Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Gènes, protéines



  1. #1
    Juliette16

    Gènes, protéines

    Bonjour !

    " Un gène est un segment d'ADN. On dit aussi que c'est sa copie sous forme d'ArNm"

    Mais pourtant , c'est un brin entier d' ADN ( brin transcrit) qui est copié et sur ce brin, il y a + d'un gène ! ? !
    J'ai lu aussi que contrairement à L'ADN qui comporte un nombre important de gène, l' ARNm ne comporte qu'un seul gène .. Je ne comprends pas ça ( ça revient à la même interrogation en fait ^^)

    Il y a aussi d'autres points qui ne sont pas clairs dans ma tête, mais je poste que celui ci pour l'instant .

    Je vous remercie
    Bonne journée
    Juliette

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    TanguyE

    Re : Gènes, protéines

    Bonjour,

    Contrairement à la réplication, la transcription débute à un endroit précis sur l'ADN appelé site d'initiation de la transcription. Celui-ci est situé en amont du gène à "copier" en ARN. De même, cette transcription se termine une fois que le complexe transcriptionnel rencontre une séquence d'ADN signalant la fin de la transcription. Cette dernière étant située à la fin de la séquence du gène, il n'y a donc qu'un seul gène par ARNm.

    cordialement

  4. #3
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    Merci!

    Lorsque qu'une cellule recoit l'ordre de produire une protéine, la molécule d'ADN ne se décondense pas totalement mais seulement au niveau du gène à copié. Les deux brins d'Arn se séparent l'un de l'autre . L'enzyme aRN polymérase fait une copie base après base d'une portion du brin transcrit (qui correspond au gène) fait d'une succession de séquences codant pour la protéine " les exons", et les séquences non codantes "les introns". Donc, la totalté du gène ne sert pas à la fabrication de la protéine ? il y a des "parties" inutiles ?

  5. #4
    TanguyE

    Re : Gènes, protéines

    Les deux brins d'Arn se séparent l'un de l'autre
    Je pense que tu veux dire ADN

    Pour le reste, c'est tout à fait ça. Certaines parties de la séquence d'un gène, en l'occurrence les introns, ne participent pas à la fabrication de la protéine. Seuls les exons, une fois qu'ils seront mis bout à bout, seront traduits en acides aminés.

  6. #5
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    Merci

    Oui, je voulais dire l'adn !

    Je ne comprends pas ceci :

    " Il existe plusieurs codons pour un acide aminé"
    et deux lignes après " Un codon ne code que pour un acide aminé" il y a une contradiction non ?


    Certaines parties de la séquence d'un gène, en l'occurrence les introns, ne participent pas à la fabrication de la protéine.
    Donc il ya l'arret de la synthèse protéique par un codon stop ?

    Le brin transcrit est le brin numéro 2? ("brin du dessous") ? Je ne peux pas savoir de moi même à quels endroits sont les introns ?
    Le brin transcrit de l'ADN est lu de 3' en 5' par l'ARN polymérase afin de synthétiser un ARN de 5' en 3'. Le ribosome glisse le long de la molécule d'ARn de droite à gauche ?


    Lors de la traduction, le ribosome se fixe sur le codon initiateur, ce codon initiateur est toujours AUG ? cela signifierait que chaque gène commence par ce triplet de nucléotiques ?

    Merci encore

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    TanguyE

    Re : Gènes, protéines

    " Il existe plusieurs codons pour un acide aminé"
    et deux lignes après " Un codon ne code que pour un acide aminé" il y a une contradiction non ?

    Non, si tu regarde le tableau du code génétique, tu te rends compte qu'un codon code pour un seul et unique acide aminé (par exemple CCA te donnera toujours une proline). Par contre un acide aminé peut être codé par plusieurs codons (par exemple, la proline est codée à la fois par CCA, CCU, CCC et CCG).

    Citation:
    Certaines parties de la séquence d'un gène, en l'occurrence les introns, ne participent pas à la fabrication de la protéine.
    Donc il ya l'arret de la synthèse protéique par un codon stop ?
    Non les introns sont enlevés de l'ARNm lors de la maturation de celui-ci. Cette étape est appelée épissage.

    Le brin transcrit est le brin numéro 2? ("brin du dessous") ?
    Le brin transcrit de l'ADN est lu de 3' en 5' par l'ARN polymérase afin de synthétiser un ARN de 5' en 3'.
    La réponse est dans ta question: la brin transcrit est celui qui est lu de 3' en 5'. Il n'y a pas de brin du dessous ni de brin du dessus

    Pour le reste un petit tour ici et devrait aider

  9. Publicité
  10. #7
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    Merci!

    Je n'ai pas encore lu les deux documents mais ça me semble un peu complexe

    . Quand interviennent les codons stop alors ?

