Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)




  1. #1
    zeb91200

    battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    Bonjour à tous,
    je fais un tipe sur le mouvement du scaphognathite chez les écrevisses en lien avec la température de l'eau et la PpO2 de l'eau.
    J'aimerai déterminer lequel de ces deux paramètres est le plus influant sur les battements du scaphognathite.
    Pour cela, je fais une première expérience où la PpO2 de l'eau varit mais où la température est constante (j'apauvrie l'eau en oxygène et fais en sorte d'avoir toujours la même température): je détermine donc, à une température donnée, l'influence de la PpO2 sur les battements...
    Puis, j'aimerais faire une deuxième expérience où la température varit (on chauffe), mais où la PpO2 est constante ou peut ne pas être pris en compte (si l'O2 est en excès)... j'avais pensé à utiliser de l'eau oxygéné (comme ça l'O2 est en excès mais l'animal risque de ne pas aimer... )
    Auriez-vous des idées pouvant m'aider sur ces protocoles...???
    merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    l'eau oxygénée n'a pas grand chose à voir avec de l'eau dans laquelle on dissout de l'oxygène
    A mon avis il est difficile de maitriser la pO2 en faisant varier la température.
    COmment as tu fait varier la pO2 dans la première partie ?

  4. #3
    zeb91200

    Re : battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    Dans la 1ère partie, je chauffe l'eau de manière à ce que la PpO2 diminue, puis je l'isole de l'extérieur et la laisse se refroidir jusqu'à la température ambiante: on a donc une eau avec une PpO2 inférieur à une température T...
    Pour la deuxième partie, saurais tu comment je pourrais avoir une eau très oxygéné, de manière à ce que l'O2 soit "en excès"??
    merci


  5. #4
    noir_ecaille

    Re : battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    Pour avoir du O2 à plus haute dose, on peut saturer en effectuant un apport façon aquarium à poisson (faire buller un aérateur).

    On peut peut-être y mettre de l'oxygène liquide pour arriver à saturation (très froid !).

    Ou encore réaliser une électrolyse préalablement à la manip -- on laisse en place le tube de O2 dans l'eau, lequel gaz va naturellement se dissoudre (à cause des pressions partielles). Attention cependant à avoir assez de volume en eau libre -- le tube va se remplir au fil de la dilution du gaz.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. #5
    zeb91200

    Re : battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    Merci noir_ecaille!
    L'idée d'utiliser une éléctrolyse m'interresse...
    Pour l'électrolyse, pratiquer tout simplement une éléctrolyse de l'eau permetterait de former du O2 mais cela fera des "bulles" (non?): on n'aura donc pas d'augmentation de la PpO2 de l'eau (ie, pas d'O2 dissout en plus dans l'eau) ??
    Et pour ta technique d'éléctrolyse, je ne comprend pas tout... qu'est-ce que "le tude de O2" dont tu parles et qui, par éléctrolyse, va produire de l'O2 dissout dans l'eau?
    Merciii

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : battements du scaphognathite chez l'écrevisse et idées de protocoles... :)

    Houlà. On reprend...

    Dans un récipient avec deux électrodes, on place deux tubes en verre au dessus des électrodes, renversés et rempli d'eau.

    Après quelques minutes d'électrolyse, l'un des tubes (le moins rempli) contient uniquement du O2 gazeux -- donc on laisse ce tube et son gaz en place dans le récipient, l'autre tube peut être vidé de son gaz et retiré du récipient. On retire aussi les électrodes à électrolyse bien sûr.

    Ne reste plus qu'à procéder à l'expérience sur le scaphognathite -- le O2 gazeux du tube renversé va naturellement se dissoudre et le niveau d'eau progressivement remonter dans le tube. Donc on s'assure que l'eau reste à peu près "saturée" en O2.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Les battements du coeur
    Par Mr_Coinche dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/04/2010, 10h08
  2. boucle a verrouillage de phase et accordeur a battements
    Par annesteph dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/02/2009, 12h40
  3. Battements ou harmoniques ?
    Par Prinz dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/11/2008, 18h13
  4. Sommateur et battements
    Par mej dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/03/2008, 14h54
  5. battements cardiaque
    Par marie christian dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/12/2006, 16h40