Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Pourquoi que l'homme?



  1. #1
    maevamir

    Pourquoi que l'homme?

    Bonsoirs, je voudrais savoir pourquoi il n'y que l'homme qui à atteint se niveau de conscience et de connaissance, enfin se que je veut dire c'est pourqoi l'homme est la seule espèce qui a su devenir si fort, intelligent et résisté dans temps. Vu qu'il y a une sélectivité des espèce, pourquoi les espèce comme celui des chats et encore en vie et pourquoi pas une autres espèces qui aurais réussi à faire des grand bâtiments, des armes,....

    Si je me trompe pas notre espèce à 100 000 ans se qui est peu, pourquoi donc il n'y pas eu d'autre espèce un peu avant égale à l'homme ou juste un peu après qui ne son pas encore en vie?

    Sinon si en 100 000 on est passé de vie dans un arbre à voyagé sur la lune, pourquoi on ne voit pas pour d'autres espèce? ok maintenant sa serais dure pour chien de faire sa, mais bon y a 2000 ans je pense pas que la terre était très colonisé donc les autres espèce aurais pu se dévolloper merci de vos réponse x)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    zouchet

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Salut

    En sciences naturelles on poses jamais la question pourquoi mais comment, il ne faut pas être finaliste.

    Pour votre question, que voulez vous dire par l'homme? l’espèce ou le genre?

    si vous parlez de Homo sapiens il est apparu effectivement depuis presque 100 000 ans en Afrique arrivé Europe il y a 40 000 ans. mais si vous parlez de l'homme comme genre, il est apparu beaucoup plus tôt ( environ 2,9 million d'années) avec Homo rudolfensis. et si vous considérez l'Australopithecus comme humain, l'homme est apparu il y'a 5 million d'année.

    cordialement.

  4. #3
    Nemoclay

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Ouh la il y a beaucoup beaucoup d'erreurs, par quoi commencer..

    pourqoi l'homme est la seule espèce qui a su devenir si fort, intelligent et résisté dans temps
    Des espèces sont beaucoup plus anciennes que la notre, preuve qu'elles sont "fortes" et capables de très bien résister dans le temps.

    pourquoi pas une autres espèces qui aurais réussi à faire des grand bâtiments, des armes,....
    Ce n'est pas la seule espèce qui construit des grands bâtiments, les insectes comme les termites, les fourmis et les abeilles le font. De plus ceci représente une manière de survivre parmi tant d'autres. Il y a différentes façons de faire sa vie dans le monde. Un singe est un organisme qui survit efficacement à sa manière dans les arbres, un poisson est un organisme qui survit efficacement dans l'eau...

    Si je me trompe pas notre espèce à 100 000 ans se qui est peu, pourquoi donc il n'y pas eu d'autre espèce un peu avant égale à l'homme ou juste un peu après qui ne son pas encore en vie?
    Notre espèce a 200 000 ans et non 100 000. L'homme de Néanderthal était au moins aussi intelligent que nous mais pour des raisons pas complètement élucidés il a disparu. Mais il y a d'autres espèces intelligentes et qui existent toujours comme les dauphins, les orques, les corbeaux etc..

    en 100 000 on est passé de vie dans un arbre à voyagé sur la lune
    Il y a 100 000 on ne vivait déjà plus dans les arbres. Il y a au moins 2 millions d'années que notre lignée a abandonné la vie dans les arbres.
    Dernière modification par Nemoclay ; 17/06/2012 à 01h50.

  5. #4
    Cendres

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Bonjour,

    D'une façon générale, on ne sait pas le "pourquoi" de ce genre de choses, on s'efforce de comprendre le "comment ça marche". Nous ne disposons, depuis l'apparition de la vie sur Terre jusqu'à 2012, que d'un seul "film" de la vie: celui dans lequel nous jouons un rôle actuellement.

