Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Conseils pour un dépôt de brevet



  1. #1
    MonsieurB98

    Conseils pour un dépôt de brevet


    ------

    Je sais qu'il y a une bonne quinzaine de discussions à ce sujet sur le forum mais, si j'en ouvre une nouvelle, c'est que mon cas est très particulier. J'ai imaginé un moyen assez simple de rendre sa capacité de différenciation à une cellule et, surtout, un procédé industriel permettant de le faire et diverses applications. Cependant, je ne sais absolument pas comment le faire breveter. Déjà, pas la peine de le faire breveter à l'INPI, car la protection ne concerne que la France et surtout, les délais sont infernalement longs (3 ans je crois). Autre problème, je suis très jeune et n'ai pas le capital nécessaire à déposer un brevet américain qui, lui, confère une protection à l'échelle mondiale, ni à prouver expérimentalement mes hypothèses (ne croyez cependant pas que je n'ai pas essayé de trouver des preuves par divers moyens, j'ai réfléchi pendant trois ans à grand renfort d'informations provenant de magazines ou d'Internet et en ait parlé à un professeur de biologie, quelqu'un qui a un master biologie. Il m'a dit, je cite, "C'est plein de bonnes idées, et à ma connaissance, rien ne contredis cette théorie.")
    Donc voilà, je suis un simple passionné de biologie qui a fait de très longs travaux et n'a ni les moyens ni la "renommée" (formation, antécédents, connaissances, etc...) nécessaire à en tirer les fruits. Je le répète, je ne fais pas ça sur un coup de tête et ai de bonnes raisons de penser que ce que je pense est juste. En voyant qu'un garçon de 17 ans a imaginé un moyen de dépister le cancer du pancréas, je me suis dit "pourquoi pas moi ?"
    Si vous avez des idées de moyens de prouver mes hypothèses, d'institutions de dépôt de brevets ou même d'entreprises de rachat de brevets, n'hésitez pas à m'en parler. Merci d'avance pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    et si vous nous en disiez un peu plus sur cette "théorie" ?

    Sans vouloir vous vexer, il est "facile" de développer des concepts virtuellement prometteurs lorsqu'on n'a ni expérience ni recul sur ce qui a été fait et ce qui est expérimentalement réaliste ou non.


    Je pense qu'on ne peut pas déposer un brevet sur un concept sans preuve, quant à des moyens de prouver vos hypothèses, il ne faut pas trop y compter a moins que cela soit spécialement "béton" étant donné le contexte actuel de la recherche....

  4. #3
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Tout d'abord, il est extrêmement imprudent de donner des informations sur un concept à breveter. Mettons que j'ai raison, vous pourrez très bien me "voler" mon idée Ensuite, j'ai fait quelques recherches, il est possible de breveter un concept sans le prouver. Les organismes s'en chargeant se soucient plus de la rédaction des formulaires que de la pertinence des demandes...
    Je peut par contre vous expliquer l'objet de ma "théorie", comme vous dites. Il s'agit d'une hypothèse sur un moyen de rendre sa capacité de différenciation à une cellule déjà fortement différenciée. Rien de nouveau jusqu'à présent, mais le moyen mis en jeu est un simple ensemble de protéines, bien plus simples à utiliser que la thérapie génétique par exemple. Et, même si mon concept n'est pas inédit, il reste le procédé industriel que j'ai imaginé qui, lui, j'en suis absolument certain, est totalement inédit. Cette discussion est d'ailleurs loin d'être ma première recherche d'informations sur ce qui a été déjà fait ou non : j'ai passé un grand nombre d'heures sur des sites internet (celui du CNRS ou de La Recherche par ex), épluché les magazines traitant du sujet et ai du complètement changer mes hypothèses cinq fois, afin qu'elles correspondent le mieux possible aux connaissances actuelles. Quand à la faisabilité du processus industriel et des protocoles expérimentaux que j'ai imaginé, ils ne rassemblement que des techniques relativement simples et maîtrisées par les techniciens de laboratoire. Mes hypothèses ne sont pas spécialement béton, mais j'en ai déjà parlé avec quelqu'un qui s'y connaissait et qui m'a dit que celles ci étaient peut être vraies, et j'ai déjà imaginé un protocole permettant de les prouver expérimentalement, reste à trouver les moyens de le faire...

