Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Ondes électromagnétiques de l'encéphale



  1. #1
    Max3609

    Lightbulb Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Bonjour ,
    Voilà j'ai une question qui me tourmente depuis un bon moment. Dites-le moi si je me trompe mais les connections qui se font dans le cerveau sont électriques , elles font donc parties des ondes électromagnétiques je suppose. Si tel est le cas , cela veut dire que nous "utilisons" des ondes électromagnétiques en permanence ! De nos jours , nous sommes capables de contrôler plusieurs choses grâce à notre pensée (bien sûre avec des électrodes fixés sur notre crâne ) comme par exemple le curseur d'un ordinateur , ou encore un drone télécommandé. En gros il est peut-être possible d'exporter des ondes électromagnétiques de notre cerveau avec l'aide d'un périphérique tierce ? Serait-il possible de communiquer avec d'autres gens en envoyant des ondes radio par l'intermédiaire d'une puce dans notre cerveau , ou carrément une antenne ? Ou encore cramer un truc à distance en envoyant des micro-ondes par les yeux (oui je sais c'est du style Superman mais je voulais dire avec un outil fixé sur ou dans les yeux qui permettrai de le faire). Les exemples sont nombreux car toutes les ondes électromagnétiques connues peuvent servir à de nombreuses utilisations.
    Bon je ne vais pas vous bassiner plus longtemps , en gros ma question c'est est-ce que l'homme pourrait utiliser ou transformer l'électricité de son cerveau en autres ondes et à les exporter vers l'extérieur (du cerveau) ?
    Merci encore pour votre attention ,
    Max.

    P.S : Désolé si je me suis trompé de Forum mais peut-être que ça appartient au thème de la biologie puisque ça a un rapport avec le corps humain Oui bin au fait je savais pas où oublier cette discussion

    -----

    Dernière modification par Max3609 ; 21/07/2014 à 21h35.

  2. Publicité
  3. #2
    biseibutsu

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Bonjour,

    Pour être vraiment précis, le cerveau "parle" entre ces différentes régions et le corps via des signaux électro-chimique. Pas uniquement électrique.
    Pour le moment, l'analyse du cerveau en fonctionnement est plutôt limité. Comme tu les dis, via des électrodes sur le crane, ou dans des cas les plus extremes, sur la matière grise directement (et encore au stade de la recherche, des électrodes capable de détecter le potentiel d'action d'un petit faisceau de nerfs). Donc, on commence à arriver à un niveau de contrôle de plus en plus fin (pas sur comme même au niveau d'un drone télécomandé - ou alors coupler à une bonne IA), qui permet entre autre de créer des prothèses permettant la manipulation d'oeufs, par exemple. Donc exporter des signaux de notre cerveau, les traduire en langage informatique, qui vont avoir une action, on sait déjà faire.

    Après, il me semble que le cerveau utilise l'équivalent de 20W en terme de puissance (environ). Le cerveau n'est pas une centrale électrique (et d'ailleurs, beaucoup de chercheur-médecin aimerai trouver un endroit dans le corps où l'on pourrait extraire de l'électricité sans perturber le fonctionnement du corps/organe, afin de rendre les prothèses (cardiaque, auditif...) plus autonomes).
    微生物

  4. #3
    Max3609

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Donc si je comprend bien , avec l'aide d'une source d'énergie et d'un "outil" quelquonque , ce serai envisageable dans un futur proche ?

  5. #4
    biseibutsu

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Oui, technologiquement parlant. Sauf pour la source d'énergie, qui est et reste le grand problème.
    Après, ethniquement, cela va être plus difficile (il faut comme même ce faire percer le crane pour placer les électrodes, puis passer par une longue étape d'apprentissage).
    L'os reste comme même relativement imperméable aux ondes électromagnétique (et heureusement pour nous, avec toute les ondes que l'on balance partout), d'où la difficulté de receuilleur des informations précises avec des électrodes de surface de type "casque". En tout cas, aujourd'hui...
    微生物

