est pas un être vivant, comment il peut "mourir" et perdre son efficacité à l'air libre?"
    Bon, j'ai déjà répondu, c'est le même raisonnement, trop fragile pour pouvoir supporter les stress environnementaux


    "S'il est déjà pas vivant, qu'est-ce que ça change qu'il soit à l'extérieur ou intérieur d'une cellule, à part évidemment sa capacité de se reproduire à l'intérieure de la cellule, mais qu'il est à l’extérieur pourquoi il perdrait sa capacité "potentiel" de se reproduire une fois rentré de nouveau dans une cellule?"
    D'ou tient tu cette info? tu parles peut être d'une dormance mais je ne pense pas qu'il y a d'étape dormant du VIH, peut être une étape de maturation ! Je le compare souvent au parasite car c'est aussi des parasites obligatoire intracellulaire. Les parasites sont "vivants", ce qu'il faut savoir c'est que si les virus sont des parasites obligatoire intracellulaire, c'est pas pour rien, c'est parce qu'ils sont incapable de pouvoir synthétiser ses éléments structuraux rien que par son génome et donc il est obligé de détourner la machinerie cellulaire de sa cellule cible (les LT4 auxilliaires) pour pouvoir se multiplier.


    "Je veux dire par là comment ce virus perd sa virulence à l'air libre alors qu'il est déjà "mort"?"
    Encore une histoire d'enveloppe ^^ Fait une recherche sur les maladies à prions, ça va t'étonner encore plus! Les prions sont des agents pathogènes constitués juste de protéines (qui sont dite anormale) qui en contacte de d'autres protéines, celle-ci vont "contaminer" ces protéines et provoquer des anomalies de fonctionnement. Est-ce pour autant vivant? une protéine quoi? Il n'a meme pas d'information génétique, pourtant, il provoque des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST), les plus connus sont les différentes formes de Creutzfeldt-Jakob ou encore la tremblante du muton (et oui, causé par un prion ^^)

    "Si le VIH ne se transmet pas par l'air, pourquoi alors les gens qui travaillent avec le VIH prennent enormement de précaution (masque, 2 pairs de gants, travail sous hôte biologique, ...etc)?"
    Sa, j'en sais rien. C'est à cause du niveau de dangerosité. Etant donné que c'est un "micro-organisme" de catégorie 4 (c'est à dire qu'aucun traitement ni vaccin n'est trouvé et est pathogène pour l'homme) alors on est obligé d'employer des mesures de grandes sécurité dans les labos.

    "Bref, j'ai l'impression qu'on nous ment au sujet de ce virus et on nous cache probablement la vérité!
    Je ne suis pas "sûr" de l'efficacité des moyens de protection mais je crois que ce virus est une pandémie chronique qui détruira l'humanité progressivement!"

    Pourtant, la recherche avance bien en ce moment ! Une greffe de moelle osseuse a permis à un accidenté d'être guéri du SIDA ! Mais sinon, c'est déjà une pandémie (je joue encore sur les mots ^^) Mais c'est sur que la vérité ne sera jamais dévoilé si on se contente de TF1... je veux dire par là, avant le SIDA, un truc qui va encore t'étonné, c'était le botulisme (ou le tétanos je ne sais plus...) où pareil, les gens mourraient encore plus vite et les chercheurs desespéré de ne rien trouver jusqu'a ce qui ont vu que c'était une bactérie qui en était responsable. Les recherches ont mis quand meme 30 ans pour trouver un vaccin !!
    Les recherches pour le SIDA n'ont démarré qu'il y a un peu plus de 20 ans.... un peu de patience !! ^^


    Voilà !! bonne lecture !! ;-D
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  15. #12
    Biob

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Dansteph Voir le message
    Bonjour Biob,


    C'est qui "on" !?
    C'est la question en y rajoutant "pourquoi" ! J'aimerais moi aussi le savoir!
    Lobby pharmaceutique, peut-être....!


