Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

hydrocarbure d'aryl



  1. #1
    chr57

    hydrocarbure d'aryl


    ------

    bonjour à tous.
    je travaille actuellement sur un TPE traitant des dioxines, et jai lu que les dioxines penetrent dans le noyau des cellules humaines à travers un complexe récepteur Ah (aryl hydrocarbure) - ARNt.
    Ma question est: que sont les hydrocarbures d'aryl? quel est leur role dans la cellule.

    Merci beaucoup.

    -----

  2. #2
    piwi

    Re : hydrocarbure d'aryl

    On parle en francais d'hydrocarbures aromatiques.
    Par exemple la dioxine la plus connue (parce que la plus toxique) est la 2,3,7,8-tetrachloro-dihydro-para-dioxine (TCDD).

    Dans l'organisme existe effectivement un récepteur dit des hydrocarbures aromatiques AHR (aryl hydrocarbon receptor) qui reconnait plusieurs types de dioxines comme la TCDD ou d'autres types PCB.
    Ce récepteur est retenu dans le cytoplasme grace entre autre à des protéine chaperones (HSP90). Une fois qu'il rencontre un ligand il hétérodimérise (c'est à dire qu'il s'associe avec) un cofacteur dit ARNT pour Aryl receptor nuclear translocator et ils gagnent le noyau cellulaire où ils vont pouvoir activer des gènes cibles.
    Il est important de ne pas croire que ARNT est la même chose que les ARNt, ce que pouvait suggerer votre texte. AHR ne dimérise pas avec des ARNs!

    Voilà pour le background. Comme ca tout le monde suit

    Alors evidemment vient une question:
    Y a t il des hydrocarbures aromatiques de façon physiologique dans nos organismes.
    La réponse est non.
    Alors quel est le ligand de ce récepteur?
    On ne lui en connait pas.
    Finalement pourquoi existe il alors?
    La réponse n'est pas évidente à donner et en fait on peut en donner trois.
    1. Il existe des récepteurs dits orphelins, c'est à dire des récepteurs qui n'ont pas de ligands. Ils peuvent interagir avec d'autres voies de signalisation, jouer le rôle de modulateur
    2. AHR joue un rôle dans la détoxification et outre les dioxines il lie d'autres substances toxiques. Une fois activé, ses principaux gènes cibles sont des enzymes dites de détoxification telles que les cytochromes P450 oxydases (Cyp1a1, Cyp1a2, Cyp1b1).
      Donc le rôle de AHR serait justement de capter la présence de substances nocives et de permettre leur dégradation. Il est justement fortement exprimé dans le foie, organe par excellence de détoxification.
    3. Enfin, la troisième raison est plus subtile. Je vous la soumets bien que l'on puisse parfaitement la discuter, c'est ouvert. Disons que c'est mon point de vu...
      AHR apparaît très tôt dans l'évolution c'est un premier point. Le second est que finalement il y a toujours eu des dioxines dans l'atmosphère. Nous considérons les dioxines comme des contaminants toxiques du simple fait que de fortes concentrations de ces substances sont pathogènes. On pourrait considérer que comme on a toujours un fond de dioxine dans l'environnement, alors il se trouve toujours, même en dehors de toute contamination accidentelle, un fond d'activation de AHR. Dés lors les dioxines pourraient être le ligand physiologique de AHR.
      Je reprends souvent l'exemple de la vitamine A (en fait mon sujet de thèse tourne autour de la TCDD et de la vitamine A.... donc bon, c'est bien naturel que je relie les deux).
      La carence en vitamine A est pathogène, l'excès en vitamine A est pathogène. L'organisme a absolument besoin de cette vitamine dans bien des aspects. On voit bien que la notion de vitamine est floue... Si il y avait eu plus de vitamine A dans l'environnement, nous l'aurions considéré comme toxique.
      Je termine en disant que AHR est apparu très tôt dans l'évolution et qu'il devait bien y avoir un besoin. Il se maintient en ayant pris un rôle dans la détoxification et conserve son affinité pour les dioxines.

  3. #3
    chr57

    Re : hydrocarbure d'aryl

    Merci piwi, votre réponse m'est très utile.
    J'avais en effet confondu les ARNt et ARNT, ce qui m'empêchait de comprendre ce qu'etaient ces hydrocarbures d'aryl.

  4. #4
    saluttoi

    Re : hydrocarbure d'aryl

    Bonjour piwi, j'aurai quelques questions à vous poser si vous lisez ce post.
    La dioxine brouille le système hormonal de la cellule en y pénétrant en se liant avec l'AHR. Comment peut elle avoir un effet toxique si justement le rôle de l'AHR est d'activer des gênes permettant la "détoxication" ?
    Merci d'avance

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Synthèse du CO et de H2 en Hydrocarbure
    Par Xylit dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 18/01/2008, 04h59
  2. Hydrocarbure à partir de biomasse ?
    Par Gardelal dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/10/2007, 08h33
  3. Formule moléculaire hydrocarbure
    Par Samu003 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/09/2007, 03h46
  4. Séparation chloré/hydrocarbure
    Par khimiya dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/07/2007, 22h21
  5. hydrocarbure
    Par cohibo dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/02/2006, 15h27