Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Bioéthanol à partir de Betteraves



  1. #1
    Nico.96

    Bioéthanol à partir de Betteraves


    ------

    Bonjour à tous,

    Eh oui, encore un nouveau post sur ce sujet aussi récurrent (surtout en période de TPE)!! ^^ J'ai cherché sur le forum mais j'ai pas réussi à trouver mon bonheur

    Bon, avant de poser mes questions, je vais vous exposer mon protocole car ca pourrait servir à des gens qui cherchent tant bien que mal des infos comme moi ! =)
    Il n'est sans doute pas complet mais ca peut donner des pistes.

    PROTOCOLE:
    Nous avons choisi de la betterave sucrière, ca nous paraissait plus judicieux que de la betterave fouragère étant donné que c'est le saccharose qui nous intéresse


    -On découpe la betterave en fines lamelles puis on les broies au mixer ou au mortier.
    Broyer au mortier ne s'avère pas très efficace, la betterave est un légume dur ^^ (Prévoyez aussi un bon couteau). On a donc essayer de mixer avec un mixer de cuisine en ajoutant de l'eau, on obtient une belle soupe mais ce qui nous a surpris c'est qu'elle est devenue grisâtre ! Apparemment ce serait du à l'oxydation de la betterave au contact de l'air. Nous ne sommes pas sur que le mixage soit LA solution car on suppose que la filtration d'une telle soupe va prendre beaucoup de temps. Il serait préférable d'éplucher votre betterave avant de la découper (pour enlever la peau, la terre,...) car après avoir commencer à couper des morceaux, on s'est dit que notre betterave devait être propre mais pas question de laver des morceaux déjà coupés car du sucre serait perdu.

    - Introduire la betterave broyée dans un becher contenant de l'eau. On place celui-ci sur une plaque chauffante
    On chauffe le mélange afin de diffuser le sucre dans la solution mais a quelle température et pendant combien de temps ? A chaque fois que vous introduisez de l'eau, noter le volume exact, ca vous sera utile pour évoquer le rendement de ce bioéthanol (il faut bien sur noter la masse de betteraves aussi ^^)

    - On récupère notre mélange et on la filtre afin d'enlever les particules indésirables.
    On a pas encore commencer mais ca risque de durer un petit moment ^^

    -On place le mélange + de la levure de bière dans un récipient fermé hermétiquement en prenant soin de ne pas laisser d'air dedans (fermentation en milieu anaérobie)
    Pour la fermentation, on ne sait pas si la levure de boulanger (plus facile à trouver) a le même effet

    - On veut séparer l'éthanol obtenu par fermentation, de l'eau présente dans le mélange, on fait donc un montage de distillation.
    Pour obtenir de l'éthanol le plus pure possible, il parait qu'il faut distiller plusieurs fois et plusieurs heures

    Voilà, j'ai essayé de faire simple, j'aurais pu parler de la mise en évidence du glucose (liqueur de Fehling) et d'un rejet de CO2 durant la fermentation (eau de chaux) mais ce n'est pas le plus important.
    Si vous pouviez apporter des commentaires ce serait cool Notemment sur ce qui est marqué en rouge car quand on se lance dans une expérience de plusieurs semaines on a pas trop le droit à l'erreur car en cas d'échec, il faut avoir le temps de recommencer

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    berzelius

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    bonjour!

    hou la belle idée!

    "La fermentation est la première étape du process. On utilise pour cela des moûts sucrés – issus du process sucrier (jus ou mélasse de betterave) ou obtenus à partir des céréales (voir encadré ci-contre) – auxquels on ajoute des levures qui transforment le sucre en alcool. Au terme de cette transformation, on obtient un vin de 8 à 11° (% en volume d’alcool) prêt à être distillé. L’opération s’effectue dans d’imposantes colonnes de distillation dotées de 40 à 45 plateaux (système d’échange liquide/vapeur) qui forment les étages de distillation." (http://www.bioethanolcarburant.com/i...-le-Bioethanol)

    donc la filtration n'est pas obligatoire. dans ce cas par contre oui il faut bien tout mixer et ajouter pas mal d'eau.

