Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

génétique lapin papillon



  1. #1
    mido2

    génétique lapin papillon


    ------

    Avec un couple de lapin papillon noirs et blancs j'ai obtenu en première génération 2 lapins noirs
    4 lapins standards "papillon"
    4 lapins "papillon" trop blancs pour être reconnus

    Que peut-on en déduire au niveau des gènes:est-ce que le gène de couleur noir est reccessif
    est-ce que le gène "panaché" est dominant
    Est-ce que le hasard seul ,a donné ces résultats et que la prochaine portée sera différente et que de toutes façons mes lapins ne sont pas de race pure.

    En troisième génération après le mariage du grand père noir et blanc et de sa petite fille noire je n'ai obtenu que des noirs.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bzh_nicolas

    Re : génétique lapin papillon

    La politique du forum est de ne pas faire les devoirs scolaire à la place des personnes.
    En plus il faudrait déplacer le message dans le forum biologie plutôt qu'identification. Là bas des gens pourront t'aider si tu montres ce que tu as déjà fait.

  4. #3
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    J'ai 71 ans, il y a longtemps que je n'ai plus de devoir scolaire
    merci tout de même.

  5. #4
    cherallier

    Re : génétique lapin papillon

    Bonjour Mido2
    Ne s'agissant pas de lapins de race et provenant sans doute de multiples croisements déjà , la fréquence des couleurs de naissances est sujette à une grosse part de hasard pour ce qui est de la couleur. Il faudrait recroiser les mêmes couleurs pour les "stabiliser" et parler de gênes dominants ou récessifs.

  6. #5
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    Merci cherallier,
    Le standard des couleurs est stabilisé, les taches noires sont définies dans le standard de la race, mais d'aprés mes conclusions inexpertes je dois dire, les résultats
    sont aléatoires.Il parait à ce propos que des vaches clonées ont le même nombre de taches mais pas forcement de la même taille.
    Ce qui est stable dans cette "race" c'est le standard, mais les descendants d'un couple standard ne le sont pas à 100% et ce depuis des générations.
    pour moi cela veut peut être dire que les parents ne sont pas purs et donc pas homozygote.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bzh_nicolas

    Re : génétique lapin papillon

    Désolé pour le jugement un peu rapide, mais cela ressemblait drôlement à un énoncé d'exercice de SVT de lycée.

    En parcourant un certain nombre d'articles sur cette race de lapin, il ressort que, si le standard de la race est clairement établit, elle ne semble pas très stable génétiquement.
    Les éleveurs semblent faire un gros travail de sélection sur les lapereaux afin d'éliminer ceux qui ne correspondent pas aux standards des cheptels de reproducteurs. Si le travail de sélection est aussi important, cela ne doit pas se résumer à un simple problème de gène dominant/récessif. Plusieurs gènes différents doivent être impliqués, sinon la sélection aurait déjà été faite (ou en tout cas la race aurait été stabilisée).

  9. Publicité
  10. #7
    noir_ecaille

    Re : génétique lapin papillon

    Stabilisé, pas forcément s'il s'agit d'un standard dominant mais délétère en cas d'homozygote -- ça c'est pour la généralité.

    Le cas de nos lapins demanderait d'investiguer les gènes ou les loci impliqués dans la pigmentation du pelage. Il y a cependant fort à parier que bzh_nicolas soit dans le vrai, et j'ajoute ma pièce en supputant :
    - soit qu'il s'agit d'une codominance allélique et manque de pot, il vaudrait alors mieux croiser ensembles des homozygotes de chacune dé variétés nécessaires à l'obtention du standard -- on fait la même chose chez les maïs qu'on castre pour les croiser avec une variété père et ainsi obtenir des grains plus gros.
    - soit il s'agit d'un allèle dominant mais dont l'homozygotisme est délétère voire fatal aux foetus de lapin (peu probable ici).
    - soit il s'agit d'un ensemble de loci situés sur des chromosomes non appariés, auxquel cas ça peut être coton pour stabiliser les lignées.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 24/05/2014 à 22h59.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #8
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    D'après S Boucher (Federation cuniculture)un des gènes du Lapin papillon serait En/en , il ne serait donc pas homozygote, donc pas de pure race: ce qui expliquerait les résultats d'accouplements aussi aléatoires.
    Résultat d'accouplements maison:
    papillon standard + papillon standard: 4 standards , 4 chaplin en/en , 2 noirs.
    papillon standard + noirs(femelle issue d'un premier accouplement de standard) :7 noirs.

  12. #9
    noir_ecaille

    Re : génétique lapin papillon

    Donc c'est possiblement une codominance allélique.

    Y'a plus qu'à choisir des parents En/En et en/en pour essayer voir.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  13. #10
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    Merci noir-ecaille pour ta proposition d'accoupler un EN/EN (chaplin)avec un en/en (noir), l'ennui est que le EN/EN est létal et a une espérance de vie limitée.