    J'aimerais pour ma part comprendre par quel bizarrerie l'humilité et la
    recherche du savoir c'est transformé en paranoïa et à quel moment ?
    Je crains que ça soit par la triste et malheureuse réalité! Le Brouhaha fait autour du virus H1N1 n'est pas loin. On a affolé les gens d'une épidemie fiasco, peut-on pas alors imaginer un scénario inverse: dissimuler des vraies informations concernant le VIH puisque c'est un virus un peu particulier, lié à l'intimité et la jouissance de la vie !

    Quel virage à donc raté la société pour que de plus en plus de gens
    qui ont à un clic de souris plus d'informations que n'en aurait rêvé
    tout les savants des siècles passé trouvent plus commode la voie de
    l'accusation plutôt que celle de la confiance et/ou de l'étude des
    documents.
    Il est vrai qu'on mais ce click nous inonde dans une pléthore d'information dont on sait pas forcement la véracité! Ce n'est pas la quantité ni la facilité d'obtenir l'information qui compte car ces informations peuvent êtres erronées.

    Par contre sur cette étrange allergie au savoir je suis plus inquiet. Mode éphémère ou
    phénomène durable !?
    Ce n'est pas une allergie au savoir, mais plutôt une allergie pour mieux savoir!
    A mon avis, il y a beaucoup de zones obscures concernant le virus vih ! Et je ne sais pas pourquoi "on" veut que les jeunes continuent à le contracter en les incitant à faire tout et n'importe quoi.
    Autrement dit, un peu de chasteté au lycée au moins ne nuit pas! bien au contraire, elle est bien plus qu'utile à cet age où la conscience n'est pas encore mure, non?
    Bref, juste un simple avis et une réflexion qui me revient à l'esprit à chaque fois que je croise de petits gamins et gamines, à peine 12-13 ans qui, sous prétexte d'amour, font et imite tout. Comment des gamins de cet age peuvent ensuite se rendre compte des risques et êtres convaincus par des risques réels? Cela ressemble à mon avis à la cigarette quand on commence tôt et on s'en fout peu à peu de tout les risques que le tabac peut causer! On s'en moque mais les conséquences sont là. L'amour à l'aveuglette et au jeune âge est aussi risqué, non ?
    Si un(e) jeune s'y prend gôut dès le jeune age, rien ne le convaincrait de se protéger ou protéger les autres!
    Cela me triste un peu!
    Dernière modification par Biob ; 15/10/2010 à 20h00.

  16. Publicité
  17. #13
    Yoyo

    Re : On nous ment ou pas?

    Salut

    Je pense qu'a un moment il faut savoir faire confiance aux professionnels! (evitons la these du complot planetaire).
    Apres essaye de mettre de coté tes impressions personnelles et tes croyances, tes ideaux ou je ne sais trop quoi d'autres.
    Ta phrase ""on" veut que les jeunes continuent à le contracter en les incitant à faire tout et n'importe quoi." est une contre vérité! ou plus exactement une facon déformée de voir la réalité.

    T'es tu renseigné sur tous les programmes de prévention du SIDA ?

    Yoyo

  18. #14
    Biob

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message

    Je pense qu'a un moment il faut savoir faire confiance aux professionnels! (evitons la these du complot planetaire).
    Apres essaye de mettre de coté tes impressions personnelles et tes croyances, tes ideaux ou je ne sais trop quoi d'autres.
    Ta phrase ""on" veut que les jeunes continuent à le contracter en les incitant à faire tout et n'importe quoi." est une contre vérité! ou plus exactement une facon déformée de voir la réalité.

    T'es tu renseigné sur tous les programmes de prévention du SIDA ?

    Yoyo
    Ce ne sont pas des "croyances" mais des "observations" et des doutes. Les doutes ne sont pas néfastes pour la science à ce que je sache, non?
    Il est vrai qu'il existe de programmes de prévention mais ou sont les résultats où chaque année de milliers nouveaux contaminés?
    Ça ne ressemble pas aux programmes de prévention du tabac qui ont du mal à convaincre les fumeurs d’arrêter la cigarette?
    Le plaisir de l'amour est encore plus instinctif que celui de la cigarette. Incomparable même. Il serait donc plus difficile d'y résister quand ça vient dans des circonstances faciles. A moins que l'on soit vraiment mature et conscient des risques associés à un amour "facile", on tombe facilement avec tout ce que ça implique.

