Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Épigénétique



  1. #1
    bashad

    Épigénétique


    ------

    salut!

    Quelques problème pour organiser ma pensée mais voilà une lecture de: pour la science ou la recherche
    parlait récemment d' épigénétique ,si j'ai bien comprit le milieu de vie joue aussi un rôle dans le développement de
    de l'ADN !

    désolé c'est confus dans mon esprit mais je souhaiterait qu'on me dise si c'est prit au sérieux par la communauté des scientifique spécialiste du domaine et avoir aussi quelques éclaircissement!

    merci
    http://blog.mysciencework.com/2011/1...genetique.html

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LXR

    Re : Épigénétique

    Je ne comprends pas vraiment ta démarche puisque le lien que tu postes à la fin de ton message fournit l'explication à la question que tu te poses. Si tu veux être rassuré par rapport à ces informations, et bien oui l'épigénétique est prise autant au sérieux que la génétique ou le métabolisme énergétique. C'est un domaine qui évolue à une rapidité impressionnante. De façon simplifiée, l'épigénétique explique la façon dont nos cellules se servent de leur gènes.
    Never give up.

  4. #3
    tolan

    Re : Épigénétique

    L'épigénétique n'est-elle pas en légère contradiction avec la théorie de l'évolution de Charles Darwin?
    Où est-elle simplement complémentaire?

    Dans la théorie de l'évolution de Charles Darwin, je crois que la mutation apparaît au hasard chez un individu. Si elle est avantageuse, il aura plus de descendants qui porteront aussi cette mutation.
    En épigénétique, la mutation n'apparaît plus au hasard: elle a été provoquée par l'environnement.

    Ai-je bien compris?

  5. #4
    Amanuensis

    Re : Épigénétique

    Citation Envoyé par tolan Voir le message
    L'épigénétique n'est-elle pas en légère contradiction avec la théorie de l'évolution de Charles Darwin?
    C'est quoi pour vous la "théorie de Charles Darwin" ??

    Si c'est ce qu'il a écrit il y a plus de 150 ans, cette théorie était très incomplète, il connaissait même pas l'ADN et les chromosomes.

    Si c'est la théorie courante, dite théorie synthétique de l'évolution, non ce n'est pas "contradictoire". C'est juste un aspect particulier, comme on on en ajoute régulièrement : le vivant ne se laisse pas capturé par deux ou trois "postulats".

    En épigénétique, la mutation n'apparaît plus au hasard: elle a été provoquée par l'environnement.
    Ah bon ? D'où tirez-vous cela ?
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  6. #5
    N1C0LAS

    Re : Épigénétique

    Bonjour, juste pour éviter de ringardiser ce qui est ancien :

    Darwin était plus ouvert sur l'éventuelle influence de l'environnement sur l'hérédité (ce qui serait appeler aujourd'hui l'"épigénétique") que ne l'était la théorie synthétique lorsqu'elle apparue un siècle plus tard.
    Dernière modification par N1C0LAS ; 18/08/2012 à 13h41.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tolan

    Re : Épigénétique

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Ah bon ? D'où tirez-vous cela ?
    Ce n'est pas le fondement de cette théorie?
    Le terme de mutation n'est peut-être pas approprié, parlons alors plutôt de changement dans l'expression de certains gênes, occassionné par l'environnement et qui sera retransmis aux futurs générations au cours de la méiose.

  9. Publicité
  10. #7
    Amanuensis

    Re : Épigénétique

    Le terme "épigénétique" couvre pas mal de choses différentes selon les auteurs.

    J'imagine que ce dont vous parlez est la méthylation de l'ADN ? (Ce qui un des phénomènes classés dans l'épigénétique.)

    Si c'est le cas, dire que c'est l'environnement qui "méthyle l'ADN" est un raccourci.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  11. #8
    LXR

    Re : Épigénétique

    C'est vraiment réducteur de parler que d'un seul mécanisme épigénétique tellement ils sont nombreux. Pour tenter de clarifier les connaissances sur l'épigénétique, puisqu'il semblerait qu'elles soient réduites par tolan à un simple contrôle environnemental, je fais un petit rappel qui peut être facilement amélioré si un membre le juge utile.

