Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Règle de Sheldon



  1. #1
    Ellis

    Règle de Sheldon

    Bonjour,

    Dans La structure de la théorie de l'évolution, Gould nous parle de la règle de de Sheldon:

    "Finalement, les observations montrent que la prédominance (en fréquence relative) de l'équilibre ponctué ou du gradualisme dépend des taxa, des époques ou des environnements étudiés, et l'on a tiré d'intéressantes conclusions de ces corrélations, comme la règle de Sheldon allant à l'encontre de l'intuition, selon laquelle les stases s'observent dans les milieux changeant rapidement et les évolutions gradualistes dans des milieux stables." (page 116 de mon édition)


    Gould a raison, elle va bien à l'encontre de l'intuition. Mais alors pourquoi ? Peut-on m'éclairer sur ce(s) mécanisme(s) ?


    Merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invité6543212033

    Re : Règle de Sheldon

    Salut !

    Désolé mais je suis noob dans cette section du forum ...

    Personnellement, je ne vois pas ce qu'il y a de contre-intuitif ?!
    L'évolution est un processus lent, face à des changements trop rapide de l'environnement, la stase est un moyen de protection !
    A contrario, dans un environnement stable, l'homéostasie est préservée et donc le processus évolutif !

    Enfin àmha !

    @ +

  4. #3
    Ellis

    Re : Règle de Sheldon

    Merci
    Je n'avais pas vue les choses sous cet angle. Donc dans un contexte de changements rapides c'est une selection normalisante qui s'exerce préférentiellement sur les taxons, c'est bien ça ?

  5. #4
    shmikkki

    Re : Règle de Sheldon

    Je remonte un peu se topic, dsl ....
    J'avoue que cette citation de Gould me laissent perplexe moi aussi ....
    Parce que la plupart des organismes vivant dans des milieux perturbés sont justement des organismes avec un fort potentiel évolutifs ....
    Parce que si on n'évolue pas face à un changement d'environnement, on disparait ....

    D'un autre côte, les organismes vivant des dans milieux perturbés ont souvent aussi une plasticité phénotypique assez énorme (en clair, ils peuvent encaisser ...), ce qui peut leur permettre de ne pas évoluer face à un changement ... bref, j'en sais rien ....

    Après, l'idée de octanitrocubane est pas mal, mais ce qui me gène, c'est que si l'organisme n'évolue pas, c'est pas la stase qui va le protéger. Il va simplement disparaitre.
    Peur être qu'il vaut aussi mieux étudier l'évolution à l'échelle des temps géologiques pour comprendre la citation..... (Gould était paléontologue).

    Si quelqu'un a une réponse

  6. #5
    Benjj35

    Re : Règle de Sheldon

    Bonjour !

    Effectivement c'est assez étrange, mais la question qui me vient à l'esprit est la suivante : Quel est la notion de temps impliqué dans ce milieu évolutif ?
    J'entend par la que s'il s'agit de changements transitoires et réversibles, il parait logique que la stase est adaptée a ce genre de situation, sinon si a chaque pic de température ou changement d'un autre paramètre du milieu exterieur les espèces devaient évoluer, ce serait un peu du grand n'importe quoi.

    Par contre effectivement, s'il s'agit de milieux à évolution rapide et constante (élévation permanente de la température etc ..) il parait abbérant que la seule solution "d'adaptation" soit la stase....

    Une notion de temps donc ?

    BenJ

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    shmikkki

    Re : Règle de Sheldon

    Citation Envoyé par Benjj35 Voir le message
    Bonjour !

    Effectivement c'est assez étrange, mais la question qui me vient à l'esprit est la suivante : Quel est la notion de temps impliqué dans ce milieu évolutif ?
    J'entend par la que s'il s'agit de changements transitoires et réversibles, il parait logique que la stase est adaptée a ce genre de situation, sinon si a chaque pic de température ou changement d'un autre paramètre du milieu exterieur les espèces devaient évoluer, ce serait un peu du grand n'importe quoi.
    Ben dans un cas comme ça (changements transitoires et réversibles), la plupart des espèces vivant dans ce type de milieux perturbés ont développé une forte plasticité phénotypique .... on parle d'espèces généralistes.
    Mais effectivement vous mettez en avant le point important:
    Quelle est l'échelle de temps?

    Petit changements: Plasticité phénotypique (une petite stase en quelque sorte ....)
    Mais gros changements: Même une forte plasticité ne pourra pas faire grand chose, alors la stase .... je vois pas trop pourquoi ??

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Règle de l'Hopital
    Par Waskol dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 32
    Dernier message: 24/05/2015, 13h05
  2. Règle du 5%
    Par spyrolex dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/11/2010, 09h30
  3. regle
    Par mimi58000 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/07/2009, 09h02
  4. théorie de william sheldon sur les différents morphotypes
    Par stylolbleu dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 40
    Dernier message: 13/03/2009, 16h25
  5. regle de 3
    Par ichem dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2006, 12h57