    Pour la température de chauffe au début, je te propose de regarder les process de fabrication de la bière qui sont à peut près identiques (au début du moins)
    pour la levure : Saccharomyces cerevisiae (levure de boulanger= levure de bière commune, il existe d'autres levures de biere ex: S. uvarum pour le cidre ou la carlsberg etc... )


    POur ce qui concerne la distillation, déjà il faut savoir distiller, séparer l'eau de l'alcool est très difficile, il y a des risques pour former du méthanol qui est toxique.
    pour cela on fait plusieurs distillations successives (encore plus difficile) ou une distillation fractionnée plus simple a mettre en oeuvre (plus long qu'une seule distillation mais moins long sur le total)

    voilà, si cela peut aider ^^
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  4. #3
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Je n'ai aucune idée de ce que sont des moût sucrés et je ne pense pas que nous sommes en mesure de faire une distillation dotée de colonnes de 40/45 plateaux (bien que je ne sache pas vraiment ce que c'est! ^^
    Cependant ton site est pas mal, surtout le schéma, car en fait nous on ce serait arrêter à la création d'éthanol brut, mais sur ton site on voit apparaître un processus de déshydratation. Peux tu m'en dire plus sur cela ? S'agit-il seulement de chauffer ma solution d'éthanol à 78°C ?

    POur ce qui concerne la distillation, déjà il faut savoir distiller, séparer l'eau de l'alcool est très difficile, il y a des risques pour former du méthanol qui est toxique.
    Euh ...... tu peux m'expliquer !!
    Après une petite recherche, j'ai trouvé que la température d'ébullition du méthanol était de 64°C, faudrait-il chauffer légèrement en dessous ?
    Mais le problème c que l'eau est portée à ébullition à 100°C alors ca risque d'être compliqué de l'évaporer à 64°C !!

    Merci beaucoup pour ton aide !!!

  5. #4
    berzelius

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    e n'ai aucune idée de ce que sont des moût sucrés
    Le moût désigne la mixture obtenue après pression ou cuisson de fruits ou d'autres produits destinés à la fermentation
    selon wikipedia, je te conseille d'ailleurs la page wiki sur le sujet, très claire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mo%C3%BBt

    sommes en mesure de faire une distillation dotée de colonnes de 40/45 plateaux (bien que je ne sache pas vraiment ce que c'est! ^^
    la colonne a plateaux à part en usine c'est difficile à trouver. à la limite, une colone de vigreux fonctionne (pour le fonctionnement et la theorie et technoqie voit avec un prof de chimie, ca fait une éternité que j'ai oublié comment ca fonctionne) sinon une distillation simple avec un reflux.

    Pour les températures il faut un chauffe ballon . on fait chauffer peu a peu, les composés les plus volatils vont s'évaporer peu à peu. à 64°C e méthanol va sortir, il faut rester un peu à chaque température importante afin de bien être sur que l'on va avoir chaque composé assez pur. a 78°C tu pourra sortir l'ethanol, si tu monte un peu tu pourra sortir d'autres composés.
    c'est le principe de la distillation. Je te conseilles encore fortement de suivre le chapitre "distillation" d'un bouquin de chimie générale ou sur wiki pour commencer. (voir schéma)

    Le souci qui risque d'arriver pour la suite est de caractériser tous les composés, le mieux est de recueillir des fractions différentes à la sortie et de les analyser. je bloque juste pour le moment pour trouver une solution car en labo au lycée, il n'y a pas grand chose pour caractériser (identification du composé). tu peux essayer de te renseigner pour savoir ce qu'il y a de dispo pour qu'on puisse trouver un moyen de prouver que c'est de l'éthanol que tu a purifié?