    L'épigénétique regroupe les mécanismes qui permettent à une cellule de se servir de ses gènes selon un contexte génétique, cellulaire et environnemental.
    Génétique car les mécanismes épigénétiques sont eux-mêmes mis en place par des protéines codées par des gènes et la détection de mutations provoque la mise en place de système de réparation qui nécessite une augmentation de l'expression de protéines réparatrices (ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres).
    Cellulaire car le métabolisme de la cellule, les dommages sur son ADN, la signalisation cellulaire et j'en passe affecte les régulations épigénétiques des gènes pour une adaptation optimale de la cellule à ses propres modifications (biochimiques, physico-chimiques).
    Environnemental car une cellule est en connexion permanente avec le milieu extracellulaire de manière mécanique et de manière biochimique grâce à des récepteurs membranaires sensibles à la présence de facteurs de croissance et d'hormones par exemple. Ces "détecteurs" de l'environnement qui entoure une cellule sont liés à des voies de signalisation qui active des mécanismes épigénétiques qui adaptent l'expression des gènes en fonction de l'environnement de la cellule. L'environnement peut influencer de nombreuses autres manières les régulations épigénétiques, la cellule n'a pas forcément besoin de récepteurs membranaires pour les détecter.

    Je trouve l'ensemble de ces évènements suscitant une adaptation épigénétique au moins autant hasardeux que les mutations... Une adaptation épigénétique conférant un avantage sélectif peut être sélectionnée par la sélection naturelle. Par exemple, une équipe a montré que l'inactivation d'un corépresseur (NCoR1) permet au nématode et à la souris d'avoir des capacités musculaires accrues http://actualites.epfl.ch/index.php?...icle&o_id=1879. Bien que dans la publication les auteurs ont procédé à une inactivation génétique par knock-out de NCoR1, méthode la plus efficace pour déceler in vivo la fonction d'un gène, cela suggère que le niveau d'activation d'un régulateur épigénétique peut influencer significativement une capacité physique qui peut conférer un avantage sélectif (par exemple courir plus vite pour échapper à un prédateur). Les modifications épigénétiques peuvent être conservées au cours des générations bien que cette conservation semble être plus labile que la conservation de mutations somatiques. Donc je ne vois pas où est la contradiction entre épigénétique et théorie de l'évolution...
    Dernière modification par LXR ; 19/08/2012 à 01h07.
    Never give up.

  12. #9
    tolan

    Re : Épigénétique

    Citation Envoyé par LXR Voir le message
    Je trouve l'ensemble de ces évènements suscitant une adaptation épigénétique au moins autant hasardeux que les mutations...
    Nous n'avons sans doute pas la même définition du mot hasard!

  13. #10
    LXR

    Re : Épigénétique

    Peu m'importe votre définition ou votre vision de l'épigénétique qui ne remet en aucun cas en question les connaissances scientifiques actuelles. Pour s'aventurer pertinemment dans ce domaine, il vaut mieux en avoir une bonne connaissance. C'est un domaine fortement renseigné donc je vous invite à vous y pencher dessus en profondeur avant d'aller plus loin dans vos objections. Il me semble que vous êtiez plus humble à la fin de votre premier message, et c'était la bonne démarche que vous aviez :

    Citation Envoyé par tolan
    Ai-je bien compris?
    Dernière modification par LXR ; 19/08/2012 à 10h08.
    Never give up.

  14. #11
    tolan

    Re : Épigénétique

    Le problème c'est que les réponses qu'on me donnent sur ce forum (pas seulement sur ce sujet) me laisse perplexe dans le meilleur des cas, et quand j'essaie de relançer parce que je trouve quelques choses de bizarre, on me répond d'aller me renseigner ailleurs, en soulignant mon ignorance, puis éventuellement de revenir poser des questions après!
    Je pense que la plupart des intervenants sur les différents forums ici, sont sans doute très bien renseignés.
    Mais j'ai comme l'impression que les théories deviennent des certitudes, voir des dogmes, et toute remise en question ne serait-ce que sur un point, ça fait lever des boucliers!


    J'espère qu'il existe des scientifiques qui gardent un oeil critique, qu'ils étudient les points faibles des théories plutôt que des les ignorés ect...

  15. #12
    ansset

    Re : Épigénétique

    Citation Envoyé par tolan Voir le message
    L'épigénétique n'est-elle pas en légère contradiction avec la théorie de l'évolution de Charles Darwin?
    Où est-elle simplement complémentaire?

    Dans la théorie de l'évolution de Charles Darwin, je crois que la mutation apparaît au hasard chez un individu. Si elle est avantageuse, il aura plus de descendants qui porteront aussi cette mutation.
    En épigénétique, la mutation n'apparaît plus au hasard: elle a été provoquée par l'environnement.