    Nous ne savons pas si, en admettant que l'on puisse reproduire d'autres Terres identiques à la nôtre, le "film" aurait été identique, aurait permis l'émergence de ceci ou de cela...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    als1

    Re : Pourquoi que l'homme?

    maevamir, ton sujet est très intéressant car moi même depuis déjà pas mal de temps, je me posé exactement la même question que toi, comment l'homme a t-il plus crée autant de chose en si peut d'année.
    J'ai trouvé une réel différence entre les animaux et l'homme actuel, l'homme parle et je trouve ça normal car, chaque être vivant se communique à leur manière mais ce qui est étrange, c'est que l'homme veut toujours allé plus loin, il modernise tout, il veut un but dans la vie, tandis que les animaux vivent seulement de leur besoin naturel, il n'ont pas besoin de tout ce qu'on a pour survivre (même nous), les animaux ne ce prennent pas la tête, il ne déprime pas, n'ont pas de chagrin d'amour, le suicide n'est pas une idée auquel il vont allé pensé, donc pour conclure l'homme devait évoluer (un peu près) de cette manière mais n'a pas utilisé les besoins naturels qu'il lui suffise pour vivre une vie en total harmonie.
    Voila ma théorie

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kamor

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Citation Envoyé par als1 Voir le message
    tandis que les animaux vivent seulement de leur besoin naturel, il n'ont pas besoin de tout ce qu'on a pour survivre (même nous), les animaux ne ce prennent pas la tête, il ne déprime pas, n'ont pas de chagrin d'amour, le suicide n'est pas une idée auquel il vont allé pensé
    Ah bon, tu en es sur ? Tes preuves ?

  9. Publicité
  10. #7
    als1

    Re : Pourquoi que l'homme?

    "Ah bon, tu en es sur ? Tes preuves ? "
    c'est une simple théorie, je pourrais te donner des centaines d'exemples, je n'aura pas de preuve pour autant, mais ça me plait assez de discuter autour de ce sujet.
    Ces vrai que certain animaux on des sens largement supérieur à l'homme mais 1 chat qui a vécu il y a 10 000 ans et le chat que nous connaissons actuellement est identique, il a peut être évoluer sur certain point mais il restera sur ces 4 pattes, n'est ce pas ?
    Après, c'est peut être l'homme qui a arrête la croissance des espèces, déjà, je me suis un peu renseigné sur le temps de la préhistoire, avant il avait une masse importante d'oxygen sur terre, ce trop plein d'air permettait a des espèces comme la libellule de devenir plus grand et plus fort, donc, en fin de compte chaque espèce à fini sont évolution (ou pas)

  11. #8
    Amanuensis

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Citation Envoyé par als1 Voir le message
    les animaux ne ce prennent pas la tête, il ne déprime pas, n'ont pas de chagrin d'amour, le suicide n'est pas une idée auquel il vont allé pensé
    En tout cas, il y a des gens sérieux qui se gardent bien de conclure si vite, par exemple : http://www.iasp.info/pdf/journal/201...it_suicide.pdf. L'idée que des dauphins en captivité souffrent et ont souffert de dépression, et que certains se sont suicidés, est assez répandue, y compris par des professionnels du domaine (voir l'histoire de Richard O'Barry, l'entraîneur des dauphins ayant joué le rôle de Flipper).
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  12. #9
    Loupsio

    Re : Pourquoi que l'homme?

    c'est marrant, aux fautes d'orthographe, on pourrait penser que Als1 et le créateur du sujet sont la même personne, mais ce n'est surement qu'une coïncidence ^^
    Maevamir, je pense que si l'Humain est le seul à s'être développé autant au niveau cognitif (compréhension de ce qui l'entoure connaissances et transmission du savoir...) , c'est que ça lui à permis de survivre là ou d'autres espèces survivaient très bien sans ça,
    mais on peut retourner la question, "pourquoi la chauvesouris et le dauphins sont les seuls (à ma connaissance) à avoir développé des ultrasons?" ou encore "pourquoi les araignées sont les seules à pouvoir fabriquer et donner forme à une substance gluante sous forme de fil et toile ?"

    chacun a évolué dans son sens en fonction de ce qui lui permettait de survivre,
    il ne faut pas voir l'homme comme étant le seul à avoir atteint le stade ultime d'évolution, il est juste meilleurs dans certaines choses (potentiel cognitif) et moins bon dans d'autres choses (nage) voir incapable de faire certaines choses (vol)
    il n'y a pas plus de raisons a vouloir que les autres espèces soient aussi intelligente que nous, qu'il n'y en a à vouloir développer des ultrasons chez l'homme