  5. #4
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    ... j'ai réfléchi pendant trois ans à grand renfort d'informations provenant de magazines ou d'Internet et en ait parlé à un professeur de biologie, quelqu'un qui a un master biologie.
    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    ... j'ai passé un grand nombre d'heures sur des sites internet (celui du CNRS ou de La Recherche par ex), épluché les magazines traitant du sujet et ai du complètement changer mes hypothèses cinq fois, afin qu'elles correspondent le mieux possible aux connaissances actuelles. Quand à la faisabilité du processus industriel et des protocoles expérimentaux que j'ai imaginé, ils ne rassemblement que des techniques relativement simples et maîtrisées par les techniciens de laboratoire.
    C'est possible mais vous ne pensez pas que ceux qui y réfléchissent pendant toute leur vie à plein temps, avec un bagage plus important et qui ont découvert les informations que vous avez lue n'y ont pas pensé ?
    Tout comme pour l'ado qui a cru que les chercheurs qui avaient mis en évidence cette protéine, parmi des milliers d'autres avec leurs métabolismes, dans le cancer du pancréas avaient aussi mis en évidence le fait qu'elle n'était pas spécifique, entre autres.

  6. #5
    Biodeon

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Éplucher "des magasines" pour mettre au point un protocole pointu et industriel pour créer des IPS puisque c'est de ça qu'on parle ...ça me parait léger pour ne pas dire plus...De plus la creation de cellule pluripotente a base de protéines recombinantes auquelle on ajoute une séquence pour mieux pénétrer dans la cellule (genre tat) c'est déjà vu et revu depuis plusieurs année ...et la mise en place d'un protocole simple pour faire des IPS a base de protéine ou de rétrovirus pareil .. d’ailleurs c'est méme déjà en vente si je me souvient bien (et au pire y'a des platforme genre celle de l'ISTEM qui font ca tres bien... desoler pour la pub)...après qui sait on est peut être a la veille d'une petite révolution dans le domaine de la reprogrammation cellulaire qui viendrait de quelqu’un n’ayant jamais bosser dessus ^^
    Dernière modification par Biodeon ; 08/03/2015 à 23h59.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Déjà, je ne parle pas de faire des cellules pluripotentes à partir de cellules fortement différenciées. Mon protocole, si j'ai raison, permettrait simplement de faire effectuer quelques divisions supplémentaires à une cellule, bref, de "prolonger sa vie", mais sûrement pas de la faire rajeunir au point d'en faire une cellule souche.
    Quand à appeler ma méthode "protocole industriel", c'est vrai, je me suis un peu emporté :s Disons que je sais assez précisément quoi faire pour exploiter ce que je suppose. De toute façon, même si ma technique est dej maîtrisée, alors, elle ne l'est pas dans le domaine où je veut la mettre en oeuvre. Et quand bien même j'aurais tort, peu importe, si vous pouvez me conseiller sur un moyen de savoir si mes hypothèses sont exactes, je serai reconnaissant.

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    rendre sa capacité de différenciation à une cellule
    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Déjà, je ne parle pas de faire des cellules pluripotentes à partir de cellules fortement différenciées.
    Ça y ressemble pourtant beaucoup...

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    permettrait simplement de faire effectuer quelques divisions supplémentaires à une cellule, bref, de "prolonger sa vie", mais sûrement pas de la faire rajeunir au point d'en faire une cellule souche.
    Ça, c'est bien autre chose que ce qui était présenté au départ.
    Reste à savoir si ça aboutirait forcément à une prolongation de la vie cellulaire normale et si un ça ne provoquerait pas un phénomène d'apoptose brutale ou dégénératif ou prolifératif non contrôlé...




    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    ...si vous pouvez me conseiller sur un moyen de savoir si mes hypothèses sont exactes, je serai reconnaissant.
    Il faut les tester !