    .Lors de la traduction, le ribosome se fixe sur le codon initiateur, ce codon initiateur est toujours AUG ? cela signifierait que chaque gène commence par ce triplet de nucléotides ?

  11. #8
    siliamnerack

    Re : Gènes, protéines

    Le codon stop intervient lors de la traduction de l'ARNm en chaîne polypeptidique. Lorsque le ribosome arrive au niveau du codon stop, il se détache de l'ARNm et la traduction prend fin.

    Vous ne pouvez pas dire qu'un gène commence par un codon d'initiation car un gène comprend également les séquence signales de la transcription et le site de fixation du ribosome (ainsi que les séquences de capping et de poly-adénination si le gène est eucaryote) . En faite c'est la séquence codante du gène qui commence par un codon d'initiation. Un gène commence par un signal de transcription: l'initiateur.

  12. #9
    AstroBax

    Re : Gènes, protéines

    Bonsoir

    Citation Envoyé par Juliette16 Voir le message

    . Quand interviennent les codons stop alors ?
    Le codon stop va arrêter la transcription. Comme expliqué plus haut, la transcription commence sur le codon initiateur, tout au début d'un gène. La transcriptase parcourera l'entier du gène en produisant l'ARNm voulu, puis arrive à la fin du gène, marqué par un codon STOP. Arrivé à celui-ci, la transcriptase se détache et libère l'ARNm.

    Citation Envoyé par Juliette16 Voir le message
    .Lors de la traduction, le ribosome se fixe sur le codon initiateur, ce codon initiateur est toujours AUG ? cela signifierait que chaque gène commence par ce triplet de nucléotides ?
    Oui, c'est bien cela, chaque gène, ou plutôt chaque séquence codant pour une protéine, commence toujours par le triplet AUG. Mais en réalité, un gène contient aussi les séquences régulatrices en amont du codon d'initiation, et parfois en aval du codon STOP

    Bonne soirée

    Astro
    La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.

  13. #10
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    Merci!


    Un gène doit en fait comporter sous forme de séquences de nucléotides des repères de "début de gène" et de "fin de gène" qui perment à l'enzyme ARN-polymérase de transcrire correctement le gène. Et l'ARN polymérase se "place" à un endroit très précis de la molécule d'ADN.

    Un codon stop n'intervient donc qu'à la fin de la transcription car les séquences non codantes (introns) du gène ont été éliminés lors de l'épissage.

    L'ARN polymérase se déplace donc dans le sens inverse des ribosomes ? ( L'ARN-polymérase n'intervient que lors de la transcription , elle se détache de l'ADN et la double hélice se referme )
    Je ne comprends pas pourquoi l'ARN est lu par les ribosomes dans le sens 5'3' ( de droite à gauche ) car le "début" (à gauche) commence par l'initation ( codon initiateur AUG..) dsl pour les confusions :/
    Le ribosome qui se fixe sur le codon initiateur (AUG) est ensuite éliminé lors de la maturation des protéines ?

    Ce sont les ribosomes qui créent les liaisons peptidiques entre chaque acide aminé?

    Je vous remercie ( Quelques questions, et j'espère que tout ce que j'ai noté est correct :§)
    Bonne soirée,
    Juliette

  14. #11
    CouuuD

    Re : Gènes, protéines

    Pour rentrer un peu plus dans les détails, en fait, ce n'est pas l'ARN polymérase qui se place toute seule, a l'endroit de l'initiation de la transcription, mais ce sont des facteurs de transcription (TF) qui vont profiter de la décondensation de l'ADN (suivant les méthylations, acétylations, phosphorylation...) et vont se fixer sur l'ADN pour former différents complexes, ensuite de TF II F, va recruter l'ARN polymérase qui va alors se fixer sur l'ADN et pouvoir commencer a transcrire l'ADN.

    Oui pour le codon stop !
    Evidemment, en cas de mutation, on peut avoir formation d'un codon stop dans n'importe quelle partie de l'ARMm (introns, exons..), mais l'ARNm ne sera pas stable et il sera vite dégradé !
    L'expression "de droite a gauche" n'est pas trop valable scientifiquement.. ^^ Mieux vaut que tu utilises 5'3' ou 3'5', tu t'y habitueras mieux et cela t'éviteras de tomber dans des pièges !

    En fait, en 5', l'ARNm possède une coiffe, et c'est celle ci qui sera reconnue par les ribosomes pour pouvoir s'y fixer et faire la traduction dans le but d'obtenir la protéine.