  19. #15
    Edelweiss68

    Re : On nous ment ou pas?

    je ne sais pas s'il est segmenté ou non, j'ai pas trouvé l'info
    Pour ne pas rester dans l'incertitude, le VIH possède deux copies identiques de l'ARN génomique non segmenté.

  20. #16
    VilCrocrotte

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Edelweiss68 Voir le message
    Pour ne pas rester dans l'incertitude, le VIH possède deux copies identiques de l'ARN génomique non segmenté.
    Merci Edelweiss pour ce complément d'information =D
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  21. #17
    fabien.che

    Re : On nous ment ou pas?

    Bonsoir,

    Pour ce qui est de la critique sur les évènements H1N1, c'est un peu facile de critiquer. Quel choix auriez vous fait, vous ? Informer la population ou cacher l'information ? Dans tous les cas, de toute manière, les journalistes auraient créés la polémique, parce que c'est leur job, de faire vendre du papier. Imaginez un instant ce qu'on aurait pu lire dans les journaux quand ils auraient révélés la probabilité d'une pandémie, cachée aux français... !

    Ce problème n'en ai pas un. Il existe une structure de veille sanitaire, qui dispose d'un site internet que chaque citoyen peut consulter, avec des rapports réguliers sur de multiples situations sanitaires : http://www.invs.sante.fr/ . Finalement, quand on veut s'informer, c'est pas si compliqué de faire le tri dans la multitude d'informations du net.

  22. #18
    invite986312212
    Invité

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Autrement dit, un peu de chasteté au lycée au moins ne nuit pas!
    dans ton premier message tu supposais qu'il pouvait exister d'autres voies de transmission que celles connues et maintenant tu en viens à préconiser l'abstinence sexuelle (au lycée, je ne sais pas pourquoi du reste). N'y a-t-il pas comme une contradiction?

  23. Publicité
  24. #19
    VilCrocrotte

    Re : On nous ment ou pas?

    J'ai quand même du mal à saisir la discussion quand je lis ce topic... j'ai l'impression que la discussion a déraper à cause d'un "on"... J'me trompe?
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  25. #20
    Biob

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par ambrosio Voir le message
    dans ton premier message tu supposais qu'il pouvait exister d'autres voies de transmission que celles connues et maintenant tu en viens à préconiser l'abstinence sexuelle (au lycée, je ne sais pas pourquoi du reste). N'y a-t-il pas comme une contradiction?
    Je crois en effet que l'abstinence sexuelle est un bon moyen pour réduire les risques de transmission.
    Mais où est la contradiction en fait dans ce que je disais?
    S'il y a plusieurs voies de transmission, tu penses pas que c'est toujours mieux de ne pas en rajouter? de les réduire au minimum?
    Les lycéens sont "immatures" et leurs contrôles d'eux mêmes n'est pas forcement garantis. Ils peuvent donc tout faire sans penser aux conséquences sur-le-champs.
    Il y a 2 semaines environ, j'ai croisé des gamins, je dirais qu'ils ont même pas 10 ans, qui étaient en train d'imiter les adultes en faisant des gestes érotiques en plein rue!
    Je trouve ça choquant! Des gamins à cet age, c'est trop poussé, non?
    Qui les empêche d'aller encore plus loin quand ils rentrent chez eux?
    Comment des gamins à cet age peuvent ou osent faire ça?
    Tu crois pensent-ils aux conséquences à un tel age ou même un peu plus?
    On s'étonne après pourquoi il y a des maladies sexuelles qui se propagent!