  11. #8
    ansset

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il faut les tester !
    ben oui, si tu penses avoir "trouvé" qcq chose d'important que tu n'oses dévoiler.
    comment veux tu que les intervenants se prononcent. ?
    Et, il y a un point que je saisi mal, tu me surprend quand tu dit qu'une "idée" est brevetable !
    il est possible, que tu mettes un peu la charrue avant les boeufs dans ta démarche.
    ce qui n'empêche pas que tu sois peut être sur une piste intéressante.

    pour les dépôt de brevet internationnaux, il existe aussi un service spécialisé à la caisse des dépôts.
    mais il faut que le dossier soit solide.
    Dernière modification par ansset ; 09/03/2015 à 10h35.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #9
    ArrowX

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Tu n'as qu'à partir en fac de bio, passer ton master et peut être doctorat et après t'aura peut être les moyens et le lieu pour tester ton hypothèse
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  13. #10
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    "Il faut les tester" ! Enfin un vrai conseil, même si il est dit de manière un peu... Ironique.
    J'ai déjà imaginé une expérience permettant de "les tester", mais ne sait pas du tout comment et avec qui la mettre en oeuvre. Sinon, je connait une expérience déjà effectuée, qui "les" confirment, certes de manière un peu légère, mais qui les confirment quand même. Sinon, mes autres raisons de penser que j'ai raison sont principalement des faits assez peu discutés (en vous donnant un exemple, je vous en dirait trop, si j'avais raison).
    C'est vrai, j'ai dit que ma technique permettai de rendre sa capacité de différenciation à des cellules. C'était confus, comme le dit Myoper : ça permettrait, si j'avais raison, de faire faire quelques divisions de plus à des cellules.
    J'ai procédé de deux façons dans mes "recherches" : j'ai élaboré une "théorie", dont les éléments sont connus par la communauté scientifique : de ce côté là, je n'ai rien inventé. Ensuite, j'ai essayé d'exploiter cette "théorie", en bref, de lui trouver une application concrète. C'est celle là que j'ai l'intention de faire breveter. Aucun problème de ce côté là : c'est parfaitement brevetable, reste à prouver que j'ai raison. Côté protocoles, expériences, etc, pareil, j'ai déjà une idée. Ce que je voudrais savoir, c'est comment et avec qui procéder, en bref, des conseils du type de celui d'ArrowX.
    En tout cas, merci d'avoir été si nombreux à répondre

  14. #11
    jiherve

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Bonjour,
    pour avoir déposé plusieurs brevets(mais c’était mon employeur qui payait et assumait une grande partie de la paperasse) je ne saurais mieux conseiller que de commencer par un brevet INPI qui couvre déjà l'Europe avant de se frotter au bureau américain qui est très dur, le jargon juridique est dejà abscon en français en anglais c'est impossible pour un non anglophone émérite.
    L'important est d’identifier avec précision les revendications (claims) et surtout de faire des recherches en antériorité, çà c'est à l'inventeur de le faire, sur Espacenet et US Patent.
    Le temps nécessaire à l’établissement d'un brevet est de quelques mois avec un cabinet spécialisé dans le domaine mais cela coute cher, quelques k€ et ensuite il faut payer tous les ans.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  15. #12
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Je vois... En clair, mieux vaut prendre un cabinet spécialisé. Merci pour vos conseils, mais, connaissant les Ricains, je pense que certains d'entre eux sont tout à fait capables de développer un brevet d'échelle mondiale à l'instant même où mon brevet INPI serait publié.
    Je pense franchement qu'il vaut mieux faire directement un brevet américain avec l'aide d'un bon cabinet spécialisé, ça m'a l'air plus prudent. Enfin bon, je m'y connaît moins bien que vous.

  16. Publicité
  17. #13
    ansset

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    je t'ai conseillé d'aller taper à porte de la caisse des dépôts
    qui a maintenant depuis environ 2 ou 3 ans un service spécialisé dans le dépôt de brevets mondiaux.
    pour aider en particulier les PME très innovantes par exemple.
    le responsable est Jean Charles Hourcade, qui est une connaissance de très longue date.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  18. #14
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    J'ai pris en compte votre conseil, rassurez vous. Je préfère juste m'informer un peu sur cet organisme avant de tenter quelque chose avec. J'ai confiance en vous et ce que vous me suggérez m'a l'air intéressant, et si je comprends bien, il s'agit d'une organisation qui dépose des brevets à l'échelle mondiale sans se soucier de leur rentabilité, et dans le seul but d'aider les innovateurs tout en leur assurant une grande facilité de dépôt de brevet ! Qu'est ce que ça change de l'INPI, France brevets ou des infâmes entreprises de rachat de brevets américaines !
    Et, pas plus tard que ce matin, j'ai appris une information qui confirme ma "théorie" à un tel point que j'ai presque envie de l'appeler "preuve".

