Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Pharmacocinétique et ASC



  1. #1
    Came31

    Pharmacocinétique et ASC


    ------

    Bonjour,

    Je ne parviens pas à comprendre l'interêt en pharmacocinétique de mesurer l'aire sous la courbe des concentrations
    Et ce que je comprend encore moins, c'est comment on peut en déduire la biodisponibilité ou la clairance (en bref, je ne vois pas d'ou provient cete formule=> CL=Dose/ASC même si tout est bon dans l'homogéinéité de la formule)
    Par exemple, je ne vois pas comment résoudre un exo de ce type : Lors de l’administration intraveineuse de 100 mg d’un médicament à un individu, l’ASC a été de 350 mg.h/L. Apres administration orale du médicament au même individu à la dose de 200 mg, l’ASC a été de 175 mg.h/L. Quel est le coefficient de biodisponibilité par voie orale de ce médicament ?
    Je ne saisis pas à quoi correspond ce "350 mg.h/L" ...
    Sans me donner tout le raisonnement, est-ce que quelqu'un pourrait guider ma compréhension ? Le but étant que je saisisse la logique (si ce n'est pas trop demander ).
    Merci d'avance !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Came31

    Re : Pharmacocinétique et ASC

    Pour être plus précise, à quoi correspond concrètement l'ASC ? Si j'arrive à me le représenter, j'imagine que j'aurais plus de chance de comprendre le reste ^^

  4. #3
    Mika-El

    Re : Pharmacocinétique et ASC

    Citation Envoyé par Came31 Voir le message
    Pour être plus précise, à quoi correspond concrètement l'ASC ? Si j'arrive à me le représenter, j'imagine que j'aurais plus de chance de comprendre le reste ^^
    Le ASC c'est quoi concrètement?
    Bah, rien, désolé.

    C'est juste la surface qui est sous cette courbe.
    http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=...,r:8,s:0,i:106

    C'est vachement utile l'aire sous la courbe car cela permet d'étudier la toxicité sur les organes.
    Imagine qu'on n'étudie que la concentration maximale qui est atteint sur les organes.
    C'est un paramètre fichtrement pourri : quand bien même on a des très grosses concentrations, si c'est très court, ce n'est pas bien grave.

    Imagine des concentrations pas bien grosses mais pendant très longtemps.
    C'est vachement plus toxique.

    La relation que tu nous donnes (concernant la clairance) permet de relier l'aire sous la courbe (c'est-à-dire la "somme" des concentrations au cours du temps même si ce n'est pas tout à fait exact étant donné que si c'était strictement le cas, cette somme serait infinie) avec la clairance et avec la concentration en médiament dans le sang (lors d'administration par voie injectable).

    C'est logique je trouve d'être capable de relier tout cela.

    Au fur et à mesure du temps, la concentration diminue.
    Au fur et à mesure du temps, la clairance diminue.
    L'aire sous la courbe est là pour nous dire à quelle vitesse est-ce que ça diminue finalement.



    La biodisponibilité c'est le rapport des aires sous la courbe :
    ici, on a BD = 175 / (350x2)
    On multiplie 350 par 2 car la dose injectée est 2fois plus faible que la dose avalée

  5. #4
    Came31

    Re : Pharmacocinétique et ASC

    C'est vachement utile l'aire sous la courbe car cela permet d'étudier la toxicité sur les organes.
    Imagine qu'on n'étudie que la concentration maximale qui est atteint sur les organes.
    C'est un paramètre fichtrement pourri : quand bien même on a des très grosses concentrations, si c'est très court, ce n'est pas bien grave.
    Je vois exactement, merci !
    Au fur et à mesure du temps, la concentration diminue.
    Au fur et à mesure du temps, la clairance diminue.
    Mais la clairance ne diminue pas, non ? C'est bien pour ça que la vitesse d'élimination décroît, je me trompe ?
    La biodisponibilité c'est le rapport des aires sous la courbe :
    ici, on a BD = 175 / (350x2)
    Ah d'accord je viens de comprendre ! Merci

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Came31

    Re : Pharmacocinétique et ASC

    En fait est-ce qu'il y aurait une démonstration de la formule CL=Dose/ASC j'ai beau la tourner dans tous les sens, je ne vois pas Et je fais une espèce de blocage quand je comprend pas...
    Dans mon cours c'est trés simple, on part de dQ/dt=-CLxC(t) pour arriver à "intégrale de 0 a l'infini de CLxCxdt= Integrale de dQ" et puis là il y a 3 points de suspension (je n'exagère rien, c'est exactement comme ça) pour arriver comme par magie à CL=Dose/ASC !
    M'enfin j'ai comme l'impression qu'on a sauté une étape...Pourquoi la dose apparaît dans l'équation ?
    Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer ?
    Merci d'avance !

Discussions similaires

  1. [Exercice] Pharmacocinétique Help ^^
    Par pandidou dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/11/2011, 17h47
  2. [Divers] pharmacocinétique
    Par ta7founa dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/05/2009, 17h50
  3. pharmacocinétique
    Par spider red dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/01/2009, 23h25
  4. Réglage d'une monture equatoriale (asc. droite)
    Par Johnny-5 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 22
    Dernier message: 19/08/2008, 22h55
  5. [Divers] pharmacocinétique
    Par koloa dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/12/2007, 00h04
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.