  6. #5
    ecolami

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Bonsoir,
    Le cerveau emploie des courants pulsés pour par exemple la contraction des muscle dans ce cas le signal dure aussi longtemps que la contraction. Mais quand il fait d'autres choses il est bien plus difficile d'isoler une signal suffisant. La vision est aussi un échange d'informations a gros debit mais en parallèle donc là encore difficile d'en extraire quelque chose. Nous somme capables de savoir beaucoup de choses sur les cerveau et pourtant il manque encore des élements essentiel tels la codage de l'information. (la capacité réelle de mémoire aussi, la synchronisation des différents signaux reçus).
    Donc actuellement toute les Interfaces Homme Machine (pour handicapés) demandent a l'homme d'actionner un muscle OU d'envoyer un ordre d'actionner un muscle (même s'il n'existe plus). On a alors un signal identifiable assez fort puisqu'il est logiquement destiné a faire un effort. Cela signifie aussi que le cerveau doit s'adapter et au lieu de fonctionner normalement il adapte l'instruction envoyée pour qu'elle soit interprétable par le capteur extérieur.
    Tous ces dispositifs ne peuvent exister que moyennant une amplification conséquente: il est impossible de faire autrement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Max3609

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Je vois ! Merci beaucoup pour vos réponses quasiment immédiates !

  9. Publicité
  10. #7
    Bluedeep

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Citation Envoyé par biseibutsu Voir le message
    Oui, technologiquement parlant. Sauf pour la source d'énergie, qui est et reste le grand problème.
    Après, ethniquement, cela va être plus difficile.
    Je suppose qu'il faut lire "ethiquement" ici ?

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Attention pour l'histoire du
    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    signal identifiable assez fort puisqu'il est logiquement destiné a faire un effort.
    C'est complètement faux et ça dépend beaucoup des individus et même des régions musculaires impliquées.

    Le fait est qu'un axone produit toujours la même intensité de signal. Un nerf possède une différence d'amplitude uniquement fonction du nombre s'axones transmettant un signal -- avec en limite basse l'activation d'un seul axone et en limite haute l'activation de tous les axones qui compose ce nerf.

    Côté muscle, un axone peut recruter soit un seul myocyte, soit plusieurs. De fait certaines commande pour un moindre signal recruteront plus de fibres musculaire et occasionneront un effort plus intense quand d'autres signaux très "forts" occasionneront un recrutement de fibres musculaires parfois bien plus faible et un effort en conséquence.

    En fait le nombre d'axones nécessaires à l'effort pour un muscle donné est directement proportionnel au contrôle et à l'agilité conséquente. C'est ce qui explique l'innervation moins importante d'un muscle comme le muscle droit de la cuisse par rapport au fléchisseur superficiel des doigts.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 24/07/2014 à 12h59.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    ecolami

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    Bonsoir,
    J'ai simplifié le propos. L'important pour une interface homme machine pour handicapé est qu'il existe un signal suffisamment fort pour qu'il puisse être détecté et interprété clairement.
    Parmi les différentes tâches que peut effectuer le cerveau la commande d'un effort musculaire volontaire peut être aisément ajustée en intensité (et en fréquence du mouvement le cas échéant) ce n'est pas le cas pour d'autres tâches.

  13. #10
    noir_ecaille

    Re : Ondes électromagnétiques de l'encéphale

    On sait même détecter et suivre le signal d'un axone -- notamment en imagerie cérébrale.

    Cette histoire de signal "assez fort" est de peu d'intérêt, d'autant que la plupart sinon tous ces exosquelettes font appel à des implants pour capter ce signal voire même produire un signal retour ou "retour d'effort".

    L'ajustement n'est justement pas aisé et demande beaucoup de réglages aux niveaux logiciel et mécanique ainsi que beaucoup d'apprentissage de la part du sujet.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 17/02/2013, 10h25
  2. Réponses: 9
    Dernier message: 28/09/2012, 14h55
  3. Ondes électromagnétiques
    Par mimo13 dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/01/2011, 22h33
  4. Les ondes électromagnétiques
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/05/2007, 12h22
  5. Ondes électromagnétiques
    Par SkyNet dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 26/08/2006, 10h22