  19. #15
    ansset

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    la caisse des dépôts et consignations me semblait assez connue quand même.
    c'est même plutôt une très grosse structure !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  20. #16
    ansset

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  21. #17
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Sinon, je connait une expérience déjà effectuée, qui "les" confirment, certes de manière un peu légère, mais qui les confirment quand même.
    Ça règle le problème, non ?


    Edit: il faut aussi trouver si la technique permettant une application de cette hypothèse (?) est utile et n'est pas déjà obtenue autrement ou si l'application cette hypothèse est utile aussi...
    Dernière modification par myoper ; 09/03/2015 à 21h36.

  22. #18
    Biodeon

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    En gros il s'agit de breveter une idée d'application sur un protocole qui n'existe pas et n'as pas été testé? de plus la finalité c'est l'application si j'ai bien compris et la j'ai du mal ... et même si je peut voir l’intérêt de repousser la senescence cellulaire de quelque division (puisque apparemment ce n'est plus de la reprogrammation type IPS dont il est question)... l'application pratique industrielle que tu décris me laisse perplexe ... Pour faire quoi? ... on peu déjà immortaliser des lignées cellulaire facilement... et si tu veux aller plus dans le fringe ce genre de protocole n'est pas envisageable a l’échelle d'un individu pour divers raison qui inclus tumeur, teratomes et autre problemes... et meme si tu avait une idée revolutionnaire qui marche elle reste a tester de facon pratique ... les bonnes idées sur le papier qui se révèle après des années de test comme ayant des effets secondaire ou inenvisagée c'est 99.999% d'ailleurs c'est même ça la science... entre le moment ou un scientifique (un vrai avec doctorat et tout et tout ) a une idée et le moment des essais cliniques et du brevet c'est des années de recherche fondamentale puis de test clinique ... Je suis peut être mauvaise langue mais une avancée scientifique a l'heure actuelle en biologie faite dans un garage avec pour seule connaissance quelque magasine de vulgarisation ça me parait pas très sérieux. Et si des scientifique travaille déjà a confirmer ta théorie alors ce serais plutôt a eux de breveter le fruit de leur travail a moin d'essayer de breveter l'application du travail d'autre personne.

  23. Publicité
  24. #19
    ansset

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    globalement ( mais je suis assez faible en bio ), il me semble que déposer un brevet dans ce domaine demande explicitement des expériences probantes.
    qui probablement coûtent chère.
    si ton projet nécessite des moyens, pourquoi ne pas te faire embaucher par un labo, avec un contrat spécifique. ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #20
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Oui, on peut déjà immortaliser des lignées cellulaires facilement. Par contre, il me semble que le seul moyen de le faire, si il s'agit de cellules d'un être pluricellulaire, est d'en rompre tous les mécanismes d' "auto destruction", qui peuvent enclancher l'apoptose en cas de trop fortes mutations du génome. C'est donc, comme vous dites, impensable à l'échelle d'un individu. Par contre, je connait un cas où des cellules ont vu leur capacité de divisions augmenter à l'échelle d'un organisme entier, lors d'une expérience sur la télomérase faite par Rhonald de Pihno et son équipe. Je pense que vous la connaissez, mais si non je vais la décrire : pour résumer, il a modifié génétiquement des souris pour qu'elles produitsent très peu, voir pas, de télomérase. Elles ont vieilli de façon accélérée, puis il a remis leur production de télomérase à la normale. Le résultat : un rajeunissement visible de l'organisme, pas plus de cancers que dans le groupe témoin. Pourquoi une molécule très impliquée dans les cancers n'a pas augmenté son incidence sur les souris ? Peut être parce que celle ci était bien réparatie dans le corps des souris, qu'elle était "naturellement" produite par les cellules ou tout simplement qu'elle n'était pas présente en plus grande quantité que dans le corps des souris "normales" (au vu de la mise en place de l'expérience, je ne voit pas comment il pourrait y en avoir plus), mais en tout cas, une grande quantité d'une molécule potentiellement cancérigène était présente d'un seul coup, et il n'y a pas eu plus de tumeurs. Peut être que c'est parce que la quantité de divisions des cellules n'a été que peu augmentée.