    En fait, le ribosome est constitué de plusieurs sous-unités ribosomiques (2, il me semble), et ces sous-unités, inactives seules, se rejoignent en reconnaissant la coiffe et vont alors se lier, pour former le ribosome entier et fonctionnel. A la fin de la traduction, quand le ribosome va rencontrer la queue polyA de l'ARNm, les 2 sous-unités ribosomiques vont se séparer et redevenir non fonctionnelles.
    Mais pour un autre ARNm, elles pourront se retrouver pour reformer un ribosome. Ainsi, le ribosome n'est pas dégradé !

    En fait, au sein du ribosome, il existe de nombreux ARN (ARNt, ARNs..). Et ce sont ces ARN qui vont créer les liaisons peptidiques entre chaque acides aminés !


    En espérant avoir bien répondu et m'être fait comprendre (ce qui est moins sur..)
    Bonne soirée !

    Ed'
    L'horreur est humaine. [Coluche]

  15. #12
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    Merci pour cette réponse

    L' ARN polymérase de déplace dans le sens 3'5 ?
    L'ARN polymérase va polymériser une molécule d'ARN ( il ya une polymérisation de nucléotides "libres") et cette molécule d'ARN sera lu dans quel sens ? de toute façon, cela commence toujours par la lecture du codon initiatieur .. ?


    Bon weekend

  16. Publicité
  17. #13
    siliamnerack

    Re : Gènes, protéines

    L'ARN polymérase synthétise l'ARN à partir d'une matrice d'ADN en polymérisant des ribonucléotides triphosphates libres dans le sens 5' -------> 3' du brin néoformé donc dans le sens 3' -----> 5' du brin transcrit (non codant).
    L'ARNm est lu par le ribosome à partir du codon d'initiation donc si le raisonnement est juste l'ARNm est lu dans le sens 5' ------> 3'

  18. #14
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    L'ARNm est lu par le ribosome à partir du codon d'initiation donc si le raisonnement est juste l'ARNm est lu dans le sens 5' ------> 3'

    Je ne comprends pas pourquoi c'est dans ce sens ..

  19. #15
    Yoyo

    Re : Gènes, protéines

    Citation Envoyé par Juliette16 Voir le message
    Je ne comprends pas pourquoi c'est dans ce sens ..
    Il n'existe aucune polymérase (y compris le ribosome) qui se déplace dans le sens inverse. Absolument toutes se déplacent de 5'->3'

    YOyo

  20. #16
    siliamnerack

    Re : Gènes, protéines

    En effet car la polymérase a toujours besoin d'une extrémité 3'OH libre à partir de laquelle l'enzyme synthétisera la liaison phosphodiester entre nucléotides.

  21. #17
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    http://jo.irisson.com/teaching/perpi/enonces/TD_05.pdf

    A la page 6, il y a un schéma représentant la synthèse de la protéine. Et le ribosome se déplace de "gauche" à "droite" donc dans le sens inverse du brin ARN crée...

    :/

  22. #18
    Edelweiss68

    Re : Gènes, protéines

    Citation Envoyé par Juliette16 Voir le message
    http://jo.irisson.com/teaching/perpi/enonces/TD_05.pdf

    A la page 6, il y a un schéma représentant la synthèse de la protéine. Et le ribosome se déplace de "gauche" à "droite" donc dans le sens inverse du brin ARN crée...

    :/
    Et bien oui, dans le sens 5' vers 3', tout va bien !

  23. Publicité
  24. #19
    Juliette16

    Re : Gènes, protéines

    ET bien je crois que j'avais mal compris la signification alors..

    Pourquoi on dit qu'il se déplace dans le sens 5'3' ? vu que le ribosome se déplace de "gauche" à droite, ça devrait être dans le sens 3'5 (1,2,3,4,5). Pour moi le sens 5'3' c'est le sens inverse.


    Sur ce schéma, le ribosome c'est la partie verte ?

    Merci

  25. #20
    kamor

    Re : Gènes, protéines

    Les 3' 5' sont les positions de liaison sur les cycles ribose, ça n'a pas grand chose à voir avec l'ordre des nucléotides dans la molécule
    Vous pourrez mieux l'appréhender peut être sur cette image et celle-ci
    Sur la deuxième, on voit que l'extrémité 5' libre est à gauche et la 3' sera à droite.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Divers] Nomenclature protéines/gènes/Arn ..
    Par lazyboy dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2009, 18h05
  2. [Pré-BAC] Genes, proteines.
    Par booba83 dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/03/2009, 19h56
  3. [Biochimie] Protéines, Gènes ...
    Par Sonia75 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2008, 21h59
  4. [Biologie Moléculaire] Gènes et protéines
    Par zarash dans le forum Biologie
    Réponses: 30
    Dernier message: 03/09/2008, 07h40
  5. [Biologie Moléculaire] Gènes = ? protéines
    Par e_steve dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/04/2008, 18h30