  26. #21
    Biob

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par VilCrocrotte Voir le message
    J'ai quand même du mal à saisir la discussion quand je lis ce topic... j'ai l'impression que la discussion a déraper à cause d'un "on"... J'me trompe?
    Pourquoi?
    le "on" n'est pas un bon mot?
    Tiens ce que dit le dictionnaire, larousse (!):
    On
    pronom indéfini ou pronom personnel
    (ancien français home, homme, du latin homo)

    * Toujours sujet, il désigne :

    * Des personnes dont l'identité n'est pas connue ou précisée : On vous demande au service du personnel.
    * Des personnes éloignées dans le temps ou l'espace : On vivait mieux autrefois.
    * Un être humain non précisé ; quelqu'un : On a frappé à la porte.
    * Une personne indéterminée dans les phrases sentencieuses, les proverbes, les phrases d'ordre général : Quand on veut noyer son chien, on l'accuse de rage.
    * En langue familière, le locuteur et une ou plusieurs autres personnes : Nous, on n'y peut rien.
    * Le locuteur et le groupe auquel il appartient : On est tous égaux devant la loi.
    * En langue familière, le locuteur représentant un sujet masculin ou féminin : On fait ce qu'on peut.
    * En langue familière, l'interlocuteur ou une 3e personne du singulier ou du pluriel avec une nuance affective de familiarité, d'enjouement, de mépris, etc., dans un discours où on s'adresse directement à quelqu'un : Alors, on se promène ?
    * Comme on dit, formule dont on accompagne souvent une expression bien connue.

  27. #22
    myoper

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Je crois en effet que l'abstinence sexuelle est un bon moyen pour réduire les risques de transmission.
    Pas forcément, car si frustrés ou mal éduqués (et pour cause), ces ado se lancent plus tard dans la vie sexuelle de façon plus débridée ou en ne s'intéressant encore moins aux risques (moins de temps, moins sensibilisés, plus pressés, moins réceptifs, etc ...), le risque sera non seulement repoussé mais démultiplié, donc les extrêmes ne sont pas forcément une bonne solution.

    On
    pronom indéfini ou pronom personnel
    Ce qui permet à n'importe qui de faire passer une idée, quelles que soient ses intentions. Mal intentionné, n'importe quoi ou intérêt personnel, par exemple, le lecteur ne peut savoir car c'est indéfini.
    Et il suffit de voir la masse de données fausses ou tendancieuses circulant sur le net pour se dire que justement, n'importe qui, c'est à dire on, raconte n'importe quoi.

  28. #23
    fabien.che

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Je crois en effet que l'abstinence sexuelle est un bon moyen pour réduire les risques de transmission.
    Mais où est la contradiction en fait dans ce que je disais?
    S'il y a plusieurs voies de transmission, tu penses pas que c'est toujours mieux de ne pas en rajouter? de les réduire au minimum?
    Les lycéens sont "immatures" et leurs contrôles d'eux mêmes n'est pas forcement garantis. Ils peuvent donc tout faire sans penser aux conséquences sur-le-champs.
    Il y a 2 semaines environ, j'ai croisé des gamins, je dirais qu'ils ont même pas 10 ans, qui étaient en train d'imiter les adultes en faisant des gestes érotiques en plein rue!
    Je trouve ça choquant! Des gamins à cet age, c'est trop poussé, non?
    Qui les empêche d'aller encore plus loin quand ils rentrent chez eux?
    Comment des gamins à cet age peuvent ou osent faire ça?
    Tu crois pensent-ils aux conséquences à un tel age ou même un peu plus?
    On s'étonne après pourquoi il y a des maladies sexuelles qui se propagent!
    J'ajouterai que puisque les vieux (pardonnez-moi le terme) n'ont pas conscience de la gravité de la grippe saisonnière pour eux, y'a qu'à les enfermer chez eux tout l'hiver !