    sinon quelques remarques:
    • la fermentation doit durer au moins quelques jours
    • on peut faire deux expériences en paralleles pour voir si il faut ou pas la filtration (faire le test pour savoir quel protocole est le mieux)
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  6. #5
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Pour les températures il faut un chauffe ballon . on fait chauffer peu a peu, les composés les plus volatils vont s'évaporer peu à peu. à 64°C e méthanol va sortir, il faut rester un peu à chaque température importante afin de bien être sur que l'on va avoir chaque composé assez pur. a 78°C tu pourra sortir l'ethanol, si tu monte un peu tu pourra sortir d'autres composés.
    c'est le principe de la distillation. Je te conseilles encore fortement de suivre le chapitre "distillation" d'un bouquin de chimie générale ou sur wiki pour commencer. (voir schéma)
    Ah, moi je croyais qu'il fallait mettre directement a un peu moins de 78°C pour que la plupart des composants soient enlevés et qu'il ne me reste que (ou presque) de l'éthanol dans mon ballon.
    Mais toi tu veux chauffer a différentes températures pendant un moment afin de récupérer chaque composant en tant que distillat ? C ca ?
    Sinon pour le méthanol, il faut juste qu'il n'y est pas de sources d'étincelles ou autres car c'est un gaz extremement inflammable c ca ?
    Ca m'a l'air d'être un gaz très sympa en tout cas ^^ "Le méthanol est toxique par deux mécanismes. Premièrement, le méthanol (s’il pénètre dans l’organisme par ingestion, inhalation, absorption cutanée) peut provoquer la mort en raison de ses propriétés de dépresseur du Système nerveux central de la même façon que l’éthanol." soucre=wikipédia

    Sinon pour la distillation on avait pensé à un mécanisme simple: chauffe ballon, ballon, colonne de vigreux, thermomètre, réfrigérant, bécher (pour récupérer le distillat), un support avec pince et a la limite un support élévateur qu'on mets sous le chauffe ballon
    Et en effet la fermentation (en fonction de la quantité) doit durer de quelques jours a plusieurs semaines 0_0 enfin moi j'avais vu sur internet une fermentation de la betterave sur plusieurs semaines mais je crois qu'ils avaient 2 litres de mélange à fermenter ^^

    Encore Merci ! =)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    berzelius

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Ah, moi je croyais qu'il fallait mettre directement a un peu moins de 78°C pour que la plupart des composants soient enlevés et qu'il ne me reste que (ou presque) de l'éthanol dans mon ballon.
    Mais toi tu veux chauffer a différentes températures pendant un moment afin de récupérer chaque composant en tant que distillat ? C ca ?
    oui c'est ca, de manière générale, je préfère extraire les différents composés, si on a fait une erreur, ca permet de pas tout recommencer ^^

    Sinon pour le méthanol, il faut juste qu'il n'y est pas de sources d'étincelles ou autres car c'est un gaz extremement inflammable c ca ?
    sous forme liquide ca brule bien, mais c'est très volatil, vu les quantités, ca m'étonnerai que ca risque d'exploser... sinon oui le méthanol est assez dangereux pour la santé, il s'attaque au nerf optique en premier (nerf le plus fragile en fait) et c'est pour cela que dans le temps, on disait qu'un mauvais alcool rendait aveugle, c'est à cause de mauvais paramètres de distillation et le méthanol et l'ethanol étaient mélangés.

    Pour ce qui concerne le bio éthanol, je ne pense pas que ca change quelque chose que le méthanol et l'ethanol soient mélangés à votre niveau, dans le cas d'une exploitation industrielle le fait qu'il y ait du méthanol risque de gêner pour le moteur, car la température d'explosion et le comportement du méthanol risquent d'endomager le moteur, et surtout le mélange essence/ethanol/methanol risque d'exploser plus longtemps que voulu, ainsi perturber le cycle moteur.
    Sinon en chimie le méthanol est très utile (solvant nettoyant etc...)

    Sinon pour la distillation on avait pensé à un mécanisme simple: chauffe ballon, ballon, colonne de vigreux, thermomètre, réfrigérant, bécher (pour récupérer le distillat), un support avec pince et a la limite un support élévateur qu'on mets sous le chauffe ballon
    waip! parfait


    Et en effet la fermentation (en fonction de la quantité) doit durer de quelques jours a plusieurs semaines 0_0 enfin moi j'avais vu sur internet une fermentation de la betterave sur plusieurs semaines mais je crois qu'ils avaient 2 litres de mélange à fermenter ^^
    en même temps plus tu fermentes longtemps plus tu fait d'alcool!


