Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

liaison




  1. #1
    lagwagon

    liaison

    je voudrais savoir si la rupture emméne toujours une libération d'energie , ou elle a besoin d'energie pour étre rempu ?
    de méme pour la formation d'une liaison , cela apporte de l'energie ou en requiert.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    orthank

    Re : liaison

    A ma connaissance, la rupture d'une liaison libère de l'énergie alors que la formation en nécessite.
    Il est possible de prendre l'exemple de la molécule d'ATP qui libère de l'énergie quand une de ses liaisons cède pour donner de l'ADP et du Pi et inversement lors de sa formation.

  4. #3
    lagwagon

    Re : liaison

    oui mais ce n'est pas un cas général non ?
    par exemple quand on va casser une liaison c-c ! cela necessite bien de l'energie , ce n'est pas plutot que dans certain cas , l energie utilisé pour casser la liaison et inférieur par rapport a celle relaché ?

    et je ne comprend pas cette phrase , une reaction qui a bien marché a cassé plus de liaison qu'elle n'en a faites , alors delta H est negatif

    pourquoi negatif ?


  5. #4
    lagwagon

    Re : liaison

    de plus dans la mitochondrie
    Lorsque les électrons arrivent à la fin de la chaîne, ils se lient aux atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène.

    Les atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène établissent alors des liens entre eux, pour former des molécules de CO2 et de H2O.

    La formation de ces nouvelles molécules libère une grande quantité d’énergie, qui est investie pour fixer le groupement phosphate à l’ADP ; la batterie est maintenant rechargée.


    donc la formation de molécule libére de l'energie ?

  6. #5
    benjy_star

    Re : liaison

    En fait, pour briser une liaison, il faut fournir de l'énergie. Mais quand une liaison se reforme derrière, elle va libérer de l'énergie. Si la deuxième liaison libère plus d'énergie que la première en a consommé, il y a à la fin de l'énergie "en plus".

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    lagwagon

    Re : liaison

    par exemple dans les mitochondries
    glucose + O2 donne co2 + h2O + energie

    l'energie correspond a l energie récupérée lors de la formation du co2 et h2o ?

  9. #7
    benjy_star

    Re : liaison

    JE suppose, il faudrait connaître les valeurs d'enthalpie...

  10. Publicité
  11. #8
    lagwagon

    Re : liaison

    en fait c'est pas plutot que lorsqu on casse des liaisons on a besoin d'energie mais lorsqu on en fait aussi , mais il ya libération d'energie car on a cassé + de liaison ( lorsqu'on casse ces liaisons on a besoin d'energie mais ça en libére + ) qu'on en a formé ????

  12. #9
    benjy_star

    Re : liaison

    Toutes les liaisons n'ont pas la même énergie, toutez les molécules n'ont pas la même stabilité. Je maintiens ce que je viens de dire?

    De plus, je ne comprends pas grand chose à ce que tu veux dire...

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : liaison

    Citation Envoyé par lagwagon
    par exemple dans les mitochondries
    glucose + O2 donne co2 + h2O + energie

    l'energie correspond a l energie récupérée lors de la formation du co2 et h2o ?
    Réponse simple : OUI.

    Il faut fournir un peu d'énergie pour casser les molécules de glucose: si ce n'était pas le cas, la molécule se casserait d'elle-même. On peut aller plus loin: il faut plus dénergie pour casser le glucose que n'en apportent les chocs à température courante, sinon ceux-ci la casseraient.

    Cette énergie est amenée par des enzymes dans la mitochondries. Si tu regardes les diagrammes usuels de la glycolyse, il est indiqué que 2 ATP sont consommés pour "préparer" le glucose.

    Une fois le glucose cassé, l'oxygène va se recombiner avec les morceaux, créant de nouvelles liaisons. (C'est une simplification, la séquence des opérations est assez complexes.) Le bilan est en faveur de la libération d'énergie. L'énergie libérée à la formation de H2O et CO2 est bien supérieure à celle qu'il a fallut amener pour casser le glucose. Dans la mitochondrie, on se retrouve avec une trentaine d'ATP, nettement plus que les deux consommées au début.

    En espérant que cela réponde à la question,

    Cordialement,

  14. #11
    Thibault123

    Re : liaison

    Salut,
    Dans mes cours, il y a marqué:
    C6H12O6 +6O2-->6CO2 +6H2 O+673 Kcal, mais plus simplement la rupture de la liaison Phosphore de l'atp par de l'eau ATP+H2O-->ADP+P+7 KCal.

  15. #12
    benjy_star

    Re : liaison

    Merci de confirmer ce que l'on disait par des chiffres !!

  16. #13
    gorben

    Re : liaison

    Bonjour à tous,
    Je vais un peu titiller mais C6H12O6 +6O2-->6CO2 +6H2 O+673 Kcal ce n'est pas de la glycolyse.

