Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

[1èreS] Génotype des parents à partir du phénotype des enfants



  1. #1
    footmatheux

    [1èreS] Génotype des parents à partir du phénotype des enfants

    Bonjour,
    je ne suis pas très calé en SVT peut paraître un peu évidente. Voilà la situation. I1 et I2, parents sains, ont 6 enfants, dont 2 qui sont malades (II2 et II3).
    En cours, on a noté que comme deux enfants sont malades, leurs parents leur ont transmis l'allèle malade. Or ceux-ci ne sont pas touchés par la maladie. Ils sont donc porteurs sains, l'allèle muté est récessif. I1 & I2 :
    Pourquoi les deux parents sont-ils nécessairement porteurs sains ? Ne serait-il pas possible que seulement l'un présente l'allèle muté et l'allèle normal et l'autre 2 allèles normaux ?
    Et quand on parle d'allèle muté, s'agit-il systématiquement d'un allèle pouvant engendrer une maladie ?

    -----


  2. #2
    footmatheux

    Re : [1èreS] Génotype des parents à partir du phénotype des enfants

    C'est le fait qu'il y ait 2 enfants malades qui permet d'affirmer que les 2 portent tous les 2 un allèle ? Et est-ce qu'un parent qui transmet un allèle muté à un de ses enfats peut le transmettre à un autre enfant ?

  3. #3
    Hellbly

    Re : [1èreS] Génotype des parents à partir du phénotype des enfants

    Si l'allèle muté est récessif, cela signifie qu'il doit être en deux exemplaires au sein du génome pour que la pathologie se déclare.
    Or tu sais que les parents sont porteurs sains (et donc...pas malade), comme je viens de le dire, le malade est forcément homozygote pour cet allèle muté, s'ils les parents sont porteurs sains, alors ils sont hétérozygotes pour l'allèle muté.

    Pour comprendre ce petit exercice de réflexion, il faut bien avoir en tête la notion de dominance/récessivité, avoir une idée de ce qu'est un gène, un allèle et un locus (et un peu de l'ADN...forcément.)
    Et pour ta dernière question, les mutations au niveau de l'ADN (et ici de l'allèle, attention à ne pas faire d'amalgame...) peuvent avoir de nombreuses conséquences comme, entre-autre, entrainer des dysfonctionnements.

    Effectivement le parent porteur peut transmettre son allèle muté à plusieurs de ses enfants, mais l'enfant doit-être homozygote pour cet allèle muté pour être malade.
    Donc en considérant le génotype des parents (Ba//Bs) tu peux en faisant un petit tableau de croisement déterminer les différents génotypes que leurs enfants peuvent avoir, soit : Ba//Ba [sain] ou Ba//Bs [porteur sain] ou Bs//Bs [malade].

    N'hésite pas, si tu ne comprends pas bien. La génétique n'est pas forcément un domaine très facile de la biologie

  4. #4
    footmatheux

    Re : [1èreS] Génotype des parents à partir du phénotype des enfants

    Très bien compris :]

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Complexite des relations genotype - phenotype
    Par nounoucerise dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2011, 20h13
  2. [Pré-BAC] Enzymes, des intermediaires entre Genotype et Phenotype
    Par Pitchou-Loop dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2010, 22h59
  3. Please Help: influence de l'inconscient des parents sur leurs enfants
    Par cicile06 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/12/2008, 19h29
  4. [Génétique] Génotype & phénotype des enfants
    Par Coca02 dans le forum Biologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 09/12/2007, 22h05
  5. [1ereS] Génotype au phénotype
    Par Kaulte dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/12/2005, 14h54