    Pour moi le dernier point gênant est comment va tu prouver que c'est de l'éthanol et son degré de pureté?
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  9. Publicité
  10. #7
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Bonjour

    Je me permet de reprendre quelques points :
    - Il est inutile de filtrer, par contre il faut laver la betterave avant de la couper, sous un robinet avec une petite brosse.
    - Il ne faut pas faire fermenter tout de suite à l'abri de l'air, mais passer par une phase d'oxygénation de quelques heures, pour aider les levures à se développer, et seulement ensuite isoler de l'air.
    - Il est préférable d'ajouter un peu d'acide sulfurique pour arriver vers pH 3.5, afin d’hydrolyser le saccharose et faciliter la fermentation.
    - Pour obtenir un éthanol le plus pur possible il faut distiller au moins 2 fois si tu n'as rien d'autre qu'une vigreux ; une 1ere fois en stoppant dès que la température en tête monte au dessus de 80°C, puis une seconde fois en retirant environ 5% de ce qui sort au début (produits de tête) et en gardant 1/3 du volume en bas (produits de queue). Tu devrais pouvoir monter vers 90/92° d'alcool. Pour augmenter encore le titre ce n'est plus vraiment possible avec une vigreux ; une solution consiste à ajouter de la chaux vive à l'éthanol puis distiller. Avec cette méthode on peut l'obtenir très pur.
    - Le méthanol ne se forme pas lors de la distillation, mais pendant la fermentation, ainsi qu'une 20aine d'autres composés (qui représentent environ 2% de la quantité d'éthanol). Ce composé ne peut pas être séparé par distillation sur une vigreux. Il ne brule pas mieux ni moins bien que l'éthanol, et il n'est toxique que lorsqu'il est pur ou très concentré.

    Pour prouver qu'il s'agit bien d'éthanol tu peux mesurer la densité et l'indice de réfraction. Industriellement on le fait par chromatographie.

    La fermentation ne doit durer que quelques jours, ensuite on forme d'autres composés. En industrie la fermentation dure environ 20 heures.
    Dernière modification par invite2313209787891133 ; 25/11/2012 à 12h13.

  11. #8
    berzelius

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Le souci est qu'il y a peu de chance de trouver une chromato dasn un lycée... pour la mesure de l'indice de réfraction je ne savais pas, est-ce fiable?
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  12. #9
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Le souci est qu'il y a peu de chance de trouver une chromato dasn un lycée... pour la mesure de l'indice de réfraction je ne savais pas, est-ce fiable?
    Un spectrophotomètre devrait faire l'affaire non ?

    - Il est inutile de filtrer, par contre il faut laver la betterave avant de la couper, sous un robinet avec une petite brosse.
    Et si on l'épluchait tout simplement ? Ca le fait aussi non ?

    - Il est préférable d'ajouter un peu d'acide sulfurique pour arriver vers pH 3.5, afin d’hydrolyser le saccharose et faciliter la fermentation.
    Qu'est ce que tu appelles "hydrolisation" du saccharose ? J'ai beaucoup vu ce terme dans mes recherches et je crois avoir compris que c la décomposition du saccharose dans l'eau, ce qui donne du glucose et du fructose

    puis une seconde fois en retirant environ 5% de ce qui sort au début (produits de tête) et en gardant 1/3 du volume en bas (produits de queue).
    Oula, des recherches s'imposent en matière de distillation je crois !!
    Produits de tête, produits de queue, c la première fois que j'entends ca =)

    une solution consiste à ajouter de la chaux vive à l'éthanol puis distiller. Avec cette méthode on peut l'obtenir très pur.
    Je pense être en mesure de me procurer de la chaux vive (si c'est la même qu'utilisent les agriculteurs)

    - Le méthanol ne se forme pas lors de la distillation, mais pendant la fermentation, ainsi qu'une 20aine d'autres composés (qui représentent environ 2% de la quantité d'éthanol). Ce composé ne peut pas être séparé par distillation sur une vigreux. Il ne brule pas mieux ni moins bien que l'éthanol, et il n'est toxique que lorsqu'il est pur ou très concentré.
    Voilà qui me rassure ^^ Mais au pire si ca attaque le nerf optique ou autre on peut mettre des lunettes

    en même temps plus tu fermentes longtemps plus tu fait d'alcool!
    xD c tout con mais c vrai que j'avais pas vu ca comme ca =)

    Merci beaucoup à vous !!
    Vous m'êtes vraiment très utiles

  13. #10
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    PS: Ya pas moyen de le faire avec de la betterave rouge ou bien des pommes qui sont je crois assez sucrés pour une expérience efficace !? Car la on va vraiment manquer de betterave sucrière, on peu de betterave au début alors étant donné le rendement que ca donne, il va pas rester grand chose a la fin ! =D

  14. #11
    Flyingbike

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    le probleme de la pdt est qu'elle contient du sucre sous forme d'amidon, donc non fermentescible directement. Il faut l'hydrolyser avant (chimiquement ou "biologiquement).