    La glycolyse c'est ca : Glucose + 2 ADP + 2 Pi + 2 NAD+ -----> 2 pyruvate + 2 ATP + 2 H2O + 2 NADH

    Bon... j'arrete de faire le puriste

    Il y a des liaison qui demandent de l'energie pour NE pas se faire (comme les structures II des ARNs par exemple, la double helice d'ADN)

    A mon avis, les liaisons covalentes demandent tjs de l'energie pour se faire et se defaire. Ensuite, certaines liaisons en se cassant en libere plus que ce qu'elle ont consommé (mais la je repete ce qui a deja été dit).

    A+

  17. #14
    Thibault123

    Re : liaison

    Salut Gorben,
    je ne comprend pas trop ce que tu entend par "Il y a des liaison qui demandent de l'energie pour NE pas se faire (comme les structures II des ARNs par exemple, la double helice d'ADN)". Est-ce que tu pourrai m'expliquer?

  18. #15
    gorben

    Re : liaison

    à temperature ambiante l'ADN devient double brin (liaisons entre le brin + et -) et l'ARN tend à former des structures II.

    Si tu veux empecher ces liaisons, tu dois chauffer, et tu dois chauffer d'autant plus fort que le nombre de liaisons est important.

    Voila voila!

  19. #16
    benjy_star

    Re : liaison

    Oui, mais se sont des liaisons électrostatiques ? Auquel cas, la température augment simplement l'agitation thermique et donc la séparatio,...

    Mais je suis pas biologiste, je n'ai peut-être pas très bien compris ce que tu as voulu dire !

  20. #17
    gorben

    Re : liaison

    c'est des liaisons Hydrogenes (et peut etre des van der vals mais je suis pas sur à ce niveau la)

  21. #18
    invité576543
    Invité

    Re : liaison

    Citation Envoyé par gorben
    Bonjour à tous,
    Je vais un peu titiller mais C6H12O6 +6O2-->6CO2 +6H2 O+673 Kcal ce n'est pas de la glycolyse.

    La glycolyse c'est ca : Glucose + 2 ADP + 2 Pi + 2 NAD+ -----> 2 pyruvate + 2 ATP + 2 H2O + 2 NADH

    Bon... j'arrete de faire le puriste
    Bonjour,

    Non, tu as raison de faire le puriste. C'est l'un des bénéfices de ce forum... Je m'excuse pour la faute de vocabulaire, la glycolyse n'est que la première étape de la dégradation du glucose.

    Si on rentre dans ce niveau de détail, il manque un terme dans l'équation ci-dessus, il me semble:

    Glucose + 2 ADP + 2 Pi + 2 NAD+ -----> 2 pyruvate + 2 ATP + 2 H2O + 2 NADH + 2H+

    L'énergie est libérée sous forme ATP et surtout dans le couple (NADH + H+). Ce dernier est utilisable pour la création d'une liaison O-H dans

    NADH + H+ + 1/2 O2 --> NAD+ + H2O + énergie

    Une partie de l'énergie est récupérée dans la cellule comme 3 ATP, le reste part en chaleur...

    Quand on regarde en détail la glycolyse, une première étape consomme 2 ATP et sert à "casser" le glucose, une seconde génère 4 ATP et 2 (NADH + H+), le bilan en ATP étant de 2...

    Donc on apporte un peu d'énergie (les 2 ATP) pour casser la molécule, mais on en récupère beaucoup plus lors du réarrangement des produits...

    L'histoire n'est pas finie: les 2 pyruvates sont eux-mêmes dégradés en CO2 et H2O, fournissant au passage pas mal d'énergie...

    En espérant que cela aide...

    Cordialement,

  22. #19
    Thibault123

    Re : liaison

    On pourrai même donné les réaction intermédiaire:
    Glucose-->Glucose 6Phosphate Une molécule d'atp utilisée
    G6P<-->Fructose 6 P
    F6P-->F1,6bis P Une molécule d'atp consomée
    F1,6bis P<--> 3 P glycéraldéhyde et 3 P dihydroxyacétone
    3 P glycéraldéhyde --> acide 1,3 bis P glycérique avec une molécule de NADH+H+ produite
    acide 1,3bis P glycérique-->acide 3 P glycérique avec régénération d'une molécule d'atp
    et enfin l"acide 3 P glycérique-->pyruvate avec régénération d'une molécule d'atp.(je ne met pas en évidence les réaction intermédiaire ici)
    Donc finalement ; le bilan énergétique est de deux molécule d'atp crées et de deux molécules de NAD réduit.
    MAis bon on pourrai 15 pages sur le métabolisme des glucides avec le cycle de krebs etc...