  13. #10
    Loupsio

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Et je rejoins Amanuensis sur le suicide, j'ai déjà entendu parler de chats qui s'étaient arrêtés de manger après le divorce de ses maitre (et le départ de l'un des deux de la maison), et était mort de faim

  14. #11
    Geb

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Bonsoir,

    Il y a déjà eu pas mal de discussions à ce sujet... Comme j'en ai l'habitude dans ces cas-là, je me permet de proposer ici l'hypothèse du paléoanthropologue britannique Richard Wrangham, qu'il a lui-même baptisé la cooking hypothesis.

    Celle-ci suggère que la maîtrise du feu a une importance primordiale dans le développement du cerveau humain. Si l'hypothèse de Wrangham vous intéresse, voici la première publication à ce sujet : Cooking and the Ecology of Human Origins.

    Morceaux choisis :

    We present a new hypothesis that links changes in diet, anatomy, and behavior at the speciation event that produced H. erectus. […] we embrace the importance of fire in cooking food (especially plant underground storage organs) […] At the same time, a large increase in digestibility of plant food and therefore in energy availability allowed an increase in especially female but also male absolute body size and a decrease in the size and robustness of the masticatory apparatus. All these changes are hypothesized to have happened rapidly, that is, as a "punctuated event" on the order of 104-106 years in duration, consequent upon the adoption of cooking by a preceding early Homo population.
    Le papier de Wrangham et al. explore donc une divergence entre la lignée humaine et les autres primates dès l'apparition de Homo erectus il y a 1,9 millions d'années.

    Wrangham et ses collègues expriment également que le feu pourrait avoir été utilisé également, non seulement comme moyen d'améliorer la digestibilité des aliments (viandes ou végétaux), mais aussi comme source de chaleur, de lumière et comme protection contre les prédateurs de la savane (lions, hyènes, etc...).

    Il va même plus loin :

    […] two derived features in australopithecines, large molar sufaces and thick enamel, together with an analysis of microwear patterns, indicate that both Austalopithecus and Paranthropus maintained plant-eating adaptations […] these characteristic dental features represent adaptations to fallback foods, eaten during periods of food scaricity […] Periods of food shortage would have been frequent (e.g., annual) in all hominid habitats, as they are even in rain forest […] Seasonal shortages mean that preferred foods such as fruits and seeds would not have been consistently available […] In constrast, underground storage organs such as tubers, rhizomes, and corms are likely to have been important for australopithecines […] we propose that they were the major type of fallback food […] underground storage organs occur at higher biomass in drier sites because they store food and/or water during periods of climatic stress […] In Tanzanian savanna woodland for example, Vincent (1984) found densities of edible tubers averaging 40,000 kg per km², compared with only 100 kg per km² found by Hladik and Hladik (1990), in a rain forest of the Central African Republic. […] The idea that australopithecines ate underground storage organs is therefore consistent with widespread hatitat occupation by australopithecines, from Ethiopia to Chad and South Africa. (In fact, australopithecines may have lived at higher population densities than forest-living apes […] ). Most species with edible underground storage organs occur at depths below the 10 cm or so to which baboons and geladas dig, and therefore digging sticks would presumably have been needed to exploit them [...]. Evidence for Paranthropus use of digging sticks has been presented […] incorporation of underground storage organs into the diet as fallback foods may have enabled primates to colonize the savanna, and the restriction of their regular use to hmans and Papioninae shows that this use by humans is apomorphic with respect to African apes.
    Autrement dit, la différence entre la lignée humaine et les autres primates tirerait son origine du moment à partir duquel les Australopithèques auraient commencé à utiliser des bâtons pour dénicher les tubercules poussant sous terre dans la savane, jusqu'à en faire leur principale source de nourriture.

    Mais selon cette hypothèse, c'est l'adoption du feu pour la cuisson des aliments (surtout des végétaux), qui aurait initié le passage de Homo habilis à Homo erectus et favorisé le développement du cerveau de la lignée humaine de Homo erectus jusqu'à Homo sapiens.

