Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

hyperventilation



  1. #1
    SBM1

    hyperventilation

    bonsoir

    j'ai une petite question si quelqu'un veut bien m'aider
    quand on a une hyperventilation, on dit qu'il y a une diminution du CO2, je me demande pour quoi il y a une diminution, c'est pas plutot l’inverse
    hyperventilation ===> une plus forte concentration en d'O2 aspiré et donc une plus forte concentration de CO2 ??


    merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    nowell

    Re : hyperventilation

    Bonjour

    L'hyperventilation entraine bien une baisse de CO2 et une augmentation de O2. Le CO2 sort énormément, de par l'augmentation du flux respiratoire, et beaucoup d'O2 est apporté.
    Cela peut entrainer des alcaloses respiratoires dues à la baisse de CO2 qui participe à fabriquer le tampon bicarbonate plasmatique alors insuffisant.

    Cordialement
    Nowell
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : hyperventilation

    Il n'y a pas plus de O2 que ce que permet de dissoudre la pression partielle de ce gaz. L'augmentation, si elle a lieu, est négligeable en l'absence d'apport artificiel ^^
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    SBM1

    Re : hyperventilation

    merci, pour vos reponse, c'est deja nettement plus claire,
    noir_ecaille quand vous dite
    Il n'y a pas plus de O2 que ce que permet de dissoudre la pression partielle de ce gaz. L'augmentation, si elle a lieu, est négligeable en l'absence d'apport artificiel
    je n'ai pas tres bien compris passage, ou va partir le O2 aspiré (en tres grande quantité), et quelle rapport avec la pression partielle?

    merci d'avance

  6. #5
    nowell

    Re : hyperventilation

    Les P50 (pression partielle en gaz, correspondant à la part qu'occupe le gaz sur le gaz total dans le sang) sont plafonnées par diverses valeurs homéostatiques qui font qu'elles ne pourront pas dépasser un certain seuil dans le sang.
    L'O2 non assimilé par les alvéoles à destination des globules rouges (et un nano pourcentage en gaz libre dans le sang) est expiré directement quant à lui.

    Cordialement
    Nowell
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    SBM1

    Re : hyperventilation

    merci pour votre reponse,c'est a dire que l'expiration, sera composé du O2 en plus ? et par quel phenomene le CO2 va sortir en grande quantité enfin si le corp renvoie lO2 en plus je ne voie pas pour quoi il expulserai le CO2 en excés juste que l'expiration sera composé du CO2 normal et le surplus du O2 (en trop)?? pour quoi le CO2 sort de trop

    merci d'avance
    Dernière modification par SBM1 ; 06/11/2011 à 15h47.

  9. Publicité
  10. #7
    noir_ecaille

    Re : hyperventilation

    Citation Envoyé par SBM1 Voir le message
    je n'ai pas tres bien compris passage, ou va partir le O2 aspiré (en tres grande quantité), et quelle rapport avec la pression partielle?
    Erreur : les gaz se sont pas aspirés, ils se dissoudent de manière complètement passive.


    Concrètement chaque gaz exerce une pression, et la somme des pressions de tous les gaz en présence nous donne la pression atmosphérique ambiante. On appelle pression partielle d'un gaz la fraction de pression qui lui est imputable.

    Le système vivant (humain ou bactérie) n'aspire par le O2 au sein de ses cellules. Il utilise les molécules déjà à disposition dans le milieu réactionnel (eau). Le fait qu'un O2 soit consommé laisse une lacune dans l'eau, un "trou" que peut combler une autre molécule gazeuse.

    A une pression donnée (et aussi température donnée mais concernant le vivant, on reste dans une fourchette de variations négligeables), il y a un certain nombre de "trous" et pas plus. Autrement le gaz n'est plus dissout et forme des bulles (cf accidents de décompression). Avant d'avoir des bulles (= trop de gaz, pas assez de lacunes), le gaz va tout simplement "s'évaporer" et rejoindre l'atmosphère.

    Le fait qu'on ait du O2 dans le sang est simplement dû à la présence de ce gaz dans l'atmosphère à une pression donnée. Si on déplaçait d'un coup l'organisme dans un mileu sans O2, celui-ci sortirait de l'eau du sang au lieu de se dissoudre, tout simplement pour retrouver un état d'équilibre de pressions.

    Voir aussi :
    http://forums.futura-sciences.com/bi...ml#post2949412
    http://forums.futura-sciences.com/bi...ml#post3309536


    Tout ça pour dire qu'il n'y a pas d'aspiration de O2, seulement une dissolution passive. Si le sang est déjà à saturation, il n'y aura plus d'entrée de O2 . En tout état de cause, sauf si on vous alimente par une bouteille d'oxygène, en particulier en milieu confiné (ex : caisson de décompression), vous n'aurez pas un plus grand nombre de O2 qui se dissoudront dans le sang



    PS : Le CO2 sort du sang (toujours passivement lui aussi) parce que sa pression partielle est plus faible dans l'atmosphère que dans l'eau du sang, tout simplement
    Dernière modification par noir_ecaille ; 06/11/2011 à 15h56.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #8
    SBM1

    Re : hyperventilation

    okey c'est pour ça merci, donc si le sang se sature, une hyperventilation serais juste le rythme qui s’élève sans plus, et on sait qu'une hyperventilation entraine une alcalose respiratoire due a un excés delimination de CO2, si juste le rythme s’accélère, y aura pas d'excés de CO2 mais juste, lelimination du CO2 sera normal avec une vitesse plus grande, d'ou est cet excés qui provoque cette alcalose respiratoire?
    Dernière modification par SBM1 ; 06/11/2011 à 16h04.

  12. #9
    noir_ecaille

    Re : hyperventilation

    Le fait qu'on est une pression partielle du CO2 plus grande dans l'eau du sang signifie qu'avec :
    - soit une plus grande surface d'interaction avec l'air,
    - soit avec un contact plus longtemps ou plus souvent avec cette surface d'interaction à l'air,
    on aura plus de molécules de CO2 qui repasseront dans l’atmosphère pour rééquilibrer la pression partielle de ce gaz.

    De fait, si on arrivait réellement à la pression d'équilibre du CO2, on serait non pas en excès mais en manque de molécules CO2 pour équilibrer le pH sanguin.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  13. #10
    nowell

    Re : hyperventilation

    ils se dissoudent
    C'est un joli temps ça, il faudra que tu me prêtes ton Bescherelle ^^ Dissolvent non ?^^
    Si les faits ne correspondent pas à la théorie, changez les faits. (A. Einstein)

  14. #11
    noir_ecaille

    Re : hyperventilation

    Demande au correcteur de Futura

    Il a buggé sur "dissolvent" tout du long, alors j'ai mis "dissoudent"...

    Si un modérateur acceptait de modifier, mais... J'ai peur de me faire engueuler ^^;
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. hyperventilation
    Par leleti dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2006, 11h58