  15. #12
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    le probleme de la pdt est qu'elle contient du sucre sous forme d'amidon, donc non fermentescible directement. Il faut l'hydrolyser avant (chimiquement ou "biologiquement).
    Je suppose que "pdt" veut dire pomme de terre mais quand je parle de pomme, j'ai oublié de spécifier que c'était le fruit ^^

  16. Publicité
  17. #13
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Citation Envoyé par Nico.96 Voir le message
    Un spectrophotomètre devrait faire l'affaire non ?
    Le spectro ne servira pas à grand chose dans le visible et l'UV, par contre si (comme sur la plupart des spectro UV-Visible) tu peux faire des mesures de 1100 à 800nm tu pourra tracer le spectre typique de l'éthanol dans une partie du proche IR : http://en.wikipedia.org/wiki/File:Et...R_spectrum.png


    Et si on l'épluchait tout simplement ? Ca le fait aussi non ?
    oui ça marche aussi.


    Qu'est ce que tu appelles "hydrolisation" du saccharose ? J'ai beaucoup vu ce terme dans mes recherches et je crois avoir compris que c la décomposition du saccharose dans l'eau, ce qui donne du glucose et du fructose
    Pas hydrolisation, mais hydrolyse Le but est effectivement de décomposer une partie du sucre en fructose et glucose pour faciliter la transformation en alcool.

    Oula, des recherches s'imposent en matière de distillation je crois !!
    Produits de tête, produits de queue, c la première fois que j'entends ca =)
    Ce sont les noms qu'on leur donne dans le domaine des eaux de vie ; les produits de tête sont principalement l'acétaldéhyde, l'acétate d'éthyle, l'acétone et les produits de queue le propanol, le butanol et l'alcool isoamylique. Il y en a beaucoup d'autres, mais ce sont les majoritaires.
    Le méthanol n'est pas un produit de tête car sa concentration reste toujours identique par rapport à l'éthanol tout le long de la distillation (pour une raison qui n'est pas évidente à expliquer à ton niveau).

    Je pense être en mesure de me procurer de la chaux vive (si c'est la même qu'utilisent les agriculteurs)
    oui. Il faut l'utiliser sur un produit déjà distillé, de préférence au dessus de 90° d'alcool. L'idéal est de mesurer la densité avec une fiole jaugée et de convertir en titre avec une table comme celle là :
    http://www.separationprocesses.com/C...Property01.htm

    Voilà qui me rassure ^^ Mais au pire si ca attaque le nerf optique ou autre on peut mettre des lunettes
    non pas de risque, mais dans tous les cas il faut porter des lunettes quand on manipule.

    PS: Ya pas moyen de le faire avec de la betterave rouge ou bien des pommes qui sont je crois assez sucrés pour une expérience efficace !? Car la on va vraiment manquer de betterave sucrière, on peu de betterave au début alors étant donné le rendement que ca donne, il va pas rester grand chose a la fin ! =D
    Oui tu peux utiliser de la betterave rouge, mais logiquement tu devrais encore trouver de la betterave sucrière, il y en a encore plein le long des routes par chez moi (en Champagne). Sinon tu peux aussi prendre du sucre.

  18. #14
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Oui tu peux utiliser de la betterave rouge, mais logiquement tu devrais encore trouver de la betterave sucrière, il y en a encore plein le long des routes par chez moi (en Champagne). Sinon tu peux aussi prendre du sucre.
    Ah ok, la betterave rouge aura sans doute un rendement moindre mais j'habite en Bretagne et on ne fait que de la betterave fourragère par ici ^^ Mais je devrais être ravitaillé ce week end en betteraves sucrières, de quoi relancer une nouvelle expérience mais cette fois-ci, beaucoup mieux organisée grâce à tous vos conseils ^^.
    Par contre je doute que prendre directement du sucre soit très bien vu pour un TPE !
    Ca me rassure déjà de ne pas avoir de filtration à faire ! =)

    pour la levure : Saccharomyces cerevisiae (levure de boulanger= levure de bière commune, il existe d'autres levures de biere ex: S. uvarum pour le cidre ou la carlsberg etc... )
    Au fait, je sais toujours pas ou la trouver cette levure ! ^^ Si cela pouvais m'éviter d'attendre une semaine de plus pour la fermentation =)

    Merci pour tout, je vous tiens au courant de notre avancée

  19. #15
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Tu peux trouver cette levure en boulangerie, ça se vend en cube pour environ 1 euro je pense ;tu peux la conserver au frigo.