    Si on considère que la cuisson des aliments est indispensable au développement du cerveau d'une espèce vivante quelle qu'elle soit, cela aide à comprendre pourquoi la lignée humaine est la seule à avoir développé à un point tel son intellect depuis Homo erectus il y a 1,9 millions d'années environ.

    Le fait que non seulement les aliments soient plus digestes lorsqu'ils sont cuits, mais aussi que certains aliments deviennent digestes uniquement s'ils sont cuits, pourrait expliquer pourquoi les membres de la lignée humaine ont préservé ce savoir-faire (c-à-d la cuisson par le feu). Comme dit précédemment, il y a plein d'autres motifs qui auraient pu favoriser la préservation de ce savoir-faire original (chaleur, lumière, protection contre les prédateurs, etc...).

    Cela dit, ça n'explique pas le fait que Homo erectus semble le premier à avoir acquis la maîtrise du feu dans la lignée humaine ni le fait qu'aucune espèce vivante ne semble l'avoir fait avant lui.

    Wrangham suggère même que c'est la maîtrise progressive du feu qui aurait initié le passage d'Homo habilis à Homo erectus, une étape qui aurait pris selon lui entre 10000 ans et 1 million d'années.

    Dans ce cas, ce serait donc Homo habilis qui apprendrait le premier à maîtriser le feu, et les conséquences anatomiques aussi bien que socio-culturelles de cette maîtrise participent à la formation d'une nouvelle espèce : Homo erectus.

    Je crois important de mentionner qu'Homo habilis avait un cerveau (360 à 600 cm³) et un indice d'encéphalisation semblable aux bonobos et aux chimpanzés actuels (environ 400 cm³). Ce n'est donc pas à un humain qu'il faut faire référence pour la maîtrise du feu dans le cadre de la théorie de Wrangham, mais bien à une espèce qui ressemblait bien plus à un "chimpanzé des savanes" qu'à un humain.

    Un court article (en français cette fois) sur le sujet : La cuisson des aliments depuis 1,9 million d’années ?

    Voilà... le papier de Wrangham et al. est évidemment plus complet. En plus, il y a 11 pages de critiques dans ce papier, faites par ces compères, pour l'impartialité (et le débat).

    Bonne lecture.

  15. #12
    kamor

    Re : Pourquoi que l'homme?

    J'ai deux chiens en face de chez moi qui sont seuls la plupart du temps, et à la façon dont ils sautent sur la moindre personne qui s'approche de leur terrain, je dirais qu'ils sont pas super joyeux... peut être même dépressifs.
    Les autres animaux n'agissent pas de la même façon que nous. Et ? Cela veut il vraiment dire qu'ils ne ressentent rien ? C'est un raccourci extrêmement rapide et je trouve réducteur. Certes la plupart des humains son expressifs... du moins nous savons décodé les émotions des humains plus ou moins facilement. Mais avec un peu de connaissance, on peut faire la même chose avec les émotions "simples" des animaux domestiques. Pourquoi n'aurait il pas de plus complexes ?
    Pendant de nombreuses années, la théorie de l'évolution avait été pervertie et présentée à la gloire de l'homme, celui tout en haut de la pyramide. Les scientifiques prennent maintenant (enfin depuis deux- trois décennies) la précaution de ne pas faire cette représentation.

    L'hypothèse de Wangram est intéresante, mais elle ne ferait que "reculer d'un cran" la question initiale du sujet : "pourquoi il n'y a qu'Homo habilis qui a domestiqué le feu ?"
    Je rejoins plus loupsio dans son explication : chaque espèce a développé une spécialité au cours de son évolution, et le pourquoi ne peut être que spéculatif et donc fortement sujet à caution.