  29. #24
    kamor

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Je crains que ça soit par la triste et malheureuse réalité! Le Brouhaha fait autour du virus H1N1 n'est pas loin. On a affolé les gens d'une épidemie fiasco, peut-on pas alors imaginer un scénario inverse: dissimuler des vraies informations concernant le VIH puisque c'est un virus un peu particulier, lié à l'intimité et la jouissance de la vie !
    Ca m'énerve de lire des trucs comme ça...
    Tu vas en voiture, tu mets ta ceinture, tu as un accident dont tu t'en sors vivant donc la ceinture est inutile. Ca parait idiot comme raisonnement hein ? C'est pourtant ce que tu viens d'écrire.
    Oui les services sanitaires étaient très inquiets sur ce que cette épidémie aurait pu être et ont pris des mesures comme l'éviter. Comme y a pas mieux qu'un journaliste pour désinformer, ils ont mal expliquer les raisons de ces mesures. Et maintenant parce que ces mesures ont été efficaces, on dit "ils n'auraient pas fallu les prendre". OK bon ben maintenant ne mets plus jamais ta ceinture. Après tout le risque est faible, donc pourquoi s'embêter. Ah contrairement à mon exemple, ne pas prendre de mesures dans ce cas signifie qu'on sera 60 millions dans la voiture... Alors quel est le prix de 60 millions ?

    Quand aux mensonges sur le VIH, oui il est extrêmement toxique, résiste à tout et survit très longtemps dehors, le seul fait de le regarder te rendra malade. Voilà je te l'avoue.
    Maintenant, comment les infirmières, médecins et familles qui fréquentent quotidiennement ces malades font pour ne pas être contaminés. Vu le danger infectieux que tu penses qu'il représente, toutes ces personnes qui les fréquentent devraient être contaminés. Puis aller se balader, faire leurs courses, sortir dehors en clair. Donc déposer partout ce virus qui n'attendra qu'un geste pour contaminer un autre patient etc.

    Bref, on devrait déjà tous être malade depuis longtemps si c'était le cas. Donc à moins qu'ils poussent le vice jusqu'à truquer TOUS les tests sanguins, en réfléchissant 2 secondes, on arrête d'imaginer que tout le monde nous en veut.

  30. Publicité
  31. #25
    Biodiv

    Re : On nous ment ou pas?

    Salut,

    Si le VIH ne se transmet pas par l'air, pourquoi alors les gens qui travaillent avec le VIH prennent enormement de précaution (masque, 2 pairs de gants, travail sous hôte biologique, ...etc)?
    la raison pour laquelle on prend autant de précaution avec le VIH est simple : on minimise le risque de transmission de l'infection

    pour ce faire, il faut éviter toute pratique qui pourrait permettre le contact d'un plaie (même infime) de la peau ou d'une muqueuse

    mais il faut aussi penser au fait qu'on "cultive" ce virus via la culture de cellules ce qui signifie qu'on doit se placer en conditions stériles


    dans un laboratoire de virologie de type P3 dans lequel on étudie le VIH on utilise toute une série de précaution pour limiter la contamination ainsi que la stérilité:

    -pression inférieure dans le sas d'accès à la pression extérieure pour que rien ne puisse sortir (particules en suspension dans l'aire pas le personnel) = stérilité

    -2 paires de gants pour limiter au maximum le risque de contamination accidentelle via la manipulation du matériel habituel en laboratoire (pipette, cône, seringue, boites,...), mais aussi si on a une blessure sur la peau / stérilité

    -blouse stérilité

    -sur-blouse stérilité

    -charlotte stérilité

    -sur-chausse stérilité

    -masque stérilité

    -hôte stérilité ainsi que pour éviter au maximum la projection de micro-gouttelettes de liquide contaminées par le virus lors de la manipulation

    je pense avoir fait le tours pour ce qui est des précautions de manipulation en laboratoire
    La science doit s'accommoder à la nature. La nature ne peut s'accommoder à la science...

  32. #26
    Biob

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biodiv Voir le message
    Salut,



    la raison pour laquelle on prend autant de précaution avec le VIH est simple : on minimise le risque de transmission de l'infection

    pour ce faire, il faut éviter toute pratique qui pourrait permettre le contact d'un plaie (même infime) de la peau ou d'une muqueuse

    mais il faut aussi penser au fait qu'on "cultive" ce virus via la culture de cellules ce qui signifie qu'on doit se placer en conditions stériles


    dans un laboratoire de virologie de type P3 dans lequel on étudie le VIH on utilise toute une série de précaution pour limiter la contamination ainsi que la stérilité:

    -pression inférieure dans le sas d'accès à la pression extérieure pour que rien ne puisse sortir (particules en suspension dans l'aire pas le personnel) = stérilité

