Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Faut-il développer un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?



  1. #1
    LeTulipe

    Faut-il développer un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?

    Bonjour,

    Je suis en L3 Biologie et dans une option, nous avons à traiter le sujet suivant :
    "faut-il mettre en place le développement d'un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?
    Nous devons trancher et choisir clairement entre oui ou non
    Sachant que tous les aspects de la question sont à prendre en compte, notamment économique.
    Nous sommes donc à la recherche de votre avis sur la question si vous pouvez nous aider.

    Merci d'avance

    -----


  2. #2
    biseibutsu

    Re : Faut-il développer un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?

    Bonjour,

    Euh, ce ne serai pas plutôt afin de protéger le foetus, via la mère?

    Issu du wiki :
    Contamination au premier trimestre : avant 16 semaines
    C'est surtout au premier trimestre et avant 10 semaines d'aménorrhée que les risques sont importants. Dans ce cas le risque est faible mais les conséquences d'une contamination sont particulièrement graves : elles peuvent notamment entraîner la mort in utero ou dans les mois qui suivent la naissance, ou bien provoquer des retards psychomoteurs graves, liés à l'action du parasite sur la formation du système nerveux central (modifications de l'aspect et du volume du crâne, par des calcifications intracrâniennes caractéristiques de la toxoplasmose congénitale, hydrocéphalie, microcéphalie, dilatation ventriculaire). Au niveau neurologique, on peut constater des convulsions, de l'hypertonie ou de l'hypotonie, une modification des réflexes, des troubles végétatifs ou encore des troubles oculaires (dans 80 % des cas, une choriorétinite pigmentaire).
    Contamination au second trimestre : entre 16 et 28 semaines
    Une atteinte cérébrale est toujours possible mais plus rare. On ne retrouve pas, au cours de la surveillance échographique, des dilatations ventriculaires lorsque la séroconversion survient après 24 semaines. Cependant on retrouve des calcifications intracrâniennes et une choriorétinite.
    Contamination au dernier trimestre : après 28 semaines
    Le risque est essentiellement ophtalmologique : choriorétinite pigmentaire (atteinte des pigments de la rétine). Ce risque persiste pendant plusieurs années, imposant une surveillance longue des enfants concernés. Les lésions oculaires sont généralement faciles à reconnaître mais il existe des formes cliniques qui peuvent égarer le diagnostic. Classiquement, on découvre une lésion jaunâtre qui peut être paramaculaire ou parapapillaire, et cette anomalie va évoluer vers une cicatrisation pigmentée.
    La France a mis en place une politique systématique unique du dépistage de la toxoplasmose chez la femme enceinte , et un suivi au cas où elle est séro-négative. Ce qui a permis de générer de nombreuses données, qui permettent de voir que les séroconversions en cours de grossesse diminue.
    Après, la toxoplasmose est causée par une sal**** de parasite, toxoplasma gondii. Et il est plus difficile de créer un vaccin contre des parasites. Ce qui signifie donc de longues années de recherche, soit un cout important.
    Enfin, il faut ensuite voir l'impact de la toxoplasmose. Même s'il infecte une grande partie de la population, il est généralement asymptomatique. Le plus grand danger vient pour les fœtus (précisé plus haut) et les malades au stades SIDA. Et pour les cas des fœtus, la surveillance de la séroconversion de la mère permet de diminuer encore plus les risques pour le nouveau né. Sans parler du faible taux de séroconversion en cours de grossesse (13.2/1000 en 1995).
    Pour moi, la réponse est non. Une bonne communication de la part du médecin (traitant et/ou gynéco) et une prise en compte par la population (ce qui est déjà en partie le cas) peut permettre de diminuer encore les infections lors de la grossesse (qui sont les plus dangereuses). Il n'y a donc pas de réel avantage au développement de ce vaccin (surtout économique).
    微生物

  3. #3
    toothpick-charlie

    Re : Faut-il développer un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?

    l'infection chronique par T gondii est asymptomatique en apparence seulement. Plusieurs études ont montré un lien entre cette infection et la schizophrénie, les accidents de la route et même certains cancers. Donc oui, un vaccin serait utile.

  4. #4
    biseibutsu

    Re : Faut-il développer un vaccin contre la toxoplasmose afin de vacciner les nouveaux nés?

    Ouh, je n'avais pas remarqué.
    La toxo est plus connue pour ses effets sur le foetus.
    Je n'avais pas entendu parler de ses autres effets...
    Cette revue, de début 2013, Toxoplasma gondii infection and behaviour – location, location, location? détaille bien les effets de ce parasite sur le cerveau (humain et souris).
    Ce qui change ma réponse, bien sur . Le développement d'un vaccin semble nécessaire. Même si comme je l'ai dit plus haut, cela risque d'être difficile car la réponse immunitaire à T gondii peut affecter les neurotransmissions (afin de permettre au parasite de former un kyste...).
    微生物

Discussions similaires

  1. doit-je me faire vacciner contre la grippe A?
    Par helium0xFF dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/12/2009, 20h52
  2. QR - Quelle prévention contre la toxoplasmose*?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2009, 23h16
  3. Actu - Faut-il vraiment vacciner Bébé ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 38
    Dernier message: 08/06/2009, 22h07
  4. pourquoi vacciner contre h5n1?
    Par florian du 59 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/02/2006, 11h37