Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Inspiration



  1. #1
    Upium666

    Inspiration


    ------

    Bonjour à tous et à toutes !

    Je me demande comment, de tout l'air qui arrive au niveau des alvéoles pulmonaires, ces dernières arrivent à "identifier" le dioxygène parmi les autres composants de l'air et le fait rentrer dans le sang

    Merci de me répondre (^_^)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Loupsio

    Re : Inspiration

    Comme dans beaucoup de reconnaissance moléculaire la forme et la taille sont en première ligne
    mais elles ne "l'identifient" pas, pas au sens ou on l'entend comme lorsqu'il y a une reconnaissance qui permet un travail (exemple fixation d'une molécule sur un recepteur qui reconnait cette molécule et active des processus)
    elle se contente de diffuser a travers la paroi

  4. #3
    Upium666

    Re : Inspiration

    D'accord
    Il n'y aurait pas de sortes de filtres ? Parce que le CO2 est plus volumineux et plus gros que le O2 ...

  5. #4
    Loupsio

    Re : Inspiration

    Le CO2 peut aussi passer de toute façon, c'est d'ailleurs ce qu'il se passe en sens inverse,
    le CO2 va du sang vers l'alveole,
    ils diffusent tout deux selon leur gradient de pression partielle (P(O2) et P(CO2) )

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    noir_ecaille

    Re : Inspiration

    Tout ça c'est question de diffusion en fonction de la pression partielle des gaz.
    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Quant au transport du dioxyde de carbone (CO2) ou du dioxygène (O2), il est passif :
    - ce sont des gaz dissous dans l'eau (du plasma sanguin).
    - ces gaz sont "à l'équilibre" : c'est toujours la même quantité qui se dissout ou s'extrait (= redevient un gaz atmosphérique), proportionnellement à la pression atmosphérique.
    - quand nos cellules consomment du O2, ça crée une lacune, donc de la place pour de nouvelle molécules de O2 -- ce qui va pomper le O2 atmosphérique.
    - quand nos cellules produisent du CO2, ça crée un surplus -- ce qui va expulser le CO2 sanguin dans l'atmosphère.
    - les hèmes vont se lier à l'un et l'autre des gaz (c'est le plus concentré qui l'emporte), ce qui accroît la lacune de transport passif de l'eau du plasma sanguin (un CO2 ou un O2 de lié, est un CO2 ou un O2 de moins dans l'eau du sang).
    - les muqueuses sont des surfaces privilégiées pour échanger les gaz (mais ce ne sont pas les seules à disposition) parce qu'elles sont ... mouillées ! Les poumons contiennent la plus grande surface mouillée en interaction avec l'air -- ce qui en fait d'excellentes "pompes à gaz" passives pour le corps.
    La pression partielle d'un gaz, c'est comme l'osmolarité en quelque sorte
    Dernière modification par noir_ecaille ; 22/04/2013 à 21h14.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. Inspiration ...
    Par dark_globule dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/11/2012, 21h56
  2. expiration - inspiration
    Par delnay dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/12/2011, 15h33
  3. inspiration
    Par trokmoitok dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2005, 13h22
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.