Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Quel avenir pour la biologie cellulaire ?



  1. #1
    blisax

    Quel avenir pour la biologie cellulaire ?


    ------

    Bonjour,
    Je pose la question de façon très naïve donc ne m'en voulait pas si je dit quelque chose d'impertinent, mais je me demandais concrètement où en était la biologie cellulaire aujourd'hui et qu'est ce qui n'a pas été encore découvert ?
    On entend souvent parler des mystères des trous noirs en astrophysique, ou les recherches sur le boson de Higgs en physique des particules mais qu'en est t-il de la biologie cellulaire ?
    Est ce que aujourd'hui on comprend la cellule et il ne reste plus vraiment de question sans réponse de la même façon que la physique classique "n'avançait" plus vraiment au XIX siècle avant l'apparition de la physique quantique ?
    En effet les organites cellulaires ont été découvert, on connait le fonctionnement des protéines, alors reste t-il encore de beaux jours a la biologie cellulaire ? Quel avenir a t-elle ?

    Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    biseibutsu

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    Bonjour,

    En effet, question très naïve

    Comme vous le dites, les organites cellulaires et leur fonctions ont été découvertes et explorées.
    Cependant, pour ce qui est des protéines, on ne les connait pas toute. Certaines sont présentes en si peu d'exemplaire que l'on ne peut pas les étudier directement. Comme exemple, c'est comme si l'on disait que l'on connait et que l'on a recensé toute les espèces d'insectes et de grenouille de la foret amazonienne. Cela prends énormément de temps.
    Je rajouterai en plus que le fonctionnement d'une cellule est extrêmement complexe, et que les interactions entre protéines et les autres composants de la cellule le sont encore plus. Or pour comprendre complètement la cellule, il faut aussi comprendre ses interactions.

    Il reste donc du travaille (et beaucoup) Heureusement pour les chercheurs de mon type
    Et puis, lorsque l'on aura découvert tout ce qui est possible, on trouvera un autre topic à rechercher, pas de problèmes

    Je finis sur un exemple :
    Le virus de l'AAV (Adeno-Assiciated Virus) est un virus qui a été découvert comme contaminant dans les préparation d'Adénovirus réalisé en labo (dans les années 70). Ce virus est un des plus petit connu (20nm de diamètre, 10 fois plus petit que l'Adénovirus) et est non pathogène pour l'Homme (ou toute les autres espèces qu'il peut infecter). Vu sa petite taille, la quantité d'ADN qu'il peut transporter d'une cellule à l'autre dans sa capside (ultra-résistante) est toute petite : environ 4500 nucléotides (simple brin, cela prends moins de place). Cet ADN a été séquencé très rapidement, et deux gènes codants pour 7 protéines (merci l'épissage) ont été identifiés, puis confirmé par visualisation de ces protéines. L'AAV est très étudié depuis le milieu des années 80 car c'est un "candidat potentiel pour la thérapie génique". Et puis, en 2010, trente ans après la découverte et le séquençage de ce virus, qui est étudié tout les jours, la surprise! Une équipe de recherche a découvert une protéine inconnue sur ces 4500 nucléotides! Ils l'ont identifié, trouvé son rôle, et cela leur a valu un beau papier.
    Pour ceux que ça intéresserai : http://en.wikipedia.org/wiki/Adeno-associated_virus
    微生物

  4. #3
    Guillaume69

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    Bonjour,

    Oui, il y a beaucoup de questions sans réponses.
    En fait, en biologie, on peut s'intéresser à un phénomène à différentes échelles, avec différentes approches et différents concepts. Or, il y a de très nombreux phénomènes que l'on ne comprends pas, et qu'on peut étudier de très nombreuses manières différentes... D'autant plus que les approches technologiques changent rapidement et permettent de répondre à des questions que l'on n'imaginait même pas avant.

