Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?



  1. #1
    N1C0LAS

    Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Bonjour,
    suite à la question "peut on connaitre l'age d'un individus à partir d'une de ses cellules ? " (topic ), je souhaite élargir la question qui devient alors :
    Quelle est la plus petite partie d'un corps qui permette une estimation de l'âge du corps ?
    Merci

    -----

    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  2. Publicité
  3. #2
    invite986312212
    Invité

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    ça dépend des tranches d'âge. J'ai un jour trouvé une mandibule humaine en contexte archéologique. C'était la mandibule d'un enfant dont l'âge a été estimé entre 8 et 12 ans (à cause de l'éruption de la première molaire et la non-éruption de la seconde). Maintenant est-ce qu'une mandibule permet d'estimer avec la même précision l'âge d'un adulte? j'en doute.

  4. #3
    AstroBax

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Juste pour lancer l'idée: la porosité osseuse ne permettrait pas d'estimer l'âge d'un individu si celui-ci à dépassé un certain âge?
    La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.

  5. #4
    kamor

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Je partirai dans la même direction qu'Astrobax, les os. Maintenant est ce qu'un os seul pourrait donner une indication précise ? Il faudrait un expert médico-légal pour répondre.

  6. #5
    invite986312212
    Invité

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    j'ai regardé le livre de Simon Hillson "dental anthropology". On peut dans les bons cas estimer l'âge d'un humain à partir d'une seule dent. La précision est de moins de 5 ans. Ca se fait en comptant certaines stries dans la dentine sur une lame mince, donc pas très pratique si la personne est vivante puisqu'il faudrait commencer par extraire une dent. De plus ça ne marche pas pour toutes les dents, et notamment ça ne marche pas bien en archéologie.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    piwi

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Spontanément j'allais aussi suggérer les dents. Le problème est qu'en y réfléchissant, j'ai l'impression que tous les indicateurs sont biaisés. Il faut une série d'indicateurs pour se faire une conviction un peu sérieuse. dés lors, si l'on a que les os en mauvais état......
    Pour un enfant, une radio permet de voir la taille des cartilages de conjugaison. C'est globalement non invasif, et ça permet de se faire une idée relativement précise. Sur un adulte, le problème est que la vie ne nous épargne pas (on était au courant) et que certains "vieillissent" plus vite que d'autres.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  9. Publicité
  10. #7
    Xoxopixo

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Bonjour,

    L'age etant "biologique", deux personnes de 40 ans pouvant avoir des ages differents, il n'est pas possible d'être tres précis.
    Puisque le facteur est interne.

    Le seul moyen de donner un age solaire, c'est de mettre en correlation des marques biologiques avec des evenements externes liés au temps.
    Le temps pouvant être par exemple une saison, peut-être une variation isotopique.
    L'evenement exterieur doit être régulier et datable.

    Donc la question que je me pose.
    Quelles marques peuvent apparaitre de maniere réguliere, suite à une régularité de l'environnement, sur un corps humain ?

    Pour les poissons, on les arbres (dendrochronologie) c'est assez évident.
    http://www.opalesurfcasting.net/la_f...ticle2057.html
    http://www.masc.ulg.ac.be/fiches/FR/...hronologie.pdf

  11. #8
    Gordak

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Bonsoir,

    En faisant quelques recherches je suis tombé sur certains articles étudiant des mutations dans les mitochondries qui apparaissent avec l'âge. Donc les ROS laissent bien des effets sur les cellules, qui sont quantifiables en séquençant le génome des mitochondries.

    Pour plus d'info:
    http://nar.oxfordjournals.org/content/26/5/1268.full#F2

    Il y a d'ailleurs certains articles plus récents s'intéressant au même sujet, mais ils ne sont pas en libre accès...

  12. #9
    LXR

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Citation Envoyé par Gordak Voir le message
    Donc les ROS laissent bien des effets sur les cellules, qui sont quantifiables en séquençant le génome des mitochondries.
    Ces dommages sont quantifiables mais encore faut-il que la cellule ait survécu au stress induit par les ROS... D'autre part, les conséquences de ces dommages ne seront pas les mêmes suivant le tissu considéré : le muscle cardiaque par exemple est fortement soumis au stress oxydatif, et y résiste bien. Si on prend des neurones, leur tolérance au stress oxydatif est plus faible et ils meurent si ce stress est trop important.

    D'autre part, selon l'individu considéré, sa capacité à gérer le stress oxydatif pourra être différente d'un autre individu du même âge. Il y a aussi l'alimentation, l'activité physique, le métabolisme de base qui peuvent agir différemment sur le stress oxydatif. Je ne suis pas du tout convaincu par une détermination de l'âge par quantification du stress oxydatif subi.

  13. #10
    Flyingbike

    Re : Quelle est la plus petite partie de corps qui permet une estimation de l'âge du corps ?

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Ces dommages sont quantifiables mais encore faut-il que la cellule ait survécu au stress induit par les ROS... D'autre part, les conséquences de ces dommages ne seront pas les mêmes suivant le tissu considéré : le muscle cardiaque par exemple est fortement soumis au stress oxydatif, et y résiste bien. Si on prend des neurones, leur tolérance au stress oxydatif est plus faible et ils meurent si ce stress est trop important.

    D'autre part, selon l'individu considéré, sa capacité à gérer le stress oxydatif pourra être différente d'un autre individu du même âge. Il y a aussi l'alimentation, l'activité physique, le métabolisme de base qui peuvent agir différemment sur le stress oxydatif. Je ne suis pas du tout convaincu par une détermination de l'âge par quantification du stress oxydatif subi.
    Moi non plus, il y a visiblement une relation entre âge et stress oxydatif, mais la corrélation n'est pas très jolie et ça ne suffit en aucun cas pour faire la relation inverse, c'est à dire déterminer l'âge en fonction des conséquences sur le génome mitochondrial.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. QR - Quelle est la quantité d'eau dans le corps humain ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/10/2010, 23h08
  2. Thermodynamique chimique (partie corps pur)
    Par clowpinette007 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/06/2010, 18h07
  3. [Biochimie] Quelle est la forme du phosphore ds le corps humain?
    Par wari dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/04/2009, 08h53
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 19/12/2008, 22h03
  5. le subconscient est-il une autre entité du corps humain?
    Par Nain Supportable dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/06/2007, 07h17