Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

De l'évolution de la pilosité des hommes...



  1. #1
    mach3

    De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Bonjour à tous,

    Ce sujet a peut-être déjà été abordé, mais une recherche avec les mots clés "poils" "homme" et "évolution" n'a rien donné de très concluant...

    Alors voilà, je discutais lors d'un repas avec un ami qui me disait avoir lu qu'à cause de l'évolution, l'homme allait perdre ses sourcils parce qu'ils ne servent à rien. Je lui ai rétorqué :
    -que premièrement les sourcils n'était pas inutiles, car pour autant que je sache, ils protègent les yeux du ruisellement (de la pluie, de la sueur...), et même si cette protection ne semble pas utile en milieu urbain "occidental" (où certains, voire plutôt certaines, n'hésitent pas à les épiler définitivement à des fins esthétiques que je peine parfois à comprendre mais là n'est pas le sujet...), il est bien des endroits sur terre, hors de notre microcosme douillet d'occidentaux, où les sourcils sont utiles à ceux qui les portent
    -que deuxièmement, ce n'est pas parce que quelque chose est inutile qu'il disparait forcément. Si une mutation fait disparaitre un trait inutile (dans un environnement donné), les individus qui la porteront ne seront pas, a priori, plus désavantagés que les autres (tant que l'environnement ne rend pas le port de cette mutation essentiel ou délétère), on aura juste une variabilité, certains porterons le trait, d'autre pas, et il n'y a pas vraiment de raisons qu'une des 2 populations l'emporte sur l'autre. Je ne suis pas bien au fait, mais je crois que c'est ce qu'on appelle la dérive neutre.

    Puis nous avons poursuivit la discussion sur la pilosité en général, pourquoi l'homme a une pilosité si limitée en comparaison des ancêtres qu'il a en commun avec les grands singes, et qui étaient bien poilus comme ces derniers. Certes nous avons des poils sur presque toute la surface de notre corps, mais à part certaines zones particulières (visage, cuir chevelu, aisselles, aine) ils sont très clairsemés et parfois même très discrets (fins, voire même blonds). Chez beaucoup de mammifères, dont nos proches parents, on observe en revanche une pilosité très dense. Comment a-t-on perdu cette pilosité foisonnante?
    De plus, histoire de compliqué le sujet, pourquoi cette différence de pilosité homme-femme (notamment la présence d'une barbe souvent bien fournie chez l'homme)? je me suis alors demandé si il n'y avait pas surtout de la sélection sexuelle dans tout cela...

    Enfin bon, je reste bien démuni pour trouver moi-même des réponses à ces questions, c'est pourquoi je m'en remets à vous. Y-a t'il des recherches qui ont été faites a propos de l'origine de notre pilosité "déficiente" (vis-à-vis de nos cousins contemporains)? sait-on si à un moment donné cette déficience a donné un avantage aux individus qui la portait? sélection naturelle ou sexuelle? ou les deux?

    m@ch3

    -----

    Never feed the troll after midnight!

  2. Publicité
  3. #2
    Nemoclay

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Bonsoir,

    Pour les cils, ils sont très importants car ils permettent de distinguer des expressions faciales et donc une certaine forme de communication, çela a du certainement joué un rôle dans l'évolution de la socialité dans notre lignée.

  4. #3
    Nemoclay

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Pour l'aspect
    pourquoi l'homme a une pilosité si limitée
    Il y a plusieurs hypothèses:

    La plus communément acceptée à ce sujet veut que, durant notre évolution, nous ayons eu besoin d'avoir un meilleur contrôle sur notre température interne. La disparition des poils nous aurait permis de mieux résister à la chaleur...

    Un autre hypothèse plus récente prétend que la disparition des poils aurait pu nous permettre de nous débarrasser de nos parasites. En effet, de nombreux parasites se servent des poils pour se fixer sur les animaux ou pour y déposer leurs oeufs. La faible pilosité serait devenue un critère de sélection lors de l'accouplement. Les pré-humains les moins poilus étant moins susceptible d'être porteurs de parasites, ils furent plus fréquemment sélectionnés pour l'accouplement. C'est ainsi que le caractère se serait propagé dans notre espèce...

  5. #4
    Nemoclay

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Ah oui une autre hypothèse celle de la naissance prématurée permettant à l’Humain de développer au gros cerveau mais empêchant le développement utérin de la pilosité (hypothèse de la néoténie).

  6. #5
    mach3

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Intéressant merci!

    Je n'avais même pas réfléchi au rôle social des sourcils, alors que c'est pourtant évident.