    Prenons un exemple : le cytosquelette est décrit depuis longtemps. On peut donc dire que le cytosquelette sert à la navigation de protéines, à la migration cellulaire, à la formation d'un fuseau de division.
    Oui mais, maintenant on sait que des cellules souches sont capables de donner soit une cellule identique (souche) et une cellule différenciée ... Ou bien deux cellules souches...
    Comment on passe de l'un à l'autre ? Est-ce que ce serait-dû à l'inégales répartitions des protéines dans le cytoplasme ? Quelles protéines ? Comment le cytosquelette s'organise pour créer cette polarité : en permettant à des molécules de se déplacer, en changeant le fuseau de division pour ré-organiser les protéines différemment au sein du cytoplasme ? Quels facteurs extérieurs controlent ça ? Dans le cas de cancer avec des cellules dites "cellules souches cancéreuses", est-ce qu'on aurait un mécanisme de ce type ? ...
    Sans avoir découvert de nouvel organite ou de nouvelle structure, tu vois bien qu'on peut mobiliser des concepts passés pour comprendre de nouvelles choses, et dans différents contextes.

    Et surtout, on peut y répondre grâce à des techniques qui n'existaient pas avant.
    Aujourd'hui on peut visualiser les cellules (et des protéines marquées) en temps réel, les filmer, pas seulement in vitro, mais également au sein d'un tissu, voire d'un organisme. Quand on s'intéresse à de la migration cellulaire, des déplacements de protéines, de la réorganisation de cytosquelette, c'est essentiel. Cela permet aussi d'observer des choses jamais vue sur un cliché immobile.
    La biologie cellulaire se rapproche aussi beaucoup de la biophysique, qui a développé des techniques qui permettent de contrôler l'environnement cellulaire finement : par exemple, en plaçant des cellules immunitaires de souris dans un microtube de diamètre comparable à un capillaire sanguin, une équipe s'est rendue compte il y a quelques années qu'elles avaient un mode de migration très particulier jamais observé avant sur des boites de Petri toutes plates.

    J'espère que ça répond un peu à ta question

  5. #4
    blisax

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    Merci pour toutes ces réponses, si vous avez d'autres exemples n’hésiter pas

  6. #5
    TanguyE

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    Bonjour,

    Un très bon exemple sur le sujet, c'est la récente publication dans Nature sur la conversion de cellules somatiques en cellules souches par un "simple" bain d'acide: voir ici ou encore .

    Un autre qui me vient à l'esprit et qui n'a pas forcément été bien vulgarisé (mais ceci est un autre débat), c'est la découverte de séquences régulatrices au sein de séquences codantes de l'ADN. Une recherche avec les mots clés "hidden code DNA" devrait donner un bon aperçu.

    Et une fois qu'on aura tout découvert tout ce qu'il se passe à l'intérieur de la cellule, il restera encore tout l'interactome à étudier... Donc il reste encore un peu de marge en termes d'avenir

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    biseibutsu

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    TanguyE m'a pris mon exemple

    L'article que tu cites à fait un tapage médiatique au Japon, un truc de folie (Je bosse pour RIKEN, le même organisme de recherche que la chercheuse qui a fait la découverte -mais pas dans la même ville, Kobe-Osaka ya 50km )

    L'étape suivante après l'étude des interactomes sera la création d'une vie complexe de manière synthétique.
    Craig Venter a déjà commencer (avec une bactérie). Même si pour moi, il a un peu "triché", le résultat est convaincant : http://www.theguardian.com/science/2...etic-life-form avec l'article de vulgarisation sur le même sujet du Monde http://www.lemonde.fr/planete/articl...1097_3244.html
    微生物

  9. Publicité
  10. #7
    blisax

    Re : Quel avenir pour la biologie cellulaire ?

    Merci beaucoup pour toutes ces réponses, vous avez parfaitement répondus a ma question.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 20/11/2009, 10h43
  2. Quel avenir pour les scientifiques ?
    Par t0yt0y dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 56
    Dernier message: 03/04/2008, 14h20
  3. quel avenir pour la mécatronique?
    Par fouga dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/08/2006, 09h43
  4. quel avenir pour la philo ?
    Par mahorais dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 36
    Dernier message: 01/08/2006, 23h11
  5. Quel avenir pour les alpes ??!!
    Par sosso1500 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2005, 20h23