Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Génome humain



  1. #1
    grace27

    Génome humain


    ------

    Bonsoir, j'espère que vous vous portez bien, alors j'ai un petit soucis.
    On a tous les mêmes gênes mais des phénotypes différents; ces gênes peuvent s'exprimer sous d'autres versions les allèles . Bon ce que je comprends pas c'est :
    1) Comment sont répartis les gènes et leurs allèles sur un chromosome.
    2) Si on a les mêmes gênes pourquoi l'information génétique est différente si un gène est l'expression de l'ADN codant pour l'expression d'une protéine mais qu'on a pas tous le même ADN ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    biseibutsu

    Re : Génome humain

    Bonjour,

    On me confirmera ou m'infirmera, mais je ne pense pas qu'il y ai une organisation des gènes sur le chromosome (en tout cas, pas en vu linéaire).
    Pour la seconde question, la réponse est la régulation de la transcription. L'ADN humain possède quelque 20-25000 gènes. Ils ne sont pas exprimé en permanence ensemble dans une cellule au même moment (heureusement), mais certain sets de gènes vont être activés, produire la/les protéine(s) voulue(s), puis inactivés, avec des cycles (ou pas).
    On peut identifier trois types différents de contrôle de l'expression d'une protéine :
    l'épigénétique, c'est à dire le positionnement du gène dans le noyau. Si celui ci est dans une zone condensé de l'ADN à la périphérie du noyau par exemple, sa probabilité d'expression sera beaucoup plus faible que celle d'un gène à proximité d'un centre de transcription dans les environs immédiats du nucléole.
    le promoteur. On va dire qu'il dicte la fréquence de transcription de son gène. Un promoteur fort typique est viral (CMV). Il y a une très grande variété de promoteurs, avec des conditions d'activation parfois différentes.
    les miRNA. Ce sont de petits ARN qui sont capable d'éteindre l'expression d'un gène en détruisant les ARNm de ce gène.

    J'en oubli probablement, mais ce sont les deux premiers sont les principaux mécanismes de régulation de l'expression des gènes. Le troisième est plus récent, et permettrai de réguler l'expression d'environ 60% des gènes chez l'Homme.

    PS : tout les liens proviennent du wiki français. Cependant, si tu n'as pas de problème pour lire l'anglais, va sur les pages anglaises. Les articles sont plus complets et didactiques.
    微生物

  4. #3
    toothpick-charlie

    Re : Génome humain

    Citation Envoyé par grace27 Voir le message
    On a tous les mêmes gênes(...)
    c'est là que le bât blesse. On n'a pas tous exactement les mêmes gènes, ni même le même nombre de gènes (par exemple les femmes en ont plus que les hommes, les trisomiques ont tout un chromosome en plus, etc)

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Génome humain

    Ou plutôt on n'a pas les même versions de gènes (=allèle). Déjà on n'a qu'un allèle par chromosome en temps normal, d'où appariement homologue au moment de la mitose. Le cas des trisomies, monosomies et affiliés n'implique pas une différence de gènes : seulement du nombre/pool de versions dont dispose la cellule et par extension le tissu voire l'individu

    En temps normal et de façon simpliste, hors lignée germinale, les cellules d'un individu diploïde possèdent 2n chromosomes -- soit (par implication) deux versions/allèles de chaque gène. À cela s'ajoute l'expression génétique, qui peut exprimer les deux allèles ou un seul des deux selon le gène considéré. En titillant un peu l'exactitude, il y a aussi le cas où on ne constate pas d'expression du tout pour les deux allèles d'un gène en fonction des tissus/cellules considéré(e)s.

    Côté répartition au sein d'une population d'individus...
    À l'échelle d'une famille, les parents (chacun ayant deux allèles d'un gène lambda) vont chacun donner un allèle à leur progéniture commune. Il se peut que les parents possèdent à eux deux jusqu'à quatre allèles différents pour ce seul gène lambda, soit 2 x 2 = 4 possibilités de combinaison pour la descendance. Mais si on considère leurs petits-enfants, et que la famille d'en face possèderait (elle aussi) quatre versions distinctes encore une fois différentes de celles de notre couple de départ, cela donne statistiquement jusqu'à seize combinaisons possibles. Sachant qu'on a 30 000 gènes identifiés...