  26. #21
    Biodeon

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Je connais effectivement pas mal de travaux sur la télomérase, une étude sur des souris transgénique surexprimant la télomérase et une protéine anticancéreuse intéressante était parus y'a quelques années montrant également un taux de cancer normal chez ces souris, je pense aussi avoir lu quelque chose sur une reactivation transitoire conditionnelle de la telomerase (donc un peu ce que vous proposer) mais la on parle de souris trangenique et pas d'individu pour se faire il faudrait une thérapie génique applicable a l'ensemble des cellules du corps humain ce qui n'existe pas à l’heure actuel (ou de modifier genetiquement un embryon et ca ethiquement c'est pas gagner) de plus la plupart des chercheur qui bosse sur les cancer vous le diron la telomerase meme si elle ne provoque pas de cancer en soit c'est la cible privilegier pour combattre une tumeur car faisant partis du mecanisme necessaire a son immortalisation.... Je conçoit que l'on puisse imaginer augmenter la durée de vie d'un organisme en repoussant la senescence mais le faire en jouant sur la production de télomérase est une piste très étudier et pour l'instant pas encore tres fructeuse nottament puisque les mecanismes du viellissement sont beaucoup plus complexe que la simple erosion des telomere et ensuite puisque les limitations technique sont nombreuses... mais pour être plus ou moin au point sur le sujet les scientifique qui travail sur le vieillissement que ce soit avec des moyens plus simple tel que la restriction calorique ou encore l'injection de NAD+ ou que sait je encore ont deja bien entendu envisager toute les applications de leur decouverte et n'on pas pour autant deposer de brevet dessus... pourquoi? simplement puisque pour qu'un brevet est de la valeur il faut du concret et en biologie ca passe par des année de manip...

  27. #22
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    ...si il s'agit de cellules d'un être pluricellulaire, est d'en rompre tous les mécanismes d' "auto destruction", qui peuvent enclancher l'apoptose en cas de trop fortes mutations du génome. C'est donc, comme vous dites, impensable à l'échelle d'un individu. Par contre, je connait un cas où des cellules ont vu leur capacité de divisions augmenter à l'échelle d'un organisme entier, lors d'une expérience sur la télomérase faite par Rhonald de Pihno et son équipe.
    Il faut préciser que "rompre tous les mécanismes d' "auto destruction"" n'est pas du tout équivalent à augmenter les capacité de divisions cellulaires.
    (A priori, dans l'expérience de DePinho, les souris ne font que retrouver les capacités perdues sans que celles-ci "augmentent" et il faudrait ensuite vérifier la durée de l'observation, mais oui, il y a d'importants travaux sur la télomérase: vous voulez breveter les travaux de ces chercheurs ?).

    ..., qu'elle était "naturellement" produite par les cellules ...
    Les cellules cancéreuses sont tout à fait naturelles et naturellement produites...
    Comme le suggère Biodeon, les souris qui ont servies de modèles ne sont peut être pas une bonne référence de comparaison par rapport à des organismes qui n'ont pas de déficit en télomérase (souris ou pas) et qu'il y a beaucoup plus à savoir sur le sujet qui n'est pas si binaire...

  28. #23
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Ah ça c'est sûr, le vieillissement est un domaine très particulier... Le pire, c'est que beaucoup de moyens permettent de le ralentir assez efficacement. Par exemple, la déméthylase semble pouvoir le faire, mais le seul moyen connu de faire rajeunir un organisme, à ma connaissance, est de lui injecter ou lui faire produire de grandes quantités de télomérase. Sauf erreur de ma part, les moyens de prolonger la vie d'un organisme pluricellulaire sont de diminuer à la fois le nombre de divisions par temps et de diminuer la "mortalité" des cellules (elles conserveront alors leur capacité de division plus longtemps et mourront plus tard->la mort de l'organisme sera retardée), de retarder l'apoptose (les cellules pourront plus se diviser et maintenir l'organisme en vie plus longtemps, bien que ce soit loin d'être la meilleure méthode...) ou d'augmenter le nombre de divisions que peut faire une cellule en "restaurant" les "paramètres" déclenchant l'apoptose (dont font partie l'usure des télomères) ainsi que la fréquence de division des cellules.
    Mais, pour en revenir au sujet de la discussion, mes travaux n'ont pas grand chose à voir avec la télomérase (ils ne portent pas que la dessus), et je n'ai pas l'intention de breveter les travaux de Rhonald de Pihno (le pauvre, ce serait franchement salaud...) et pour le fait que des années de manipulations sont nécessaires afin d'obtenir du concret, d'accord, mais à un moment vous évoquez les travaux portant sur des moyens plus simples de prolonger l'espérance de vie, comme une restriction calorique. Je trouve qu'il y a peu de points communs entre ce genre d'étude et la façon dont j'ai procédé : les démarches me semblent plutôt expérimentales, et pour la restriction calorique (c'est aussi vrai pour d'autres études, par exemple la transplantation d'ovaires jeunes à des souris adultes), il s'agissait au départ d'une sorte d'observation de ce qui pourrait se passer lors de conditions particulières, qui a dérivé vers une étude sur les effets sur la longévité.
    Ce que j'ai fait, c'est que j'ai réfléchi à des preuves "théoriques" de mes hypothèses. L'expérimentation est plus un complément qu'une nécessité, et c'est bien de me dire que ça met des années, comme ça je sais que ce n'est pas si évident, mais j'ai créé cette conversation pour savoir comment et avec qui le faire