    -2 paires de gants pour limiter au maximum le risque de contamination accidentelle via la manipulation du matériel habituel en laboratoire (pipette, cône, seringue, boites,...), mais aussi si on a une blessure sur la peau / stérilité

    -blouse stérilité

    -sur-blouse stérilité

    -charlotte stérilité

    -sur-chausse stérilité

    -masque stérilité

    -hôte stérilité ainsi que pour éviter au maximum la projection de micro-gouttelettes de liquide contaminées par le virus lors de la manipulation

    je pense avoir fait le tours pour ce qui est des précautions de manipulation en laboratoire

    Merci! tu viens de confirmer ce que je disais!
    Si l'unique but de tout ça est la stérilité, pourquoi toutes ces mesures ne s'appliquent pas dans tous les labo de microbiologie?
    Pourquoi tous les labo biologiques ne sont pas en P3 ?
    ça montre bien la gravité et le grand risque de ce virus, on est bien d'accord?

  33. #27
    Edelweiss68

    Re : On nous ment ou pas?

    Citation Envoyé par Biob Voir le message
    Si l'unique but de tout ça est la stérilité, pourquoi toutes ces mesures ne s'appliquent pas dans tous les labo de microbiologie?
    Pourquoi tous les labo biologiques ne sont pas en P3 ?
    ça montre bien la gravité et le grand risque de ce virus, on est bien d'accord?
    La stérilité n'est pas le but, le but est la protection contre un agent infectieux mortel.

    Tous les agents microbiologiques n'ayant pas la même pathogénicité, il n'est pas nécessaire de mettre des P3 partout!

    Oui ce virus est dangereux, on est d'accord.

  34. #28
    myoper

    Re : On nous ment ou pas?

    Précision :

    Un virus peu être très dangereux (mortel) sans être hautement transmissible et vis versa.

  35. #29
    LXR

    Re : On nous ment ou pas?

    Un autre paramètre autre que la stérilité est à considérer : la charge virale.

    Pour qu'une infection soit contractée, il faut un minimum de virus transmis. En laboratoire, pour étudier le virus on le surproduit et les échantillons avec lesquels on risque un contact direct du virus avec nos tissus (biologiques évidemment..), sont a priori plus concentrés que sur les muqueuses d'une personne contaminée. Pour ce qui est des chiffres, une personne qui a fait sa thèse dans notre équipe a travaillé un certain temps sur HIV et lorsqu'elle comptait la concentration de particules virales dans ses échantillons, cela se chiffrait à quelques dizaines de milliards par ml!! Je ne pense pas que l'on retrouve une telle concentration sur les muqueuses, et dans le sang d'un malade, cela se chiffre entre 1 et 100 millions de particules virales par ml : http://www.lhir-lirh.ulaval.ca/files.../MCB-19818.ppt.
    En laboratoire les conditions de production sont optimisées, la charge virale potentielle est donc fortement multipliée et de là le risque d'infection aussi, d'où les précautions prises (non superflues et à ne pas confondre avec un contexte naturel de dissémination/infection).

  36. #30
    N1C0LAS

    Re : On nous ment ou pas?

    Un autre paramètre autre que la charge virale est à considérer : la temps d'exposition aux virus.

    Plus on est longtemps en contact serré avec les virus plus on augmente les probabilité de transmission. Logique de vouloir diminuer cette probabilité.

    @biob : Au passage les gens qui seraient bien informés, croyez vous qu'ils se baladent avec leur masques et leur gants, une fois sortis du labo ?

    Citation Envoyé par biob
    Merci! tu viens de confirmer ce que je disais!
    Hummm, merci a ceux qui vont dans votre sens ?
    Attention, il s'agit d'un échange d'informations, pas une lutte partisane.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Géothermie : lequel me ment ?
    Par manta2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 47
    Dernier message: 12/11/2012, 15h59
  2. Si nous ne sommes pas allergique nous sommes quoi?
    Par pingvinova dans le forum Allergies
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/11/2008, 07h34
  3. Nous n'existons pas ?
    Par wolfjeremy dans le forum Physique
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/03/2008, 11h28