  16. Publicité
  17. #13
    toothpick-charlie

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Citation Envoyé par maevamir Voir le message
    Bonsoirs, je voudrais savoir pourquoi il n'y que l'homme qui à atteint se niveau de conscience et de connaissance, enfin se que je veut dire c'est pourqoi l'homme est la seule espèce qui a su devenir si fort, intelligent et résisté dans temps.
    poser la question comme ça c'est supposer que l'intelligence de l'Homme est très différente de celle des autres animaux, ou en d'autres termes que si on traçait la distribution des intelligences des espèces animales (en supposant qu'on puisse les représenter par des nombres) celle de l'Homme serait à part. Or ce n'est pas du tout évident. Il est très possible qu'il y ait moins de différence entre notre intelligence et celle du chimpanzé qu'entre celle du chimpanzé et celle du chien (par exemple). Je devine que c'est vrai si on remplace chien par poule

  18. #14
    kendjar

    Re : Pourquoi que l'homme?

    donc si on donne de la viande cuite a nos charmants toutous pendant les 2 millions d'années a venir, normalement on devrait assister a l'émergence d'une nouvelle espèce canine a gros cerveau ?

  19. #15
    Loupsio

    Re : Pourquoi que l'homme?

    donc si on donne de la viande cuite a nos charmants toutous pendant les 2 millions d'années a venir, normalement on devrait assister a l'émergence d'une nouvelle espèce canine a gros cerveau ?
    la nourriture (si elle a influencé) ne peut pas êtrele seul facteur,
    comme toujours dans l'évolution, les conséquences sont toujours multifactorielles

    Par exemples grâce a nos mains (et surtout le pouce opposable) on a pu manier des objets, les utiliser, les modifier... bien plus qu'un chien ne saurait le faire ce qui a permi d'ameillorer notre environnement et permi de faire des choses impossible auparavant, qui elles mêmes ouvrent de nouvelles portes etc...

  20. #16
    Geb

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Bonjour à tous,

    Citation Envoyé par kamor Voir le message
    L'hypothèse de Wangram est intéresante, mais elle ne ferait que "reculer d'un cran" la question initiale du sujet : "pourquoi il n'y a qu'Homo habilis qui a domestiqué le feu ?"
    Je rejoins plus loupsio dans son explication : chaque espèce a développé une spécialité au cours de son évolution, et le pourquoi ne peut être que spéculatif et donc fortement sujet à caution.
    Le propos du papier de Wrangham et al. n'est pas de répondre à la question du pourquoi. Il suggère plutôt une hypothèse pouvant expliquer comment le volume de l'encéphale à quadrupler en ~2 millions d'années. Il y a forcément des prérequis anatomiques pour qu'une espèce animale (quelle qu'elle soit) puisse être en mesure de maîtriser le feu.

    Ensuite, comme je l'ai dit dans mon message précédent, Homo habilis n'avait pas un cerveau significativement plus gros que les primates actuels. J'en déduis donc (mais c'est une hypothèse personnelle), que les primates pourrait maîtriser la cuisine.

    Citation Envoyé par kendjar Voir le message
    donc si on donne de la viande cuite a nos charmants toutous pendant les 2 millions d'années a venir, normalement on devrait assister a l'émergence d'une nouvelle espèce canine a gros cerveau ?
    Il n'est pas question de viande cuite, du tout. Il y a deux millions d'années, les représentants de la lignée humaine mangeaient quasi exclusivement des végétaux (et ce pendant une très longue période de temps après ça). Wrangham, qui a étudié l'alimentation des primates sur le terrain (en Afrique) pendant la majeure partie de sa carrière (on peut donc le qualifier de spécialiste), estime la part moyenne des végétaux dans l'alimentation de Homo habilis à 94%, et en tout cas supérieure à 90% (lire le papier pour confirmation).

    Comme je le disais par ailleurs, Wrangham et al. pointe également le fait que déjà il y a 2,4 millions d'années, Paranthropus avait trouvé le moyen de se nourrir des ignames enfuient à faible profondeur dans le sol de la savane africaine. Un comportement que l'on a jamais observé (toujours d'après lui) chez les primates actuels. Il estime que c'est sans doute une raison pour laquelle ce dernier aurait quitté (déjà à l'époque) la forêt pour la savane : en effet, ces tubercules s'y trouvent 400 fois plus abondants (!) que dans la forêt tropicale africaine.

    Les chiens ne sont pas capables de cuisiner leurs aliments tous seuls. Mais peut-être qu'effectivement, je pense pouvoir affirmer sans me tromper que, ce que suggère la théorie de Wrangham, c'est effectivement que si on les nourrissaient principalement d'aliments cuits pendant quelques millions d'années, on pourrait assister à une augmentation significative de leur volume encéphalique.

