Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Eau,reactions enzymatiques et infrarouges



  1. #1
    k.g.g

    Eau,reactions enzymatiques et infrarouges

    Bonjour
    J ai quelques questions.
    Dans un autre post on parlait de la transduction mecano chimique. J evoquais
    ma conception de la possibilite de boir cela au niveau intracellulaire en arguant que la presence de la pression osmotique aux alentour des membranes cellulaires pouvait jouer un role.J oubliais aussi de dire que le cycle systolique( pompage, flux et reflux sanguin, circulation de la lymphe) pouvait peut etre pris en compte dans la forme du champ de pression ( (au niveau local) selon le parametre temps. De toute facon. La question que je me pose maintenant est celle ci: Dans quelle mesure la temperature corporelle ( je considere ici le corps comme un thermostat a 37 degres ), ou encore le champ de rayonnement infrarouge naturellement present, intervient il dans les processus enzymatiques et lesquels (je pense au demarrage du systeme immunitaire. emboblastie). par exmple lors de certaines infections la fievre survient. cette augmentation de temperature ne permettrait elle pas paradoxakement de rendre plus favorables certains types de processus , par exemple au niveau des noyaux des leucocytes ?
    je pense que mes questions ne sont pas trop claires.

    -----


  2. #2
    Anetheron

    Re : Eau,reactions enzymatiques et infrarouges

    Bonjour,

    effectivement les questions ne sont pas claires, votre clavier comporte 105 touches parmi lesquelles des accents, tirets, apostrophes, et majuscules qui ne sont PAS facultatifs en français, permettent d'habitude au lecteur de comprendre ce que vous voulez dire et fait partie du respect que vous lui devez.

    La première partie je ne comprends pas. Pour la seconde partie, oui, la température du corps, et particulièrement la fièvre que vous prenez comme exemple, joue sur les réactions enzymatiques. La fièvre augmente la mobilité et le pouvoir bactéricide des leucocytes, favorise leur prolifération et leur production d'anticorps et d'interféron par exemple. Elle induit également un état de somnolence et de perte d'appétit (envie de rester coucher, plus la force de ne rien faire) qui réduit la disponibilité en glucose pour les micro-organismes.

  3. #3
    kamor

    Re : Eau,reactions enzymatiques et infrarouges

    De plus la plupart des bactéries pathogènes ont un rythme aussi ralenti à des températures supérieures à 37°C. Pas beaucoup mais ça peut jouer un peu.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Séquençage de réactions enzymatiques
    Par lauhaj dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2010, 09h49
  2. Réponses: 13
    Dernier message: 14/04/2010, 23h48
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 14/01/2010, 15h44
  4. [Biologie Cellulaire] Appareil de Golgi et réactions enzymatiques
    Par babaz dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/10/2008, 21h38
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 26/04/2008, 21h08