  29. #24
    Biodeon

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    le seul moyen connu de faire rajeunir un organisme, à ma connaissance, est de lui injecter ou lui faire produire de grandes quantités de télomérase
    Heu ça reste clairement a prouver comme affirmation et les travaux que ce soit sur les souris transgéniques ou les cellules pointe vers des effets secondaires certain (si on passe la vulgarisation mediatique)...

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Sauf erreur de ma part, les moyens de prolonger la vie d'un organisme pluricellulaire sont de diminuer à la fois le nombre de divisions par temps et de diminuer la "mortalité" des cellules (elles conserveront alors leur capacité de division plus longtemps et mourront plus tard->la mort de l'organisme sera retardée), de retarder l'apoptose (les cellules pourront plus se diviser et maintenir l'organisme en vie plus longtemps, bien que ce soit loin d'être la meilleure méthode...) ou d'augmenter le nombre de divisions que peut faire une cellule en "restaurant" les "paramètres" déclenchant l'apoptose (dont font partie l'usure des télomères) ainsi que la fréquence de division des cellules.
    Empecher une cellule de se diviser quand c'est necessaire n'est pas une bonne idée car sa division repond a un besoin de l'organisme remplacer quelque chose de deficient par exemple...Empecher l'apopotose qui a une utilité certaine dans un organisme ( par exemple dans ddes processus du systeme immunitaire) n'est pas non plus une bonne idée....Dons je dirais que non c'est pistes ne sont a mon sens pas bonne et surtout pas binaire c'est trop complexe a appréhender sans le background de conaissances necessaire ....de plus tu confond apoptose et senescence qui sont deux mécanismes différents.

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    L'expérimentation est plus un complément qu'une nécessité,
    Non c'est la base d'une pensée scientifique... particulierement en biologie

  30. Publicité
  31. #25
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Ah ça c'est sûr, le vieillissement est un domaine très particulier... Le pire, c'est que beaucoup de moyens permettent de le ralentir assez efficacement. Par exemple, la déméthylase semble pouvoir le faire, mais le seul moyen connu de faire rajeunir un organisme, à ma connaissance, est de lui injecter ou lui faire produire de grandes quantités de télomérase.
    Il n'y a pas de moyen connu et encore moins efficace (sinon il serait sur le marché) et comme Biodeon le souligne, on ne sait pas ce que donne l'emploi de la télomérase sur un organisme qui n'en est pas privé (et il y a une différence fondamentale entre injecter et faire produire (dans ce cas, "normalement", à priori).

    Et non, nous, on évoque rien , c'est vous qui faites des allusions puis vous dites que ça n'a rien à voir avec vos travaux (que vous n'avez pas effectué mais que d'autres ont fait, puisqu'il s'agit d'une compilation bibliographique) et ensuite, vous nous montrez que vous ne les avez pas vraiment compris (qu'ils ne correspondent pas à vos interprétations).
    On s'attendrait à une meilleure maitrise du sujet chez quelqu'un prétendant à un brevet sur un sujet aussi pointu, non ?