    Je te conseille de faire un petit test avant, tu met un peu de sucre dans de l'eau, tu ajoutes un petit morceau de levure et tu aères bien, si possible avec une pompe d'aquarium, pendant 4 heures, puis tu fermes le récipient pendant 48h, tu bouches avec un morceau de sopalin bien serré pour que le CO2 puisse sortir, mais que l'air n'entre pas.

  20. #16
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Tu peux trouver cette levure en boulangerie, ça se vend en cube pour environ 1 euro je pense ;tu peux la conserver au frigo.
    J'ai demandé au technicien de labo aujourd'hui et il m'a répondu qu'on pouvait en trouver en grande surface mais pour être sur d'une qualité correcte on pouvait en acheter a tous les boulangers ^^

    Je te conseille de faire un petit test avant, tu met un peu de sucre dans de l'eau, tu ajoutes un petit morceau de levure et tu aères bien, si possible avec une pompe d'aquarium, pendant 4 heures, puis tu fermes le récipient pendant 48h, tu bouches avec un morceau de sopalin bien serré pour que le CO2 puisse sortir, mais que l'air n'entre pas.
    A quoi cela va nous servir de faire cette expérience ?

    Sinon on a fait une petite expérience avec la mixture de betterave qui a fermenté une semaine et qui a la base n'était qu'un essai comme ça, mais il s'avère qu'elle nous a suffit pour cette expérience:
    On veut montrer qu'avant la fermentation, la betterave contient du glucose mais qu'après fermentation....bah yen a plus =)

    - On a mis des petits morceaux de betterave fraîchement coupée+ eau distillée+liqueur de Fehling, on chauffe le tout
    Résultats: la solution devient rouge brique => présence de glucose dans la betterave avant fermentation ( ouah le scoop !! ^^)

    - Dans un autre tube on a mis notre mixture de betterave fermentée et de la liqueur de Fehling, on chauffe le tube
    Résultats: la solution reste de même couleur (verdatre) donc le glucose présent avant la fermentation s'est transformé

    Voili voilou !!

  21. #17
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Bonjour à tous !!

    Après la fermentation d notre betterave, on a constaté une grosse couche de moisissure au dessus du liquide, était ce pour cela qu'il ne fallait pas laisser trop d'air ? Car dans notre bidon il n'y avait que 1/10 qui était rempli de notre mélange et le reste d'air.

    Je ne pense pas que ce soit terrible de distiller une solution pleine de morceaux de moisissure

    Merci de votre aide,

  22. #18
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Quand tu effectues la fermentation du sucre différentes populations de levures vont se concurrencer ; en ajouter de la levure de boulanger tu vas favoriser une population précise, qui va produire de l'alcool.
    Quand le sucre est totalement transformé les levures vont mourir rapidement, et d'autres levures vont pouvoir prendre leur place, notamment acétobacter, qui va oxyder l'éthanol en acide acétique en présence d'air : C'est pour cette raison qu'il faut empêcher l'air d'entrer (mais laisser le CO2 sortir).
    Parallèlement des populations de bactéries vont rapidement se développer et attaquer les cellules des levures.
    Et enfin des spores de moisissure, présent à la surface des betteraves, dans les récipients utilisés ou en suspension dans l'air, vont contaminer le liquide qui a un fort potentiel nutritionnel, et empoisonner levures et bactéries.

    Pour favoriser la production d'éthanol uniquement il faut :
    - Bien laver les récipients
    - Bien laver la betterave
    - Faire la fermentation avec un minimum d'air, en laissant uniquement un petit trou bouché avec du coton, ou mieu encore connecter un petit tube qui plonge dans l'eau, pour suivre le dégagement de CO2.
    - Acidifier à pH 3 à 4 pour "aider" les levures de bière, mais gêner le développement des bactéries et moisissures
    - Distiller le liquide dès qu'il n'y a plus de dégagement de CO2
    Dernière modification par invite2313209787891133 ; 10/12/2012 à 16h25.