    Bon ces versions peuvent très peu ou beaucoup varier. Il y a aussi l'épigénétique à prendre en compte. Et une part de hasard/chaos. Un individu, ce serait à la louche 20% de légos et 80% d'histoire.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 21/11/2013 à 20h30.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. #5
    grace27

    Re : Génome humain

    MERCI beaucoup je comprends mieux, mais les gènes sont placés justes où ? puisque c'est à partir de l'ADN qu'on a des chromosomes et

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Génome humain

    Ça dépend du gène et de l'espèce
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité
  10. #7
    camulus

    Re : Génome humain

    Salut,
    (Je suis tout nouveau sur le forum)

    La question que tu poses là est très intéressante. Il faut tout d'abord définir ce qu'est un gène. Ce qui est loin d'être une tâche facile. Sa définition fait encore débat. Tu pourras demander à plusieurs scientifiques, ils te donneront chacun une réponse différente. Mais pour répondre à ta question, on peu voir les gènes comme des portions même d'ADN, répartit tout le long de cette molécule (se chevauchant, se confondant etc). Imagine toi une séquence d'ADN, celle-ci forment un ou plusieurs gènes. Cette séquence n'est qu'une portion de ta molécule d'ADN (séquence totale). La molécule d'ADN est alors enroulée autour de nucléosomes (et surenroulé par la suite) et plus ou moins condensée. Donc pour faire simple: Chromosome=ADN Supercondensé=totalité des gènes (du chromosome).

    Pour répondre à ta question: "Si on a les mêmes gênes pourquoi l'information génétique est différente si un gène est l'expression de l'ADN codant pour l'expression d'une protéine mais qu'on a pas tous le même ADN ?"

    1)Nous avons les mêmes gènes: attention, chez deux individu, pour deux gènes ayant la même fonction, ils ont des structure similaire (ce qui nous permet de les classer en famille de gènes ) mais ils ne sont pas en tous points identiques. De plus ils peuvent varier d'un individu à l'autre par leur nombre de copie dans le génome (CNV=copy number variation). On compte aussi un certains nombre d'éléments répétés dans le génome qui varient d'un individu à l'autre, par exemple les SNIPs

    2) Un gène code pour une protéine: il s'agit là d'une vision très restreinte, en réalité, c'est un système très dynamique, un même gène peut coder pour une ou plusieurs protéines (de fonctions similaires le plus souvent) de plus, la quasi totalité du génome est transcrite (adieu génome poubelle). Certains gènes sont donc dédier à la "production" de petits ARN (tRNA) et d'éléments régulateur comme les miRNA, snoRNA etc. Ce qui m'amène au troisième et dernier point.

    3) C'est la manière dont est régulé le génome qui explique en grande partie la variabilité phénotypique malgré des génome relativement similaire, comme l'a fait (à juste titre) remarquer biseibutsu.

    Le génome est régulé:

    _Génétiquement via les promoteurs et protéines qui leurs sont associés (facteurs de transcription (activateur/represseur).
    _Epigénétiquement (à mon sens: le principale) via des modifications chimique de l'ADN (méthylation des cytosine) et en jouant sur la compaction de l'ADN (si un gène a se trouve dans une région très compacte, il sera incapable d'être exprimé) cela passe par des mécanismes de modification post-traductionnel des histones. Sans oublier les régulations post transcriptionnelle via miRNA etc.

    Par exemples, ces régulations (aussi bien génétique qu'épigénétique) sont mises en place en réponse à un environnement cellulaire: inflammation par exemple, au devenir cellulaire (différenciation) et plus généralement au mode de vie de l'individu (régime alimentaire par exemple).

    Il y a encore plein de mode de régulation à découvrir: tout reste à faire à bon entendeur

    En esperant avoir répondu à tes questions.

    Camu

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Génome humain

    Citation Envoyé par camulus Voir le message
    Salut,
    (Je suis tout nouveau sur le forum)
    En tout cas, bienvenue sur ces forums
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    camulus

    Re : Génome humain

    Merci bien

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Organisation du génome humain
    Par Nexus75 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2013, 21h20
  2. [Génétique] La différence entre le génome humain et le génome du chimpanzé
    Par thome dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/12/2009, 20h04
  3. Le génome humain est terminé !
    Par Yoyo dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 26
    Dernier message: 27/04/2007, 11h42
  4. le génome humain
    Par lola121 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/09/2006, 19h12
  5. sequencage du genome humain
    Par mag dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 19/04/2005, 14h59