    À noter également que tous les animaux ne sont pas capables de digérer les aliments cuits. Même chez les primates, c'est la présence de la ptyaline (un peu par hasard il me semble) dans la salive de ces derniers qui leur permet de digérer les aliments cuits. C'est Hladik père (citer dans le papier de Wrangham), qui a étudié le premier la répartition de la ptyaline dans la salive de certains primates.

    Je vous recommande la lecture d'une autre publication scientifique plus récente (2011), cosignée par Wrangham :

    The self-domestication hypothesis: evolution of bonobo psychology is due to selection against aggression

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 09/07/2012 à 15h23.

  21. #17
    Geb

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Je vous recommande la lecture d'une autre publication scientifique plus récente (2011), cosignée par Wrangham
    Je ne résiste pas à l'envie de vous conseiller la lecture d'une interview de Wrangham lui-même (il y a aussi une vieille vidéo de 2001 qui l'accompagne), qui explique ces deux théories (à savoir la "cooking hypothesis" et la "self-domestication hypothesis") :

    A Talk With Richard Wrangham

    Bonne lecture !

  22. #18
    Geb

    Re : Pourquoi que l'homme?

    Bonsoir,

    J'ai beaucoup parlé de la "cooking hypothesis". C'est simplement celle que je connais le mieux. Je vous propose ci-après une partie de l'interview susmentionnée que je considère particulièrement intéressante, afin de susciter votre curiosité pour la "self-domestication hypothesis" :

    [...] There is a remarkable thing about human evolution. We always tend to think that humans have just had a continuous surge in brain size over the last two million years, but actually over the last thirty thousand years brain size has decreased by 10 to 15 percent. The standard explanation for this is that we became more gracile at the same time — that we became thinner boned — which meant that we were lighter in body weight. And because there tends to be a correlation between body weight and brain weight, then maybe this explains our smaller brains. But I don't see any reason why brain size should be correlated with the amount of meat we carry on our bodies. This gracility is exactly the same pattern we see in the evolution of dogs from wolves, or bonobos from chimpanzees, or domesticated foxes from wild foxes. In all these cases an increasing gracility of the bone is an incidental effect.

    I think that we have to start thinking about the idea that humans in the last 30, 40, or 50 thousand years have been domesticating ourselves. If we’re following the bonobo or dog pattern, we're moving toward a form of ourselves with more and more juvenile behavior. And the amazing thing once you start thinking in these terms is that you realize that we're still moving fast. Tooth size, for example, is extremely strongly genetically controlled and develops with little environmental influence, and is continuing to decline fast. I think that current evidence is that we're in the middle of an evolutionary event in which tooth size is falling, jaw size is falling, brain size is falling, and it's quite reasonable to imagine that we're continuing to tame ourselves. The way it's happening is the way it's probably happened since we became permanently settled in villages, 20 or 30 thousand years ago, or before.

    People who are anti-social, for example, have their breeding opportunities reduced. They may be executed, they may be imprisoned, or they may be punished so badly that they're kept out of the breeding pool. Just as there is selection for tameness in the domestication process of wild animals, or just as in bonobos there was a natural selection against aggressiveness, here there's a sort of social selection against excessively aggressive people within communities. This puts humans in a picture of now undergoing a process of becoming increasingly a peaceful form of a more aggressive ancestor. [...]
    Pour ceux que ça intéresse, j'ai aussi trouvé un résumé du livre de Wrangham, publié en 2009 et intitulé "Catching Fire: How Cooking Made Us Human" :

    The Cooking Hypothesis Revisited: Fresh Food for Thought

    Bonne lecture.
    Dernière modification par Geb ; 12/07/2012 à 23h41.

  23. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pourquoi l'homme est il différent?
    Par Mark_Green dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 163
    Dernier message: 21/04/2015, 04h26
  2. Pourquoi l'Homme a besoin de tchatcher !,?
    Par invite231234 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2012, 22h57
  3. Pourquoi l'homme ?
    Par Khépri dans le forum Biologie
    Réponses: 293
    Dernier message: 22/05/2011, 13h01