  23. Publicité
  24. #19
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Pour favoriser la production d'éthanol uniquement il faut :
    - Bien laver les récipients
    - Bien laver la betterave
    - Faire la fermentation avec un minimum d'air, en laissant uniquement un petit trou bouché avec du coton, ou mieu encore connecter un petit tube qui plonge dans l'eau, pour suivre le dégagement de CO2.
    - Acidifier à pH 3 à 4 pour "aider" les levures de bière, mais gêner le développement des bactéries et moisissures
    - Distiller le liquide dès qu'il n'y a plus de dégagement de CO2
    En effet, on avait laissé quelques petites traces de terre en découpant la betterave, de plus, il y avait 9/10 du bidon qui était rempli d'air et on a laissé le tuyau (qui raccordait le bidon jusque dans l'eau de chaux) à l'air libre pendant quelques minutes.
    Je vais suivre tes conseils qui m'ont l'air très bon et très clairs ^^ A part acidifier, mais je ne pense pas que ce soit fondamental pour la réussite de l'expérience.

    Encore merci !!

  25. #20
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Ahhhh quelle joie de découvrir son expérience, qui après une semaine, a tellement fermenté que le bouchon de l'erlen a sauté !!

    Bon, on a rempli complètement (jusqu'au bouchon) notre erlenmeyer (de 250ml gradués) avec notre mixture de betterave.
    On a ajouté 5g de levure de bière, bien que notre technicien nous ai dit que c'était plus que suffisant pour ce volume à fermenter (on voulait que notre fermentation soit boostée à fond ^^)
    On pense qu'il y a eu quelques particules broyées de la betterave qui ont bouché le tuyau qui devait évacuer le CO2, donc le tuyau étant bouché, le CO2 a du s'accumuler et a fait sauter le bouchon.

    Et bien on ne sait pas si c'est du à ça mais le bouchon de l'erlen a sauté et une bonne moitié de la mixture est sortie avec, et puis de tte façon, notre mixture est desséchée et a été exposée à l'oxygène donc elle doit être inutilisable

    En espérant que ca serve de conseil à quelqu'un !
    Dites moi quand même si mon hypothèse vous semble totalement à côté de la plaque

  26. #21
    Nico.96

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Bon voilà, on a rendu depuis peu notre TPE et notre production finale étant un site internet, je tenais à vous donner l'adresse de celui-ci car votre aide m'a beaucoup aidé donc on va essayé d'aider les prochains visiteurs en laissant une trace de notre travail.

    Le sujet de cette discussion étant le bioéthanol à partir de betterave, voici le lien de la page consacré à notre expérience: http://restitution-tpe.e-monsite.com...xperience.html

    Voili voilou ! J'èspère que ca servira

  27. #22
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Bonjour

    Je viens de voir que tu avais posté une réponse sur ce sujet, et donc je suis allé faire un tour sur ton site.

    Globalement je trouve ça très bien présenté, mais je voudrais juste signaler quelques petites précisions :
    - L'hydrolyse du saccharose est faite lors de l'extraction par diffusion uniquement si le sucre est destiné à produire de l'éthanol ; celle ci est réalisée à l'aide d'acide sulfurique.
    - L'éthanol n'est pas véritablement purifié si il est destiné à la carburation mais juste concentré. Le méthanol et les autres composés se retrouvent tous dans le produit final.
    - La déshydratation est réalisée par tamis moléculaire en phase gazeuse, il ne s'agit pas de chaux mais de résines spécialement développées pour cette application.
    - Lors de la distillation sur Vigreux il est impossible d'observer un pallier correspondant au passage du méthanol ; ce composé ne peut pas se séparer de cette façon (il faut retraiter un alcool déjà distillé une 1ere fois, et il faut un très grand nombre de plateaux).

  28. #23
    noir_ecaille

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    On peut trouver de la levure boulangère :
    - dans certaines préparations au supermarché (ex : Alsa, Pancake)
    - auprès d'une boulangerie
    - chez un pharmacien

    A noter :
    - l'Ultralevure contient en probiotique Saccharomyces boulardii, taxonomiquement et métaboliquement proche de Saccharomyces cerevisiae.
    - optimum de température à 32 °C pour Saccharomyces cerevisiae.
    - optimum de température à 37 °C pour Saccharomyces boulardii.
    - quelques mots sur la fermentation "haute".
    - quelques mots sur la distillation d'alcool.