  14. #11
    Pellia

    Re : génétique lapin papillon

    Bonsoir,
    Le lapin papillon n’est pas un hybride pur, si c’était une plante je le classerai dans les nothosubsp.
    Pour comprendre facilement il faudrait trouver en ligne une explication schématique sur les phénomènes de dysgénésie chez les hybrides de la Drosophile. Il y a eu beaucoup d’études sur cette mouche qui se reproduit plus vite que le lapin. C’est souvent que j’ai recours à la dysgénésie de la Drosophile pour décrire les variations possibles chez des plantes d’hybrides. Pour le lapin ou les oies c’est idem.
    Pour le lapin papillon je le classe dans la reproduction du type aléatoire alors que l’on maîtrise le fauve de Bourgogne.

  15. #12
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    Citation Envoyé par Pellia Voir le message
    Bonsoir, Pour le lapin papillon je le classe dans la reproduction du type aléatoire alors que l’on maîtrise le fauve de Bourgogne.
    père.JPG

    Pour la génétique du lapin papillon je crois avoir une réponse: Celui ci n'est pas homozygote et aurait donc deux allèles différentes En/en ce qui entraine effectivement
    des résultats aléatoires d'accouplement, soit trois résultats possibles .

    1 En/en papillon standard correspondant aux critères de sélection requis.(raie dorsale, museau papillon, tache de l'œil, sous tache de l'œil, taches sur les flancs minimum trois)

    2 En/En papillon unicolore

    3 en/en papillon dit "Chaplin" qui ne correspond pas au standard (les taches ne correspondent pas au standard, ils sont trop blancs)

    Le fauve de bourgogne doit être une race pure ce qui n'est pas le cas du papillon. Cependant en croisant un papillon et un panache on peut retrouver les caractéristiques apparentes d'un papillon
    .

  16. Publicité
  17. #13
    Pellia

    Re : génétique lapin papillon

    Bonsoir,
    C’est un peu loin dans les souvenirs. La réponse avait été donnée suite à une visite chez un éleveur de Papillon. Nous avions été surpris de voir des Papillons blanc, noir, noir et blanc et blanc et noir. Pour les concours il y a des critères bien précis à respecter. Conclusion une grande majorité ne pourra pas faire les concours. Il ne faut pas penser qu’un mâle et une femelle type auront des enfants type parfait, c’est pochette surprise (aléatoire.) c’est un concours un peu marginal en comparaison avec le Fauve de Bourgogne, il y avait un reproducteur Fauve de Bourgogne qui valait 360 Euros

  18. #14
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    En pratiquant des accouplements dans le cadre d'un lignée c'est à dire en mariant un mâle A avec une femelle B, puis le même mâle A avec sa fille B2, puis avec sa petite fille B3,puis avec son arrière petite fille B4 ,on obtient des sujets très ressemblants au mâle A sans amélioration par ces croisements successifs sur le point de vue standard si ce n'est dans mon cas une augmentation de volume qui encore est celle se rapprochant du père. Conclusion si l'on a un très beau mâle on peut pratiquement le "cloner" ainsi .

  19. #15
    minushabens

    Re : génétique lapin papillon

    Citation Envoyé par mido2 Voir le message
    Conclusion si l'on a un très beau mâle on peut pratiquement le "cloner" ainsi .
    bonsoir,

    je pense que les choses sont un peu plus complexes. Si tu considères un locus (un gène) en lequel le mâle est homozygote, alors en le faisant se reproduire avec sa fille, puis sa petite fille, etc (avec l'insémination artificielle on peut aller loin), tu vas finir par obtenir une descendance homozygote, donc identique en ce locus au mâle. Mais si le mâle est hétérozygote, alors à chaque génération c'est tantôt un allèle tantôt l'autre qui est transmis, donc même si l'un des allèles est perdu par les descendantes, il subsiste chez le mâle et il n'y a pas de convergence (à chaque génération on a des homozygotes et des hétérozygotes).

  20. #16
    mido2

    Re : génétique lapin papillon

    Le but n'est pas d'éradiquer par sélection le statut d' homozygote ou d' hétérozygote, de toute façon le papillon étant hétérozygote le but est plutôt de se rapprocher
    au plus près du standard , sachant qu'il sortira de toutes façons des unis et des chaplins qui eux sont homozygotes. On cherche en fait à reproduire les qualités
    d'un mâle dans ce cas et si possible de les améliorer.

Discussions similaires

  1. Lapin
    Par Nicolas12 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2014, 21h20
  2. Joli papillon vert + papillon de nuit.
    Par enzo05 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/07/2011, 23h45
  3. [Divers] castrage lapin?
    Par chwebij dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/09/2010, 22h47
  4. [Zoologie] lapin angora
    Par invite98345 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2009, 23h46
  5. [Génétique] lapin angora et papillon
    Par ParanoYak dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2007, 12h37