  32. #26
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Pour la télomérase, je voulais dire que l'expérience de Ronhald de Pihno est la seule ayant abouti à un rajeunissement d'organismes, même si elle a été effectuée sur des souris déficientes en télomérase après mutation génétique. Je ne voulais pas dire qu'il s'agit du seul moyen possible, mais du seul moyen qui a permis de faire rajeunir des souris en laboratoire. J'en connaît une autre ou le gène de la télomérase a été surexprimé dès la naissance, et qui a donné une prolongation de l'espérance de vie de 20% environ. On est d'accord la dessus, les souris de Ronhald de Pihno ont subi un rajeunissement parce que, je cite Myoper, elles n'ont fait que retrouver leurs capacités perdues. Et quand je parlais d'autres moyens de ralentir le vieillissement, je voulais dire que pas mal d'expériences ont été menées afin de le faire, et ont abouti à des résultats positifs (restrictions calorique sur des singes, implantation d'ovaires jeunes à de vieilles souris, mutation de quatre gènes chez C. elegans...) A un moment, Biodeon a fait une allusion à celles ci, c'est pourquoi j'ai dit qu'il les évoquaient. Je ne vois pas ce qu'il y a d'illogique... Et puis ma "compilation bibliographique", comme vous dites, ne constitue pas le résultat de mes travaux, simplement des documents dont je me suis servi. A moins que vous ne vouliez dire "expériences" par travaux. Si c'est le cas, évidemment que je ne les ait pas faits, ce que j'appelle mes travaux, c'est un ensemble d'hypothèses basées, entre autres, sur ces expériences, et une conclusion portant sur un moyen de retarder la sénescence des cellules de quelques divisions. Ils sont d'ailleurs loin d'être finis, car il faut que je fasse une expérience, ou plusieurs en cas d'échec, pour les prouver. Le brevet sera évidemment pour après.
    Biodeon a raison, j'ai confondu apoptose et sénécense (faudrait que je réfléchisse à ce que j'écris de temps en temps...) Et puis, sur les trois moyens de retarder la sénescence que j'ai donné, je n'ai rien à dire : leur mise en oeuvre, du moins celle que je donne, est impensable. Les principes me semblent tout de même encore bons : si on diminue à la fois la fréquence de division des cellules et la fréquence de mort cellulaire, alors il ne devrait pas y avoir de problème : les cellules se divisant moins, elles entreraient moins vite en sénescence et il y aurait donc moins besoin de les remplacer (si on excepte la nécrose). Le deuxième est bien sûr à ne surtout pas faire (ce que j'ai dit dès l'instant ou je l'ai formulé) et la aussi je voulais dire sénescence. Pour le troisième, vous ne dites rien, donc je penses que nous sommes d'accord sur cui-là.
    Pour l'expérimentation, je me suis mal exprimé. Je voulais dire que je n'ai pas besoin de faire des expériences pour savoir des choses et avancer dans mes travaux, mais pour prouver mes hypothèses.
    Au vu du nombre d'âneries que j'ai écrit dans mon précédent message, je vais en écrire moins souvent. Jusqu'à présent, j'en écrivait un tous les jours, voire deux fois par jour (par respect pour l'intérêt que vous portez à la conversation car même quand vous me remballez vous m'apprenez des choses et me faites avancer). Maintenant, je vais en poster un tous les deux, voire quatre jours, comme ça, ca vous évitera de perdre du temps, et ça m'évitera de me faire remballer X)

  33. #27
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Oui, certes, mais comme vous nous dites que ça n'a pas de rapport avec le sujet...

  34. #28
    MonsieurB98

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Je n'ai pas dit que ça n'a pas de rapport avec le sujet, mais que ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet. Ca a un rapport, mais pas au point d'en être l'élément principal

  35. #29
    myoper

    Re : Conseils pour un dépôt de brevet

    Citation Envoyé par MonsieurB98 Voir le message
    Je n'ai pas dit que ça n'a pas de rapport avec le sujet, mais que ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet. Ca a un rapport, mais pas au point d'en être l'élément principal
    Et donc ?

    Que doit on deviner d'autre ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. conseiller en dépot de brevet
    Par parousky dans le forum Technologies
    Réponses: 10
    Dernier message: 05/10/2013, 11h50
  2. Dépot de Brevet
    Par jero971 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/08/2011, 15h05
  3. Dépot de brevet
    Par obi76 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/11/2010, 22h46
  4. Conseil pour depot de brevet
    Par FXP-TBUF dans le forum Technologies
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/10/2010, 22h48
  5. Dépôt de brevet
    Par Mr Project dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/11/2009, 19h11