Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Le gaz du poivron



  1. #1
    atommy

    Le gaz du poivron


    ------

    Bonsoir à tou(te)s !

    Une question me trotte dans la tête à chaque fois que je vois un poivron. Google ayant du mal à me répondre (n'ayant pas trouvé la réponse sur Futura-science non plus), je la pose ici : (attention ! Elle n'a pas vraiment d'intérêt !)

    Quel est le gaz contenu dans un fruit creux comme le poivron ?

    Si l'on plonge un poivron dans une bassine d'eau, il ne se remplit pas d'eau (enfin... il me semble). Donc il est "hermétique". Ce n'est donc pas de l'air à l'intérieur...
    Ma petite idée serait qu'il s'agit de vapeur d'eau... Mais mes cours de physique et ces histoires de pression de vapeur saturante et tout et tout remontent un peu, je ne sais même pas si c'est possible.

    Ou bien, le problème réside dans le fait que je n'ai jamais vu grandir un poivron. Peut-être se ferme-t-il au dernier moment... Ou alors (je n'y connais vraiment rien en biologie des végétaux), le poivron est poreux pour les gaz ?! Bref, vous auriez une idée ?

    (je me suis posé une question similaire en épluchant une carotte un peu vieille... elle était creusée de sillons... mais remplis de quel gaz ?)

    Merci,
    Bonne soirée !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Le gaz du poivron

    D'intuition, je ne pense pas que ces gaz diffèrent grandement de l'atmosphère. En particulier parce la circulation de sève diffuse les gaz qui y sont dissouts ; puis aussi parce qu'à même température que l'environnement, il serait difficile d'avoir les mêmes comportement (dilatation, changement d'état...)... que l'atmosphère

    Je peux cependant me tromper !
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    atommy

    Re : Le gaz du poivron

    Merci beaucoup !
    Je vais pouvoir mieux dormir

    J'avais pensé que, à l'image du sang chez les animaux, la sève avait un contenu en gaz différent au niveau des feuilles (rejet de l'excès de O2 et capture de CO2) et dans le reste des cellules (consommation de CO2)... Il est temps pour moi de m'intéresser de plus près à la biologie végétale

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Le gaz du poivron

    Du calme ^^;

    Ce n'est qu'une assertion de ma part, je n'ai pas étudié le moindre poivron en laboratoire ! Qui plus est, je suis très loin d'avoir quelque compétence que ce soit en biologie végétale.

    Attendons la confirmation ou les précisions d'un vrai spécialiste du domaine
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    atommy

    Re : Le gaz du poivron


    Mais je suis calme ! ^^

    Non mais merci pour la réponse quand même... Je vais me contenter de limiter ma consommation de poivron pour mieux dormir . Puis quand je serais vieux et à la retraite (enfin... si ça existe toujours), je m'achèterais une sonde à oxygène et un hygromètre et toute sorte de gazmètres.

    Bonne soirée

  8. #6
    Loupsio

    Re : Le gaz du poivron

    Si l'on plonge un poivron dans une bassine d'eau, il ne se remplit pas d'eau (enfin... il me semble). Donc il est "hermétique". Ce n'est donc pas de l'air à l'intérieur...
    Tu base toutes ton idée de gaz sur cette imperméabilité?
    as-tu pensé à une cuticule très imperméable?
    je n'ai pas de connaissances préalables sur le poivron, mais de ce que je sais en règle général sur ce qui est végétal, je remettrai plutôt cette imperméabilitée sur le compte de la cutine et de la subérine que sur une propriétés dû a de possibles gaz

  9. Publicité
  10. #7
    fdulau

    Re : Le gaz du poivron

    Et pour ajouter à la question, y-a-t'il un changement dans les ratios isotopiques par rapport à l'atmosphére standard? (He3/He4, C12/C13 et même C14, Hydrogéne/Deutérium)

  11. #8
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Le gaz du poivron

    il n'y a aucune raison. Pourquoi cette question ?
    La vie trouve toujours un chemin

  12. #9
    fdulau

    Re : Le gaz du poivron

    Par example: si le CO2 est constamment renouvelé dans le poivron, il n'y aura pas de différence C14/C12 mais si le CO2 est stagnant depuis la création de la cavité, le ratio de C14 va diminuer.
    Pour l'argon, un sol riche en potassium pourrait changer le contenu de l'Ar40 (plus que l'atmosphére, puisque assimilé par la plante)
    Et de manière générique il pourrait y avoir une augmentation des isotopes légers par la plus grande vitesse de perméation.

    Voilà une liste simple des possibles mécanismes sous-jacents à la question du ratio des isotopes

Discussions similaires

  1. Définition - Poivron
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2010, 23h05
  2. Wallpaper - Fraise, citron vert, poivron jaune
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2010, 23h16
  3. [Thermique] Chauffe-eau gaz Cointra Addax au Gaz : débit + problème ECS.
    Par guyom_62 dans le forum Dépannage
    Réponses: 14
    Dernier message: 26/04/2009, 21h21
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 18/02/2009, 20h54
  5. [Thermique] Démarrer une chaudière au gaz dans un logement neuf...sans le gaz!
    Par Gayl dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/04/2008, 15h59
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.