    Ai-je bien compris?
    l'incomprehension et les reponses des intervenants vient très probablement de l'extreme simplification de votre description et par consequent de sa conclusion.
    concernant Darwin, il n'a jamais exclu l'environnement ( au sens large ) comme un facteur important.
    ensuite il a bien justifié l'utilisation du mot "hasard", mais pour préciser qu'on ignorai à l'époque les determinismes biologiques en relation avec ses observations.

    par ailleurs LXR a, me semble-t-il, prit le temps et le soin de préciser les champs d'investigation de l'Epigénétique.
    j'ai donc du mal à comprendre ton ... depit !

  16. Publicité
  17. #13
    Amanuensis

    Re : Épigénétique

    Citation Envoyé par tolan Voir le message
    Le problème c'est que les réponses qu'on me donnent sur ce forum (pas seulement sur ce sujet) me laisse perplexe dans le meilleur des cas, et quand j'essaie de relançer parce que je trouve quelques choses de bizarre, on me répond d'aller me renseigner ailleurs, en soulignant mon ignorance, puis éventuellement de revenir poser des questions après!
    Votre manière d'intervenir n'est pas agréable (cf. discussion sur l'infini). Cela, avec d'autres aspects, amène un certain type de réponse.

    J'espère qu'il existe des scientifiques qui gardent un oeil critique, qu'ils étudient les points faibles des théories plutôt que des les ignorés ect...
    De la manière dont vous vous y prenez, vous ne saurez pas reconnaître cet esprit critique quand il sera devant vos yeux.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  18. #14
    Guillaume69

    Re : Épigénétique

    Salut,

    tolan, pour faire simple, "la" théorie de l'évolution (enfin, ça englobe tellement de chose maintenant que je ne sais pas si le terme "la théorie" est juste ...) permet (entre autres) d'expliquer comment des événements apparus au hasard, arrivent à se maintenir dans une population, à se transmettre au cours des génération.

    Ces événements sont, dans ce domaine, classiquement appelés "mutation".

    En réalité moléculairement, ils peuvent correspondre à différents événements qui modifient l'ADN : des mutations ponctuelles effectivement, des délétions / duplications de fragments d'ADN, des modifications chromosomiques, etc.

    Mais aussi, éventuellement, des "mutations épigénétiques", c'est à dire des modifications de l'information génétique qui, contrairement aux événements ci-dessus, ne touchent pas à la structure de l'ADN, et qui se transmettent de génération en génération.

    Il n'y a donc rien d'incompatible entre ces mutations épigénétique et "la" théorie de l'évolution. Elles ne la remettent pas en cause, elles ne font que s'ajouter à la diversité des événements susceptibles de se produire et de se transmettre.
    La différence, c'est que ces mutations sont, plus ou moins, réversibles. Il se peut qu'à une génération elles disparaissent.

    Peu de ces mutations épigénétiques, sont référencées. Les exemples les plus frappants concernent la méthylation de l'ADN chez certaines plantes où une méthylation correspond à un caractère et se transmet de façon mendélienne... Mais avec éventuellement une réversion à une génération.
    Ils sont quelques uns, bien décrits, mais peu nombreux.
    Mais comme je ne suis pas du tout un spécialiste du sujet et que je n'ai pas le temps de rechercher maintenant, je ne pourrais pas donner d'exemples précis, désolé.
    Concernant les modifications d'histone, je crois qu'il y a aussi un ou deux exemple de "mutation épigénétique" décrit.

    Tout ceci pour répéter que : non, l'épigénétique n'est pas contradictoire avec les mécanismes de l'évolution.
    Pour contredire une théorie, il faudrait des faits qui aillent en son encontre, et non des exemples nouveaux qui augmente sa complexité.
    Dernière modification par Guillaume69 ; 20/08/2012 à 08h59.

  19. #15
    tolan

    Re : Épigénétique

    Merci Guillaume de cette explication!
    Cela répond parfaitement à la question que je me posais au départ!

  20. #16
    LXR

    Re : Épigénétique

    En effet la réponse de Guillaume a le mérite d'être très claire et synthétique!
    Never give up.

  21. #17
    Guillaume69

    Re : Épigénétique

    ... Et avec plein de fautes d'orthographes. Mais bon je répond toujours au forum "rapidement en passant"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Génétique/épigénétique
    Par ruru1961 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/12/2011, 15h32
  2. [Biologie Moléculaire] Epigénétique
    Par girasole dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2010, 01h38
  3. [Génétique] Epigénétique
    Par invite9321657 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2007, 15h14
  4. [Génétique] Epigénétique
    Par ferrarinero dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/10/2007, 19h49
  5. modification épigénétique
    Par stef néa dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/05/2006, 12h00