    D'autres avis? des liens éventuellement?

    m@ch3
    Dernière modification par mach3 ; 28/04/2012 à 09h07.
    Never feed the troll after midnight!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Loupsio

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    je suis assez d'accord avec l'idée qu'ils ne disparaitrons pas de si tôt, mais:
    que deuxièmement, ce n'est pas parce que quelque chose est inutile qu'il disparait forcément. Si une mutation fait disparaitre un trait inutile (dans un environnement donné), les individus qui la porteront ne seront pas, a priori, plus désavantagés que les autres (tant que l'environnement ne rend pas le port de cette mutation essentiel ou délétère)
    malgré que c'est en gros ce que veut l'évolutionnisme, ce n'est pas forcement le cas, des caractères inutiles peuvent disparaitre même si leur disparition n'entraine pas un avantage,
    on sait par exemple que notre petit doigts de pied n'a pour rôle que de se taper les coins de meubles (rien de vital la dedans) et pourtant il paraitrait qu'il diminue de plus en plus,
    (certains diront qu'il à un rôle important dans l'équilibre, ce à quoi je répondrai qu'il est tout de même en train de diminuer, et que la vache marche sur deux doigts et qu'elle s'y est très bien adapté, tout comme le cheval qui ne marche que sur un doigt).

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Citation Envoyé par Nemoclay Voir le message
    Ah oui une autre hypothèse celle de la naissance prématurée permettant à l’Humain de développer au gros cerveau mais empêchant le développement utérin de la pilosité (hypothèse de la néoténie).
    Et les cheveux? C'est quoi?
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  11. #8
    mh34

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    Je n'avais même pas réfléchi au rôle social des sourcils, alors que c'est pourtant évident.
    Bah non désolée, ça ne me parait pas si évident que ça ; vous comprenez moins bien les expression faciales de quelqu'un qui a perdu ses sourcils ( chimio, brûlures, etc...)?
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  12. #9
    Loupsio

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Bah non désolée, ça ne me parait pas si évident que ça ; vous comprenez moins bien les expression faciales de quelqu'un qui a perdu ses sourcils ( chimio, brûlures, etc...)?
    je pense qu'on peut aisément s'en sortir sans les sourcils^^,
    mais ce n'est pas pour rien que dans les dessins, c'est un des truc les plus important pour exprimer les sentiments du personnage que l'on dessine
    car c'est vraiment représentatif, d'ailleurs ce n'est pas pour rien non plus que les sourd et muets amplifient leurs expressions au niveau des sourcils et de la bouche, les sourcls sont un vrai moyen de communication
    Dernière modification par Loupsio ; 28/04/2012 à 13h32.

  13. #10
    kamor

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    De plus, histoire de compliqué le sujet, pourquoi cette différence de pilosité homme-femme (notamment la présence d'une barbe souvent bien fournie chez l'homme)? je me suis alors demandé si il n'y avait pas surtout de la sélection sexuelle dans tout cela...
    Ça ne répond que partiellement à la question, mais c'est une histoire de contrôle hormonal. Injectons de la testostérone à un Homme, une barbe pousse. Raison pour laquelle nous n'avons pas à nous raser dans notre prime jeunesse mais seulement avec l'apparition des caractères sexuels.

    Et s'il est vrai que quelque chose qui ne sert pas ne disparait pas forcément, quelque chose qui disparait n'avait pas ou au moins peu d'intérêt (sinon ça handicape). Donc l'intérêt des poils chez "nos cousins" ne devait plus être important pour l'espèce humaine.
    L'idée d'une augmentation générale de la propreté est intéressante, le "temps perdu" à l'épouillage est assez conséquent, même s'il a également des fonctions sociales chez les singes. Et les plaies cicatrisent mieux sans poils, raison pour laquelle les cyclistes se rasent les jambes

  14. #11
    noir_ecaille

    Re : De l'évolution de la pilosité des hommes...

    Concernant la pilosité, il pourrait s'agir d'un caractère sélectionné par goût plus que par utilité, un peu comme la femelle pan qui aime les mâles colorés.

    Tout simplement quand on regarde nos pubs ou même les sculptures antiques, les poils ne sont pas très aimés sur la majeur partie du corps. Autre petit fait amusant : les poils se concentrent dans des zones odorantes. Peu sympathiques et hygiéniques, on peut se demander pourquoi ces zones en particulier n'ont rien perdu de leur toison ^^

    Concernant la différence homme-femme, peut-être nos ancêtres possédaient-ils un semblant de crinière comme les lions que nos cousins ont par la suite perdu. On connaît pire comme dimorphisme sexuel animal ^^
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - La santé des dauphins éclaire celle des océans et des hommes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/02/2010, 14h35
  2. Peut-on envoyer des hommes et des satellites en même temps?
    Par EspritTordu dans le forum Astronautique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/06/2008, 10h47
  3. La NASA souhaiterait envoyer des hommes autour de la Lune dès 2015
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2007, 18h13
  4. Ressemblance inédite entre hommes de Néanderthal et hommes modernes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/09/2006, 05h36
  5. [Âge des métaux] Des chevaux et des hommes
    Par sybarite dans le forum Archéologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/03/2006, 17h47