  23. #20
    Thibault123

    Re : liaison

    On pourrai même donner les réactions intermédiaires:
    GlucoseàGlucose 6Phosphate Une molécule d'atp utilisée
    G6PßàFructose 6 P
    F6PàF1, 6bis P Une molécule d'atp consommée
    F1,6bis Pßà 3 P glycéraldéhyde et 3 P dihydroxyacétone
    3 P glycéraldéhyde à acide 1,3 bis P glycérique avec une molécule de NADH+H+ produite
    acide 1,3bis P glycériqueàacide 3 P glycérique avec régénération d'une molécule d'atp
    et enfin l"acide 3 P glycériqueàpyruvate avec régénération d'une molécule d'atp. ( je ne mets pas en évidence les réactions intermédiaires ici )
    Donc finalement ; le bilan énergétique est de deux molécules d'atp crées et de deux molécules de NAD réduit.
    MAis bon on aurai la possibilité d’écrire 15 pages sur le métabolisme des glucides avec le cycle de Krebs etc. ... : S:

  24. #21
    Thibault123

    Re : liaison

    On pourrai même donner les réactions intermédiaires:
    Glucose-->Glucose 6Phosphate Une molécule d'atp utilisée
    G6P<-->Fructose 6 P
    F6P-->F1, 6bis P Une molécule d'atp consommée
    F1,6bis P<--> 3 P glycéraldéhyde et 3 P dihydroxyacétone
    3 P glycéraldéhyde --> acide 1,3 bis P glycérique avec une molécule de NADH+H+ produite
    acide 1,3bis P glycérique-->acide 3 P glycérique avec régénération d'une molécule d'atp
    et enfin l"acide 3 P glycérique-->pyruvate avec régénération d'une molécule d'atp. ( je ne mets pas en évidence les réactions intermédiaires ici )
    Donc finalement ; le bilan énergétique est de deux molécules d'atp crées et de deux molécules de NAD réduit.
    MAis bon on aurai la possibilité d’écrire 15 pages sur le métabolisme des glucides avec le cycle de Krebs etc. ...

  25. #22
    Thibault123

    Re : liaison

    oups désolé , si les modos pouvaient supprimer mes deux premier messages, sa serai sympas

  26. #23
    lagwagon

    Re : liaison

    Citation Envoyé par mmy
    Réponse simple : OUI.

    Il faut fournir un peu d'énergie pour casser les molécules de glucose: si ce n'était pas le cas, la molécule se casserait d'elle-même. On peut aller plus loin: il faut plus dénergie pour casser le glucose que n'en apportent les chocs à température courante, sinon ceux-ci la casseraient.

    Cette énergie est amenée par des enzymes dans la mitochondries. Si tu regardes les diagrammes usuels de la glycolyse, il est indiqué que 2 ATP sont consommés pour "préparer" le glucose.

    Une fois le glucose cassé, l'oxygène va se recombiner avec les morceaux, créant de nouvelles liaisons. (C'est une simplification, la séquence des opérations est assez complexes.) Le bilan est en faveur de la libération d'énergie. L'énergie libérée à la formation de H2O et CO2 est bien supérieure à celle qu'il a fallut amener pour casser le glucose. Dans la mitochondrie, on se retrouve avec une trentaine d'ATP, nettement plus que les deux consommées au début.

    En espérant que cela réponde à la question,

    Cordialement,
    merci , ça m'a bien aider a comprendre

  27. #24
    luckyone

    Re : liaison

    Citation Envoyé par mmy
    Réponse simple : OUI.

    Il faut fournir un peu d'énergie pour casser les molécules de glucose: si ce n'était pas le cas, la molécule se casserait d'elle-même. On peut aller plus loin: il faut plus dénergie pour casser le glucose que n'en apportent les chocs à température courante, sinon ceux-ci la casseraient.

    Cette énergie est amenée par des enzymes dans la mitochondries. Si tu regardes les diagrammes usuels de la glycolyse, il est indiqué que 2 ATP sont consommés pour "préparer" le glucose.

    Une fois le glucose cassé, l'oxygène va se recombiner avec les morceaux, créant de nouvelles liaisons. (C'est une simplification, la séquence des opérations est assez complexes.) Le bilan est en faveur de la libération d'énergie. L'énergie libérée à la formation de H2O et CO2 est bien supérieure à celle qu'il a fallut amener pour casser le glucose. Dans la mitochondrie, on se retrouve avec une trentaine d'ATP, nettement plus que les deux consommées au début.

    En espérant que cela réponde à la question,

    Cordialement,






    Les enzymes n'amènent pas d'énergie,elles diminuent seulement la barrière énergétique à franchir pour que la réaction ait lieu.

Discussions similaires

  1. Liaison ionique liaison covalente
    Par miketyson42 dans le forum Chimie
    Réponses: 18
    Dernier message: 30/12/2012, 20h36
  2. liaison ester/liaison ether
    Par rosalindfranklin dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 24/11/2009, 15h53
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 22/09/2007, 06h55
  4. Différence liaison VdW/ liaison hydrogène.
    Par Novocaine dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/09/2007, 11h12
  5. liaison
    Par ptilou91 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/12/2006, 12h58