    Bonne chance pour la suite
    Dernière modification par noir_ecaille ; 28/02/2013 à 21h07.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  29. #24
    noir_ecaille

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Et quelques astuces :
    - sur un litre de produit à distiller, vous pouvez jeter les tout premiers centilitres, je crois.
    - pas la peine de "sécher" le produit à distiller si vous ne souhaitez pas de pollution -- à vue de nez arrêtez quand le quart s'est évaporer, au maximum le tiers mais vous aurez plus d'eau.
    - à moins que je ne me goure, il me semble qu'un ajout de sel de table (une grosse pincée généreuse) dans le ballon de distillation élèvera la température d'ébullition de l'eau, facilitant ainsi la séparation eau/alcool par distillation.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 28/02/2013 à 21h19.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  30. Publicité
  31. #25
    noir_ecaille

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Trop tard...

    Et quelques astuces :
    - sur un litre de produit à distiller, vous pouvez jeter les tout premiers centilitres, je crois. Et si le produit est épais/solide, n'hésitez surtout pas à le noyer dans de l'eau !
    - pas la peine de "sécher" le ballon de distillation si vous ne souhaitez pas de pollution -- à vue de nez arrêtez quand le quart du ballon s'est évaporer, au maximum le tiers mais vous aurez plus d'eau.
    - à moins que je ne me goure, il me semble qu'un ajout de sel de table (une grosse pincée généreuse) dans le ballon de distillation élèvera la température d'ébullition de l'eau, facilitant ainsi la séparation eau/alcool par distillation.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  32. #26
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Pour un carburant il est inutile de séparer la tête de distillation, par contre la déshydratation est indispensable car l'éthanol est dénaturé avec du sans plomb, et la moindre présence d'eau provoque une démixion.
    En ce qui concerne le sel ça ne servira à rien.

  33. #27
    noir_ecaille

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Je ne suis pas sûre sûre pour le sel mais il me semble que ça aide -- mais ça remonte à loin...

    Intuitivement j'ai même tendance à penser que l'alcool formera moins de liaisons avec NaCl qu'avec l'eau, et aussi que l'eau a plus d'affinité pour NaCl que pour l'alcool.

    Tout simplement parce que l'eau est composée de molécules de H2O, mais aussi d'ions H3O+ et OH-.

    Or la molécule d'éthanol possède seulement un moment dipolaire partiel/local, et il me semble que ce moment n'est pas aussi marqué que pour H2O -- ce qui explique aussi la miscibilité huile/alcool j'imagine. Je pense que l'alcool permet aussi à l'eau de mieux mouiller une surface, un peu comme le savon mais en beaucoup plus faible. En fait c'est peut-être parce que l'alcool "casse" un peu les liaisons entre molécule d'eau que le point d'ébullition s'en trouve abaissé. Au contraire de NaCl qui va fortement polariser le mélange localement, ce qui renforce les liaisons entre les molécules d'eau et du coup élève le seuil d'ébullition tout en abaissant le seuil de solidification. Non ? (un chimiste l'expliquerait mieux, surtout si je e trompe)

    Donc rajouter du sel modifie les affinités moléculaires du mélange, et notamment le seuil thermique des changements d'état physique.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  34. #28
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Bioéthanol à partir de Betteraves

    Il existe des exemples d'utilisation de sels en distillation extractive pour déplacer la composition des azéotropes, mais ça ne marche qu'avec des mélanges de composés polaires et apolaires.
    Ici on a 2 molécules polaires ; le diagramme d'équilibre reste absolument le même et la (très faible) modification de la température d'ébullition du mélange n'a aucun effet.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Extraction du bioéthanol à partir de pomme de terre
    Par Ant & Aud dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/12/2018, 17h30
  2. Bioéthanol moteur
    Par invite654345 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/02/2012, 19h02
  3. Actu - Percée dans la production de bioéthanol à partir de déchets agricoles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2009, 07h55
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2008, 16h56
  5. bioéthanol
    Par lesmemes dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/11/2006, 00h35